jeudi 3 mars 2011

Polenta crémeuse aux feuilles de brocoli- Polenta alle cime di rapa

Creamy polenta with broccoli rabe
Versione italiana

La polenta comme concept date aussi du temps des romains (après j'arrête avec ces plats très anciens on dirait que l'ère moderne n'existe plus ;-). Elle signifie farine bouillie et à l'époque, avant la découverte de l'Amérique et du mais, elle se faisait avec de la farine d'épautre.
C'est un plat très ancré dans la tradition italienne, un des symboles, mais dans d'autres pays aussi comme la France (en Savoie) ou autour du Danube :-)
Plus spécifiquement quand on parle de polenta on pense tout de suite au Nord de l'Italie (même si on en prépare jusqu'au centre :-), en particulier à la Lombardie et la Vénétie. C'était, comme vous pouvez imaginer un plat paysan et pauvre, beaucoup moins cher que le pain et la farine blanche.
On appelle la farine de mais aussi grano turco (blé turque) à cause de son origine étrangère même si pas turque du tout.
Je ne sais pas si vous avez vu le magnifique film italien (qui date lui aussi) l'Arbre à sabots de Olmi: on y sens bien l'importance de la polenta comme moyen de subsistance.
Le principe est toujours le même, cuire de la farine (de maïs, de sarrasin...) dans le l'eau, les condiments ensuite changent de région en région. En général, on ajoute un ragoût de viande ou du fromage.

J'ai un joli souvenir autour de la polenta. Petite nous avions été invités à la campagne chez un charpentier pour une soirée polenta. Nous étions tous réunis autour de la table, près de la cheminée devant un grand plan en bois recouvert de polenta et de sauce tomate aux saucisses, morceaux de porc... On commençait par les bords (forcément) et si on arrivait au centre (ce qui voulait dire manger beaucoup) nous avions droit aux meilleurs morceaux de viande. Je me rappelle que ça m'avait fascinée et amusée, comme un petit jeu.

Bon, je reviens à la recette. Il s'agit d'une polenta crémeuse Nord-Sud de l'Italie. Nord pour la polenta et sud pour le cime di rapa: des feuilles d'une certaines variété de brocoli, très utilisée notamment dans les Pouilles avec les orecchiette. J'ai trouvé la traduction: brocoli rave.
Contrairement à ce qu'indique wikipedia français ;-) ces feuilles ne sont pas particulièrmeent amères ni piquantes (à moins, comme la roquette, qu'elles ne soient très sauvages). Elles ont du caractère, sont très végétales et miracle...j'en ai trouvé au marché (c'est rare). Vous pouvez les remplacer avec un autre légume, même des feuilles de radis par exemple.
Je leur ai donné du peps en le cuisant comme si je devais les servir avec des pâtes: ail et piment.
Normalement la polenta cuit environ une heure...j'ai utilisé de farine précuite, ne m'en voulez pas, à part le temps, si on est pas équipé on risque de se brûler.
Vous pouvez servir cette polenta verte en accompagnement, seule ou bien (s'il vous ne reste) la gratiner au four avec du fromage d'alpage. Ce sera toujours bon :-)

Polenta crémeuse aux pousses de brocoli rave (pour 4 personnes)

- 150 g de farine de maïs pour polenta (précuite)
- 400-500 ml d'eau
- 1/2 botte de pousses de brocoli rave (200-300 g environ)
- 80 g de parmesan râpé ou de grana
- 50 g de beurre
- 1 gousse d'ail
- 1 petit piment d'oiseau
- huile d'olive, sel

Laver les pousses de brocoli et éliminer les bouts de tiges plus coriaces. Faire revenir la gousse d'aile épluchée avec le piment et 2 cs d'huile d'olive. Ajouter les feuilles de brocoli ciselées grossièrement, mélanger, un peu de sel et ajouter un tout petit peu d'eau. Faire cuire à feur moyen une dizaine de minutes. Passer le tout au mixeur pour obtenir une purée.
Porter à ébullition l'eau pour la polenta puis la saler (environ 5 g). Verser en pluie la polenta, baisser le feu et mélanger vigoureusement pendant 2-3 minutes pour éviter qu'elle n'attache ou forme des grumeaux. Dès qu'elle est cuite ajouter la purée de brocoli puis le beurre et enfin le parmesan. Bien mélanger. Servir chaud seul ou en accompagnement. S'il est reste le lendemain, on peut la faire gratiner au four avec un peu de fromage râpé.


Versione italiana

Eccomi di nuovo con un piatto antico (poi la smetto altrimenti sembra che il tempo si sia fermato ;-): la polenta. Sembra che esista dall'epoca dei romani, almeno come concetto di farina cotta nell'acqua. Si preparava con la farina di farro.
Come sapete la polenta (di mais dopo la scoperta dell'America ma anche con altre farine) è profondamente ancorata alla tradizione italiana. Un po' un simbolo anche all'estero. Vi dico solo che al mio matrimonio (con menù non italiano ;-) è stato servito un tortino di polenta e capperi con la carne. Insomma piace anche qui.

