lundi 14 février 2011

Madeleines au miel de sapin

Madeleines au miel de sapin

Versione italiana più giù

Les madeleines ne sont pas vraiment mes madeleines d'enfance (un incontournable). Même si j'ai un souvenir précis de mon premier jour d'école, main dans la main avec ma mère et les madeleines de l'autre. D'ailleurs je dois aussi avoir une photo, la preuve de ma gourmandise.
Plutôt c'est le miel de sapin une de mes madeleines. Il est lié aux vacances dans les Alpes avec mes grand-parents maternels et aux petits déjeuner pain-beurre et miel de sapin (très français :-) produit localement par un ami. Un vrai coup de foudre que ce miel parfumé, de caractère. Peut-être que la lumière et les paysages superbes, l'air pur de la montagne, l'atmosphère détendue y étaient pour quelque chose. Je me souviens que de retour à Rome, impossible d'en trouver (à l'époque) ce que ne faisait qu'augmenter le désir.
Comme beaucoup d'entre vous j'imagine, j'ai cherché longtemps une bonne recette de madeleine, qui soit moelleuse (et qui le reste), qui ait la saveur des goûter d'enfance. En réalité ce ne fut pas facile, je n'étais jamais convaincue.

Au fur et à mesure de mes essais, j'ai mélangé les recettes, changer les proportions, ajouté du miel...et voilà ma recette fétiche!
Passer la pâte au froid n'est pas obligatoire mais je trouve que reposée elle donne de bien meilleurs résultats. Le miel a l'avantage de garder l'humidité ce qui permet à la pâte de rester moelleuse et puis ce petit parfum de forêt me ramène avec gaieté à de jolis moments.

Madeleines au miel de sapin (pour une vingtaine)

- 2 oeufs
- 30 g de sucre
- 40 g de miel de sapin
- 90 g de farine
- 3 g de levure chimique (un càc rase)
- 1 pincée de sel
- 90 g de beurre

1. Faire Fondre le beurre puis le faire refroidir. Ajouter le miel. Mélanger les oeufs avec les sucre et une pincée de sel. Ajouter la farine tamisée avec la levure. 
2. Enfin incorporer le mélange beurre miel pour que la pâte devienne homogène. Couvrir de papier film et laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure (même une nuit).
3. Chauffer le four à 200-220°C (selon les fours ou bien préchauffer d'abord à 220°C et baisser à 200°C après 5 min). Avec une poche à douille ou une petite cuillère verser la pâte dans des moules à madeleines en métal beurrés (ou en silicone), à ¾ de hauteur.
4. Cuire un quart d'heure environ (voire un peu moins) jusqu'à ce que les madeleines gonflent et dorent. Laisser tiédir sur une grille. 
Elles se gardent bien 1-2 jours dans une boîte hermétique.


Versione italiana

Puo' sembrare un gioco di parole ma le madeleines non sono le mie madeleines dell'infanzia, un grandissimo classico della piccola pasticceria francese. Anche se, ricordo bene il primo giorno di scuola mano nella mano con mia madre e qualche madeleines nell'altra. Dovei anche avere una foto: la prova fragrante della mia golosità (non sono ancora guarita ;-)
In compenso il miele di pino è strettamente legato alle mie vacanze nelle alpi con i nonni francesi (ero piccoletta). In particolare a colazione si mangiava..indovinate, niente merendine ma pane, burro (ovvio ;-) e miele di pino prodotto in loco da un loro amico. Una specie di colpo di fulmine (succede anche con il miele e non necessariamente a San Valentino), un miele profumatissimo di carattere che ricorda il bosco. Sicramente la luce, i paesaggi magnifici e l'aria pura hanno influenzato il mio giudizio :-). Per anni è rimasto un miele mitico e ancora oggi sono contenta di averlo in casa.

