mardi 15 septembre 2009

Dernière tarte aux mirabelles et cannelle

Tarte mirabelles 1
Versione italiana più giù
C'est presque la fin de la saison des mirabelles, enfin elles ne suivent pas le calendrier à un jour près mais nous y sommes. C'est Eléonora, italienne en Alsace ;-) du beau blog « Au fil de mes rêves d'amour » qui m'a donné envie de ces petites perles dorées et sucrées, héritage de mes deuxièmes racines :-). Quoi de plus simple et de plus essentiel qu'une tarte uniquement avec ces fruits. Cette fois-ci j'ai voulu tester avec la pâte à foncer de Christophe Felder, qui est une sorte de pâte brisée mais plus riche en beurre et avec du lait et du jaune d'oeuf. Bon d'accord c'est autre chose mais utilisable aussi dans le cadre de tarte salées (avec des légumes ou de la viande par exemple). Sur le même principe de ma tarte aux myrtilles, j'ai utilisé des amandes pour absorber un peu du jus des fruits et du sucre. 

Le résultat est bien fruité, simple, réconfortant, croquant et juteux. Le genre de tarte aux saveurs d'enfance.

Tarte aux mirabelles, amandes et cannelle (pour 6 personnes):

Pâte à foncer (Christophe Felder)(il en fraudra la moitié environ)
- 180 g de beurre mou
- 25 g de lait tiède
- 1 jaune d'oeuf (10 g)
- 250 g de farine
- 1 cc fleur de sel
- 1 cc de sucre semoule
Farce:
- 400 g de mirabelles dénoyautées
- 50 g de poudre d'amande
- 2 cc de cannelle en poudre
- 80 gr de sucre semoule
1. Préparer la pâte: mélanger le beurre au lait et au jaune d'oeuf. Bien malaxer puis incorporer le sucre et la fleur de sel et enfin la farine. Travailler rapidement pour obtenir une pâte homogène. Envelopper dans du papier film et laisser reposer au réfrigérateur au moins deux heures.
2. Préchauffer le four à 180°C. Etaler la pâte et la placer dans un moule à tarte beurré ou un cercle à tarte. Remettre au réfrigérateur une dizaine de minutes. Cuire à blanc ( c'est à dire sans la farce et recouvert de papier cuisson et de billes de cuisson (ou des légumineuse sèches), 10 min à 180°C.
3. Mélanger la moitié du sucre avec la poudre d'amande. A part, recouvrir les mirabelles du sucre restant mélangé à la cannelle. Saupoudrer le fond de la tarte avec le premier mélange amandes-sucre, puis y poser les mirabelles sucrées. Cuire 30 min environ à 160°C. La pâte doit dorer et les fruits doivent légèrement confire avec encore des cristaux de sucre. Servir tiède ou froid.
tarte mirabelles
Versione italiana
Qui non solo finisce la bella stagione (fa' freddoooo) ma sta' finendo pure la frutta (non tutta eh) tipo le mirabelle. C'è pero' un'eccezione carina (per la prossima volta ;-). Ecco una crostata semplice, confortante fatta unicamente con prugnette gialle (le mirabelle care all'Alsazia e alla Lorena), mandorle, zucchero e cannella. I sapori dell'infanzia insomma. Sullo stesso principio della crostata ai mirtilli ho usato le mandorle per assorbire il succo della frutta. Inoltre ho voluto provare con la pasta à foncer (di Christophe Felder) che è praticamente una pasta brisée burrosa con un po' di latte e un tuorlo ma non dolce. E' un'ottima base anche per le torte salate di sole verdure o di carne. In alternativa potete anche utilizzare della pasta sucrée (qui, qui e qui) più dolce. Ad ogni modo, a noi è piaciuta molto questa crostata croccante, fruttata e familiare.

Crostata di mirabelle, mandorle e cannella (per 6 persone):

