jeudi 21 avril 2011

Frittata aux artichauts, Lardo de Colonnata et ricotta

Frittata ai carciofi e lardo di Colonnata

Versione italiana più giù

La frittata (omelette) au four est mon sauve-dîner depuis des années. Je sais ça fait un peu femme pressée ou paresseuse, au choix ;-). En fait j'ai deux meilleurs amis: le pesto et la frittata. J'en ai préparé de tous genres, ils me mettent de bonne humeur et plaisent toujours.
L'omelette au four (déjà proposée ici et ici) a tous les avantanges: elle ne colle pas, cela prend moins d'une demi-heure, on peut vider le frigo et il ne faut rien faire ;-))
Celle-ci est parfaite pour le pique-nique de pasquetta (petite Pâques, le lundi de Pâques quoi), assis dans l'herbe avec les amis. De plus en Italie dès qu'arrive le printemps, c'est un peu la cuisine verte. Les légumes comme les petits pois, les fèves, les haricots, les asperges et les derniers artichauts sont là.
J'ai utilisé un lard de luxe, vraiment sublime: le lardo di Colonnata (il jouit du label d'origine IGP).

C'est un lard blanc, travaillé selon une très ancienne méthode probablement qui date du temps des romains. Très pur et fin, il est arômatisé aux herbes, ail et poivre puis est affiné dans le marbre à Colonnata (en Toscane) sur des couches de sel. A l'origine ce fut un produit pauvre que les ouvriers des charrières de marbre de Carrara apportaient en guise de casse-croûte et laissaient reposer dans des vasques de marbre. Ils avaient ainsi toujours sous la main un produit frais gardé dans d'excellentes conditions de température et d'humidité. Aujourd'hui sa production est limitée, il a besoin de temps (au moins 6 mois), il est slow. Je l'adore, il est doux et fond en bouche (n'est-ce pas Mamina? ;-). Le mariage des oeufs, des artichauts et de la ricotta est très pascal et avec cette touche, la frittata devient une gourmandise incroyable.

P.S. Comme je vous ai indiqué, demain je serai à l'Atelier Cirelli à Paris pour une mini démo pour Des Clics et du Goût (un bel événèment convivial). Vous pouvez venir dès le matin, il y a aura des tables rondes, des démos, des ateliers...tout autour de la cuisine. L'entrée coûte 5 € (y compris la dégustation). Vous pouvez vous inscrire ICI.

Omelette au four aux artichauts, ricotta et lardo de Colonnata (pour 4-6 personnes)

- 4 oeufs entiers
- 100 g de lait
- 60 g de ricotta
- 4 cs de pecorino romano (ou de parmesan)
- 3 artichauts poivrade
- 40-50 g de lardo de Colonnata
- 2 gousses d'ail nouveau, huile d'olive, sel et poivre

Enlever les parties les plus coriaces des artichauts. Les couper en dés et les rissoler dans une poêle avec 2 cs d'huile d'olive et deux gousses d'ail nouveau. Couvrir d'eau et faire cuire à feu doux pendant une vingtaines de minutes. Les artichauts seront tendres et auront absorbé l'eau.
Préchauffer le four à 200°C. Fouetter les oeufs avec le lait puis ajouter le pecorino, saler et poivrer. Incorporer la ricotta puis la moitié du lard coupé en dés et enfin les artichauts. Verser dans un moule rond de 20 cm de diamètre, beurré ou recouvert de papier cuisson ou en silicone. Parsemer du reste de lardo et cuire pendant 20 minutes le temps que l'omelette se gonfle et dore. Servir tiède ou froid.


Versione italiana

Ecco, lei, la frittata al forno è una grande amica, insieme al pesto, sono la mia coppia salvacene (per donna indaffaratissima o pigra, a scelta ;-). Le uova con i carciofi fanno tanto Pasqua anzi Pasquetta, pic-nic sull'erba...sempre se non piove.

Poi ho aggiunto la ricotta e soprattutto il Lardo di Colonnata (ma si puo' avere una passione per lui? ;-) Raffinato fondente, pepato, ci si dimentica quasi che è grasso. Nato come ingrediente povero per gli operai delle carriere di marmo di Carrara, che lo facevano stagionare in vasche di marmo appunto, è diventato un ingrediente di lusso. Pare che la sua origine risalga addirittura ai tempi dei romani. Ha bisogno di stagionare, almeno 6 mesi, secondo l'antico metodo. E' slow...e l'adoro.
Insomma qui è venuto a dare un tocco di festa goloso alla frittata.

