mercredi 27 mai 2009

Fettuccine jaunes et vertes au chèvre frais, tomates, olives et herbes marinés

Versione italiana più giù
Vous vous rappelez les pâtes fraîches colorées? Une fois que l'on maîtrise la technique des pâtes maison plus de limites à notre imagination! Je vous révèle un petit truc pour surprendre vos invités et donner un air ludique aux pâtes: superposez deux couleurs dans la même fettuccina. J'ai pensé tout simplement à coller les deux pâtes (jaune et verte), les passer ensemble au laminoir et le tour est joué!
L'été approchant, j'ai voulu préparer une sauce très simple ou plus exactement une marinade ainsi vous n'aurez besoin que d'une casserole pour cuire les pâtes et d'un saladier. Surtout quand il fait chaud, je marine souvent dans l'huile d'olive des tomates ou des poivrons, des herbes, des olives, du fromage frais ou des anchois par exemple.

Ainsi tous le parfums se fondent en donnant de la légèreté et de la fraîcheur aux pâtes. D'ailleurs, si vous utilisez des pâtes sèches, vous pouvez aussi les manger ainsi froides en salade. Compte tenu de la simplicité du plat, la qualité et la fraîcheur des matières premières est essentielle.

Fettuccine jaunes et vertes au chèvre frais, tomates, olives et herbes marinés (pour 4 personnes)

Pâtes jaunes:
- 100 g de farine
- 1 oeuf
- 1 càc de
curcuma, huile d'olive
Pâtes vertes:
- 100 g de farine
- 1 poignée de pousses d'épinards
- 1 jaune d'oeuf, huile d'olive
Marinade:
- 15 tomates cerise coupées en deux
- 100 g de chèvre frais
- 10 olives noires dénoyautées (taggiasche ou de Gaeta ou de Nyon)
- une pincée d'herbes de provence, une pincée de romarin frais ciselé
- un piment d'oiseau 'pili-pili', sel
- 1/2 botte de persil ciselé
- 50 g de parmesan râpé
- 50 g d'huile d'olive vierge extra


1. Préparer la pâte jaune: dans un saladier mélanger la farine, l'oeuf, le curcuma et une cuillère à thé d'huile d'olive. Travailler la pâte de 5 à 10 minutes en la repliant plusieurs fois sur elle-même, afin qu'elle devienne souple et homogène. Couvrir de papier film et laisser reposer un quart d'heure (cette phase n'est pas obligatoire si on utilise un laminoir, mais elle permet de donner plus d'élasticité à la pâte)
2. Préparer la pâte verte: sauter les épinards dans une poêle sans matière grasse, deux minutes. Les égouter et les hacher au couteau. Mélanger la farine, le jaune d'oeuf, les épinards avec une cuillère à thé d''huile d'olive. Procéder la la même façon que pour la pâte jaune. Couvrir de papier film et laisser reposer un quart d'heure
3. Mettre dans un saladier tous les ingrédients de la marinade dans l'ordre, en terminant par le parmesan et l'huile d'olive. Bien mélanger et laisser reposer, couvert, au frais, pendant au moins une demi-heure
4. Préparer les fettuccine: passer au laminoir la moitié de la pâte jaune, à plusieurs reprises et à chaque épaisseur, jusqu'à l'avant-dernière (n.8). Procéder de la même façon avec la moitié de la pâte verte. Dès que les deux pâtes sont de la même épaisseur, les coller (éventuellement humidifier un peu) et les passer ensemble au laminoir (épaisseur 8). Les transformer en fettucine (à la main ou avec l'accessoire de la machine à pâtes) et bien les fariner. Recommencer l'opération avec le reste de pâte
5. Cuire les fettucine dans de l'eau bouillante salée avec une cs d'huile, pendant 5 minutes. Ajouter deux louches d'eau de cuisson à la marinade. Egouter les pâtes, les assaisonner et servir
.

Versione italiana

Vi ricordate i ravioli rosa? Ecco, un'altra variazione: due colori, giallo (con il curcuma dà ottimi risultati) e verde, nella stessa fettuccina! Un modo semplice e ludico per sorprendere. E' questo il bello della pasta fresca, si presta ad assumere mille forme, colori, sapori...
Per il condimento, al fine di compensare il lavoraccio fettuccinoso :-), ho preparato una 'marinata' vegetale con pomodorini, caprino fresco, olive e erbe. Un tocco molto estivo, pratico, che si puo' tranquillamente riciclare con della pasta secca versione insalata ad esempio. Soprattutto quando fa' caldo, condire la pasta a crudo con ingredienti leggeri è l'ideale.

