mercredi 20 mai 2009

Gnocchi con crema di zucchine, pinoli e basilico

Versione italiana più giù
Ah! enfin, nous revenons sur terre (italienne), cuisine simple où tout est fait maison et les légumes sont rois. Voici donc des gnocchi de pomme de terre servis avec une sauce légère aux courgettes et aux pignons que vous pouvez tranquillement recycler avec un autre type de pâte ou même en accompagnement d'un bon filet de boeuf.
Tout ceci est une excuse pour vous parler des incontournables gnocchi qui malheureusement ne sont pas représentés à leur juste valeur. Je m'explique, tout comme le risotto et les ravioli, les gnocchi sont un plat minute (enfin, il vous faut une heure pour les préparer :-). Ils sont fondants dégustés juste après la préparation. Les gnocchi que vous trouvez dans le commerce n'ont rien à voir, tout simplement parce qu'il est très difficile de garder le moelleux de la pomme de terre qui a tendance à rendre l'eau. Ils sont donc souvent trop farinés et deviennent durs à la cuisson. Après avoir dit ça, je crois que je ne trouverai jamais un sponsor ;-)
Je me souviendrais toujours de deux épisodes (désastreux ;-) liés à mes gnocchi.

La première fois, j'ai suivi la recette à la lettre, mes gnocchi avaient l'air drôlement contents, j'ai tout couvert d'un linge humide et puis...je suis allée au cinéma (je ne plaisante pas). A mon retour, j'ai retrouvé des boules noires collantes qui avaient doublé de volume. Finalement, le goût était pas mal, on sentait le 'fait maison' mais j'étais un peu déçue. La deuxième fois, j'ai eu la merveilleuse idée d'égouter les gnocchi comme les pâtes, qui bien entendu, sont devenus une masse unique que j'ai dû séparer. Mon père, qui ne se doutait de rien, a dit en goûtant: "n'achetez plus cette marque de gnocchi" et là, je revois encore mon frère qui pouffe de rire, ce que j'ai fini par faire aussi! Depuis, cette phrase est restée dans les annales. Pour revenir au côté technique, quelques règles de base pour réussir ce plat:
  • utiliser des pommes de terre 'vieilles' (farineuses): elles doivent contenir très peu d'eau
  • cuire les pommes de terre à l'eau avec leur peau (à la vapeur ça marche aussi)
  • éplucher les pommes de terre et les passer au moulin à légume encore tièdes
  • incorporer d'abord la moitié de la farine, puis le reste petit à petit
Gnocchi à la crème de courgettes, pignons et basilic (pour 4 personnes)
Gnocchi:
- 500 g de pommes de terre 'vieilles'
- 150 g de farine
- 1 jaune d'oeuf
- 1 pincée de noix de muscade
Sauce:
- 2 courgettes moyennes
- 3 cs de pignons + quelques uns pour le décor
- 2 cs de ricotta
- 1 botte de basilic, huile d'olive, sel et poivre
1. Cuire les pommes de terre dans un faitout rempli d'eau pendant environ 40 minutes
2. Egouter les pommes de terre, les laisser tiédir légèrement et les éplucher. Les passer au moulin à légume. Ajouter d'abord la moitié de la farine, la noix de muscade, une pincée de sel et le jaune d'oeuf. Commencer à travailler la pâte puis ajouter le reste de farine peu à peu
3. Former une boule, couper une tranche et la rouler en forme de boudin de 1 cm d'épaisseur. Couper le boudin en dés de 1-2 cm de longeur. Bien fariner chaque gnocchi. Procéder de la même façon avec le reste de pâte. Couvrir de farine
4. Préparer la sauce: couper les courgettes en petits dés et le sauter dans une poêle avec 2 cs d'huile d'olive et les pignons. Quand le tout est légèrement grillé, ajouter 4 cs d'eau tiède et poursuivre la cuisson à feu doux pendant une dizaine de minutes. Saler et poivrer
5. Passer au mixeur les courgette cuites avec la ricotta, le basilic et un filet d'huile d'olive (si l'ensemble est trop ferme ajouter 1 cs d'eau tiède)
6. Cuire les gnocchi dans de l'eau bouillante salée avec une goutte d'huile. Dès que les gnocchi remontent à la surface les récupérer avec une écumoire (il faudra environ 5 min) et les verser dans la poêle avec un peu d'huile d'olive. Servir sur un lit de sauce avec quelques pignons.

