jeudi 15 juillet 2010

Lapin à la moutarde

Lapin à la moutarde

Versione italiana più giù

Quand on dit revisitons nos classiques, là je pourrais plutôt penser redécouvrons nos classiques. Le lapin à la moutarde est un de ces plats préparés un soir juste pour essayer et qui est devenu un must à la maison. A chaque fois qu'on avait des invités ou que j'étais prise par un grande attaque de paresse ;-) oplà voilà le four qui cuit gentiment le lapin (ou le poulet).
J'aime la viande avec la moutarde, le côté français qui ressurgit et qui a convaincu aussi la partie italienne de la famille. Je me souviens, quand on ne vendait pas encore de moutarde française dans les grandes surfaces en Italie, que nous faisions de grandes importations parallèles de pots à chaque voyage (même histoire avec le fromage blanc avant tous le problème des liquides dans l'avion :-).
Il semblerait que le lapin à la moutarde authentique se cuit dans un cocotte. Ici c'est la version four pêchée dans le magazine Saveurs et un peu modifiée. Parfaite si vous n'avez pas le temps de chouchouter votre viande, la moutarde et le four le feront à votre place.
L'avantage de ce type de cuisson est non seulement son goût incomparable mais aussi le moelleux de la viande protégée par la moutarde. Un plat classique mais vraiment indémodable en toutes saisons.

Lapin à la moutarde (pour 6 personnes)

- 1,2 kg de lapin coupé en morceaux ou uniquement les cuisses (ou du poulet fermier)
- 200-250 g de moutarde de Dijon forte
- 3 échalotes, 6 gousses d'ail,
- 1 verre de vin blanc sec
- 150 g de tomates séchées à l'huile, thym
- 6 cs d'huile d'olive, 3 branches de romarin frais, sel et poivre

Préchauffer le four à 170°C. Poser les morceaux de lapin dans un grand moule avec les gousse d'ail entière et les échalotes ciselées grossièrement. Badigeonner la viande de moutarde (en gardant 50 g environ pour servir), saler, poivrer et parsemer d'un peu de thym. Verser l'huile d'olive et cuire pendant 1 heure. A mi-cuisson, ajouter le vin, le romarin et les tomates ciselées. Augmenter la température jusqu'à 180°c et cuire encore un quart d'heure. La viande doit être dorée mais encore tendre à coeur. Servir chaud ou tiède ou même réchauffé le lendemain (c'est délicieux) avec un peu de moutarde.

Lapin à la moutarde

Versione italiana

Un grande classico francese, scoperto pero' recentemente (tanto le scoperte in cucina sono infinite no?) . Ha suscitato un tale entusiasmo che l'ho preparato tre volte di seguito.
Intanto ho un debole per la senape con la carne (il lato francese di mia madre che ha contaggiato tutta la famiglia al punto che si continuano a fare importazioni clandestine in Italia ;-).
E poi bisogna confessare che questo piatto (si puo' preparare anche con il pollo e in largo anticipo) asseconda tutte le pigrizie del mondo per un risultato unico. Praticamente la senape forma una bella copertina sul coniglio dandogli sapore (ovvio) ma anche una consistenza tenera dopo l'abrustolito. Questa versione in forno con i pomodorini (pare che in realtà si cuocia in pentola un po' come il coniglio alla cacciatora) è stata pescata, con qualche modifica, nella bella rivista Saveurs.
Uno di quei piatti che non conoscono né tempo né stagioni e che si fanno da sè :-)

Coniglio alla senape (pour 6 persone)

- 1,2 kg di coniglio ruspante a pezzi o solo le cosce o un pollo ruspante
- 200-250 g di senape di Digione forte
- 3 scalogni, 6 spicchi d'aglio
- 1 bicchiere di vino bianco
- 150 g di pomodori secchi all'olio, timo
- 6 cucchiai d'olio d'oliva, 3 rami di rosmarino, sale e pepe