Pasta à foncer (ne servirà circa la metà)
- 180 g di burro morbido
- 25 g di latte tiepido
- 1 tuorlo d'uovo (10 g)
- 250 g di farina
- 1 cucchiaino di fior di sale
- 1 cucchiaino di zucchero semolato
- 1 cucchiaino da caffè di cannella in polvere
Ripieno:
- 400 g di prugnette gialle (mirabelle) snocciolate
- 50 g di mandorle spellate tritate finemente
- 2 cucchiaini da caffè di cannella in polvere
- 80 gr di zucchero semolato
1. Preparare l'impasto: mescolare il burro con il latte e il tuorlo. Lavorare incorporando lo zucchero, il sale e la farina fino ad ottenere un impasto omogeneo. Formare una palla e coprirla di pellicola. Far riposare in frigo almeno due ore
2. Scaldare il forno a 180°C. Stendere la pasta e rivestire uno stampo da crostata imburrato o un cerchio da crostate poggiato su una teglia con carta da forno. Mettere nuovamente in frigo per una decina di minuti. Cuocere in bianco (coperto da carta forno e da legumi secchi o biglie di cottura) 10 min a 180°C
3. Nel frattempo, mescolare la metà dello zucchero con la farina di mandorle. A parte ricoprire le prugnette con lo zucchero rimanente mischiato alla cannella. Coprire il fondo del guscio della crostata con il miscuglio zucchero-mandorle poi versare le prugne con lo zucchero. Cuocere in forno a 160°C mezz'ora circa. La pasta deve diventare dorata e la frutta leggermente composta con ancora dei cristalli di zucchero. Servire tiepido o freddo.

50 commentaires:

  1. Devono essere ottime!! E poi sono così carine ^_^

    RépondreSupprimer
  2. sono stupende queste tortine, e sicuramente ottime!

    RépondreSupprimer
  3. Mi ci vorrebbe proprio una di queste tortine per addolcirmi la giornata...continua a piovere e l'umore è,al solito, grigio come il tempo O_o
    Che buonine*

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Dada,

    Dernièrement j'ai découvert votre blog et aujourd'hui je l'ai ajouté dans mes découvertes culinaires afin de le faire découvrir aux autres. Vous pouvez le voir sur cette page

    http://www.chezfrances.com/annuaire/nouveautes-sites.php


    Si vous désirez de plus amples informations sur Mon annuaire de recettes et Les suggestions des chefs n'hésitez pas à me contacter.


    Merci pour toutes ces belles recettes et félicitations pour vos belles photos et présentations si appétissantes. Ça met l'eau à la bouche!


    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  5. Le tue foto sono sempre meravigliose!!!

    RépondreSupprimer
  6. Une tarte sûrement divine! Mmmhh!

    Jolie lumière!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  7. Oltre che buona questa torta sa veramente di pranzo doemnicale in famiglia. Splendida luce

    RépondreSupprimer
  8. esatto, ha proprio la'aria di un dolcetto confortante da smangiucchiare con i tè davanti alla finestra guardando la pioggia che cade.
    molto interessante la pate a foncer, ho in mente di fare una torta che richiede una base poco dolce e stavo meditando quale impasto usare..questo sembra perfetto!

    RépondreSupprimer
  9. très jolie tarte qui donne une énorme envie!

    RépondreSupprimer
  10. che foto piacevole, bella luminosa, calda e ammaliante, viene voglia di allungare la manuzza ;) sembra ci sia un bel calduccio li da te ed invece fa freddo?
    uh!
    ho pauraaaaa
    ahahahahah
    stringiamoci *
    bacetti
    caldi caldi
    cla

    RépondreSupprimer
  11. Mi son fatta una bella confettura con le mirabbelle e sai perché non l'ho postata, non sapevo come poterle individuare in Italiano...figurati quanto era facile poi!!! a volte mi perdo in un bicchiere d'acqua.
    Deliziosa la tortina che poi oltre tutto cosi' piccola é u piacere gustarsela tranqullamente con un buon té direi proprio in questo istante!!!
    Bacetti

    RépondreSupprimer
  12. Ooohh.. queste mini-tarte profumano da lontano!.. Troppo buone e sfiziose, un bel arrivederci allìestate!
    Baci-baci!

    RépondreSupprimer
  13. J'en ai quasiment pas profité cette. Les saisons passent à une vitesse... Je comptais en acheter hier mais il n'y en avait pas. Et je regrette d'autant plus que ta tarte est superbe et si appétissante.

    RépondreSupprimer
  14. Elle est sublime cette tarte !!!

    RépondreSupprimer
  15. Il faut donc que je me dépêche pour profiter encore un peu de ces fruits dont je ne me lasse pas... très jolie tarte!

    RépondreSupprimer
  16. Je me rends compte que moi non plus je n'ai quasiment pas profité de cette jolie demoiselle cette saison. Et je ne sais même pas pourquoi.
    J'aurai croqué avec joie dans ta tartelette.

    RépondreSupprimer
  17. Ogni volta che passo da queste parti mi sento un bambino incollato al vetro di una pasticceria con l'acquolina in bocca!!!!