Versione italiana
Ah, finalmente si approda su lidi familiari. Dopo la lavanda, il rabarbaro e il buttermilk (forse ho esagerato? ;-) la cucina di casa con una salsa semplicissima e delicata. In realtà è anche una scusa per parlare degli gnocchi ai nostri amici francesi che probabilmente ne avranno assagiati tanti e gommosi chiedendosi quale sia il motivo del loro successo (tipo la mozzarella, il latticino più conosciuto all'estero ma forse anche il più misconosciuto visto quello che ti vendono... Vabbè la smetto senno' poi come lo trovo lo sponsor? ;-D
Non scordero' mai due episodi legati alla mia esperienza gnoccosa. La prima volta, ho seguito la ricetta alla lettera, tutta soddisfatta, ho coperto gli gnocchi con un panno umido e... sono andata al cinema (non sto' scherzando). Al mio ritorno mi aspettavano delle palline umidicce e appiccicose incavolate nere! Il sapore non era male ma un po' deludente. La seconda volta ho avuto la brillante idea di scolare gli gnocchi come la pasta per ritrovarmi appunto con uno gnoccone unico a cui ho dovuto ridare le sembianze originarie. A tavola, mio padre, ignaro, disse: "Non li comprate più questi gnocchi" e li' rivedo ancora mio fratello che si spacca dalla risate cosa che poi ho fatto anch'io (ero comunque nel dubbio se ridere o piangere). Questa frase è rimasta nell'archivio. Per tornare al lato tecnico (ma sicuramente già lo sapete) è importante usare patate vecchie (per evitare che tirino fuori acqua), passarle e lavorarle ancora tiepide e incorporare prima metà farina poi il resto a poco a poco.
Con questa ricetta partecipo al concorso organizzato da Sandra di Un tocco di Zenzero "inventa la ricetta" nella categoria Verdure golose.
Gnocchi con crema di zucchine, pinoli e basilico (per 4 persone non troppo affamate)
Gnocchi:
- 500 g di patate vecchie
- 150 g di farina
- 1 tuorlo
- un pizzico di noce moscata
Salsa:
- 2 zucchine medie
- 3 cucchiai di pinoli + qualcuno per il decoro
- 2 cucchiai di ricotta fresca
- 1 mazzetto di basilico, olio d'oliva, sale e pepe
1. Cuocere le patate con la buccia in abbondante acqua per 40 minuti circa
2. Scolare le patate, lasciar leggermente intiepidire e sbucciarle. Passarle nel passa-verdure poi aggiungere metà della farina, un pizzico di sale, la noce moscata e il tuorlo d'uovo. Incorporare gradualmente il resto della farina
3. Formare una palla di pasta, tagliarne una fetta e rotolarla per ottenere un filoncino di 1 cm di larghezza. Tagliare poi a dadi di 1-2 cm di lunghezza. Infarinare bene ogni gnoccho. Procedere allo stesso modo con il resto della pasta. Coprire di farina
4. Preparare la salsa: tagliare le zucchine a dadini e saltarle in padella con un filino d'olio e i pinoli. Quando sono leggermente tostati aggiungere 4 cucchiai d'acqua tiepida e cuocere a fuoco lento per una decina di minuti. Salare e pepare
5. Frullare il composto di zucchine con la ricotta, il basilico e 2 cucchiai d'olio d'oliva (se dovesse risultare troppo denso aggiungere un cucchiaio d'acqua tiepida)
6. Cuocere gli gnocchi in abbondante acqua salata in ebollizione aggiungendo un goccio d'olio. Quando gli gnocchi salgono a galla scolarli con un mestolo forato e metterli nella padella con un po' d'olio. Servirli su un letto di salsa con qualche pinolo.