Scaldare il forno a 170°C. Sistemare i pezzi di coniglio in una grande teglia con l'aglio e gli salogni a pezzetti. Ricoprire la carne di senape (mantenendo 50 g per servire), versare l'olio, salare, pepare e cospargere d'un po' di timo. Cuocere per un'ora circa. A metà cottura agiungere il vino, il rosmarino e i pomodori tagliati. Aumentare la temperatura a 180°C e cuocere ancora un quarto d'ora. La carne deve avere un aspetto dorato ma rimanere tenera. Servire caldo o tiepido (o anche riscaldato l'indomani, è buonissimo) con con un po' di senape.

29 commentaires:

  1. je suis une fan inconditionnelle de lapin. Ton plat est superbe!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Buono! noi lo faccevamo con il pollo. mi hai fatto ricordare un'altro pollo spalmato con il foie gras e lardellato con jamon serrano (pensa... lo chiamavamo "alla diavola")!
    Besos, buon WE:)
    Patricia

    RépondreSupprimer
  3. il pollo alla cacciatora è stra buono :D un piatto "povero" (anticamente lo preparavano con quel che si aveva, tutto lì:) ma di un buono..!

    Ma allora non sono l'unica che va pazza per la senape con la carne!! a parte che io quando mangio, la senape (prevalentemente quella normale, "delicata", ma mi piace molto quella rustica anche) non manca mai sul tavolo. E la trovo molto ma molto piacevole soprattutto con la carne bianca. E dire che la mia nonnina me lo fa spessissimo il coniglio (è la mia carne bianca preferita) e sai che faccio? Stampo la ricetta e la provo a fare insieme a lei, così le faccio fare anche una scoperta :)

    Anziché mettre solo olio, posso mischiarlo con qualche cucchiaio di birra o semplicemente acqua?
    Deve avere un sapore straordinario questo coniglio!

    RépondreSupprimer
  4. Perchè non cucino mai il coniglio che invece mi piace da morire??
    Un bacio amica mia

    RépondreSupprimer
  5. Ca fait un petit moment que je n'en ai pas fait et pourtant j'aime également ça

    RépondreSupprimer
  6. Il coniglio proprio non gliela fo, ma col pollo non me la lascio scappare!

    RépondreSupprimer
  7. Proprio l'altra sera ho fatto gli straccetti alla senape! La amo molto con la carne perche' ne spezza (o ne accompagna :) il sapore, questo coniglio mi piace tantissimo :)


    Sai che ho fatto il gelato stracciatella??? Era buonissimo, solo che quella sera non ero in formissima, il cioccolato non si era ben liquefatto e mi sono venuti dei pezzetti piu' grossi al posto delle briciole, ma l'insieme era goduriosissimo, grazie mille :D
    Bacio!

    RépondreSupprimer
  8. Buono buono, m'immagino!!Anch'io, come Lydia, non faccio mai il coniglio ma mi piace tantissimo:)
    Un bacione

    RépondreSupprimer
  9. una bella cottura, io il coniglio lo farei anche più spesso ma lo devo marinare per non sentirne l'odore caratteristico, invece con questa ricetta evito marinature che devono essere pensate in anticipo, metto subito nel ricettario in stand by, ciauzzzzzzz ;-)

    RépondreSupprimer
  10. mi piace l'idea dei pomodori secchi abbinati alla senape! Essendo sott'olio immagino fossero abbastanza morbidi da non prevedere un ammollo.

    RépondreSupprimer
  11. non mangio il conoglio, mia suocera ci prova sempre ma io non riesco a mandarlo giu...bhé, sai di carne proprio io non sono golosa...pero' adoro il pollo alla senape, ottima spezia per armonizzare una carne bianca e delicata. :))

    Bel giono di sole no?^^

    RépondreSupprimer
  12. ottima soluzione per cucinare in modo diverso mil coniglio, grazie per la ricetta!
    buona giornata.

