jeudi 30 juillet 2009

Tiramisù ricotta aux framboises

Tiramisù ricotta framboises
Versione italiana più giù
Enfin un tiramisù, un des desserts italiens, avec la panna cotta, des plus connus au monde. Extrêmement gourmand, facile, il se prête à toutes les variations. Beaucoup de légendes tournent autour de ce gâteau, on ne sait si ses origines sont toscanes ou de la Vénétie, même si c'est la ville de Trévise (Vénétie) qui revendique sa paternité. Ce type de dessert à base de crème et de biscuits qui lui donnent une structure (comme un peu le trifle anglais), que l'on appelle souvent zuppa (soupe) existe au moins depuis le 17ème siècle. Mais il semblerait que le tiramisù en question est plutôt un gâteau moderne inventé dans un restaurant à Trevise après la deuxième guerre mondiale. En ce qui concerne le nom, qui signifie litéralement « remonte-moi », il présente des connotations sensuelles à cause de ses vertus afrodisiaques (?!?) :-D En tous cas, il nous plait sans aucun doute, que ce soit l'original au café ou toutes ses interprétations.

J'ai préparé plutôt un tiramisù d'été avec les framboises où j'ai mélangé le mascarpone à la ricotta pour plus de légèreté mais en gardant le côté crémeux du mascarpone. On peut aussi réaliser un tiramisù uniquement avec de la ricotta, tout aussi bon mais un peu différent. En outre la particularité de cette recette consiste à préparer un sirop de fruit frais (sans alcool) pour remplacer le café et d'incorporer les fruits directement dans la crème. Deux conseils classiques mais importants: utilisez des oeufs très frais et laisser reposer le tiramisù plusieurs heures (voire une nuit) afin qu'il se crée un amalgame de saveurs. Le résultat est un régal, un nuage fruité et caressant.

Tiramisù mascarpone ricotta aux framboises (pour 6 personnes)

Crème:
- 125 g de mascarpone
- 125 g de ricotta
- 25 g de sucre
- 25 g de sucre glace
- 2 oeufs très frais
- 6 gros biscuits à la cuillères moelleux (ou 12 petits)
- 150 g de framboises fraîches
Coulis:
- 300 g de framboises fraîches
- 100 g de sucre
- 100 g d'eau
1. Préparer le coulis-sirop: dans une casserole faire bouillir l'eau avec le sucre pendant 3 minutes, ajouter les framboises. Eteindre et laisser tiédir. Mixer et passer au chinois (cette dernière étape n'est pas obligatoire). Verser le coulis dans une assiette creuse
2. Préparer la crème. Séparer les blancs des jaunes. Monter en neige ferme les blancs d'oeuf avec une pincée de sel et le sucre glace. Mélanger le mascarpone à la ricotta et l'ajouter délicatement aux blancs d'oeufs. Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre et les incorporer au premier mélange. Ajouter les framboises (en garder 6 pour la décoration).
3. Couper les biscuits en deux et les imbiber de coulis. Poser un biscuit par personne dans des coupelles, ajouter la crème de tiramisù. Poser une framboise, couvrir de papier film et laisser reposer au frigo pendant plusieurs heures. Servir frais
.
Versione italiana

Quando finalmente ho trovato delle uova freschissime, mi sono lanciata nel tiramisù versione estiva con i lamponi. Questo dolce godurioso, con connotazioni sensuali, è, insieme alla panna cotta, il più famoso dolce italiano al mondo. Sarà per la sua bontà, la semplicità d'esecuzione (è il primo dolce che ho preparato) e soprattutto per la sua versatilità. E se poi, è pure afrodisiaco, perché no? ;-). Esistono tante varianti, con il mascarpone, la ricotta ma anche con lo zabaione (permette cosi' di cuocere le uova). In questo caso, ho provato a mescolare il mascarpone con la ricotta per alleggerire senza perdere il lato cremoso del mascarpone. Un'altra particolarità (niente di trascendentale, ma è efficace) è l'utilizzo di uno sciroppo di frutta al posto del caffè e l'incorporazione dei lamponi direttamente nella crema. Il risultato è una nuvola golosa, fruttata e carezzevole. Non vi sorprende vero? :-)
P.S: Grazie ancora per la vostra pazienza riguardo alla mia presenza a singhiozzi ;-)
Questa ricetta parteciperà alla raccolta golosa FrancescaV Tiramisù!



Tiramisù mascarpone ricotta ai lamponi (pour 6 persone)

Crema:
- 125 g di mascarpone
- 125 g di ricotta
- 25 g di zucchero
- 25 g di zucchero a velo
- 2 uova freschissime
- 6 grossi savoiardi morbidi
- 150 g di lamponi freschi
Salsa:
- 300 g di lamponi freschi
- 100 g di zucchero
- 100 g d'acqua
1. Preparare la salsa: in un pentolino, far bollire l'acqua con lo zucchero per 3 minuti poi aggiungere i lamponi e spegnere. Lasciar intiepidire poi frullare e passare al colino (quest'ultima tappa non è obbligatoria). Versare la salsa in un piatto fondo
2. Preparare la crema. Separare i tuorli dagli albumi. Montare a neve gli albumi con un pizzico di sale e lo zucchero a velo. Mescolare il mascarpone con la ricotta e incorporarli delicatamente agli albumi. Montare i tuorli con lo zucchero e incorporarli alla prima crema. Aggiungere i lamponi interi (tenerne 6 per la decorazione).
3.Tagliare i savoiardi in due e inzupparli nella salsa. Poggiare un savoiardo a testa nelle ciotoline, poi aggiungere la crema. Poggiare un lampone, coprire di pellicola e lasciar riposare in frigo diverse ore (anche una notte). Servire fresco.

mardi 28 juillet 2009

Granité coco

granita cocco 2

Versione italiana più giù

Un dessert pur pour une attaque flemmigite aigue (pourvu que vous aimiez le coco bien sûr). Il ne faut pratiquement rien faire, ni même avoir une sorbetière. Ce granité est devenu un grand classique de l'été souvent servi avant un gâteau riche ou avec de fruits exotiques. La présence du rhum outre à exalter discrètement de goût du coco permet d'éviter l'excessive cristallisation . Même si, come tout granité, je vous conseille de gratter toutes les heures et de le passer au mixeur juste avant de servir. Le mieux serait de le préparer le matin pour le soir (vous n'aurez pas un bloc blanc ingérable ;-). Laissez-vous donc emporter par cette blancheur ...