43 commentaires:

  1. Quanto ti capisco!
    Dopo cento, ma che dico, mille delusioni, a ordinare gli gnocchi di gomma al ristorante ci ho rinunciato -figuriamoci comprare quelli del supermercato!-, non hanno proprio idea qui di cosa siano gli gnocchi.
    Siccome li adoro ho compensato la mancanza iniziando a farmeli a casa in quantità industriali, nel mio freezer ce n'è sempre una scorta e ogni volta che me ne viene voglia... voilà, sono lì già belli e pronti, dal freezer alla pentola in un minuto.
    Il mio segreto però sono le patate farinose -vecchie o nuove che siano- e non li lavoro da tiepidi, ma da freddi.
    Riduco le patate in purea subito, quando sono ancora calde, ma l'aggiunta della farina e la lavorazione dell'impasto iniziano solo quando le patate sono completamente fredde, così non assorbono tanta farina.
    Belli questi con la crema di zucchine semplice semplice... oddio, ho di nuovo voglia di gnocchi!
    Un bacione, buona giornata!
    m.

    RépondreSupprimer
  2. Et pour les égoutter, donc, accepterais-tu de révéler le secret pour qu'ils ne forment pas une masse compacte ? Ça m'arrive à chaque fois avec les gnocchi di zucca...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je les récupère simplement avec un écumoire au fur et à mesure qu'ils remontent à la surface et ils ne collent pas.. aussi bien ceux achetés (avant) que ceux fait main (dorénavant.. bien meilleure texture en effet!!).

      Supprimer
  3. P.S. Passa da me, c'è un piccolo premio per te!
    m.

    RépondreSupprimer
  4. Sulla preparazione degli gnocchi non devo dire nulla, bravissima! La salsa con le zucchine e ricotta la trovo divina e mi piace insieme ai pinoli.

    RépondreSupprimer
  5. @ Mariù: carina la tua voglia di gnocchi :-). Devo provare con il tuo metodo, quindi mi garantisci che si possono surgelare senza problemi? Un bacione e buona giornata anche a te!

    @ Anonyme: il faut les égouter au fur et à mesure avec une écumoire puis les étaler dans un récipient avec un peu de matière grasse ou la sauce(pour éviter qu'ils ne collent). Concernant les gnocchi di zucca, la méthode est la même mais le 'discours gnocchi' est plus délicat puisque le potiron contient beaucoup d'eau. A bientôt!

    RépondreSupprimer
  6. @ Mariù: grazieeeeee! (che dialoghi eh?) Un bacione

    @Tania: grazie mille! La salsa è semplice (come risolvere il pranzo) ma molto piacevole :-)

    RépondreSupprimer
  7. merci pour les conseils de pro du comment faire des gnocchi.... ceux aux pdt je les ai experimentes une fois seulement c'est du BOULOT! par contre je vais reprendre ta sauce pr les mettre dans les pates. J'ai des courgettes plein le frigo (c'est ma faute je les ai achetees) et je savais pas quoi en faire. Voila c'est chose fait! MERCI!
    a bientot
    bizz

    RépondreSupprimer
  8. @ lauresophie: merci à toi! C'est vrai que c'est du boulot mais de temps en temps c'est faisable et ça donne toujours un peu un air de fête!

    RépondreSupprimer
  9. Garantisco!
    Una volta formati gli gnocchi li metti in freezer su un piano leggermente infarinato.
    Una volta solidificati li puoi mettere tranquillamente in un sacchetto da freezer.
    Al momento dell'utilizzo li cuoci direttamente appena tolti dal congelatore, SENZA periodo di scongelamento.
    Rimangono incredibilmente morbidi e se devo essere sincera io li preferisco addirittura a quelli appena fatti.
    A presto!