Frittata al forno, carciofi, ricotta e lardo di Colonnata (per 4-6 personnes)

- 4 uova intere
- 100 g di latte
- 60 g di ricotta di pecora
- 4 cucchiai di pecorino romano (o di parmigiano)
- 3 carciofi violetti
- 40-50 g di lardo di Colonnata
- 2 spicchi d'aglio novello, olio d'oliva, sale e pepe

Togliere le parti più coriacee dei carciofi. Tagliarli a dadini e farlo soffriggere in una padella con 2 cucchiai d'olio e i spicchi d'aglio. Coprire poi d'acqua e cuocere a fuoco medio per 20 minuti circa. I carciofi saranno più morbidi ed avranno assorbito acqua.
Scaldare il forno a 200°C. Mescolare le uova con il latte, aggiungere il pecorino, salare e pepare. Incoporare la ricotta, i carciofi e la metà del lardo a dadini. Versare in uno stampo tondo di 20 cm di diametro circa, imburrato o coperto da carta forno o di silicone. Cospargere con il resto del lardo. Cuocere per une ventina di minuti. La frittata deve gonfiarsi e colorirsi. Servire tiepido o freddo.

23 commentaires:

  1. Des mini frittata qui me plaisent beaucoup! J'adorerais goûter au lard de Colonnata...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. mi piace tutto!!!!!! tutte le tue ricette <3

    RépondreSupprimer
  3. ps: il <3 si doveva trasformare in un cuoricino....

    RépondreSupprimer
  4. si può! eccome. ani fa andai a colonnata durante un giro in moto sulle alpi apuane, a parte che è un paesino delizioso, ricordo che mi sedetti sotto una pergola, con un filo di brezza e un tagliere di lardo col pane caldo....... la perfezione.
    baci cara edda, buona pasqua!

    RépondreSupprimer
  5. Quando uscì fuori la notizia che il lardo di Colonnata sarebbe stato reso illegale perchè il metodo di preparazione non rispettava gli standard UE, da buona toscana mi indignai... per fortuna non è accaduto (anche se non convinta che, come per la fiorentina con l'osso, anche in tempi di proibizionismo, noi italiani il verso di mangiare quello che vogliamo lo troviamo comunque!)!

    RépondreSupprimer
  6. Scopro oggi il tuo blog... mi piace da morire:))
    poi finalmente ho trovato qualcuno che fa la traduzione italiana-francese come me;)
    a presto:**

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,

    A quelle adresse mail puis je vous écrire?

    Merci!

    Elise
    eguerrillot@eventinternational.com
    Attachée de presse

    RépondreSupprimer
  8. all'ora di pranzo non va mica bene leggere ste cose!

    RépondreSupprimer
  9. certo che si può avere un debole per il lardo...con quel suo profumo, l'aspetto candido e la scioglievolezza...amore puro!
    bellissima frittata, al forno poi è sempre bella spumosa e leggera!

    RépondreSupprimer
  10. Miam! Très belle petites frittatas pour le brunch pascal!

    RépondreSupprimer
  11. Yummy! Mi piace da morire!! Con il lardo di colonnata come si fa a resistere a questa frittatina?

    RépondreSupprimer
  12. Frittata al forno fa proprio pic nic di Pasquetta...La tua sembra deliziosa e l'aggiunta del lardo e dell'aglio fresco mi fanno sentire addiritura il profumo... oddio forse devo fare merenda!
    Auguri di Buona Pasqua Edda.
    A presto

    RépondreSupprimer
  13. Je ne suis pas très lard mais tel que tu décris le colonatta, ça donne juste envie d'en avoir un morceau là tout de suite.
    Je n'ai encore pas fait cette fameuse omelette au four. Nous sommes des adeptes de la tortilla espagnole (côté homme) épaisse, charnu et coulante, un truc que j'ai mis des années à réussir sans obtenir de la charpie.
    Je suivrai tes indications pour la réaliser au four.

    RépondreSupprimer
  14. Je ne pensais pas pouvoir faire des frittata en version mini, mais j'adore !!

    RépondreSupprimer
  15. Si può dire poetica ad una fritata? Beh la tua lo è ;)
    Un bacio cara Edda, ti faccio tantissimi auguri per una Pasqua serena. A presto

    RépondreSupprimer
  16. Arghhh !!! ce lard de Colonatta me fait fantasmer. Et d'autant plus qu'une autre Silvia me l'a décrit à me faire baver…
    Ouais, je sais, c'est pas très classe.
    Mag à l'eau

    RépondreSupprimer
  17. là vous me tentez toutes : lard de Colonatta ? bon je me mets en quête...

    RépondreSupprimer
  18. dis donc c'est une belle présentation !!!

    RépondreSupprimer
  19. Gli abbinamenti ed il passaggio in frigo sono delle grandi idee...mi hai messo una voglia di frittata!

    RépondreSupprimer
  20. Ce lardo est une merveille culinaire à mettre au patrimoine de l'UNESCO!!!!
    Je ne peux décrire ce moment de grâce quand ce petit morceau de lardon coupé aussi épais que le tulle, fond entre la langue et le palais!
    Merci pour les explications historiques! Je reverrai vers ton articles car c'est très intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis entièrement d'accord ! De rien :-)

      Supprimer
  21. it is useful For me Great Work. I feel really happy to have seen your webpage and look forward to so many more entertaining times reading here.
    rubber welcome mat

    RépondreSupprimer