Granité au coco (pour 6 personnes)

- 300 g de lait de coco (de bonne qualité)
- 200 g d'eau
- 100 g de sucre
- 40 g de rhum
Mélanger tous les ingrédients puis les mettre au congélateur pendant au moins 4-5 heures, en ayant soin de mélanger de temps à autre.

Versione italiana

Se proprio non avete voglia di far nulla, non avete nessun utensile (tranne il freezer) ecco un dessert puro, bianco e freddo (per forza) che è diventato un classico dell'estate. Lo servo spesso con della frutta o prima di una torta impegnativa ed è sempre molto apprezzato (a condizione che vi piaccia il cocco ovviamente ;-). La presenza del rum oltre ad esaltare discretamente il sapore del cocco permette di evitare l'eccessiva cristallizzazione e lo fa' sciogliere più in fretta. Come tutte le granite, vi consiglio comunque di grattuggiare il composto ogni ora e di frullarlo giusto prima di servire. L'ideale sarebbe prepararlo la mattina per la sera onde evitare il risveglio di fronte ad un blocco bianco ingestibile ;-). Visto lo sforzo, ne vale la pena no? Vabbè vi confesso che dovevo anche finire una lattina di cocco.

Granita al cocco (per 6 persone)

- 300 g di latte di cocco (di buona qualità)
- 200 g d'acqua
- 100 g di zucchero
- 40 g di rum
Mescolare tutti gli ingredienti e mettere in freezer per almeno 4-5 ore avendo cura di grattare il composto di tanto in tanto.

lundi 27 juillet 2009

Gnocchi d'aubergines à la "Norma"

Gnocchi d'aubergines à la norma
Gnocchi aubergines
Versione italiana più giù

Comme vous pouvez le déviner je suis en phase d'exploration du fabuleux monde...des gnocchi. E particulier des gnocchi d'été composés de légumes, ce qui les rend particulièrement légers et moelleux. Et nous voilà dans l'aventure sur une base d'une fameuse cuisinière- auteure culinaire italienne Laura Ravaioli, que j'ai modifié à ma façon en introduisant de la farine de blé dur comme pour les pâtes. Et puis mes gnocchi ont fait un petit tour en Sicile: les pâtes à la Norma (spécialité Sicilienne dont le nom est inspiré d'une célèbre oeuvre de Bellini), très goûteuses, sont assaisonnées avec des aubergines frites, des tomates et de la ricotta séchée salée. J'ai un peu renversé les rôles tout en gardant les éléments de base: gnocchi d'aubergines, tomates frites et ricotta salée.
Ces gnocchis sont fabuleux, fondants à souhait grâce à la présence de l'aubergine (même si sa saveur reste discrète) relevée par la bon goût de la tomate et le côté fromageux mais délicat de la ricotta salée. Cette dernière se trouve assez facilement chez les traiteurs italiens et se garde bien.

samedi 25 juillet 2009

Soupe de calamars, oignons rouges et laurier

calamari blog

Versione italiana più giù

Un dîner au bord de la mer méditerranéenne avec cette soupe toute simple classique et très essentielle. L'oignon rouge donne de la douceur et le laurier du parfum. Elle peut se préparer à l'avance (même la veille) et en grandes quantitées. A part nettoyer les calamars, il n'y pratiquement rien à faire :-). Bien entendu, il est indispensable d'utiliser du poisson très frais, afin que les calamars restent bien fondants. Comme la soupe de rougets, c'est le genre de plat que je trouve profondément rassurant.

Soupe de calamars à l'oignon rouge et laurier (pour 4 personnes)

- 1 kg de calamars petits ( c'est mieux) ou moyens
- 2 gros oignons rouges émincés
- 400 g de tomates bien mûres et juteuses coupées en rondelles
- 8 feuilles de laurier (4 pour la cuisson et 4 pour le décor)
- 1 branche de romarin
- 1 verre de vin blanc sec
- huile d'olie, sel et poivre noir
Nettoyer les calamars (les évider et enlever la tête et l'os), les couper en rondelles. Dans une casserole faire revenir 4 cs d'huile d'olive avec les oignons, le romarin et le laurier. Ajouter les calamars puis le vin blanc. Laisser évaporer. Enlever les herbes arômatiques et ajouter les tomates puis un verre d'eau. Faire cuire 35 minutes environ. Saler, poivrer et servir chaud ou tiède avec des feuilles de laurier.

Versione italiana

Un po' l''illusione di una cena sul mare con questa zuppa di calamari profumata e rassicurante. La cipolla rossa (meglio se di Tropea) dà una nota dolce e l'alloro un aroma mediterraneo. Si puo' tranquillamente preparare in anticipo (anche la vigilia) e, a parte pulire i calamari, non c'è praticamente nulla da fare. Mi raccomando, usate pesce freschissimo, i calamari rimarrano teneri. Per gli amanti dei sapori marini essenziali...