    RépondreSupprimer
  10. Ciao, grazie per essere passata a trovarmi.
    Hai un blog molto bello, biligue per giunta!
    ciao
    Stefania

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour l'explication ! J'aime beaucoup ton blog.

    RépondreSupprimer
  12. Ho deciso... questo fine settimana faccio gli gnocchi. Con la tua ricetta. Le mie patate sono pensionabili al punto giusto :)

    RépondreSupprimer
  13. @ Mariù: grazie! provero' senz'altro (in realtà anche mia suocera li surgela ma con risultati altalenanti). Un baciooone (ancora?)

    @ Stefania: grazie a te e benvenuta!

    @ Anonyme: merci! je suis ravie que le blog te plaise

    @ Tibia: non è difficile, ci vogliono solo patate belle farinose e un po' di tempo. A presto!

    RépondreSupprimer
  14. Ah les gnocchis...un régal et je viens aussi de mettre une recette....avec les gnocchis...tout simplement viva Italia et passe une bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  15. E' capitato anche a me una volta, di averli fatti attendere ed al mio ritorno li ho trovati molto irritati ...........
    Dleiziosi in verde ;-)

    RépondreSupprimer
  16. ha ha, troppo divertente la seconda storiella! carino anche leggere la doppia versione francese!! azzeccatissimo anche il condimento, i ppinoli ci stanno benissimo!

    RépondreSupprimer
  17. Je découvre ton blog très gourmand et intéressant...merci pour cette très jolie recette qui doit être savoureuse !!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  18. @ Eléonora: tous aux gnocchi? :-) Bonne fin de semaine à toi aussi

    @ lenny: siii anche a te, sono umorali questi gnocchi! :-)

    @ Gio': la seconda storiella mi fa ridere ancora adesso (ma non sono normale). Comunque da me si scordano i due secondi i piatti riusciti ma le schifezze... quelle sono intramontabili ;-)

    @ Sandrine: merci!! Bienvenue et à bientôt

    RépondreSupprimer
  19. Buoni! Belli e buoni!!! Io mi ricordo quando mia nonna li preparava e li passava sulla forchetta e io la aiutavo in questo difficile compito... allora ci riuscivo, ora vengono delle pallette inconcludenti! Per fortuna si salvano con il gusto... sodo ma non di pietra, non si "spatara" (piemontesismo per spiaccicarsi!!!) ma rimane intatto... insomma devo lavorare ancora un pò sull'aspetto ma ci siamo...
    I tuoi Dada sono davvero fantastici e devono anche avere un gusto... bravissima :)

    RépondreSupprimer
  20. @ Chiara.u: sono belli questi ricordi d'infanzia, questi gesti ancestrali. Grazie per i complimenti, sei sempre molto calorosa! A presto

    RépondreSupprimer
  21. superbe plat,
    la sauce courgette me plait enormement !

    RépondreSupprimer
  22. Ciao! Ti riscrivo per dirti che ho due premi per te. Buona giornata!

    RépondreSupprimer
  23. MMMMM....what a super delicious meal! I love ricotta & courgettes!! Yum Yum Yum!!! Beautiful pictures too!

    RépondreSupprimer
  24. @ sandyneige: merci. la sauce est simple, goûteuse et passe-partout.

    @ Tania: vado subito a vedere. Buona giornata anche a te!

    @ Sophie: thank you very much!!! I'm pleased you like it

    RépondreSupprimer
  25. enchantée de découvrir ton blog. J'adore les gnocchis et je vais me laisser tenter par ta recette, car je n'avais jusqu'à présent jamais essayer. Bon week-end

    RépondreSupprimer
  26. Je suis fan de gnocchi maison.
    Je trouve que c'est vraiment très, très bon et que ceux du commerce ne sont pas de vrais gnocchi... il y a la même différence entre ces gnocchi-là qu'entre des haricots verts frais et ceux de conserve.

