lundi 21 décembre 2009

L'incontournable bûche et... Buon Natale!

Bûche brownie, croustillant praliné, mousse chocolat au lait
Bûche brownie, croustillant praliné et mousse légère au chocolat au lait
Versione italiana più giù
La neige continue à tomber, le ciel est pâle et bientôt je m'envole en Italie (où il fait foid aussi d'ailleurs). Je voulais donc vous offir l'incontournable bûche qui à l'origine n'en était pas une puisqu'il s'agit d'un dessert à l'assiette du grand François Adamski. Légèrement simplifié et sans le sorbet à l'orange que je n'ai pas eu le temps de préparer (mais c'est délicieux avec). C'est finalment un entremets très gourmand, chocolaté croustillant, bien équilibré et surtout vraiment très facile. 
Donc pas de paillettes comme les magnifiques bûches virtuoses qu'inventent les grandes Maisons à Noël. En plus, il se prépare en avance, se congèle et peut même être décliné. Pleins de bonne nouvelles! La publication de la recette était attendue par certains goûteurs depuis un bout de temps ;-). Et voià j'ai dû la refaire (quel sacrifice ;-) pour la prendre en photo alors que dehors il neigeait (pas les conditions idéales). Sur une base de brownie allégé aux pignons repose un croustillant praliné et le tout est rendu aérien grâce à la douceur de la mousse légère au chocolat lait. Difficile de résister.

J'en profite pour vous souhaiter un excellent Noël, lumineux et plein de tendresse. Et pour vous remercier pour le soutien et l'énergie que vous me donnez chaque jour. Buon Natale et à bientôt!

Bûche brownie aux pignons, croustillant praliné et mousse légère au chocolat au lait (pour 12 personnes, 2 bûches)

Brownie au pignons:
- 60 g de chocolat noir de couverture (entre 60 et 70% de cacao)
- 80 g de beurre
- 1 oeuf
- 100 g de sucre
- 40 g de poudre de noisette
- 45 g de farine
- 50 g de fromage blanc ou yaourt nature
- 40 g de pignons de pin
Croustillant praliné:
- 125 g de praliné (ou de la pralinoise)
- 35 g de chocolat au lait de couverture
- 55 g de pailleté feuilletine ou gavottes écrasées
Mousse légère au chocolat au lait:
- 90 g de crème liquide UHT
- 130 g de chocolat au lait (de couverture)
- 180 g de crème fleurette entière

1. Préparer le brownie (même la veille). Faire fondre au bain-marie le chocolat au lait et le beurre. Monter l'oeuf avec le sucre puis ajouter le reste des ingrédients. Bien mélanger. Verser dans un moule beurré ou en silicone, ou, encore mieux verser dans un rectangle à entremet posé sur une plaque recouverte de papier cuisson ou de silicone, à une épaissuer de 1-2 cm. Cuire à 190°C pendant 12-15 minutes. Le brownie doit être encore fondant à coeur. Laisser tiédir puis démouler (si fait la veille, le garder dans du papier film). Le couper en deux rectangles et les placer dans un rectangle à entremet ou dans un moule à cake recouvert de papier film
2. Préparer le croustillant. Dans une casserole faire fondre le praliné avec le chocolat. Eteindre et ajouter la feuillettine ou les gavottes écrasés. Etaler le croustillant sur chaque base de brownie et mettre au frais
3. Préparer la mousse. Porter le crème à ébullition et verser sur le chocolat au lait en deux fois. Mélanger comme une émulsion. Laisser tiédir (autour de 40°C). Monter la crème fleurette en chantilly et incorporer délicatement le chocolat. L'ensemble doit être homogène. Verser la crème sur la base de la bûche. Couvrir de papier film et mettre au congélateur pendant au moins 2 heures (les bûches peuvent très bien se congeler). Puis garder au frigo jusqu'au moment de servir. Décorer avec du chocolat ou des pignons.
IMPRIMER LA RECETTE
Versione italiana

Vabbè qui in Francia persiste il tronchetto (non della felicità ;-) che fà parte dei ricordi d'infanzia e delle paillettes delle pasticcerie di lusso parigine dove ognuno ne inventa una, addirittura se le fanno disegnare dagli stilisti. Qui niente sfilata dadosa (e si vede ;-). Ho solo trasformato un buonisimo dolce del bravissimo cuoco François Adamski in una bûche (tronco). Continua a nevicare quindi tutte queste sfumature cioccolatose sono benvenute. La base è un brownie alleggerito, con pinoli poi si incontra un croccantino e qui viene il difficile perché non so' se si trova in Italia. Praticamente è un pralinato di nocciole e mandorle mescolato al cioccolato e alle bricciole croccanti, tipo di crêpes essiccate. Comunque niente panico, sostituite con pralinato e granella di nocciole :-) Infine si affonda nella morbida leggerezza della mousse al cioccolato al latte che contrasta con la densità della base. Un dolce facilissimo, malgrado le apparenze, congelabile, variabile...insomma tutte buone notizie.
Lo dedico ad alcuni assaggiatori che mi stanno praticamente assillando per avere la ricetta ;-))