Zuppa di calamari alla cipolla rossa e alloro (per 4 persone)

- 1 kg di calamari piccoli ( è meglio) o medi
- 2 grosse cipolle rosse (o 4 cipolle di Tropea) a fettine
- 400 g di pomodori da sugo maturi tagliati a fette
- 8 foglie d'alloro (4 per la cottura e 4 per il decoro)
- 1 rametto di rosmarino
- 1 bicchiere di vino bianco
- olio d'oliva, sale e pepe nero
Pulire i calamari (ahimé ;-) (svuotarli, togliere l'osso, togliere la testa, tagliare i tentatcoli) e tagliarli ad anelli. In una pentola, far soffriggere 4 cucchiai d'olio d'oliva, le cipolle, il rosmarino e l'alloro. Versare i calamari e sfumare con il vino. Togliere le erbe aromatiche ed aggiungere i pomodori poi un bicchiere d'acqua. Far cuocere per circa 35 minuti. Salare e pepare. Servire caldo o tiepido con le foglie d'alloro
.

jeudi 23 juillet 2009

Soupe froide de prunes et oignons nouveaux, boulettes d'espadon

polpettine spada 2


Versione italiana più giù

Un apéritif sous la tonnelle...mais au poisson et fruits d'été. Des boulettes d'espadon légèrement frites accompagnées d'une soupe aux oignons nouveaux et prunes jaunes. Ces dernères ne se sentent pas particulièrement, donc pas de panique ;-), elles ont plutôt le rôle d'atténuer la saveur forte des oignons crus en apportant un côté acidulé et frais très agréable. En plus, j'avais envie de faire voyager mes prunes dans le monde du salé. Pour nuancer encore le goût de la soupe vous pouvez cuire au préalable les petits oignons comme ici. Les boulettes d'espadon sont délicates, elles plairont même à ceux qui ne sont pas très fan de poisson. Donc voilà de quoi surprendre vos invités en simplicité (rapidité etc :-).

Soupe froide de petits oignons et prunes jaunes, boulettes d'espadon (pour 4 personnes)

Soupe:
- 2 petits oignons nouveaux
- 4 prunes jaunes
- le jus d'un demi citron
- 1 petite cuillère de câpres au sel déssalés
- quelques feuilles de persil plat
- sel et poivre
Boulettes d'espadon:
- 250 g de chair d'espadon
- 40 g de farine de blé dur (+ pour enrobage)
- la mie d'une grande tranche de pain de campagne
- 1 oeuf
- le zeste d'un citron jaune
- sel et huile d'olive
1. Préparer la soupe: passer au mixeur tous les ingrédients, saler et poivrer. Si besoin ajouter un peu d'eau. Mettre au frais
2. Préparer les boulettes: mixer la chair d'espadon avec les autres ingrédients afin d'obtenir un mélange souple. Former des boulettes et enrober de farine de blé dur. Les frire légèrement dans un peu d'huile d'olive pour les dorer. Servir aussitôt avec la soupe froide.

P.S: J'ai des problèmes de connexion (et pas que), je reviens vers vous dès que possible

Versione italiana

Un'altra zuppettina fredda (ed è solo l'inizio ;-) ma con frutta et pesce (?!!). Ho semplicemente associato i cipollotti a delle prune gialle, per attenuare il sapore forte dei primi. Niente panico non c'è l'effetto macedonia, piuttosto le prugne danno un sapore fresco e un po' acidulo alla zuppa che la rende molto gradevole soprattutto con le polpettine fritte di pesce spada. Poi avevo delle prugne che volevo far viaggiare in altre sfere. Per quanto riguarda i cipollotti se non li volete crudi potete anche cuocerli prima come ho fatto qui. Come sapete, le polpette di pesce spada (stessa tecnica delle polpette di carne) sono delicate e apprezzate anche dai non amanti del pesce (poi sono fritte quindi :-). Un'altra ricettina semplicissima lo so'...

P.S. Sono fuori e ho qualche problema di connessione (e di telefono), torno da voi appena esco dall'isolamento

Zuppa fredda di cipollotti e prugne con polpettine di pesce spada (per 4 persone)

Zuppa:
- 2 piccoli cipollotti
- 4 prugne gialle
- il succo di mezzo limone
- 1 cucchiaino di capperi al sale dissalati
- qualche foglia di prezzemolo
- sale e pepe
Polpettine di pesce spada:
- 250 g di polpa di pesce spada
- 40 g di farina di grano duro (+ per lavorazione)
- la mollica di una grande fetta di pane rustico
- 1 uovo
- la scorza di un limone
- sale e olio d'oliva
1. Preparare la zuppa: frullare tutti gli ingredienti, sale e pepare. Eventualmente aggiungere un po' d'acqua. Tenere in fresco
2. Preparare le polpette: frullare (eh si' di nuovo ;-) la polpa di pesce spada con gli altri ingredienti fino ad ottenere un impasto morbido. Formare delle pallette e passarle in altra farina di grano duro. Friggerle rapidamente in poco olio d'oliva. Servirle subito con la zuppa fredda di prugne.

mardi 21 juillet 2009

Tatin aux pêches et thym

Tarte tatin aux pêches - Peach tart tatin
Tatin pêches
Versione italiana più giù
La Tarte Tatin ou comment un oubli (de la pâte) transforme un dessert légendaire. J'aime beaucoup cette tarte pour son côté croquant et caramélisé qui s'adapte à tous les ingrédients, fruits, légumes. J'ai juste ajouté un peu de vent tiède de la provence: le thym. Cette herbe donne du peps au fruit et l'illusion d'un goûter à la campagne. Bien entendu le thym est facultatif, vous pouvez rester sur le classique ou même le remplacer par de la lavande par exemple.

dimanche 19 juillet 2009

Soupe coco, fleur d'oranger et melon

Soupe coco fleur d'oranger et melon
Versione italiana più giù
Un'idée d'été presque abstraite trouvée dans un vieux numéro de La Cucina Italiana: le lait de coco avec l'eau de fleur d'oranger. Il fallait y penser. Le côté laiteux et exotique du coco est parfumé par l'eau de fleur d'oranger et les bâtonnets de melon frais, sucrés et juteux veinnent donner un équilibre à cette soupe monochrome. Pour le reste il faut juste une balance, un frigo et 5 minutes de temps. Un mini pré-dessert tout en douceur.
Soupe de coco et eau de fleurs d'oranger, bâtonnets de melon (pour 4 personnes)
- 200 g de lait de coco (de bonne qualité)
- 200 g de lait frais entier
- 1 cs de sucre glace
- 2 cs d'eau de fleur d'oranger
- pulpe de melon
Mélanger le lait de coco, le lait et l'eau de fleurs d'oranger. Sucrer et mettre au frais pendant au moins deux heures. Au moment de servir couper quelques bâtonnets de melon et les plonger dans la soupe


