vendredi 4 février 2011

Chocolate babka à l'huile d'olive et fève tonka

Chocolate babka with olive oil and tonka bean

Versione italiana più giù


Après les Chefs, une gentille brioche au goût d'enfance: babka au chocolat. Le babka est un gâteau levé d'origine juive d'Europe de l'Est (Pologne...) qui se sert généralement en période de Pâques. A l'origine elle avait une forme ronde et était recouverte de streusel.
Babka, diminutif de baba, signifie grand-mère. Cette brioche évoque les calins doux d'une mamie (un peu ronde ;-))
Ma version à l'huile d'olive, chocolat noir et fève tonka est plus virile, de caractère. Elle a un goût profond, fort, moins rond qu'une des versions au beurre et à la cannelle par exemple. C'est ce qui fait tout son charme.
Le babka est très simple à réalisez et surtout léger, moelleux. Il suffit juste d'avoir un peu le tour de main pour l'enrouler et former donc ces tourbillons de chocolat. Mais rassurez-vous, quoi que vous fassiez, ce sera toujours bon :-)
Bon week end à tous!


Babka au chocolat, huile d'olive et fève tonka (pour 6-8 personnes, un ou deux babka)


- 650 g de farine riche en gluten o T45
- 10 g de levure de boulanger sèche active biologique (ou 25 g de levure fraîche)
- 100 g + 50 g de sucre
- 250 ml d'eau tiède (ou de lait)
- 2 oeufs
- 80 g + 60 g d'huile d'olive vierge extra
- 220 g de chocolat noir (ou au lait)
- 1 càc bombée de sel fin (6 g)
- ½ fève tonka (facultatif)
- lait et jaune d'oeuf pour la dorure

1. Mélanger la levure avec 100 g d'eau tiède et laisser fermenter une dizaine de minutes, le temps qu'il se forme une écume en superficie. Verser la farine dans un grand bol, ajouter sur les parois, 100 g de sucre et séparément le sel. Former un trou au centre et y verser la levure, le reste de l'eau et 80 g d'huile. Mélanger à la main ou au robot pour que la pâte devienne assez homogène. Ajouter les oeufs et pétrir. La pâte sera un peu dure et collante (c'est normal). Travailler encore une dizaine de minutes sur un plan de travail légèrement fariné jusqu'à ce qu'elle soit lisse, souple et ne colle plus aux mains.
2. Former une boule, couvrir d'un linge humide ou de papier film un peu huilé et laisser lever dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air, pendant une ou deux heures: la pâte doit doubler de volume. A ce stade on peut aussi l'étaler, la couvrir de papier film et la laisser lever une nuit au réfrigérateur.
3. Reprendre la pâte, la diviser en deux et l'écraser avec le rouleau à pâtisserie sur un plat de travail bien fariné. Former deux rectangles de 30x40 cm. A l'aide d'un pinceau, huiler la superficie avec l'huile restante (60 g). Parsemer les deux rectangles de chocolat haché, du reste de sucre (50 g) et de fève tonka râpée.
4. Rouler chaque rectangle dans le sens de la largeur, puis le rouler sur lui-même, en forme de huit. Bien fermer les extrémités. Puis enrouler les deux saucissons l'un avec l'autre. Le placer dans un moule à cake de 30 cm couvert de papier film ou bien diviser la tresse en deux et placer les deux partie dans deux moules à cake. Badigeonner avec 1 jaune d'oeuf mélanger à 2 cs de lait. Couvrir de papier film et laisser lever encore une heure.
5. Préchauffer le four à 180°C. Cuire les brioches pendant 30-40 minutes environ, dans un premier temps au bas du four puis au milieu. Elles doivent dorer. Servir tiède. Elle se garde un jour couverte de papier film.


Chocolate babka all'olio d'oliva e fava tonka

Versione italiana

Dopo il viaggio dagli Chef, torniamo alla cucina di casa, quella rassicurante, delle merende d'infanzia: una brioche al cioccolato. Un pò speciale vista che si tratta del babka, lievitato d'origine ebraica dell'europa dell'est. Infatti babka, diminutivo di baba (vi ricorda qualcosa? ;-) significa nonna. Mi fà pensare agli abbracci affettuosi di una nonna tondina ;-). Quella classica viene servita nel periodo di Pasqua, ha forma tonda (tipo ciambellone) ed è spesso ricoperta di streusel (miam!)
La mia versione all'olio d'oliva, cioccolato fondente e fava tonka è più virile, forte, dal sapore profondo meno tondo. E ci è piaciuta tanto.
E' facile da prepare, morbida e soffice. L'unica cosa è che bisogna divertirsi un pò ad arrotolare l'impasto in modo da creare questi vortici infiniti con il cioccolato. Ma non vi preoccupate, anche se non perfetto, il babka sarà comunque buono.
Buon fine settimana a tutti!