Fra pochissimo volo oltre le Alpi, un po' più a Sud ;-) Ecco magari non farà caldo ma forse posso sperare in un po' più di luce (questa foto è stata presa faccendo acrobazie mentre fuori nevicava per dire). Non so' se postero', già ho fatto programmi impossibili per quei pochi giorni in Italia. Quindi ne approfitto per augurarvi uno splendido Natale, tenero e luminoso e per ringraziarvi, ma non sarà mai abbastanza, per il sostegno, l'affetto e l'energia che mi date ogni giorno. Auguri e a presto!

Bûche brownie ai pinoli, croccantino pralinato e mousse leggera al cioccolato al latte (per 12 persone, 2 tronchetti)

Brownies ai pinoli:
- 60 g di cioccolato fondente meglio se di copertura (tra il 60 e 70% di cacao)
- 80 g di burro
- 1 uovo
- 100 g di zucchero
- 40 g di farina di nocciole (o di mandorle)
- 45 g di farina
- 50 g di yogurt intero al naturale
- 40 g di pinoli
Croustillant pralinato:
- 125 g di pralinato alle nocciole
- 35 g de chocolat al latte meglio se di copertura
- 55 g di nocciole tritate finemente
Mousse cioccolato al latte:
- 90 g di panna liquida UHT
- 130 g di cioccolato al latte (meglio se di copertura)
- 180 g di panna fresca intera

1. Preparare il brownie (anche la vigilia). Far sciogliere il cioccolato con il burro a bagno maria. Montare l'uovo con lo zucchero poi aggiungere tutti gli altri ingredienti. Mescolare delicatamente. Versare in una stampo quadrato o rettangolare imburrato (o di silicone) a uno spessore di 1-2 cm. Cuocere a 190°C per 12-15 minuti (deve essere ancora fondente). Lasciar raffreddare, sformare e tagliare in due rettangoli. Se fatto il giorno prima, conservare coperto da pellicola. Poggiarlo in una stampo da cake coperto da pellicola.
2. Preparare il croustillant. In un pentolino far sciogliere il pralinato e il cioccolato. Spegnere e aggiungere la granella di nocciole. Stendere quest'impasto finemente sulle basi di brownie. Mettere in frigo
3. Preparare la mousse. Portare a bollore la panna liquida e versarla sul cioccolato in due volte, mescolare come fosse un'emulsione. Lasciare intiepidire (intorno ai 40°C). Intanto montare la panna fresca poi versarci il cioccolato. Incorporare delicatamente per ottenere una spuma omogenea. Versarla sulle basi dei tronchetti :-). Coprire di pellicola e mettere in freezer due ore. Poi conservare in frigo prima di servire. Decorare con cioccolato o pinoli. Si puo' tranquillamente congelare.

66 commentaires:

  1. Buonissimo natale e grazie per questa dolcezza!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien la présence des pignons, je n'ai pas tranché, mais je souhaitais donner un côté provençal à ma bûche qui sera une roulée je pense, mais là encore pas sûre... Buon natale ! Passe de très belles fêtes de Noël et à très bientôt Dada !

    RépondreSupprimer
  3. ma quindi voli in italia??:DD bellissimo questo panbouche...:D un bacione
    g

    RépondreSupprimer
  4. Buon Natale Dada!! il tronchetto è proprio un ricordo d'infanzia ;-))

    RépondreSupprimer
  5. O Dada!!
    Questo è bellissimo e anche buonissimo! Non lo so se riuscirò a realizzare visto che non sono pratica per niente....Ma proverò!
    Buon viaggio! Tanti auguri di buon Natale!
    Che bello: starai qui!

    RépondreSupprimer
  6. Questo è buonissimo!!! Tanti cari auguri di Buon Natale...e goditi il viaggio!!!

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour toutes ces recettes qui aiguisent mon appétit et ma curiosité, comme ce mélange de pignons, praline chocolat... difficile de résister de ne pas essayer ;-), de très belles fêtes à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  8. Passe de bonnes fêtes gourmandes et joyeuses, nul doute que tu vas régaler ta famille et tes amis avec toutes ces recettes plus savoureuses les unes que les autres

    RépondreSupprimer
  9. Grazie per questa delizia e un sereno Natale anche a te!