Versione italiana

Un'idea bianca e astratta un po' esotica trovata in un vecchio numero de La Cucina Italiana: il latte di cocco con l'acqua di fiori d'arancio. Bisognava pensarci. La cremosità particolare del cocco viene profumata con il fior d'arancio e il melone con la sua freschezza, acquosità e dolcezza dona un bel equilibrio all'insieme. Per il resto ci vuole solo una bilancia, un frigo e cinque minuti di tempo. Ecco un preludio di dessert di una gentilezza infinita ;-)

Zuppa di cocco e fior d'arancio, bastoncini di melone (per 4 persone):

- 200 g di latte di cocco (di buona qualità)
- 200 g di latte fresco intero
- 1 cucchaio di zucchero a velo
- 2 cucchiai d'acqua di fiori d'arancio^
- polpa di melone
Mescolare il latte di cocco, il latte e l'acqua di fior d'arancio. Zuccherare e mettere in frigo per almeno due ore. Al momento di servire, tagliare qualche bastoncino di melone e tuffarli nella zuppa.

jeudi 16 juillet 2009

Petites tomates aux airs siciliens

pomodorini robiola 1
Versione italiana più giù

C'est la sympathique Anne du blog star "Papilles et Pupilles" qui m'a donné envie de m'amuser avec les tomates. Donc voici une mini bouchée tout fraîche et sans casse-tête. Pourquoi des airs siciliens? L'association anchois (ou sardines) et fenouil est typique de cette région en particulier dans les pâtes. On utilise en réalité du fenouil sauvage mais, comme vous pouvez l'imaginer, je n'en ai pas trouvé. A ce propos si quelqu'un a une piste sur Paris, je suis preneuse. Donc, je disais, j'ai mélangé à de la robiola, un fromage frais italien au lait cru, doux et onctueux (on le donne souvent aux enfants) des anchois et des feuilles de fenouil pour la touche de fraîcheur.

mercredi 15 juillet 2009

Gnocchi de ricotta au pesto, soupe froide de poivrons jaunes

gnocchi_ricotta1
Versione italiana più giù
Je constate que les gnocchi en ont séduit plus qu'un, il suffit de voir par exemple la magnifique interprétation de la créative Tiuscha, au chèvre et petits pois ou les classiques aux pommes de terre parfaitement réalisés par Claude-Olivier. Aujourd'hui je vous en propose à la ricotta. Extrêment goûteux ils sont très rapides, faciles et avec garantie zero risques de ratage ;-) . La pâte est une pâte minute qui à sont tour cuit en quelques minutes ( quel vocabulaire diversifié!).
Là aussi, il existe plusieurs recettes qui varient en fonction des régions et des familles avec plus ou moins de farine, du parmesan, des oeufs entiers ou que des blancs ou que des jaunes (même sans). Tout dépend aussi du résultat que l'on veut obtenir et de la sauce qui les accompagne. Avec les proportions suivantes vous obtiendrez une pâte facile à travailler mais encore fondante. Si vous voulez un pâte plus 'dure' il faudra ajouter plus de farine, en proportion de 1/3 jusqu'à la moitié par rapport à la quantité de ricotta. Personnellement je n'aime pas trop, les gnocchi perdent le charme de la ricotta. Enfin, si vous voulez des gnocchi encore plus fondants à mettre dans un bouillon par exemple, vous devrez ajouter environ 10% de farine par rapport à la ricotta et un blanc d'oeuf. Ils seront plus difficile à travailler, il faudra donc former des quenelles à verser directement dans l'eau bouillante ou le bouillon.
Concernant le pesto (mais sans aucun doute vous le savez déjà), utilisez des ingrédients très frais. Vous pouvez le préparer à l'avance (1 ou 2 jours) et le placer dans un bocal recouvert d'huile d'olive (pour éviter l'oxydation) bien fermé, au réfrigérateur ou même le surgeler. Cette recette simple et végétale est idéale pour l'été. Gorgée de parfums et de légumes, elle peut se déguster même tiède (gnocchi) froide (soupe). Tout peut se préparer à l'avance, sauf les gnocchi et bien entendu, c'est déclinable à l'infini :-)
Gnocchi de ricotta au pesto, soupe froide de poivron jaunes (pour 4 personnes)