Non so' se per voi è lo stesso ma ho cercato a lungo una buona ricetta di madeleine. Lo sò sembra stupido, che sarà mai mi direte. Invece non ero mai convinta o dall'aspetto, o dalla consistenza troppo secca o burrosa... Insomma alla fine, tra un mix e l'altro e l'aggiunta del miele (non totale sennò sarebbe troppo dolce), ecco la ricetta ideale, per me ovviamente. Quella delle merende dalla nonna.
Il fatto di fare riposare l'impasto al freddo (anche per il c.d. choc termico) non è obbligatorio ma trovo che dà migliori risultati e s'insaporisce di più. Il miele permette di trattenere l'umidità e le vostre madeleines saranno fragranti e profumate (poi chiudiamo lo spot ;-)). Naturalmente poi potete modificare il tipo di miele purché sia di qualità e possibilmente monofloreale (monogamo insomma :-)

Madeleines al miele di pino (per una ventina)

- 2 uova
- 30 g di zucchero
- 40 g di miele di pino o foresta ( o un monofloreale a scelta)
- 90 g di farina
- 3 g di lievito chimico in polvere (un cucchiaino da caffè raso)
- 1 pizzico di sale
- 90 g di burro

Far sciogliere il burro con il miele a fuoco moderato. Lasciare che si raffreddi.
Mescolare le uova con lo zucchero e il sale. Aggiungere la farina setacciata con il lievito. Mescolare bene finché il composto diventa omogeneo. Incorporare il burro fuso con il miele e mescolare di nuovo. Coprire di pellicola e lasciar raffreddare in frigorifero almeno un'ora (si puo' preparare anche con un giorno d'anticipo).
Scaldare il forno a 220°C. Con l'aiuto di un cucchiaino o di un sac à poche, versare l'impasto negli stampini da madeleines imburrati (non è necessario se gli stampi sono di silicone), a ¾ della capienza. Cuocere per un quarto d'ora circa finché i dolcetti si gonfiano e diventano dorati sui bordi. Sformare e lasciar intiepidire su una griglia. Sono deliziose tiepide ma si conservano anche un paio di giorni chiuse in una scatola di latta.

30 commentaires:

  1. Ciao Edda bella, ho notato che senza chock termico a me non viene quella bella gobba senza la quale una madeleine non può definirsi tale.
    Un bacio grande grande

    RépondreSupprimer
  2. Avec un miel aussi parfumé, les madeleines ne peuvent être que très gourmandes ! J'adore toujours autant les petits récits qui accompagnent tes recettes, les petites anecdotes, histoires... C'est toujours un plaisir de venir ici ! Belle journée !

    RépondreSupprimer
  3. De jolies madeleines qui doivent avoir une saveur ennivrante de miel de sapin!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. Si c'est ta recette fétiche, elle mérite d'être testée. Je remplacerai le miel car j'en ai beaucoup mais pas de celui-ci !

    RépondreSupprimer
  5. Buone! J'essayerais peut être avec du miel de chataigne, que j'aime tout particulièrement.

    RépondreSupprimer
  6. Il manque la farine dans la verison française...

    RépondreSupprimer
  7. Adorables ces mini madeleines... moi aussi j'aime beaucoup le parfum du miel de sapin... bises!

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai jamais goûté le miel de sapin. En tout cas, ces petits madeleines sont trop mignonnes et accompagnent parfaitement bien un café :) Ca donne envie d'acheter de petits moules à madeleines..

    RépondreSupprimer
  9. les madeleines non le mai fatte ma adssso mi hai messo curiosità sul miele di pino, lo voglio assolutamente ma non penso di averlo mai visto in giro!

    RépondreSupprimer
  10. buonissime queste madeleines! brava, proverò anch'io!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle coincidence, ce weekend, j'ai fait des madeleines au miel de sapin!!!
    Les tiennes sont sublimes!

    RépondreSupprimer
  12. J'adore toutes les recipes pour les madeleines. Ils ne sont pas populaire en Australie...mais je l'adore!

