dimanche 3 mai 2009

Torta caprese...au chocolat blanc, citron et huile d'olive (Salvatore De Riso)

Versione italiana più giù
Les gâteaux à l'huile d'olive en méditerranée et en particulier au sud de l'Italie, se perdent dans la nuit des temps. Mais, finalement je n'y avais pas prêté beaucoup d'attention (sauf pour les biscuits) jusqu'au moment où j'ai découvert à travers Mercotte, le gâteau à l'huile d'olive, citron et framboises de Pierre Hermé (un délice). Ce fut aussi, débarquée depuis peu à Paris, la merveilleuse découverte des blogs culinaires (je suis toujours aussi fidèle à la blogosphère :-).
Donc, je disais, la pâtisserie à l'huile d'olive est revenue à la mode ces dernières années pour son côté santé et parce qu'elle permet d'offrir une palette de saveurs différentes du beurre. Pierre Hermé lui-même a découvert le mariage avec cet ingrédient en goûtant un gâteau italien.
Vous vous rappelez la torta caprese, ce gâteau d'origine de Capri à base d'amandes et de chocolat ? Et bien, vu son succès, elle a fait l'objet de nombreuses interprétations (dont la mienne aux noisettes). Les amateurs de chocolat blanc ont ainsi adapté la recette en remplaçant le chocolat noir par du blanc. J'en ai essayées plusieurs mais aucune ne me convainquait vraiment, je trouvais le gâteau toujours un peu dense, lourd.

Et voilà que surgit un célèbre pâtissier de la côte amalfitaine, Salvatore De Riso, qui, dans son livre 'Dolci del Sole' (gâteaux du soleil) donne sa version avec l'huile d'olive (sans beurre donc) et le citron confit. Le résultat est un régal, moelleux, léger, parfumé...
J'ai quelque peu modifié les proportions de la recette d'origine et j'ai ajouté un peu de limoncello (liqueur aux écorces de citron, typique de la région) pour lui donner du peps. Enfin, une seule recommandation pour ce gâteau très simple à réaliser: utilisez de l'excellente huile d'olive vierge extra, légère, parfumée (ni amère ni piquante), elle doit juste donner une parfum et non pas dominer. Comme l'autre torta caprese ce gâteau est sans gluten.
Concernant le livre je n'ai pas encore décidé s'il me plait vraiment (il faut que je teste encore) d'autant que j'ai complètement râté le recette du baba (ah ah :-) qui contenait le double d'oeufs pour la même quantité de farine par rapport aux autres recettes !?!...

Recette (pour 8 personnes):
- 100 g d'huile d'olive vierge extra
- 100 g de sucre glace
- 60 g de sucre
- 200 g de poudre d'amandes (de bonne qualité)
- 50 g de fecule de pommes de terre (ou mais)
- 5 g de levure chimique
- 180 g de chocolat blanc (de couverture ivoire)
- 40 g de citron confit (sucrés) en tous petits morceaux
- 5 oeufs (250 g)
- 1/2 gousse de vanille
- 1 citron bio
- 1 petit verre de limoncello (facultatif)
1. Mélanger la poudre d'amande avec le sucre glace et la pulpe de la gousse de vanille. Râper finement le chocolat blanc et l'écorce de citron
2. Mélanger le chocolat aux amandes, sucre glace, citron confit, écorce de citron et la fecule de pomme de terre tamisée avec la levure. Ajouter l'huile d'olive
3. Monter le oeufs avec le sucre jusqu'à ce qu'ils triplent de volume et les ajouter au mélange précédent
4. Emulsionner le tout de façon à obtenir une pâte fluide homogène
5. Préchauffer le four à 200°C. Cuire le gâteau à cette température pendant cinq minutes puis continuer la cuisson à 160°C pendant 40 minutes. Laisser tièdir dans le moule. Servir froid saupoudré de sucre glace.