Gnocchi de ricotta:
- 400 g de ricotta de brebis (ou du brousse)
- 80 g de farine
- 1 oeuf entier
- 2 cs de parmesan
Pesto à la Genovese:
- un bouquet de basilic (utiliser uniquement les feuilles, environ une trentaine)
- 1 gousse d'ail
- 30 g de pignons de pin
- 50 g de parmesan
- 60 g d'huile d'olive
- sel et poivre
Soupe de poivrons jaunes:
- 2 gros poivrons jaunes
- 1 gousse d'ail (pour rappeler le pesto)
- huile d'olive, sel et poivre
1. Préparer la soupe de poivrons: faire revenir dans une casserole l'ail et les poivrons lavés, vidés et coupés en dés avec 2 cs d'huile d'olive. Couvrir d'eau et cuire une vingtaine de minutes (ajouter de l'eau si nécessaire). Passer le tout au mixeur saler et poivrer. On obtiendra une crème fluide. Laisser refroidir
2. Préparer le pesto (idéalement au mortier, j'ai utilisé un mixeur): laver les feuilles de basilic et les sécher. Mettre tous les ingrédients (en commençant par le basilic et le sel) dans le mixeur. Couvrir d'huile d'olive. Par la suite, le diluer avec 2-3 cs d'eau de cuisson des gnocchi
3. Préparer les gnocchi: mélanger la ricotta avec la farine et le parmesan, ajouter l'oeuf. travailler rapidement la pâte puis former des boules ou des cubes. Les fariner et les poser sur un plan fariné. Les cuire dans de l'eau bouillante salée (avec 2 cs d'huile pur éviter qu'ils ne collent) deux minutes après qu'ils soient remontés à la surface. Les égouter délicatement avec une louche perforée puis les assaisonner avec le pesto, dilué avec un peu d'eau
4. Poser les gnocchi au pesto dans la soupe (ils seront plus nombreux que sur la photo ;-), décorer avec un peu de pesto et des pignons
Versione italiana
Ed eccoci qui anche se non è giovedi' con degli gnocchi di ricotta estivi. A parte le battutacce, gli gnocchi di ricotta fondenti e saporiti sono anche una manna in quanto rapidissimi e difficilmente toppabili (contrariamente a quelli classici). Naturalmente, esistono mille versioni della ricetta base, con più o meno farina, più o meno formaggio, uova intere o solo tuorli o solo albume (o proprio senza uova). Ne ho provate tante, spesso improvvisando e mi piacciono un po' tutte purché non ci sia troppa farina (1/2 rispetto alla ricotta è già troppo). Per il resto, tutto dipende dalla consistenza che si vuole ottenere e dal condimento (sugo, brodo...). Questa ricetta trovo sia un buon equilibrio tra la morbidezza dello gnocco e la sua 'lavorabilità'.
Quindi gnocchi leggeri con un vestitino profumato e estivo (pesto), tuffati in una fresca crema di peperoni gialli. Non si possono lamentare questi gnocchetti, partecipano pure al contest della cara Sandra di Un tocco di Zenzero "Più pesto per tutti " ;-) grazie alla generosità di Palatifini (un prodotto più goloso dell'altro)

Gnocchi di ricotta al pesto, crema fredda di peperoni gialli (per 4 persone)

Gnocchi di ricotta:
- 400 g di ricotta di pecora
- 80 g di farina
- 1 uovo
- 2 cucchiai di parmigiano
Pesto alla genovese (più o meno ;-):
- un mazzo di basilico (usare solo le foglie, circa una trentina)
- 1 spicchio d'aglio
- 30 g di pinoli
- 50 g di parmigiano reggiano
- 60 g d'olio d'oliva extra vergine (Ligure è meglio ;-)
- un pizzico di sale grosso e pepe
Crema fredda di peperoni gialli:
- 2 grossi peperoni gialli
- 1 spicchio d'aglio (per ricordare il pesto)
- olio d'oliva, sale, pepe
1. Preparare la zuppa fredda: in una pentola far soffriggere 2 cucchiai d'olio d'oliva, l'aglio e i peperoni mondati, svuotati e tagliati a dadini. Coprire d'acqua e cuocere una ventina di minuti (eventualmente aggiungere ancora un po' d'acqua). Fullare tutto per ottenere una crema fluida. Far raffreddare
2. Preparare il pesto (idealmente con il mortaio ma non ce l'ho, sorry): lavare le foglie di basilico e asciugarle. Mettere tutti gli ingredienti nel mixer (cominciando dal basilico e dal sale). Coprire con un filo d'olio
3. Preparare gli gnocchi: mescolare la farina e la ricotta poi aggiungere il parmigiano e l'uovo. Lavorare rapidamente aggiungere un pizzico di sale e di pepe. Formare delle palline o dei cubetti, infarinarli e poggiarli su un piano farinato. Cuocerli in acqua bollente salata con 2 cucchiai d'olio. Sgocciolarli con un mestolo forato due minuti dopo che siano affiorati in superfice. Condirli con il pesto diluito con 2 cucchiai d'acqua di cottura
4. Versarli sulla crema di peperoni (saranno più numerosi che nella foto ;-) e decorare con un po' di pesto e qualche pinolo .

lundi 13 juillet 2009

Dès de pastèque, primosale et basilic

anguria 1
Versione italiana più giù

Plus qu'une recette c'est un concept... la pastèque qui nous sauve et nous rafraîchit lors de l'apéritif. Les fruits dans les plats salés ne nous étonnent plus, sans parler du melon. Je suis allée un peu plus loin, en plein été avec la pastèque. Souvent on l'associe à du chèvre ou de la ricotta. Je ne voulais pas un résultat crémeux mais assez doux et homogène dans la texture, c'est pourquoi j'ai ajouté un "laitage" typiquement italien le Primosale ("premier sel"). Son nom dérive du fait qu'il s'agit du deuxième stade d'affinage du pecorino (environ un mois après avoir ajouté le sel). Ce dernier n'a pas encore le temps d'être absorbé ce qui fait que ce "fromage" est doux presque neutre et compact. Il se sert en effet souvent avec de la charcuterie.
Ces petits dés légers éclatent dans la bouche grâce à la pastèque accompagnée du goût laiteux du Primosale à son tour parfumé au basilic.

dimanche 12 juillet 2009

Tarte au lait ribot et amarena

tarte amarena 2
Versione italiana più giù
Il y a quelques jours Mamina nous a préparé un cheese-cake gourmand à base de fromage blanc. Aujourd'hui je vous propose une transformation de la délicieuse et nuageuse tarte au fromage blanc, un grand classique français....en remplaçant tout simplement le fromage blanc par du lait ribot, que j'affectionne particulièrement. Un petit clin d'oeil italien avec les fameuses amarena (traduction de griotte) au sirop qui apportent un peu de caractère et de la douceur à la tarte. En effet ces amarena nature sont un peu trop sucrées à mon goût, c'est pourquoi je les utilise diluées dans un gâteau. A la place de la pâte brisée, que l'on utilise souvent pour cette tarte, j'ai voulu essayer la pâte sablée aux amandes de Gérard Mulot (un excellent livre, surtout pour les bases de la pâtisserie).

