mercredi 22 avril 2009

Farfalle presque à l'amatriciana avec une touche napolitaine

Versione italiana più giù
Le titre est un peu biscornu, mais la recette est pratiquement un grand classique de Rome: la pasta all'amatriciana. Ce plat de pâtes composé de produits du berger, le guanciale (lard de bajoue de cochon, un pur délice) et le pecorino est d'origine des Abruzzes (Amatrice) puis s'est répandu dans la région de Rome, lieu où ces produits étaient commercialisés. Par la suite, ce met a été enrichi avec la tomate, l'oignon et le piment. L'amatriciana, que vous pouvez retrouver dans toutes les trattoria du Latium est aussi un des premiers plats de pâtes que l'on apprend à préparer au début de la 'carrière culinaire' ;). En gros, c'est très gourmand et ne demande aucune habilité.
A défaut de guanciale, j'ai utilisé ce que j'avais dans le frigo à savoir le salami type Napoli que je trouve très goûteux. Et voilà un plat de pâtes très terroir et bon marché pour le grandes faims !

Recette (pour 2 persones)

- 200 g de farfalle
- 80 g de salami type Napoli coupé en petits dés
- 300 g de pulpe ou sauce tomate (en boîte)
- 1/2 oignon émincé
- 20 g de fromage pecorino romano
- 1 petit piment 'pili-pili', huile d'olive, sel
1. Faire revenir dans une poêle l'oignon et le piment dans 2 cs d'huile d'olive. Ajouter le salami et faire colorer
2. Verser la sauce tomate et cuire une quinzaine de minutes à feu moyen (la sauce doit devenir plus dense et prendre le goût du salami). En fin de cuisson saler
3. Pendant ce temps faire cuire les pâtes dans l'eau bouillante salée puis les égoutter
4. Verser les pâtes cuites dans la poêle pour les assaisonner avec la sauce, ajouter 2 cs de l'huile d'olive. Servir sans attendre avec du pecorino râpé


Versione italiana

Il titolo e l'introduzione francese sono un po' lunghi (d'altra parte, non so' se tutti i francesi sanno cosa sia l'amatriciana) ma la ricetta, come potete indovinare, è semplicemente una variante con il salame tipo napoli, visto che mi piace e che qui si sta' senza guanciale. Insomma un classico leggermente rivisitato.

Penso che la pasta all'amatriciana sia uno di quei piatti 'salvataggio' che si imparano a preparare all'inizio della 'carriera culinaria', fermandosi anche a questo stadio ;). E, per chi vive all'estero, un modo semplice per ricordare le tradizioni d'Italia (soprattutto se si è affamati :)).

Farfalle all'amatriciana con un tocco napoletano (per due persone)

- 200 g di farfalle
- 80 g salame tipo Napoli a dadini
- 300 g di pomodori pelati
- 1/2 cipolla
- 20 g di pecorino romano
- 1 peperoncino piccolo, olio d'oliva e sale
1. Far soffrigere in una padella la cipolla tritata con 2 cucchiaio d'olio e il peperoncino. Aggiungere il salame e far insaporire
2. Versare i pomodori e far insaporire per circa 15 minuti a fuoco moderato. Corregere di sale
3. Lessare la pasta in abbondante acqua salata. Una volta scolata, mantecarla nella padella con il sugo e aggiungere 2 cucchiai d'olio d'oliva. Servire caldo con il pecorino grattuggiato.

9 commentaires:

  1. Ce plat de pâtes à l'air extra! Un régal!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Merci Rosa! En effet, c'est très goûteux surtout quand on a faim...

    RépondreSupprimer
  3. Je me régale rien que de voir ton plat

    RépondreSupprimer
  4. non avevo mai pensato a sostituire il guanciale con il salame napoletano!una pasta intrigante!

    RépondreSupprimer
  5. E' vero quello che dici, riguardo a questo piatto come base per la sopravvivenza o per la passione culinaria da affinare :-))

    RépondreSupprimer
  6. Les italiens ont l'art de faire avec quelques produits simples des assiettes goûteuses à souhait! ;-)

    RépondreSupprimer
  7. @ nuage de lait: merci et bienvenue!
    @ Gio': un'idea cosi' al volo... :)
    @ lenny: hai capito tutto ;)
    @Choupette: parfaitement d'accord avec toi!

    RépondreSupprimer
  8. Ce plat de pâtes doit être délicieux !

    Bises,

    Miette.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Miette, c'est en effet simple et gourmand. Bienvenue!

    RépondreSupprimer