    RépondreSupprimer
  13. le madelaines ono una mia grandissima passione e questi al miele sono deliziosi anzi ne ho preparati anch'io di simili ma con il miele di castagno, proverò anche con quest'altro miele!!!bacioni imma

    RépondreSupprimer
  14. Nonostante la mia bisnonna non aveva niente a che fare con la Francia,ogni qual volta scendeva dalla montagna a noi piccoli ci portava delle piccole madeline che lei comprava in qualche forno... E quando rivedo queste immagini non posso fare a meno di pensare alla mia infanzia. A casa non le ho mai provate a farle,forse anche un pò per la paura di non riuscire e di rovinare un bel ricordo... Se dovessi decidermi questa ricetta sarebbe la ricetta che senza dubbio proverei! Intanto la salvo!
    Buona giornata,Donatella

    RépondreSupprimer
  15. ho comprato da poco un libro intero sulle madeleines, dolci e salate raccomanda lo chock termico proprio per far venire la famosa gobbetta! Pesna che avevo intenzione di farle stasera: un intero menu!

    Il miele di pino mi mancava! Cosa gravissima per una che ama tanto il miele! Curiosità...

    RépondreSupprimer
  16. Con tutto il rispetto per le tue deliziose madeleines (che a me non riescono, quindi chapeau doppiamente), la frase che più mi colpisce del tuo post è quella relativa alla colazione a casa dei tuoi nonni... pane, burro e miele... ma allora non è una perversione solo mia!!!

    RépondreSupprimer
  17. Tes madeleines ont l'air délicieuse et j'aime beaucoup l'idée d'y mettre du miel de sapin, toujours si suavement parfumé. Une très belle idée que je note!
    Merci et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  18. Belle, tendre et émouvante évocation de ton enfance. Ta recette de madeleines au miel de sapin donne envie de mettre la main à la pâte ! Joyeuse St Valentin, Françoise

    RépondreSupprimer
  19. Pour moi le miel de sapin évoque de petits bonbons !
    Tes madeleines sont superbes et me donnent bien envie d'en faire !
    Amitiés d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  20. Edda! sei meravigliosa, cerco di immaginarne il profumo quando erano ancora calde!
    stupenda idea il miele di pino.
    bisous

    RépondreSupprimer
  21. Che belle. Bellissime. Il miele di pino non l'ho mai provato e mi incuriosisce molto: lo cercherò.
    Grazie del suggerimento :)

    wenny

    RépondreSupprimer
  22. Je te chiperais bien une belle poignée de madeleines. J'adore ça.
    Chrys

    RépondreSupprimer
  23. buone le madeleines, mai provate col miele
    sono da fare subito!
    se non avessi tanti impegni di lavoro :(
    nel frattempo mi godo le tue :D

    RépondreSupprimer
  24. les madeleines !!!! un délice dans n'importe quelle formule !!! celles-ci sont très belles les photos le prouvent...très joli blog...

    RépondreSupprimer
  25. les gourmandises au miel, que c'est bon... Je t'en piquerais volontiers une !

    RépondreSupprimer
  26. Moi, ce n'est pas le miel mais les madeleines qui sont mes madeleines... :-) et au citron, svp! Très bonne recette!

    RépondreSupprimer
  27. La madeleine toute une histoire... belle image que celle de la rentrée avec maman et les madeleines... ça donne envie.

    RépondreSupprimer
  28. J'adore votre blog et j'ai déjà fait bon nombre de vos recettes avec un grand succès. Malheureusement cette fois ci au bout de 10 minutes à 220 degré mes madeleines étaient brûlées. Je reessaierai en laissant moins de temps.

    RépondreSupprimer
  29. Savoureuses, ces petites madeleines ! le miel ( de ronce pour moi cette fois ci ) leur donne une saveur incomparable . Côté cuisson, un petit bémol... tout comme le remarque Ingrid, les madeleines étaient très colorées et du fait de la température élevée étaient plus croustillantes que moelleuses . cela change donc la texture mais c'est plutôt original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour, ravie qu'elle vous ait plu !
      Concernant la cuisson, d'après ce que vous me dites, je pense qu'il faut adapter au four et au type de moule aussi (voir mon billet http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/01/comment-cuire-gateaux-temperatures-moules-temps.html). Celles que j'aie préparées étaient bien moelleuses (avec bien sûr une petite croûte) et pas trop colorées, comme sur la photo.
      Bonne journée et à bientôt !

      Supprimer