vendredi 10 juillet 2009

Panna cotta chocolat blanc lavande, abricots compotés

panna cotta lavande
Versione italiana più giù

La base de cette panna cotta fondante et légère nous vient directemet du Chef Lyonnais Guy Lassausaie (vous voyez, ce n'est pas un italien ;-) découvert via Mercotte (à l'origine la recette était au café). Ce qui m'a intrigué de premier abord est l'originalité de la technique: point de sucre, pas beaucoup de crème mais surtout la présence du chocolat blanc qui ne domine point mais adoucit et donne une texture. Je ne contradirai pas Mercotte, cette panna cotta est exquise, crémeuse mais pas grasse, douce sans être trop sucrée. Elle n'a rien avoir avec les autres panna cotta au chocolat blanc (il est important d'utiliser du bon chocolat de couverture pour éviter l'effet 'attaque glycémique'). Avec cette quantité de gélatine elle restera tremblotante donc idéale dans des verrines (si vous voulez une texture plus ferme augmentez la quantité de gélatine).

jeudi 9 juillet 2009

Gnocchetti d'olives, sauce aux poivrons, câpres et caciotta

gnocchi8

Versione italiana più giù

Nous partons de plus en plus au sud avec des ingrédients très colorés et méditerranéens. Je vous avais déjà parlé des gnocchi de pomme de terre classiques, en réalité en Italie (comme pour les pâtes) il existe tout un monde autour des gnocchis: aux pommes de terre, à la semoule, à la ricotta, au pain... Ces derniers, comme les canederli (équivalent de knödels, ça vous dis quelque chose n'est-ce pas?), originaires du Trentino-Alto Adige, sont souvent servis dans un bouillon ou une sauce un peu dense.

Cette recette est un test (réussi) sur une base de gnocchi de pain auxquels j'ai ajouté des olives (gnocchetti signifie petits gnocchi). Et pour rester dans l'air méditerrannéen, j'ai assaisonné le tout avec une sauce aux poivrons, câpres et des dés de caciotta. La caciotta est un mot générique pour désigner un fromage à pâte cuite, peu affiné à la saveur douce, produit avec du lait de vache ou de brebis surtout au centre de l'Italie. C'est un fromage très utilisé, souvent servi avec du jambon ou du salami (pour atténuer le côté salé) ou en cuisine (fondu avec des légumes c'est un délice). Voici donc un plat gorgé de soleil où le sucré des poivrons, le végétal salé des câpres et la douceur du fromage se marient à merveille aux gnocchi de caractère (plus rapides et moins risqués que les classiques). Bien entendu, pour la sauce vous pouvez donner libre cours à votre imagination, comme par exemple des tomates ou des crustacés...

Gnocchetti d'olives, sauce aux poivrons, câpres et caciotta (pour 4 personnes)

- 100 g de mie de pain de campagne (même un peu rassis)
- 60 g d'olives noires dénoyautées
- 100 g de farine + un peu pour travailler les gnocchi
- 1 oeuf
- 2 poivrons rouges moyens
- 1 cs de câpres au sel (déssalés dans l'eau)
- 2 oignons nouveaux
- quelques pignons de pin
- 50 g de caciotta coupée en dés
- huile d'olive, romarin, persil, sel et poivre
1. Préparer les gnocchetti: passer au mixeur (ou travailler à la main après avoir mixé les olives et le pain) les olives, le pain de mie, la farine, l'oeuf, 1 cs d'eau et 2 cs d'huile d'olive. Saler et poivrer. Former une boule avec la pâte qui sera un peu souple et humide, bien la fariner. Former des boulettes d'un demi-centimètre de diamètre et bien fariner afin qu'ils soient plus secs. Les laisser sur une planche à découper bien farinée, séparés les uns des autres
2. Préparer la sauce: couper les poivrons en petits dés, émincer les petits oignons. Faire revenir ces deux légumes dans une poêle avec 2 cs d'huile d'olive, une pincée de romarin. Dès que le mélange dore, ajouter 1 verre d'eau puis les câpres. Faire mijoter à feu moyen pendant 10-15 minutes: le temps que les poivrons s'attendrissent. Si le mélange sèche trop vite ajouter encore de l'eau. En fin de cuisson, ajouter quelques feuilles de persil plat ciselé, saler et poivrer
3. Faire cuire les gnocchi dans de l'eau bouillante salée 2-3 minutes après qu'ils soient remontés à la surface (il faudra en tout 5 min). Les égouter avec une écumelle et les verser dans la poêle avec les poivrons puis mélanger. Au moment de servir ajouter un filet d'huile d'olive, les dés de caciotta et des pignons.

P.S. Je souhaitais remercier la rédaction du joli magazine virtuel Brèvesdefilles pour avoir mis en avant mes derniers articles ainsi que la rédaction de Paperblog pour son coup de coeur sur mes Pennette au caviar d'aubergine Damas et mozzarella. Merci!

gnocchi7

Versione italiana

Dopo Lydia, che ci ha preparato dei bellissimi "fiori" con frolla salata alla pasta d'olive, ho messo le olive nei gnocchetti di pane (il ragionamento fila ;-). Avevo visto delle versioni con il pan grattato ma non mi convincevano per via della paura 'effetto pietrina nera' poi ho ripensato ai canederli e un po' improvvisando sono arrivata a quello che vedete. Questi gnocchetti di pane alle olive nere sono buonissimi, hanno carattere e accompagnano bene degli ingredienti del sud come i peperoni, i pomodori ma anche del pesce azzurro o dei crostacei. Insomma mi hanno proprio convinta. Ho condito con quel che avevo in frigo vale a dire peperoni (ancora? :-), capperi e caciotta (che sta sempre bene no?). Un modo diverso di presentare gli gnocchi...