    P.S.
    Per ora abbiamo rimandato il viaggio parigini, ma ti aggiorneremo

    RépondreSupprimer
  18. mes bocaux de mirabelles sont en train de stériliser mais ta tarte a l'air fameuse

    RépondreSupprimer
  19. Ah Dada, une recette divine et Miss Mirabelle est magique. Oui, dommage qu'elle ne dure que quelques semaines. Alors on en profite à fond...Je me garde ta jolie recette pour l'année prochaine, afin de fêter dignement son retour. Merci beaucoup pour le lien et de ta gentillesse. Una buona serata a te ...grazie molto !!!

    RépondreSupprimer
  20. Buonasera Dada!
    Le mirabelle sono un frutto che ricollego automaticamente alla Francia e a ciò che tutto questo comporta...
    La torta deve essere deliziosa!
    Buona serata!

    RépondreSupprimer
  21. J'utilise souvent les pâtes à tarte de Christophe Felder: ses recettes sont extra! Je mets ta recette dans ma liste du week-end prochain...

    RépondreSupprimer
  22. Un délice sans nul doute! je prends note..

    RépondreSupprimer
  23. la settimana scorsa ero in provenza:sulla via del ritorno, domenica, ci siamo fermati al marchè(adoro i mercati francesi!!pensa che anche quando vengo a parigi , fosse solo per pochi giorni, cerco sempre di farci una capatina). Cmq, ho fatto incetta di zucchine tonde, gialle, pesche bianche, fichi e...mio marito mi dice"no, le mirabelle non mi ispirano"; mi sono fatta convincere, ora ovviamente sono pentita perchè erano proprio perfetta per questa tortina.uffa.gabriella

    RépondreSupprimer
  24. Anche a .....noi è piaciuta molto questa crostata croccante e fruttata ! grazie di avercela regalata ! chiara

    RépondreSupprimer
  25. è così bella..
    sono rimasta senza fiato!
    io amo cucinare le susine e quasi mai mangiarle "a crudo"... queste giallette qui, in codesta modalià, mi ispirano anzichenò!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  26. @ sweetcook: grazie

    @ Micaela: grazie

    @ Daphne: ti capisco, mi ci vogliono pure a me, qui tutto grigio e freddo

    @ France: merci à vous!

    @ Spighetta: grazie di cuore (magari fosse sempre vero ;-)

    @ Rosa: merci! J'ai réussi (miracle) à ceuillir juste un instant le rayon de soleil. Bises

    @ Federica: :-))

    @ Elga: grazie mille!

    @ Gio': si', è rassicurante soprattutto con questo freddo (relativamente a settembre s'intende). La pasta è molto buona ma burrosa eh :-)

    @ carochococo: merci!

    @ Claudia: che bella descrizione cosi' viva, grazie :-) (poi mi fai morire) Baci

    @ Mariluna: hai colto tutto il senso di questa crostata. Per le parole non ti preoccupare, mi perdo per molto meno ;-) Bisous

    @ Rossa di sera: che definizione, mi piace, forse un po' malinconica :-) baci

    @ Chef nini: merci! moi j'en ai profité qu'au dernier moment.

    @ Saretta: :-D

    @ Syl: merciii

    @ i dolci di Laura: merci!

    @ Marion: cours, cours ;-)

    @ Saveurs et gourmandises: tu peux encore :-)

    @ Lydia: grazie per quest'imagine tenera e un po' sognante.
    P.S. Preferite le Maldive, di' la verità ;-)

    @ Cuisine Plurielle: merci (et j'attends tes mirabelles)

    @ Eléonora: de rien! On aime sa magie n'est-ce pas?

    @ Carolina: anch'io le ricollego alla Francia e alle fine estate in Alsazia, ci lasciano un po' d'oro e di zucchero per consolarci :-) Buona notte cara

    @ Dominique: moi aussi je les trouve extra!

    @ Marina: merci :-)

    @ Gabriella: che bei ricordi! Peccato per le mirabelle è giusto la stagione (che dura pochissimo) e quest'anno sono dolcissime. Allora ci devi tornare :-)

    @ Chiara: ;-)

    @ Vaniglia: grazie di cuore!

    RépondreSupprimer
  27. Ciao Dada!
    Queste crostatine devono essere deliziose. In questi giorni sento un fortissimo bisogno di zuccheri, vedo una torta e non resisto! Non conosco la pasta a foncer (ho scritto giusto?) di cui parli. M'informerò, sono curiosa. Un abbraccio e buona serata (anzi, buonanotte, è l'una di mattina!).