Versione italiana
I dolci all'olio d'oliva in Italia esistono dalla notte dei tempi (d'altra parta, in particolare al sud, era con lo strutto la 'materia grassa' più usata :-). Questi ultimi anni stanno tornando di moda vuoi per il lato 'salutistico' (dopo aver demonizzato il burro, poverino :-( vuoi, e questo argomento è più interessante, perché offre dei profumi e una consistenza diversa...
A proposito di burro, che anche qui in Francia, almeno nell'ambito marketing, viene un po' bistrattato, mi ha colpito una pubblicità che vantava i suoi benefici al punto che il 'pane e burro' era considerato come un pasto completo ed equilibrato (mo' non esageriamo :- D
Quindi dicevo, ho cominciato ad interessarmi ai dolci all'olio d'oliva (e non solo ai biscotti) attraverso una ricetta di Pierre Hermé, con limone e lamponi (una delizia), pubblicata da Mercotte, scoperta grazie a Sigrid ( è la legge della condicio sine qua non ;-).
Vi ricordate della torta caprese? be' ecco visto che mi piace molto ho provato varie ricette con il cioccolato bianco ma non ero mai soddisfatta, un po' troppo dense, grasse. Certo, è vero che il burro di cacao + il burro non aiuta!
Poi è arrivato Salvatore de Riso (non l'arrotino...) con il suo libro 'Dolci del sole' che ne dà una versione con il limone e l'olio d'oliva mooooolto riuscita morbida e profumata! Ho giusto modificato un po' le proporzioni e ho aggiunto del limoncello per esaltare il sapore del limone. Mi raccomando usate dell'ottimo olio d'oliva, leggero ed aromatico, non si deve quasi sentire.
Per quanto riguarda il libro, non ho ancora deciso se mi piace. Lo spirito 'prodotti del territorio' mi ha sedotta e lo trovo più originale di tanti libri di pasticceria francesi. Le ricette...beh ho già fallito il babà (ah ah una poltiglia infame mai vista) al punto che avrei voluto non aprirlo più ma poi, gli ho dato un'altra chance (e non è finita qui). Lancio quindi un appello: chi ha già realizzato delle ricette di questo libro, ne è soddisfatto?
Mi sa' che oggi sono stata più chiaccherona del solito, recuperero' la prossima volta con una ricetta telegramma...
Torta caprese al cioccolato bianco, limone e olio d'oliva (per 8 persone):

- 100 g d'olio extravergine d'oliva
- 100 g di zucchero a velo
- 60 g di zucchero
- 200 g di farina di mandorle (o di mandorle macinate con lo zucchero a velo)
- 50 g di fecola di patate (o mais)
- 5 g di lievito chimico per dolci
- 180 g di cioccolato bianco (meglio se di copertura)
- 40 g di limone candito tagliato a pezzettini
- 5 uova (250 g)
- 1/2 bacca di vaniglia (usare i semini)
- 1 limone non trattato
- 1 bicchierino di limoncello (facoltativo)
1. Mescolare la farina di mandorle con lo zucchero a velo e i semini della vaniglia. Grattuggiare il cioccolato bianco e la scorza di limone
2. Incorporare alla miscela di mandorle, il cioccolato, il limone candito, la scorza di limone e la fecola setacciata con il lievito. Aggiungere l'olio d'oliva
3. Montare le uova con lo zucchero fino a triplicarne il volume ed aggiungerle all'impasto precedente
4. Emulsionare l'insieme per ottenere un'impasto fluido ed omogeneo
5. Cuocere in forno preriscaldato a 200°C per 5 minuti poi continuare la cottura per 40 minuti a 160°C. Lasciare intipedire nella tortiera. Servire freddo cosparso di zucchero a velo.

35 commentaires:

  1. Trovo delizioso l'accostamento di cioccolato bianco, limone e olio d'oliva...
    Io sono una forte sostenitrice di questo ultimo ingrediente!
    Quando è il periodo delle arance faccio una torta deliziosa (una delle mie preferite) che abbina spremuta fresca d'arance e olio d'oliva. Una favola!
    Questa ricetta me la segno, perché vorrei proprio provare a farla. È assolutamente nelle mie corde.
    Guardando sotto mi sono accorta di aver perso diverse cosucce... Devo cercare di frequentarti di più!
    Buona serata!

    RépondreSupprimer
  2. @Carolina: anche a me piace molto questo accostamento olio e agrumi fa' molto sud, pieno di luce e sole. Mi ha incuriosito la tua ricetta invece! Buona serata anche a te!

    RépondreSupprimer
  3. Deve essere buonissima questa torta, non può non esserlo con questi ingredienti! E poi le foto mi sembrano una garanzia ;-) complimenti!

    RépondreSupprimer
  4. @ Tania: grazie e benvenuta! E' vero che gli ingredienti sono promettenti :-)

    RépondreSupprimer
  5. bon je t'échange un wrap tandoori contre une tranche de ton gateau, ca marche? ;-) bonne journée!

    RépondreSupprimer
  6. De la très bonne huile d 'olive ça j'ai alors vendu !!! c'est super

    RépondreSupprimer
  7. @ Claude-Olivier: très volontier!! Bonne journée
    @ Mercotte: absolument ravie que ça te plaise (mais je n'en doutais pas)!

    RépondreSupprimer
  8. Un très beau gâteau avec de très bonnes saveurs, il doit être bien délicieux en bouche !
    A bientôt, Doria

    RépondreSupprimer
  9. @ Doria: merci, il est en effet délicieux. A bientôt!

    RépondreSupprimer
  10. exactement le genre de gâteau que j'adore !

    RépondreSupprimer
  11. @ merci Lavande, il est en effet original...

    RépondreSupprimer
  12. Non ho mai amato molto i dolci preparati con l'olio ed invece mi sono dovuta ricredere, infatti ho preparato vari dolci che risultano gustosi e leggeri.
    La tua torta caprese ha poi una marcia in più grazie alla farina di mandorle, al limoncello, ai canditi che adoro!!
    Complimenti !!

    RépondreSupprimer
  13. @ Mammazan: grazie! Come te, mi sono dovuta ricredere sull'olio e poi, in questo caso, i sapori si fondono meravigliosamente

    @Genny: grazie mille e benvenuta!