Con questa ricetta partecipo alla raccolta rock "Red hot Chili peppers" di Konstantina

Raccolta peperoni

Gnocchetti alle olive nere con peperoni, capperi e caciotta (per 4 persone non troppo affamate o 2 affamate)

- 100 g di mollica di pane (meglio se rustico e un po' raffermo)
- 60 g d'olive nere snocciolate
- 100 g di farina + un po' per lavorare l'impasto
- 1 uovo
- 2 peperoni rossi medi
- 1 cucchiaio di capperi dissalati
- 2 cipollotti
- qualche pinolo
- 50 g di caciotta tagliata a dadini
- olio d'oliva, rosmarino, prezzemolo, sale et pepe
1. Preparare gli gnocchi di pane: passare la mixer (o lavorare a mano dopo aver tritato le olive e il pane) la farina, l'uovo, le olive, il pane, 1 cucchiaio d'acqua e 2 cucchiai d'olio d'oliva. Salare e pepare. Formare una palla, l'impasto sarà un po' morbido e umido, infarinarlo. Formare delle palline di 1/2 cm di diametro e infarinarle di nuovo. Poggiare gli gnocchi un po' distanziati su una spianatoia (o tagliere) di legno infarinata
2. Preparare la salsa: tagliare i peperoni a dadi e i cipollotti a fettine. Far rosoalre in una padella con 2 cucchiai d'olio e il rosmarino. Aggiungere un bicchiere d'acqua e i capperi e far cuocere un quarto d'ora circa, il tempo di intenerire i peperoni. Se dovesse seccarsi troppo rapidamente aggiungere ancora acqua. A fine cottura aggiungere un po' di prezzemolo tritato, salare e pepare
3. Far cuocere gli gnocchi in acqua bollente salata e scolarli 2-3 minuti dopo che siano venuti a a galla, con un mestolo forato (ci vorranno in tutto 5 minuti). Versali nella padella con i peperoni, mescolare. Al momento di servire aggiungere un filo d'olio a crudo, i dadi di caciotta e i pinoli.

mardi 7 juillet 2009

Crème de poivrons et ricotta

Crème poivrons

Versione italiana più giù

Une autre recette très simple inspirée du livre de Lavande "Savez-vous planquer les choux?", une crème de poivrons. Je vous l'avais dit qu'avec elle on peut manger des légumes à longueur de journée sans même s'en apercevoir. Naturellement, je l'ai adaptée, en remplaçant le fromage par de la ricotta, en ajoutant du basilic (bizarre non?) et en utilisant des poivrons rôtis comme ici. C'est un petit délice onctueux et doux (à part les poivrons, cela vous prendra 5 minutes) que j'ai servi avec de la focaccia. La prochaine fois promis, un recette plus structurée sinon vous allez penser que je suis prise par une attaque de dolce far niente :-)

Crème de poivrons et ricotta

- 110 g poivrons rouges déjà grillés (ou 200-250 g à griller)
- 110 g ricotta
- 20 feuilles de basilic (ou romarin, origan...)
- sel et poivre
- 1 tranche de mie de pain
1. Griller les poivrons: préchauffer le four à 200°C, poser les poivrons sur une plaque recouverte de papier cuisson et les faire cuire pendant 30-40 minutes environ, en les retournant à moitié cuisson, afin qu'ils deviennent grillés et 'mous'. Les faire refroidir puis les peler
2. Passer au mixeur les poivrons, la ricotta, le pain et le basilic. Saler et poivrer. Servir avec de la focaccia, des sablés, sur des tartines ou même avec des pâtes.

crème poivrons 2

Versione italiana

Sempre della serie minimizziamo gli sforzi con l'aiuto del frullatore, ecco una salsina ai peperoni e ricotta, semplicissima ispirata da questo libro. Ispirata nel senso che l'ho italianizzata (cosi' giusto per non perdere i punti di riferimento ;-): il chèvre si è trasformato in ricotta, ho grigliato io stessa i peperoni e ho aggiunto del basilico. Una cremina soffice (per non dire cremosa) e dolce da spalmare sul pane, crackers o focaccia. La prossima volta, promesso, una vera ricetta, non sia mai pensaste che sono presa da un'attacco di pigrizia (o stanchezza :-))

Con questa ricetta partecipo alla raccolta rock "Red hot Chili peppers" di Konstantina

Raccolta peperoni

Crema di peperoni e ricotta:

- 110 g di peperoni rossi grigliati (o 200-250 g da grigliare)
- 110 g di ricotta
- 20 foglie di basilico (o rosmarino, origano...)
- la mollica di una fetta di pane (casareccio è meglio)
- sale e pepe
1. Grigliare i peperoni: accendere il forno a 200°C, poggiare i peperoni su una placca ricoperta di carta forno e cuocere 30-40 minuti, girando a metà cottura finché i peperoni siano grillati e 'mosci'. Farli raffreddare e spellarli
2. Frullare i peperoni, il pane, la ricotta e il basilico, salare e pepare.

dimanche 5 juillet 2009

"Gazpacho" aux deux groseilles, île d'abricots

Versione italiana più giù
C'est vraiment l'été! Un appel aux fruits colorés et juteux comme les abricots (qui fleurissent sur les blogs) et les groseilles qui me rappellent les vacances en montagne. Dans ce cas j'ai mélangé les groseilles blanches aux rouges pour avoir une nuance différente d'acidité, mais bon ce n'est indispensable. L'abricot (ou même la pêche) apporte un côté doux face au tonifiant des fruits rouges. Plus qu'une recette c'est une idée fruitée et légère. Une soupe fraîche, saine et tranquille quoi! 

vendredi 3 juillet 2009

Pennette au caviar d'aubergine 'Damas' et mozzarella

pastamelanzane

Versione italiana più giù

Le caviar d'aubergines ou le 'caviar des pauvres' (de la méditerranée ;-) mais tellement goûteux! Quand je l'ai découvert, il y a plusieurs années, j'ai été particulièrement surprise du résultat, si délicieux pour une préparation si simple. J'aime beaucoup ces recettes où l'ingrédient est roi et qui s'accomodent à toutes les sauces...de pâtes bien entendu ;-). Chacun a un peu sa recette, qui varie en fonction de l'assaisonement, la quantité d'ail...