    RépondreSupprimer
  28. Ho comprato un kg di mirabelle in Alsazia qualche giorno fa. Volevo farne una bella tarte tatin, ma alla fine, una tira l'altra, me le sono finite così, tanto erano dolci e buone.
    Queste tartelettes devono essere deliziose. Magari il mio fruttivendolo oggi ce l'ha. Vado.

    Un abbraccio
    Alex

    RépondreSupprimer
  29. Oh la la quelle gourmandise.De qoui bien démarrer la journée.
    Bisous.
    Caro

    RépondreSupprimer
  30. évidemment ça me fait terriblement envie ! mais ça ce n'est pas nouveau quand je viens chez toi !

    RépondreSupprimer
  31. Qu'est-ce qu'elle a l'air déclicieuse ta tarte. Mes dernières Mirabelle on été infesté par les fourmis.... elles ont toutes finies à la poubelle... snif snif... je dois attendre l'an prochain pour les cuisiner.

    RépondreSupprimer
  32. bellissima questa ricetta...deve avere un profumo veramente meraviglioso

    RépondreSupprimer
  33. C'est une torture cette tartelette. Christophe Felder est une valeur sûre.

    RépondreSupprimer
  34. TRès belle dernière tarte, je note d'essayer cette pâte ; j'aime bien avec les noisettes en poudre aussi...

    RépondreSupprimer
  35. chez moi ça fait un moment que je n'en ai plus des mirabelles

    RépondreSupprimer
  36. Cannelle et mirabelle, il faut que je retienne pour l'année prochaine !

    RépondreSupprimer
  37. Meravigliose, confortanti, ispirano tenerezza.
    Ancora non ne ho assaggiata una quest'anno, vergognoso, devo correre ai ripari.

    RépondreSupprimer
  38. @ Mariù: hai colto al volo :-): sono rassicuranti. Sarà per il prossimo giro di mirabelle, in Germania ce ne sono parecchie o sbaglio?

    RépondreSupprimer
  39. Si, si, pullulano!
    Ancora secondo me le scovo da qualche parte...

    RépondreSupprimer
  40. Coucou Edda,

    Je vais aller cueillir des mirabelles samedi si le temps me le permet.. Si j'en ai, je ferai cette tarte qui à l'air délicieuce! L'amoureux est un peu difficile pour ce qui est du sucré.. peu importe! moi ça me tente bien! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de te tenter... c'est une tarte très simple, voir rustique où les fruits ont la part belle :-) Tu me diras

      Supprimer
    2. Tarte faite et dégustée! Elle est très bonne. L'amoureux aussi aime bien. Je mettrai peut-être un peu moins de cannelle la prochaine fois.. question de gout. Par contre je crois que ma pâte est un peu ratée. Elle casse et est vraiment très friable.. on la sent "sableuse" en bouche. Une idée de la raison? Une solution? Merci!!!

      Supprimer
    3. Bonsoir Sésé,
      Très contente qu'elle vous ait plu ! Pour la cannelle, cela dépend des goûts bien sûr mais aussi de la puissance de l'épice (certaines sont plus ou moins fortes ou plus ou moins fraîches aussi ;-)
      Pour la pâte, il est normal qu'elle soit friable car bien sablée (donc délicate à travailler mais gourmande). Pour éviter de sentir trop le côté sablé, il faudrait ne pas trop la cuire (sinon elle devient sèche) mais là cela dépend des fours.
      Après vous pouvez toujours opter pour une pâte sucrée par exemple http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/06/pates-sucree-maison-tarte-recettes-astuces-cuisson-conservation.html (plus cassante et moins sablée

      Supprimer
  41. Merci Edda pour tes explications.. elle n'avait pas l'air trop cuite mais c'est peut-être ça quand même! Effectivement elle n'est pas facile à travailler.. j'ai du rajouter quand même pas mal de farine pour arriver à l'étaler.. c'est peut-être du à ça aussi.. mais sinon elle était trop collante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Sésé ;-) D'après ce que tu me dis je crois alors que c'est à cause de la farine en trop : en effet elle va perturber l'équilibre et donnera cette sensation 'sableuse' pas forcément agréable le qui n'est pas le but. Elle doit être fondante.
      Si la pâte est trop collante, je te conseille de la repasse un peu au frais puis de l'étaler rapidement. ça devrait mieux marcher :-)

      Supprimer
    2. Super merci pour ces conseils... là cuisine c'est nouveau pour moi alors.. j'apprends!

      Supprimer
    3. On apprend tous tous les jours :-) notamment de ses erreurs (je parle pour moi, c'est pourquoi je partage mon expérience).
      Bonne journée !

      Supprimer