    RépondreSupprimer
  27. Ciao Dada! Io devo ancora riprendermi dopo l'ultima esperienza di "gnocchi fatti in casa" di qualche mese fa, che ha avuto un risultato a dir poco deludente :( Invece proverò sicuramente il sughetto, magari sulle tagliatelle fatte in casa (quelle mi vengono decisamente meglio degli gnocchi!). A presto AMY

    RépondreSupprimer
  28. @ Véronique: merci et bienvenue! Lances-toi et tiens-moi au courant. Bon week end à toi aussi

    @ Mamina: je te rejoins à 100%, tu es une vraie connaisseuse (mais je n'en doutais pas). A bientôt!

    @ Amy: Intanto benventa! Si' ti capisco...con le tagliatelle (decisamente meno capricciose) va benissimo. Io ho anche servito questa salsa con del filetto di manzo (sostituendo i pinoli con le mandorle) ed era buonissimo

    RépondreSupprimer
  29. Je suis nouvelle sur ton blog, et comme je suis amoureuse de la cuisine italienne, je risque de revenir souvent, j'ai moi aussi une première mauvaise expérience de gnocchi, et grâce à toi c'est sur je réessaye.

    RépondreSupprimer
  30. @ Chapot: bienvenue! Contente de pouvoir partager avec toi cette atmosphère un peu italienne. Tiens-moi au courant pour les gnocchis.

    RépondreSupprimer
  31. Je reviens ("Anonyme", ce n'était pas un très bon pseudo :-) )

    Donc j'ai testé ! Et c'était bien. Je retiens la recette et te remercie infiniment !! J'espère que ton blog durera longtemps, et d'autant plus que j'ai du mal à trouver des blogs italianophones...

    RépondreSupprimer
  32. @ Cardamome: je suis ravie que tu ais testé. Merci à toi pour tes gentils mots. Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  33. Nous on est fan de cuisine italienne et de l'Italie. Belles recettes. Je ne manquerai pas de revenir sur ton blog. Bravo !

    RépondreSupprimer
  34. @ Gaston: merci et bienvenu! J'en suis ravie. A bientôt!

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour! Recette testée ce matin, et succès auprès de toute ma famille... Les gnocchis sont effectivement d'un moelleux incroyable, rien à voir avec ceux du commerce!
    Encore merci pour ce blog magnifique, dans lequel je viens souvent puiser des idées, et joyeuses fêtes!

    RépondreSupprimer
  36. @ Hélène: merci beaucoup pour ton retour, je suis ravie que les gnocchis vous aient plu! Et merci pour tes mots :-)
    Je te souhaite aussi de très joyeuses fêtes, gaies et gourmandes

    RépondreSupprimer
  37. Un pur délice... Merci mille fois, j'ai enfin réussi mes gnocchi et la sauce était divine !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, ça me fait super plaisir !! Bonne journée

      Supprimer
  38. Bonsoir Edda!
    J'ai testé la recette de la sauce à la courgette à midi, avec une légère modification, plus de ricotta ni de mascarpone, mais un reste de bleu fondu associé à un peu de crème... et Bontà Divina!!! Cette sauce est absolument succulente!! Grazie mille! même ma fille de 4 ans en a redemandé!
    Du coup je passe en revue tout ton blog que je découvre aujourd'hui! Et laisse-moi te dire que la tarte au café, chocolat blanc et orange me fait de l’œil!! Je reviendrai te dire nos impressions une fois testée!
    Encore merci pour ces partages!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Mélanie, un grand merci à toi pour ce passage et bienvenue ici !
      Je suis très très contente qu'elle t'ait plu ainsi qu'à ta petite fille (fine gourmande !) et en effet avec le bleu cela devait être délicieux.
      Tiens-moi au courant de tes prochains tests
      Buona serata !

      Supprimer