Ici, pour lui donner une influence orientale, j'ai ajouté un mélange de poivres 'Damas' (déjà le nom nous emmène au loin) trouvé chez Goumanyat, une épicerie fine parisienne, très intime, que je vous conseille fortement pour la qualité des produits et surtout des épices. Ce mélange contient des vrais poivres et des faux poivres et notamment: de la poudre de rose, du poivre long, poivre rose, poivre de Sarawak, poivre blanc, poivre rouge de Pondichéry, poivre de Tasmanie, du poivre de Selim, poivre Cubebe, poivre vert et poivre de Sichuan. Je vous avais dis que je suis fan de poivres! Finalement l'on sent un mélange épicé piquant au parfum de rose, un peu énivrant mais le goût reste léger et très agréable. Bien entendu vous pouvez préparer votre propre mélange, ajouter d'autres épices ou du tahini (comme au Liban). J'ai ajouté aussi ma touche italienne avec la mozzarella, les aubergines se mariant depuis toujours à ce 'laitage'. Un plat simple qui sent bon le sud et qui peut se manger tant chaud que froid, au retour de plage par exemple...

Pennette au caviar d'aubergine et mozzarella (pour 4 personnes)

- 3 grosses aubergines (ou 4 moyennes)
- 4 gousses d'ail
- 6 cs d'huile d'olive
- 1 càc de poivre 'Damas' (ou poivre noir), sel
- 20 feuilles de basilic, une pincée d'origan
- 350 g de pennette 'rigate' ou 'lisce'
- 250 g de mozzarella
1. Allumer le four à 200°C. Couper les aubergines en deux dans le sens de la longeur et les inciser avec un couteau en formant une grille (cela facilite la cuisson). Assaisonner avec l'ail coupé en morceau et frotter sur la chair, un filet d'huile d'olive, une pincée d'origan et du sel. Faire cuire pendant 20-30 min le temps que la chair devienne fondante et se détache facilement de la peau. Avec une cuillère prélever la chair, enlever l'ail, et mixer le tout avec le poivre, l'huile d'olive, le basilic et saler.
2. Dans une faitout porter de l'eau à ébullition, la saler puis faire cuire les pâtes. ajouter 3-4 cuillères d'eau de cuisson au caviar d'aubergines
3. Pendant ce temps, couper la mozzarella en petit dés et la laisser à température ambiante
4. Egoutter les pâtes, les assaisonner avec le caviar d'aubergines puis ajouter la mozzarella. Servir éventuellement avec du parmesan.

Versione italiana

Sono stata anch'io, come Elga, colpita dalla melanzanite o dalla voglia di caviale..."povero" del mediterraneo ;-) . Scoperta questa crema di melanzane dal nome altisonante, molto gustosa e facilissima da preparare, la uso in tutti i modi: da spalmare sul pane, in bicchierini con del chèvre e dei pomodori e naturalmente nella pasta.

Per dare una connotazione orientale ho aggiunto una miscela di pepi Damasco, acquistata in un negozietto chic e intimo di Parigi (Goumanyat), conosciuto per la qualità delle spezie. Questo mélange di pepi veri e falsi contiene: polvere di rosa, pepe lungo, pepe rosa, pepe di sarawak, pepe bianco, pepe rosso, pepe di Tasmania, pepe di Selim, pepe Cubebe, pepe verde e pepe di Sichuan. Ve l'avevo detto che mi piacevano i pepi ;-). Il profumo è quasi inebriante (grazie alla presenza dell'intrusa, la rosa) ma il sapore rimane piquante e delicato. Naturalmente potete preparare una vostra miscela, aggiungere altre spezie o dell'olio di sesamo (come in Libano). Ovviamente ho aggiunto della mozzarella per non tradire il matrimonio con la melanzana. Questa pasta semplice è buonissima sia fredda che calda, ideale per l'estate tornando dalla spiaggia...

Pennette al caviale di melanzane al pepe Damas e mozzarella (per 4)

- 3 grosse melanzane (o 4 medie)
- 4 spicchi d'aglio
- 6 cucchiai d'olio d'oliva
- 1 cucchiaino da caffè di pepe 'Damas' (o pepe nero), sale
- 20 foglie di basilico, un pizzico d'origano
- 350 g di pennette 'rigate' o 'lisce'
- 250 g di mozzarella
1. Accendere il forno a 200°C. Tagliare le melanzane a metà nel senso del lungo e incidere con un coltello formando una griglia (facilita la cottura). Condire con l'aglio tagliato a dadini, l'origano, sale e un filo d'olio. Far cuocere per 20-30 minuti in modo che la polpa diventi dorata, fondente e si stacchi facilmente dalla buccia. Togliere l'aglio e raccogliere la polpa con un cucchiaio. Frullare le melanzane con l'olio, il basilco, il pepe e salare
2. Far bollire l'acqua per la pasta, salarla e cuocere le pennette. Aggiungere 3-4 cucchiai d'acqua di cottura al caviale di melanzane
3. Nel frattempo, tagliare la mozzarella a dadini e lasciarla a temperatura ambiente
4. Scolare la pasta, condirla con il caviale e la mozzarella. Servire caldo (con parmigiano) o freddo

mercredi 1 juillet 2009

Sablés aux amandes, maïs, Grana et huile d'olive

Crackers mais, grana et huile d'olive
Versione italiana più giù
Qu'y a-t-il de plus rigolo que des petits sablés en apéritif? On en mange sans presque s'en apercevoir et ils sont déclinables à l'infini. Cette fois c'est une version "j'ai des amis à dîner et pas le temps de faire le pain ni l'envie de sortir en acheter". Et bien entendu j'ai fait avec les moyens de bord. J'ai voulu en particulier tester le mélange (franco-italien) beurre salé-huile d'olive. 
De plus j'ai souhaitais donner une touche italienne du nord avec la farine de maïs (clin d'oeil à la polenta) et du Grana Padano (cousin du Parmesan lui aussi d'appellation d'origine mais leurs vaches mangent une herbe différente ;-). Petits biscuits croustillants, très gouteux grâce au fromage mais surtout au maïs.