Fettuccine bicolori al caprino, pomodorini, olive e erbe marinati (per 4 persone)

Pasta gialla:
- 100 g di farina
- 1 uovo
- 1 cucchiaino di curcuma, olio d'oliva
Pasta verde:
- 100 g di farina
- 1 pugnetto di foglie tenere di spinaci
- 1 tuorlo d'uovo, olio d'oliva
Marinata:
- 15 pomodorini tagliati in due
- 100 g di caprino fresco
- 10 olive nere snocciolate (tipo taggiasche o di Gaeta)
- un pizzico di erbe di provenza o origano, un pizzico di rosmarino fresco tagliato
- un peperoncino, sale
- 1/2 mazzo di prezzemolo
- 50 g di parmigiano grattuggiato
- 50 g d'olio d'oliva
1. Preparare la pasta gialla: in una ciotola, mescolare l'uovo, la farina, il curcuma e un cucchiaino d'olio. Lavorare l'impasto 5-10 minuti ripiegandolo più volte su se stesso affinché diventi elastico, sodo e omogeneo. Coprire di pellicola e lasciar riposare un quarto d'ora ( se si usa la macchina questo riposo non è obbligatorio ma dà più 'plasticità' alla pasta)
2. Preparare la pasta verde: saltare un paio di minuti gli spinaci in una padella senza materia grassa. Scolarli e tritarli. In una ciotola, mescolare la farina, il tuorlo, gli spinaci e un cucchiaino d'olio. Proceder come per l'impasto giallo e lasciar riposare
3. In un'insalatiera, mettere tutti gli ingredienti della marinata nell'ordine, concludendo con il parmigiano e l'olio. Mescolare e lasciar riposare coperto una mezz'ora
4. Preparare le fettuccine: passare più volte la metà dell'impasto giallo nella macchina per la pasta fino al penultimo spessore (n.8). Procedere allo stesso modo con la metà dell'impasto verde. Far aderire le due paste (eventualmente umidificandole un po') e passarle nuovamente nella macchina. Poi formare le fettuccine e infarinarle. Ricominciare con il resto degli impasti
5. Cuocere le fettuccine in abbondante acqua salata, con un cucchiaio d'olio, per 5 minuti. Aggiungere 2 mestoli d'acqua di cottura alla marinata. Scolare la pasta e condirla.

41 commentaires:

  1. Mmmhhh, les pâtes maison, il n'y a rien de meilleur! Ce plat me donne faim!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. les pâtes fraîches maison, c'est un boulot de dingue, mais quel plaisir.

    RépondreSupprimer
  3. à déguster sur la terrasse...une merveille !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne me suis pas encore lancée à faire des pâtes maison. Je pense qu'il est temps. Très belle assiette.

    RépondreSupprimer
  5. Il y en a qui font des macarons bicolores et toi oh surprise - enfin quand même pas tant que ça - ce sont des pâtes !! superbes, je ne fais pas encore mes âtes maison même si j'ai l'accessoire KA mais si un jour.....

    RépondreSupprimer
  6. @ Rosa: c'est en effet incomparable :-) Bises!

    @ Chapot: un travail bien récompensé!

    @ mari de la dinette: C'est vrai, ce plat appelle la terrasse, un soir d'été...

    @ Saveurs et gourmandises: merci. Ce n'est pas compliqué, il faut juste un peu de temps.

    @ Mercotte: merci! Tu m'as bien fait rire! A chacun ses petits joujous. Lances-toi, d'autant qu'avec l'accessoire KA (moi j'ai le Ken) tu n'as pas besoin de faire reposer la pâte. Il faut un peu de patience (tu en as à revendre) et le plaisir est à la hauteur!

    RépondreSupprimer
  7. Elle me plaît bien celle-la aussi. j'aime tout chez toi!