Babka al cioccolato, olio d'oliva e fava tonka (per 6-8 persone, uno o due babka)


- 650 g di farina ricca di glutine (manitoba)
- 10 g di lievito secco attivo o 25 g di fresco
- 100 g + 50 g di zucchero
- 250 ml d'acqua tiepida (o di latte)
- 2 uova
- 80 g + 60 g d'olio d'oliva
- 2 uova
- 220 g di cioccolato fondente (o al latte)
- 1 cucchiaino colma di sale fino (6 g)
- ½ fava tonka (facoltativo)
- 2 cucchiai di latte e 1 tuorlo

1. Mescolare il lievito con 100 g d'acqua tiepida e lasciar fermentare una decina di minuti finché si forma una schiumetta in superficie. Versare la farina in una ciotola con il sale e lo zucchero (100 g) sulle pareti. Formare un cratere e versarvi il lievito, il resto dell'acqua e 80 g d'olio. Mescolare finché l'impasto diventa più o meno omogeneo (un po' colloso, è normale). Aggiungere le uova una ad una poi lavorare di nuovo su un piano infarinato per una decina di minuti. La pasta deve diventare soda, liscia ed omogenea. Non deve più incollarsi. Formare una palla, oliarla leggermente e farla lievitare nella ciotola coperta da pellicola o da un panno umido, in un luogo tiepido, senza correnti. Deve raddoppiare di volume. Ci voranno circa 1 o 2 ore.
2. Riprendere l'impasto, dividerlo in due e stenderlo con il mattarello su un piano infarinato in due rettangoli di 30x40 cm. Spennellarli con l'olio rimanente poi cospargere con cioccolato tritato, il resto dello zucchero (50 g) e un pò di fava tonka grattugiata.
3. Arrotolare ogni rettangolo nel senso del largo poi su se stesso come fosse un 8. Sigillare bene le estremità. Formare poi una treccia con i due salsicciotti avendo cura di chiudere bene le estremità. Mettere la pasta in uno stampo da plum cake di 30 cm circa oppure in due stampi più piccoli coperti da carta forno (in questo caso dividere la treccia in due).
Far lievitare nuovamente per un'oretta, la brioche deve gonfiarsi.
4. Preriscaldare il forno a 180°C. Spennellare con il tuorlo e il latte poi cuocere i babka per una quarantina di minuti pozionandoli per più di metà del tempo nel parte bassa del forno (1/3). Devono gonfiarsi e diventare dorati. Servire tiepido. Si conservano un giorno coperti da pellicola.

44 commentaires:

  1. Je n'Ai jamais fait de babka, mais je sens que je vais remédier à la situation...

    RépondreSupprimer
  2. la fava tonka mi incuriosisce, in pochi giorni, è la terza volta che la vedo "passare" sui blog. Non la conosco affatto e ne sono curiosissima sul suo sapore. Il babka è sempre buonissimo...è la tua versione che vorrei provare.

    bisous

    RépondreSupprimer
  3. Sai che quando ho visto la foto su Flikr la prima cosa che ho pensato è stato proprio assomiglia al "presnitz" che faceva mia nonna :) e tu ci sveli che proprio da questo deriva il tuo dolce... e poi con la fava tonka che meraviglia:) Buonissimo we

    RépondreSupprimer
  4. Cette "brioche" a juste l'air délicieuse !! Avec ces tourbillons de chocolat, ça donne très envie :) Par contre, tu as marqué deux fois "2 oeufs". C'est normal ? A bientôt !

    RépondreSupprimer
  5. @ Kim: oui il faut :-)

    @ Eleonora: ha un sapore particolare, profondo, tra la mandorla amara, la cannella, la vaniglia, il tabacco. Non piace a tutti ma io la trovo molto intrigante soprattutto con il cioccolato. Bisous!

    @ Maybe: merci!