    RépondreSupprimer
  13. mi piace il coniglio e anche la senape di Digione! peccato che invece non marito non mangi carne, magari potrei farne una porzione per me...

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup l'idée des tomates séchées qui revisitent ce classique de la cuisine française avec des accents méditerranéens.

    RépondreSupprimer
  15. Mi piace tanto questa ricetta, nonostante le temperature, potrei fare uno strappo alla regola ed accendere il forno per prepararlo. Amo la senape, ed ancora di più il coniglio, soprattutto se è ruspante !!! Manu

    RépondreSupprimer
  16. hmm.. I don't cook rabbit at home, though I like the taste of the meat. I think I'll substitute with chicken and make it. Such a clean recipe!

    RépondreSupprimer
  17. C'est vrai que l'on ne pense pas assez souvent à cuisiner le lapin, c'est pourtant excellent ! Un classique dont on ne se lasse pas.

    RépondreSupprimer
  18. adoro il coniglio abbinato alla senape pero mai provati insime,credo che sia il momento di provare giusto???baci e buon w.e. imma

    RépondreSupprimer
  19. bonne idée, de notre côté c'est le saumon au four avec glaçage à la moutarde ancienne qui remporte un grand succès ... (recette de Giada de Laurentiis)

    RépondreSupprimer
  20. vraiment délicieux, parfumé, moelleux à souhait !
    Je l'ai accompagné de gnocchi de semoule, et j'ai eu un grand succès !
    merci

    RépondreSupprimer
  21. @ Anonyme: (ton nom? ;-) Merci à toi pour le retour, je suis contente qu'il vous ait plu. Très bonne idée de le servir avec des gnocchi de semoule :-)

    RépondreSupprimer
  22. J'ai testé cette recette hier soir , vraiment chouette, si parfumée !
    Encore merci pour ces recettes généreuses dont j'ai déjà testé :
    - différentes recettes de pastas (les sauces parce que je suis bien trop flemmarde pour me lancer dans le fabrication des pâtes)
    - le bourguignon pour un dîner de famille : une réussite totale !!!
    - la panna cotta vanille
    ...... merci à la rédactrice/cuisinière/photographe de ce blog où l'on se régale les yeux, les papilles, les neurones ! simplement le fait de lire certaines recettes, chargées d'histoire, me touchent, me font saliver, me font rêver !
    beaucoup d'émotions !!!!
    ne changez rien c'est topissimo !!!!

    Kizette, une fan inconditionnelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un immense merci Kisette pour ce message qui me touche profondément et me fait rougir ! Merci également pour vos tests et votre fidélité, j'ai de la chance d'avoir des lecteurs comme vous...
      Belle nuit

      Supprimer
  23. recette est réalisée sans vin ni tomates séchées, mais top au niveau de gout,
    grand merci pour diner réussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anonyme (votre nom ? ;-) pour le retour ! Ravie que vous vous soyez régalés

      Supprimer
  24. Bonjour Edda, quelle belle recette ! Je souhaiterais la faire vendredi mais j'aimerais m'avancer en la préparant la veille. Comment la faire réchauffer, feu doux dans une casserole ? Merci beaucoup, agréable journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Anaïk, merci !
      Oui tu peux chauffer à feu bien doux dans une casserole (en ajoutant un peu d'eau et un peu d'huile pour éviter que la viande ne sèche).
      Bonne soirée !

      Supprimer
  25. Bonjour,
    J'ai préparé le lapin à la moutarde pour ce dimanche midi. J'ai suivi cette recette à la lettre et nous nous sommes régalés. La viande est moelleuse, les tomates séchées sont un plus et les gousses d'ail se confisent à la cuisson. Une recette à faire et à refaire! Encore un grand merci pour toutes ces recettes simples et savoureuses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Marie-Jo, heureuse que le blog vous inspire autant !
      À bientôt

      Supprimer