    RépondreSupprimer
  8. Che bontà Dada... hanno un aspetto davvero superbo!! In questo momento sono troppo pigra per cimentarmi con la pasta fresca fatta in casa... ma appena mi ripiglio...
    Brava :)

    RépondreSupprimer
  9. Dada, ma oggi siamo en pendant!!!!
    Caprino, pomodorini e olive

    RépondreSupprimer
  10. Grande Dada, le fettuccine double face sono splendide. Complimenti.
    Due domande....
    1 - Non si staccano le due parti in cottura?
    2 - Le hai condite fuori dalla pentola? O le hai saltate un mezzo minuto?
    Arrivata una terza domanda: cuocerle molto al dente, condire tutto a freddo, conservarle in frigo e mangiarle dopo qualche ora?

    RépondreSupprimer
  11. Hai fatto proprio un bel lavoro con le fettuccine! In questo periodo uso spesso anch'io i pomodorini per i primi, li trovo deliziosi e si sposano bene con tanti ingredienti!

    RépondreSupprimer
  12. @ Mamina: merci!!!

    @Chiara.u: sempre troppo gentile :-). La pasta fresca richiede in effetti un po' di lavoro

    @ Lydia: è vero!!! Esattamente gli stessi ingredienti, telepatia nell'aria?

    @ CorradoT: grazie mille e ben approdato qui, mi fa' molto piacere. Per quanto riguarda le domande:
    1. Non si staccano, diventano una pasta sola
    2. Le ho condite nell'insalatiera in quanto (a parte l'acqua di cottura che emulsiona la marinata) volevo rimanere sul fresco-crudo
    3. Ci ho pensato anch'io. Ho solo paura che la pasta all'uovo tenda ad attaccarsi. Con la pasta secca, il problema non si pone :-)
    Se provi, fammi sapere...
    A presto

    RépondreSupprimer
  13. @ Tania: grazie! Abbiamo scritto in contemporanea :-). Anch'io i pomodorini (di stagione) li metterei dappertutto!

    RépondreSupprimer
  14. Humm ... j'adorerais faire mes pâtes, même si ça prend beaucoup de temps ! Ton assiette est très appétissante.

    RépondreSupprimer
  15. Trop bon !! et quelle présentation !

    RépondreSupprimer
  16. Je note cette idée original de superposition de couleurs !!!
    Merci

    Elodie

    RépondreSupprimer
  17. pasta bicolore fatta in casa:geniale! azzeccatissimo per il clima (anche se oggi è rinfrescato parecchio)il condimento , semplice e fresco al profumo d'estate

    RépondreSupprimer
  18. @ Marie: merci! Tu peux essayer,ce n'est pas compliqué. Bonne soirée

    @ Marie Charrier: merci beaucoup et bienvenue!

    @ Kitchen Victim: de rien! C'est rigolo, n'est-ce pas?

    @ Gio': grazie! Il condimento semplicissimo è stato pensato per il clima ma anche per evitare di nascondere l'estetica delle fettuccine (senno', tutta questa fatica per nulla ;-). Anche qui è rinfrescato, si è tornati alla normalità: venticello e cielo grigio...

    RépondreSupprimer
  19. Non so mica che fine abbia fatto il mio commento di ieri...dicevo che la settimana scorsa ho comprato dei tagliolini al basilico (verdi!) fatti ad Altamura che devono essere la fine del mondo, e pensavo appunto come potrebbero essere valorizzati....be' questo post e' una risposta :) anche se gli chèvres veri li approccio con cautela ed in piccole dosi! Ciao :)

    RépondreSupprimer
  20. des pâtes bi colore avec un accompagnement exquis et une sauce délicieuse, miam miam j'en ferait bien le déjeuner de midi

    RépondreSupprimer
  21. Il n'y a rien de meilleures que les pâtes fraîches. Quel beau panaché de couleurs!

    RépondreSupprimer
  22. Sono ammirata per la pasta double face: sarebbe interessante replicalra, ma non ho la macchina per la pasta ed ho il timore che mi caccerei in un'impresa più grande di me e di dubbia riuscita.
    La marinatura vegetale è molto interessante e fresca :-D

    RépondreSupprimer
  23. Questo primo piatto ha un aspetto così invitante!
    Connubio perfetto di gusti e colori!
    Bravissima!