    @ Nepitella: sì hanno antenati simili. Io adoro tutte le brioche di questo tipo. Sono contenta di averti ricordato tua nonna :-)

    @ L'étudiante: oui les tourbillons sont fascinants (et c'est très rigolo à faire). Non ce n'est pas normal, merci, j'ai corrigé ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Au vu des arabesques de ta babka, on peut dire sans nul doute que tu maîtrises le tour de main ^^ Bon week end Edda :-)

    RépondreSupprimer
  7. Ta version me plaît beaucoup, surtout avec du chocolat fort en cacao, c'est sûrement un régal ! Merci pour la recette :)

    RépondreSupprimer
  8. Une superbe brioche! Ta babka me fait saliver...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  9. Cuando vi tu foto en flickr vine corriendo a ver la receta. Me encanta el babka y seguro probaré tu receta, se ve deliciosa

    Merci pour la recette

    RépondreSupprimer
  10. Mhmmm buonissimo...devo assolutamente trovare le fave tonka...
    buon fine settimana ^_^

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connaissais pas la babka, mais ce roulé chocolaté me donne le tournis et me fait très envie.

    RépondreSupprimer
  12. Edda, c'est splendide vraiment !! bravo !

    RépondreSupprimer
  13. che meraviglia...
    innamorata sappilo.
    Vero

    RépondreSupprimer
  14. Bravissima, è una meraviglia. Amo la fava tonka, trovo il suo aroma davvero intrigante, perfetto con il cioccolato.
    Ti auguro un buon weekend

    RépondreSupprimer
  15. cara, più sfoglio "Patisserie!" di Felder, più ti penso...
    allora, non è proprio quello che si dice un libro alla me (affascinatissima, cmq), e giuro che se non pesasse così tanto sarei davvero tentata di inviartelo, perchè la dedizione, la precisione, la delicatezza, la bellezza, mi fanno molto pensare a questo blog... ;-)
    [magari ce l'hai, anzi, sicuramente... no?]
    baci di buon finesettimana

    RépondreSupprimer
  16. Un gateau à l'huile d'olive gagne déjà tous mes suffrages ! Mais là ta combinaison de saveurs est juste superbe !!

    RépondreSupprimer
  17. C'est le bonheur une telle brioche au petit déj'

    RépondreSupprimer
  18. Sono sempre più curiosa della fava tonka. Dalla descrizione che ne hai fatto sembra un mix degli aromi che preferisco. Ma anche senza l'effetto del cioccolato è bellissimo. Buon we, un bacio

    RépondreSupprimer
  19. C'est très réussi Bravo. j'adore l'histoire que tu as partagé avec nous. Qu'est ce que le streusel ?

    RépondreSupprimer
  20. Che meraviglia Edda, ora dovrò provare anche questo....quel vortice di cioccolato è troppo bello e immagino già una colazione con una fetta di questa meraviglia!
    la prossima settimana lo provo! E' delizioso.
    La mia missione questo fine settimana sarà recuperare una fava tonka :D
    Un bacione e buon w.e anche a te.

    RépondreSupprimer
  21. je ne connaissais pas du tout et je suis bluffée car c'est superbe.
    Et en plus d'être beau je sais que ça ne peut être que délicieux. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  22. Conoscevo il/la Challa, e mi sorprendo a vedere quanto sia bella la cultura gastronomica ebraica, e soprattutto quanto vada incontro ai miei gusti, un abbraccio

    RépondreSupprimer
  23. J'adore les brioches !!! Cette bakka à l'huile d'olive me plait, miammmm

    baci

    manue :))

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    D'origine polonaise, je permets une petite rectification. Le gâteau dont vous parlez n'est pas une babka mais un placek. La babka est un autre gateau > http://babka.blogspot.com/2007/03/la-babka.html
    le platcek, correspond par contre à ce que vous décrivez > http://babka.blogspot.com/2007/03/la-babka.html
    Autre petite erreur : la mamie en polonais se dit "babcia" (on prononce "babtchia").
    Voilà, ne m'en voulez pas mais je préférais rectifier. Quoiqu'il en soit votre blog est toujours un bonheur quotidien !
    Bien à vous
    Virginie

    RépondreSupprimer
  25. Je me suis trompée dans le lien vers la recette du platcek. La bonne adresse est : http://babka.blogspot.com/2007/03/platcek.html

    Merci !