    RépondreSupprimer
  10. Elle a l'air délicieuse cette bûche, belle réalisation!
    Joyeuses fêtes ;)

    RépondreSupprimer
  11. Io ti odio. Ti odio in senso buono, perchè mi fai venir voglia di farlo, e son già sommersa da ogni genere di dolce e siamo solo 4 a Natale (e nonna mangia poco nulla, quindi è come fossimo 3) e se faccio anche questo non so bene quanti triliardi di calorie in più aggiungerò al già pesantissimo pranzo e...
    Mantra per il prossimo anno: "nonpassaredadadanonpassaredadadanonpassaredadada..." :)))))

    RépondreSupprimer
  12. che bontà!!la tua descrizione di quando il cucchiaino affonda mi ha fatto svenire!!!
    buon natale!!

    RépondreSupprimer
  13. mmmmmmm am quanto è goloso questo dolce!!!!mamma mia è davvero troppo godurioso e tu sei sempre bravissima!!bacioni imma

    RépondreSupprimer
  14. Cara dada, tantissim i auguri di Buon Natale, se non riusciremo a sentirci più in là.
    Questo dolce è magnifico...
    Un abbraccio,

    wenny

    RépondreSupprimer
  15. Bonnes fêtes en Italie Dada et merci pour cette recette magnifique. On a la neige aussi et il fait froid mais j'ai toujours rêvé d'un white Christmas. J'adorerais aller en Italie pendant Noel - j'espère que tu passes un bon et merci pour ton travail superbe.

    RépondreSupprimer
  16. auguroni di giorni natalizi spensierati e in quanto all'energia che ti passiamo son contenta....ma in confronto all'energia che ha questo tronchetto che ci passi dovremo passare ancora molte volte per andare almeno alla pari ;-))) bacio e abbraccio grande.

    RépondreSupprimer
  17. Doclissimo Natale cara Dada!
    bacione

    RépondreSupprimer
  18. Merci Dada pour cette recette qui a l'air simple, en effet, et qui doit être à tomber!
    Joyeuses fêtes à toi en Italie ;-)
    A l'année prochaine alors!!!
    Bizzz

    RépondreSupprimer
  19. Dada avrai anche fatto acrobazie per fare questa foto, ma devo dirti che, come sempre, è bellissima :) Ti faccio i miei migliori auguri di buone feste e ti aspetto qui seduta gustandomi un po' di questa meraviglia :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  20. Dada cara, pensa a goderti la tua famiglia e a passare dei giorni di calore e serenità. Siamo noi che dobbiamo ringraziare te per l'energia continua, il garbo, l'eleganza, la fantasia.
    Non sono doti comuni.
    Ti mando il più affettuoso degli auguri,
    Virginia

    RépondreSupprimer
  21. Buon viaggio, allora e Buon Natale con i tuoi!
    ...e grazie a te, mica a noi!

    RépondreSupprimer
  22. Passe de très bonnes fêtes de fin d'année!

    RépondreSupprimer
  23. che meraviglia Dada!
    Un dolce strepitoso, bravissima!
    Goditi la famiglia, vola lontano e riposati.. tanto noi siamo sempre qui
    ;o)

    RépondreSupprimer
  24. j'adhère totalement puisque j'en fais une similaire, en fait la déclinaison du craquant praliné de Georgiana, mais sans le brownies. C'est sur que ce dernier apporte un coté gourmand supplémentaire !! ;-) bises

    RépondreSupprimer
  25. Une bûche originale et divinement bonne!

    Bises et bonnes Fêtes de fin d'année,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  26. ti abbraccierei con gioia se arrivassi fin qui con il tuo viaggetto oltre le alpi ;)
    questo dolce sembra una poesia, invidio gli assaggiatori ;)
    un sereno Natale anche a te Dada bedda *
    cla

    RépondreSupprimer
  27. ho una "vaga"idea del perchè ti assillassero.....
    magnifico come sempre, qui non so se troverò neppure il pralinato ma proverò in qualche pasticceria seria!
    auguri per questi giorni di festa italiani (non so dove sarai ubicata ma qui a Piacenza oggi massima -3....)

    RépondreSupprimer
  28. Bon, ben juste un mot : MIAM !!!
    Très belles fêtes à toi ainsi qu'à tes proches ;-)

    RépondreSupprimer
  29. Auguri, auguri e ancora auguri! In attesa del tuo rientro ci consoliamo ... in dolcezza!