Quando penso alla polenta mi viene in mente il bellissimo film l'Albero degli zoccoli di Olmi e un episodio dell'infanzia. Eravamo stati invitati in campagna da un carpentiere amico di mio padre per una serata polenta (non sapevo di cosa si trattase ma voi sicuramente sì): eravamo seduti tutti intorno al tavolo vicino al camino di fronte ad un enorme tavola di legno coperta da polenta e da ragù (con maiale, salsiccie...). Occorreva mangiarsi tutti i bordi (stavo scoppiando) per arrivare al centro dove si trovavano i pezzi di carne migliori. Mi ricordo che ne rimasi affascinata e divertita come un giochetto.

Vabbene torniamo alla ricetta. Questa polenta è un po' del nord e un po' del sud visto che si è sposata con le cime di rapa. Miracolosamente le ho trovate al mercato (sono sicura che già non ci sono più) certo non così belle che in Italia ma ero già tutta esaltata. Le ho cotte come se ci dovessi condire la pasta, con aglio e peperoncino, poi frullate e mescolate alla polenta che diventa verde. Delizioso, molto vegetale. Potete preparla come contorno, primo o anche (se ne rimane) grantinarla l'indomani con un pò di formaggio.
Spero non me ne vogliate, ho usato la polenta precotta, lo so' non è la stessa cosa, ma non sono attrezzata e ho dei ricordi di bruciacchiamenti vari. In compenso Ciboulette ci rivela qualche trucco per cuocere la polenta senza mescolare per un'ora ;-)

Polenta cremosa con cime di rapa (per 4 persone)

- 150 g di farina di mais per polenta (precotta)
- 400-500 ml d'acqua
- 1/2 mazzo di cime di rapa (200-300 g circa)
- 80 g di parmigiano o grana grattuggiato
- 50 g di burro
- 1 spicchio d'aglio
- 1 piccolo peperoncino
- olio d'oliva, sale

Lavare le cime di broccoli ed eliminare le estremità dei rami più coriacei. Tagliare. Far soffriggere lo spicchio d'aglio sbucciato con il peperoncino e due cucchiai d'olio. Aggiungere le cime di rapa, un pò di sale, versare poca acqua e lasciar stufare per una decina di minuti. Frullare per ottenere una specie di purè.
Portare a bollore l'acqua per la polenta. Salarla poi versare a pioggia la farina di mais. Abbassare il fuoco e mescolare rapidamente con un cucchiaio di legno per evitare che si formino grumi. Far sobbollire qualche minuto. Non appena è pronta, aggiungere il purè di cime di rapa, il burro e infine il parmigiano. Mescolare e coreggere eventualmente di sale. Servire caldo. Se ne rimane, si può gratinare al forno l'indomani con un po' di formaggio.

31 commentaires:

  1. Contrairement à toi, la polenta ne fait pas partie de ma culture. J'ai un paquet dans le placard, mais je n'ai jamais su quoi en faire... merci Edda, j'ai mon menu de ce soir, je vais en faire un gratin, avec un beau morceau de poisson! Mon chéri adore...

    RépondreSupprimer
  2. GRANDE! Ho cime di rapa a casa e cercavo qualcosa di un po diverso del solito. Grazie.

    RépondreSupprimer
  3. Mamma che buona!!! io la mangio spessissimo la polenta in accoppiata con salsiccie e frico (c'era pure al mio di matrimonio :))) pensi che si possa fare anche con i broccoli???
    Un abbraccio

    RépondreSupprimer
  4. Polenta Unità d'Italia? Una di quelle sintesi che a te riescono benissimo... anche da oltre le Alpi.
    Ciao Edda

    Sabrine

    RépondreSupprimer
  5. Ciao!! a quest'ora me la mangerei in un istante!
    Buona veramente! complimenti per le tue ricette sempre così Nuove!

    RépondreSupprimer
  6. Cette polenta me plaît tout particulièrement! Une belle association.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  7. Ça lui donne une très belle couleur et certainement un bon goût que l'ajout de feuilles de brocolis. J'aime beaucoup!

    RépondreSupprimer
  8. Le cime di rapa le adoro, le compro ogni volta che vado al mercato (una volta la settimana) praticamente per tutto l'inverno.... anche oggi ha pranzo ho avuto la mia razione! :P
    Questa idea della polenta non può che piacermi tantissimo!!!! :D

    RépondreSupprimer
  9. In casa noi adoriamo la polenta, l'unico piatto che viene preparato dall'uomo di casa...e' lui che mescola per un'ora ^__^
    A me fa tornare in mente quando da bambina andavamo in vacanza in trentino. Ognni anno si svolgeva una festa degli alpini in cui si mangiava polenta, salsicce e formaggio tutti insieme su lunghi tavoloni di legno. Quanto amavo quelle feste!!

    RépondreSupprimer
  10. dai miei zii in Veneto la mangiavamo a fettine e abbrustolita nel camino, che buona!
    bellissima così verde e vegetale!!!