    RépondreSupprimer
  26. una ricetta splendida! bravissima Edda e buon w.e
    baci

    RépondreSupprimer
  27. Ciao Edda!!!
    mi piace tanto tanto tantissimo!!! è da un po' che voglio provare a fare delle brioches... vediamo come mi viene :)
    un abbraccio

    RépondreSupprimer
  28. Mi mi piace proprio tanto, sembra uno di quei "comfort food" che ti puoi preparare quando vuoi qualcosa che ti ricorda la casa, la tua infanzia, le cose che ti preparava tua madre...In più, è molto facile prepararlo anche senza lattosio, quindi grazie per questo dolce buonissimo che per un domenica pomeriggio come questo ci starebbe proprio bene!! :D

    RépondreSupprimer
  29. @ Gourmandises chroniques: merci! Tu verras c'est rigolo, ça vient tout seul ;-)

    @ Camille: de rien! Oui c'est fort et doux ;-) Si tu veux quelque chose de moins corsé tu peux mettre du chocolat au lait ou de épices ou du nutella

    @ Rosa: merci!

    @ Elga: de rien :-)

    @ Mary: grazie! Si puo' anche fare senza o sostituire con un'altra spezia

    @ boljo: comme tu dis, il donne le tournis ;-)

    @ Trinidad: merci beaucoup!

    @ Vero: grazie per l'informazione :-)

    @ so chocolat: merci!

    RépondreSupprimer
  30. @ Your Noise: grazie!

    @ Rossella: grazie ma tu sei troppo carina... Sì il libro ce l'ho ;-) Se vuoi la fava tonka te la posso mandare.

    @ Christelle: merci c'est super gentil! Si tu tentes...

    @ Philo: oui :-)

    @ Cherine: merci!

    RépondreSupprimer
  31. @ Federica: sì è intrigante, un profumo profondo. Se provi la ricetta fammi sapere :-)

    @ Sylvie: de rien, merci à toi! Le streusel est une pâte très friable (type crumble, en générale il contient aussi de amandes). Il donne ainsi un côté croustillant à la brioche

    @ Viola: grazie per il tuo messaggio. Se provi...

    @ Mamina: merci! Oui je confirme, en plus je trouve que c'est simple et la texture est légère. Bonne soirée

    @ Elga: sì è vero, sopratutto nel settore brioche, le trovo meravigliose :-) Un abbraccio anche a te!

    RépondreSupprimer
  32. @ Manueb: ça me fait plaisir!

    @ Virginie: merci beaucoup pour ton message, tes compliments et tes informations, j'ai appris quelque chose!
    Je crois que le babka sorti de son contexte d'origine est devenu autre chose, comme ici.
    En effet, je l'ai toujours vu (les livres, les revues que j'ai mais aussi les boulangeries (comme à New York par exemple)), présenté ainsi.
    Concernant le mot babka, je me suis fiée au dictionnaire (http://fr.wiktionary.org/wiki/babka#Polonais) . Peut-être à tort ;-) Bonne soirée

    @ Sonia: grazie!

    @ Erborina: grazie, tutto bene? Questa brioche è del tipo facile, se provi..

    @ Italiansalaati: grazie per il tuo messaggio. Mi trovi pienamente d'accordo.

    RépondreSupprimer
  33. voilà plusieurs WE que je cherche LA bonne recette de brioche, celle qui fait des fils comme dans les bonnes boulangeries, celle qui gonfle bien pour la rendre belle et appétissante. Cette recette a été une réussite, merci. Je crois que je vais vite la refaire, mais cette fois je beurrerai mieux mon moule, car la brioche a un peu souffert au démoulage...

    RépondreSupprimer
  34. Quelle superbe Brioche Polonaise ! ;)

    Baci

    RépondreSupprimer
  35. Très joli brioche, qui sent le moelleux et la douceur jusque dans son nom !
    J'ai été heureuse de te rencontrer, un grand plaisir !
    Isa était aussi au paris des chefs en avez-vous discuté ?

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour,

    Autre rectification.
    Le Babka n'est pas du tout d'origne juive mais bien polonaise.

    RépondreSupprimer
  37. @ Anonyme: bonsoir! Au fait il existe deux versions différentes de babka: chrétienne de l'Europe de l'Est et juive, caractérisée justement par cette pâte briochée tressée: http://en.wikipedia.org/wiki/Babka_(food)
    Celle-ci est inspirée de la version juive qui a été par la suite diffusée aux Etats-Unis et au Canada

    RépondreSupprimer
  38. merci pour excellente recette.j ai rajoute la cannelle a la place de tonka.Martina

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour,
    J'en ai fait une mais je ne connaissais pas l'origine, en cherchant je suis tombé sur ton joli blog. Très belle ta version. Bisous

    RépondreSupprimer
  40. @ Martina: merci pour ton retour! Avec la cannelle c'est très bon :-)

    @ Nadia: merci pour ton passage et bienvenue ici!

    RépondreSupprimer
  41. hummm j'en ai l'eau à la bouche!!!!

    RépondreSupprimer