    RépondreSupprimer
  30. je suis en partance pr les courses de noel, avec liste des ingrédients buche (il y a pas que le pannetone ds la vie ;-)). Ta recette me séduit bien (sauf que pas de gavottes ici!). Bon voyage et bonnes fetes! Tiens ai parlé avec Mamina hier et tu es arrivée ds notre conversation (que du bien je te rassure! ;-)), c'est vrai que tu es originaire de Rome?? Bizz profites bien de tes vacances!

    RépondreSupprimer
  31. Comme dit MArie, c'est une version ultra gourmande du craquant praline que je fais!!! Les fans de chocolat doivent adorer!!!
    Passe de tres bonnes fetes et a bientot.
    BIses.
    G.

    RépondreSupprimer
  32. cette bûche doit superbe ils vont en avoir de la chance tes invités !
    Hervé

    RépondreSupprimer
  33. Grazie a te Dada, per le tue ricette eleganti e raffinate e per la tua dolcezza. Ti faccio tanti, tanti auguri!

    RépondreSupprimer
  34. Sono passata a bearmi delle tue ricette ( uhmmmmm.....che acquolina! ) Ma soprattutto ad augurarti un Natale favoloso, e un altrettanto favoloso anno nuovo! Ti abbraccio :-)

    RépondreSupprimer
  35. j'adore le côté croustillant dans la mousse. où trouve t'on du pailleté feuilletine ? c'est irresistible dans le chocolat

    RépondreSupprimer
  36. buone feste Dada ! un abbraccio chiara

    RépondreSupprimer
  37. Quelle sacrifice vraiment ! Je ne sais pas si j'en aurai fait autant ;-)
    En tous les cas elle est belle.
    Je te souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année.
    Bisous et à 2010 alors

    RépondreSupprimer
  38. Sûrement délicieuse, en tout cas bonnes vacances italiennes et joyeux Noël

    RépondreSupprimer
  39. Auguri di Buon Natale e complimenti per il tronchetto, by the way!
    Buone feste ;)
    Jasmine e Manuel

    RépondreSupprimer
  40. Elle est incroyable cette bûche Dada! Bravo et bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
  41. ciao Dada! un felice Natale e uno splendido 2010! e goditi il viaggio :)
    chiara

    RépondreSupprimer
  42. Tanti auguri, Dada. Un felicissimo 2010 e a risentirci nel nuovo (splendido, ci auguriamo) anno!

    RépondreSupprimer
  43. buon Natale, ma soprattutto buone feste (dato che sono arrivata un po' tardi, e un po' "cotta") anche a te carissima.
    ti auguro un 2010 pieno di ricette, cucinamenti e cose belle.
    un abbraccio

    RépondreSupprimer
  44. Héhé bonnes fêtes à toi !
    Ta bûche semble délicieuses (comme ton blog d'ailleurs !)

    RépondreSupprimer
  45. merci pour cette délicieuse bûche qui a ravit les papilles de tout le monde :)))

    RépondreSupprimer
  46. @ Gaëlle: merci pour le retour, cela me fait très plaisir!

    RépondreSupprimer
  47. C'est une très belle recette. Très bon Noël à toi aussi

    RépondreSupprimer
  48. @ Sylvie : merci ! Elle est simple et très gourmandes. Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  49. Merci pour cette délicieuse recette !

    RépondreSupprimer
  50. bonjour, j'avais réaliser votre charlotte et entrement mangue, passion, cocc qui ont été un vrai succès. Ainsi je souhaiterai réaliser cette buche sous forme d'entremets. N'étant pas très fan du brownies, je me demandais pas quelle base je pouvais le remplacer?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pouvez le remplacer par ce cake au chocolat http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/02/entremets-caramel-chocolat-blanc-praline-croustillant.html.
      Personnellement je trouve que dans ce gâteau le brownie finalement assez fin, pas trop riche (grâce au yaourt) mais fondant a tout son sens mais à vous de voir ;-)

      Supprimer
    2. c'est le coté trop chocolaté du brownie qui me derange. J'aurai aimé une base à l'amande, noisette ou nature. Après re-lecture, je vois que ce brownie n'a que 60g de chocolat donc peut etre pas trop fort en chocolat.

      Supprimer
    3. Ah j'ai compris. Alors en effet si vous n'aimez pas ce côté vous pouvez préparer un biscuit joconde http://www.undejeunerdesoleil.com/2013/08/biscuit-joconde-entremets-buche.html ou une dacquoise aux noisettes par exemple http://www.undejeunerdesoleil.com/2010/05/succes-noisettes-au-chocolat-et.html

      Supprimer
    4. j'opte pour la noisette! Merci!