    RépondreSupprimer
  11. J'adore les cime di rapa ... J'en avais fait des lasagnes, un jour, mais je dois dire que juste sautés avec de l'huile d'olive et de l'ail, c'est pour moi un vrai régal ! Ta recette est à essayer aussi, évidemment. J'en retrouverai bientôt au marché, je pense ...
    Bisous
    Hélène

    RépondreSupprimer
  12. Quando abitavo in Sicilia, una mia amica mi portava sempre una porzione di polenta e broccoli: non l'ho più assaggiata così buona :D

    RépondreSupprimer
  13. Gnam..ultimamente quando vedo i piatti gluten free mi escono solo suoni onomatopeici....(e siamo solo a marzo). Geniale combinazione

    RépondreSupprimer
  14. non ci avrei mai e poi mai pensato all'accostamento con le cime di rapa, ma mi sembra geniale!!!!!!!!!

    Bisogna rifarla la polenta prima che la primavera ci colga all'improvviso, e soprattutto, dovrei rifarmi di un inverso senza cime di rape :))
    Un bacio grande

    RépondreSupprimer
  15. La polenta crémeuse, j'adore mais ce brocoli-rave n'a jamais atteint Bourges... il ne me reste qu'une solution, le remplacer par du brocoli tout court.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, je me permets de vous répondre, faites un tour à votre marché, en général les primeurs ont des cime di rapa.

      Supprimer
  16. Adoro la polenta e ancora di più le cime di rapa. Mi è stato regalato un Kg di farina di mais macinato a pietra e il marito è il mio valido aiutante, pronto a sudare per 40/45 minuti munito di frusta e oggi ho comprato delle belle cime di rapa, non manca niente per provare la tua ricetta.

    RépondreSupprimer
  17. J'aime tes plats "anciens" et j'adore la polenta et je suis malheureusement la seule mais je m'en cuisine rien que pour moi. Je ne connais pas cette espèce de brocolis et n'ai aucune chance d'en trouver à mon inexistant marché. Je remplacerai donc par le même "brocolis tout court" de Mamina. Pas sûr qu'il existe celui-là !

    RépondreSupprimer
  18. il colore? magnifico!!! il sapore? non ho alcun dubbio! adoro le cime di rape che mi son portata dalla Calabria, figurati :)

    RépondreSupprimer
  19. Ciao Edda,

    moi les cime di rapa je les trouve aux supermarchés asiatiques à Paris. D'ailleurs justement hier j'en ai mangé en version asiatique( chinoise je crois), avec ail, gingembre, sauce d'huitre et c'est tout! C'est délicieux! Mais une bonne polentina pourquoi pas. Però preferisco aspettare un pò e mangiare la polenta fatta da mia nonna veneta..

    RépondreSupprimer
  20. ciao! ho un dubbio sui pesi dei lieviti come trovati su un libro francese, e, emh, ieri ho fatto appello in un post a tutte le francofone, una in particolare... ;-P
    ciau!

    RépondreSupprimer
  21. Sisssssssì! Adoro la polenta in tutte le salse e questa non è da meno di altre sue cuginette :) La voglia fare.......... :D

    RépondreSupprimer
  22. J'en trouve de temps en temps de ces cime di rapa chez mon maraicher - elles sont vendues sous le nom de brocoli tiges - je me souviendrai de ta recette (et du grand plat de polenta avec les meilleurs morceaux au milieu)la prochaine fois que j'en vois.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai fait la recette avec ce que j'avais sous la main, de la farine de maïs et.... des épinards. Ce fut délicieux. J'essaierai les brocoli tiges si j'en trouve. Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  24. il faut que je la teste comme ça crémeuse car "dure" je n'en suis pas fan...

    RépondreSupprimer
  25. Je suis nulle en polenta, à chaque fois que j'en fait ele est séche, un peu étouffe chrétien !
    Je vais essayer ta recette pour me réconcilier avec la polenta et apprendre la bonne technique !
    Il me manque peut-être un gène pour cela !!!!
    Il y a peut-être des marques de polenta plus appropriées que d'autres ?

    RépondreSupprimer
  26. aaahhh les cime di rapa ! ça me fait chaud au coeur cette recette ! et le nom "cime di rapa" dit en coratin (patois italien des pouilles pour ceux qui ne connaissent pas), c'est juste ma madeleine de Proust. et comme tu le dis, nous, nous les mangeons plutôt avec les pâtes (dont les orecchiette) qu'avec la polenta, mais ça m'a l'air excellent aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon n'est-ce pas, avec les pâtes c'est extra mais j'ai voulu innover un peu :-) Merci pour le passage !

      Supprimer
  27. Bonjour,

    Je viens à peine de tester cette recette et je la déguste en même temps!
    Ne sachant pas quoi faire des feuilles de brocolis, ayant toujours un paquet de polenta au placard... Quelle réussite, merci beaucoup! ç'a m'a donné l'occasion de découvrir votre blog, de renouer avec mes origines italiennes et de manger des brocolis pendant ma grossesse! Merci Edda, Stefania

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Stefania pour le retour chaleureux et votre enthousiasme !!
      Bienvenue ici, je suis ravie de vous tenir compagnie avec mes recettes. Très bon weekend !

      Supprimer