    RépondreSupprimer
  24. @ Ciboulette: mmm hai degli ingredienti strepitosi (beata :-)! Questo condimento si presta perfettamente ai tuoi tagliolini. Il caprino lo puoi sostituire con della buona ricotta fresca. Ciao :)

    @ Babeth: je t'en envoie un peu? ;-)

    @ Hélène: parfaitement d'accord et merci...

    @ Lenny: grazie. Come dici molto saggiamente, difficile garantire il risultato con la pasta fatta a mano :-). Questo condimento è freschissimo e adattissimo al caldo (e alla pigrizia ;-) Buona giornata!

    @ Elisakitty's Kitchen: grazie mille!!

    RépondreSupprimer
  25. wouha, ça donne treés envie de ce mettre à table.. Miam,Miam...ton blog est magnifiaue.
    valou

    RépondreSupprimer
  26. C'est une très belle assiette de pâtes !!! Beaucoup d'imagination dans ta recette et j'aime beaucoup !
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  27. Sei sempre più brava, e riesci a spaziare dalla pasta al gelato... Complimenti!!
    Pian-Giero

    RépondreSupprimer
  28. Che fantastiche fettuccine!!!! Brava Dada, c'est une super bonne idée :-) Baci

    RépondreSupprimer
  29. @ valou: merci beaucoup et bienvenue!

    @ Doria: merci, je suis contente que tu aimes! Bises

    @ Pian-Gero: grazie ;-D

    @ Silvia: grazie mille, troppo gentile! Baci anche a te

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour ton commentaire qui m'a permis de découvrir ton si joli blog et ses recettes d'une extrême finesse. J'aime tout ! Comment ai-je pu passer à côté d'un tel blog ? Merci de t'être présentée à moi, je viendrai te voir très souvent.
    Et cette recette est extra !

    RépondreSupprimer
  31. Bella ricettina! Che piatto piu colorito! Queste fettuccine fresche condite semplicemente mi sembrano ottime!

    RépondreSupprimer
  32. Merci pour ton petit message (pour les yaourts, n'hésite pas, c'est facile et c'est bon !!)
    Je découvre ton blog et ses bonnes recettes !!
    Monique

    RépondreSupprimer
  33. Dis moi ça ne te prend pas trop de temps de faire des pâtes fraiches ? Très jolies photos qui donnent l'eau à la bouche ! :)

    RépondreSupprimer
  34. @ Sabrina: merci à toi pour tes gentils mots!

    @ Marta: benvenuta e grazie mille!

    @ sonic: merci et bienvenue!

    @ Recettes bio: merci et bienvenue! Pour le temps, il faut compter environ 1 heure (plus si tu fais des ravioli), un plat du dimanche quoi :-)

    RépondreSupprimer
  35. Incredibile, stavo pensando a delle tagliatelle gialle da fare questa sera e sono venuta qua a visitarti e ho trovato queste! Magia??
    Un bacione!
    m.

    RépondreSupprimer
  36. @ Mariù: non mi dire, anch'io stavo pensando a te! Un bacione

    RépondreSupprimer
  37. Ce plat de fettuccine est plein de bonnes choses! C'est bluffant les pâtes bicolores, bravo pour ta patience avec les pâtes maison :)

    RépondreSupprimer
  38. @ Yum: merci beaucoup! C'est beau et surtout bon.

    RépondreSupprimer
  39. Dada (c'est quoi ton prénom en fait ?), tu haches, tu ne mixes pas les épinards, car je suis en train d'en faire...

    RépondreSupprimer
  40. @ Tiusha: peut-être que j'arrive en retard? Alors, non je ne mixe pas, ça devient trop acqueux, je hâche finement. De toute façon les épinards vont s'incorporer à la pâte, au début la couleur ne sera pas homogène mais quand on la travaille et on la passe au laminoir, la couleur devient uniforme.

    RépondreSupprimer
  41. ho scoperto ieri il tuo blog... complimenti!! :)
    anche io mi diletto molto in cucina e ho aperto un blog che però è un mix di racconti, pensieri, disegni e ricette!
    è: tania-moon.blogspot.com
    sono all'inizio... :)
    volevo chiederti se posso divulgare qualche tua ricetta anche tramite la mia pagina... aspetto una risposta!!!
    grazie in ogni caso!
    ciao ciao! tania

    RépondreSupprimer