      Supprimer
  51. Buongiorno! Ti seguo sempre, non commento spesso, ma complimenti per le cose che fai :) leggendo la ricetta e guardandolo sento i diversi sapori e le diverse consistenze, dunque appena ho visto il titolo è stato amore a prima vista :-) e ho deciso che l'avrei proposto ad una cena natalizia fra amici (fra l'altro la maggior parte dei menù che scelgo per cene fra amici li prendo dal tuo sito, ricevo sempre molti complimenti). Ma avrei delle domande, probabilmente ti sembreranno un po' sciocche, sono inesperta e mi servirebbero dei chiarimenti.
    Il croustillant lo devo applicare sulla base di brownie e basta, o anche intorno, diciamo sulle pareti laterali del dolce, come vedo dalla foto? Inoltre, vedo che la mousse "rimane in piedi", nel senso che non cola ai bordi della torta senza bisogno di gelificante o simili: questo accadrá anche a me oppure io mi ritroverò browinie inzuppato nella mousse ;)? C'è una tecnica particolare per evitare disastri o mi basta mettere la mousse sul brownie e rimarrá in piedi da sè? Ripeto, sono domande di un'inesperta con molta voglia di fa esperimenti. Grazie per la disponibilitá, buona giornata! 

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciao Marta, grazie di cuore per il messaggio e per la fiducia! Sono contenta dei tuoi successi culinari.
      Per quanto riguarda il dolce, vedrai è molto facile.
      - sì il croustillant si applica direttamente, è une specie di pasta granulosa e densa, non cola, tanto più che lo fai in uno stampo (anche sulla foto, non è colato, rimane una striscia più o meno regolare ;-)
      - la mousse rimane in piedi grazie al cioccolato e alla panna. In effetti non c'è bisogno di gelificante perché il cioccolato contiene del burro di cacao e la panna montata a sua volta rimane stabile. L'importante, perché non sia liquido, è rispettare le indicazioni, vale a dire aggiungere il cioccolato sulla panna montata quando si è un po' intiepidito. Altrimenti caldo, la farà smontare e ridiventa liquida. Il fatto di mettere poi tutto in freezer aiuta.
      Buon dolce e buona giornata!!

      Supprimer
  52. Bonjour Edda,

    Merci pour cette recette : nous nous sommes tout simplement régalés avec cette délicieuse bûche de Noël !
    Une petite question sur le croustillant : comment faire pour qu'il soit plus croustillant ? J'ai opté pour les gavottes, je ne sais pas si c'est ce choix qui a rendu le croustillant un peu collant...
    Bonnes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anonyme (votre nom ? ;-)
      Merci pour le retour, je suis absolument ravie qu'elle vous ait plu. C'est facile n'est-ce pas ?
      Pour la texture croustillante, elle est ainsi et c'est le maximum que l'on peut avoir pour ce type de gâteau crémeux. Les gavottes ont l'avantage de rester croustillantes même avec l'humidité. Pour faire plus croustillant je ne vois pas trop, les crèmes sont humides et le transmettent aux autres ingrédients. Vous pouvez éventuellement saupoudrer en finition avec du pralin ou des fruits secs caramélisés.
      Bonnes fêtes de fin d'année également !

      Supprimer
    2. Merci pour la réponse !

      Sophie

      Supprimer
  53. Bonsoir, je suis archi Fan de votre blog qui est une pure merveille. Merci pour le partage.
    Pour cette recette, dans quel moule le fait-on (dimension) là je n'arrive pas a voir si c grand ou pas. Apparemment on le fait dans deux moule diffèrent? moule a cake en pyrex ca va?
    CDT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marion,
      Mille merci pour vos mots et votre fidélité !
      Si je me souviens bien (ça remonte quand même ;-) le moule à cake était de 20-25 cm de long. Donc classique :-)
      Je pense que le pyrex va très bien à condition de bien recouvrir de film pour le démoulage (c'est moins joli mais au moins on n'a pas de problèmes).
      Sinon vous pouvez opter pour un moule en métal et passer le sèche-cheveux (si si) à l'extérieur pour démouler et décongeler.
      Bonne soirée

      Supprimer
  54. Bonjour,
    Fan de votre blog, je me lance dans cette buche pour demain.
    Vous dites qu'elle se congèle très bien. Mettons que je la prépare entièrement aujourd'hui, combien de temps avant de la déguster dois-je la sortir du congélateur? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Agathe,
      Très contente que vous vous lanciez ! Je dirais de la sortir et la démouler (encore congelée) 4-5 heures (même un peu moins, elle se décongèle facilement) avant dégustation et de la garder au frais. Après tout dépend aussi de la puissance de votre frigo :-)
      Bonne bûche et bon réveillon !

      Supprimer