    RépondreSupprimer
  14. Ah j'aime beaucoup lire des recettes en Italien, ça me fait des cours gratuits :-)))
    Ah ben moi aussi,tu t'en fiches je sais, mais je suis "poisson" et "serpent" ;-) Bonne fin de journée!!!

    RépondreSupprimer
  15. @ Mahie: bienvenue! Pour les cours, je découvre un rôle de mon blog non envisagé ;-) Je vois que nous avons des points communs :-)

    RépondreSupprimer
  16. Que des bonnes choses dans ce gâteau, quand j'étais gamine maman nous faisait un gâteau à l'huile d'olive que j'aimais beaucoup, cela me rappelle des souvenirs! ;-)

    RépondreSupprimer
  17. @ C: contente d'avoir reveillé de bons souvenirs... :-)C'est vrai que ce gâteau a un goût d'enfance et est en même temps extrêmement moderne!

    RépondreSupprimer
  18. Jusqu'à présent mon seul prof était Paolo Conte ;-) et une année d'initiation quand j'étais en première année de fac... d'espagnol...

    RépondreSupprimer
  19. Très gourmand ce dessert, je craque complètement!
    Je découvre ton blog avec plaisir, il y a plein de jolies recettes et des photos magnifiques!
    Bises

    RépondreSupprimer
  20. @ Mlle Marion: merci!! je suis touchée...

    RépondreSupprimer
  21. uh cher bella questa ricetta della caprese con cioccolato bianco ed olio d'oliva, la proverò!

    RépondreSupprimer
  22. @ FrancescaV: benvenuta! Penso che rimarrai piacevolmente sorpresa :)

    RépondreSupprimer
  23. J'ai succombé itou aux saveurs de l'huile d'olive dans les gâteaux (mais aussi dans les ganaches et crème glacées...), alors cette torta caprese a tout pour me plaire !

    RépondreSupprimer
  24. @ Tiuscha: bienvenue! Je te suis complètement.

    RépondreSupprimer
  25. Mon mari étant d'origine espagnole et étant moi-même méditerranéenne, l'huile d'olive et les amandes occupent une place primordiale dans ma cuisine, je ne saurais m'en passer alors tu comprends bien que ce gâteau me plait particulièrement et que je ne vais pas tarder à le réaliser :)

    RépondreSupprimer
  26. E' vero, a casa mia -in Calabria- i dolci a base di olio d'oliva erano all'ordine del giorno quando ero bambina.
    Bellissimissimissima questa caprese, proprio bella, non vedo l'ora di provarla.

    RépondreSupprimer
  27. @ Nadine: bienvenue! Je te comprends parfaitement, moi aussi j'utilise ces deux ingrédients magiques quotidiennement...

    @ Mariù: da provare, è soffice e profumata (mi fa sempre piacere 'vederti' :-)

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour,
    J'ai testé cette recette ce week-end... A tomber par terre ! 100 fois mieux que ce que j'imaginais, et c'est peu dire...
    M E R C I !!!

    RépondreSupprimer
  29. @ Ins: Merci à toi pour ton retour qui me fait très plaisir! Désormais je la fait sans le citron confit et plus de limoncello, encore meilleur! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour,
    Je me permet de laisser ce commentaire. J'ai fait cette recette hier. La texture est comme je l'aime : ferme, pas trop humide.
    Cependant, je regrette que le goût du chocolat blanc passe totalement inaperçu au profit de l'huile d'olive. Pourtant j'en ai mis que 30 g (le restant étant une huile neutre, le soja) : on ne sent qu'elle !

    Reste que la texture est très bonne. Merci

    RépondreSupprimer
  31. @ Patte: bonjour! merci pour ton retour, c'est toujours intéressant.
    C'est rigolo car chez moi, ils n'ont presque pas senti l'huile d'olive mais plutôt un ensemble, une texture très agréable. je pense que ça dépend beaucoup du type d'huile d'olive utilisée, normalement elle doit rester subtile. Quant au chocolat blanc, il a un rôle de goût mais aussi de texture qui accueille les autres parfums. Pour vraiment sentir le chocolat blanc (mais c'est un avis personnel :-), je penserais plutôt à une autre forme de dessert comme une ganache, une mousse. Il est moins puissant que le noir ;-) Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  32. Bonsoir,

    J'ai l'intention de réaliser votre gateau ce week-end. Mais avant cela j'aimerai avoir un petit éclaircissement sur l'une de vos consignes :"4. Emulsionner le tout de façon à obtenir une pâte fluide homogène"
    Quand vous dites "émulsionner" Faut il utiliser un fouet ou carrément un batteur électrique ?

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour cette recette, délicieuse comme toutes celles que j'ai testées sur votre blog. J'ai emporté ce gâteau chez des amis, ça a été un franc succès. L'association agrumes- amandes-huile d'olive est fantastique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci pour le retour et votre fidélité ! Heureuse du succès :-)

      Supprimer