mardi 19 juillet 2011

Carpaccio de tomates anciennes, pecorino et balsamique

Heirloom tomatoes salad
Versione italiana più giù

Cette fois-ci je n'ai rien fait...ou plutôt il n'y a rien à faire. En pleine période (personnelle) de tomates anciennes, après la confiture, la pizza tout tomates, voilà un carpaccio ! Enfin presque, vu la finesse des tranches mais les tomates étaient bien mûres et je n'ai pas de mandoline (je vous avais dit que j'ai un blocage avec elle? ;-)

Une salade des vacances, de l'été et des plaisirs tous simples où la matière première est la reine. Les tomates anciennes sont absolument délicieuses (et leur nom très rigolo), plus ou mons douces, acidulées, juteuses... si vous avez l'occasion d'en trouver n'hésitez pas !

Et puis il y a mes petits ingrédients italiens fétiches : le pecorino et le vinaigre balsamique.
Le pecorino, que vous avez vu plusieurs fois ici, est une sorte de parmesan, fromage un peu granuleux à base de lait de brebis produit dans différentes régions, la plupart du temps avec des méthodes artisanales. Dans certaines zones, il est encore plus frais, à pâte molle.
Ici j'ai utilisé le très bon pecorino de Crotone, produit en Calabre, avec 2/3 de lait de brebis (des Pouilles ;-) et 1/3 de lait de chèvre. Vous pouvez aussi utiliser, à part le pecorino romano, le plus courant, le pecorino di Fossa. Un fromage de niche, produit au centre de l'Italie (Ombrie, Emilie-Romagne...) affiné dans des puits (fossa signifie puits en italien) dans des très longs tissus. Il a une saveur très particulière, fine, avec un arrière goût de truffe et de musc. Là aussi à goûter !
Sur ce lien vous avez toutes les adresses des épiceries italiennes à Paris, où trouvez certains de ces fromages :-)
Le vinaigre balsamique tradizionale ne se présente plus, à base de moût de raisin, affiné dans des greniers, dans des tonneaux de bois différents et de différentes tailles, il a une saveur unique, douce, acidulée et fraîche en même temps. Si vous ne pouvez vous permettre le tradizionale (d'au moins 25 ans d'âge et un prix conséquent), utiliser une bonne marque ou bien un vinaigre de 10 ans d'âge, un bon compromis.

A part aller chercher les produits, tout est prêt en 5 minutes :-)

Salade de tomates anciennes, pecorino et vinaigre balsamique (pour 4-6 personnes)

- 2 tomates vertes (green zebra)
- 2 tomates oranges allongées (banana legs)
- 2 tomates jaunes (ananas jaune)
- 2 tomates rouges zebrées (red zebra)
- 2 tomates noires (ananas noire)
- pecorino romano ou de Crotone ou de Fossa (au moins 2 mois d'affinage)
- huile d'olive, fleur de sel, vinaigre balsamique (dans l'idéal au moins 10 ans d'âge), basilic

Peu avant de servir, laver, essuayer puis couper les tomates en tranches fines. Les disposer en rosace sur les assiettes puis assaisonner avec un filet d'huile d'olive, de la fleur de sel et quelques goutte des balsamique. Servir avec des copeaux de pecorino et des feuilles de basilic.


Tomates anciennes
Versione italiana

Questa volta non c'entro niente o piuttosto non c'è de fare niente. Una di quelle insalate dell'estate e delle vacanze, quei piccoli piaceri semplicissimi che ci sono familiari. La cucina italiana è piena di queste piccole magie pronte in 5 minuti e con una materia prima eccezionale.
L'ho chiamata grossolanamente carpaccio ma ehm visto lo spessore dei pomodori è piuttosto un'insalata (vi avevo detto che ho un problema con la mandolina? ;-)

La particolarità? (ce ne vuole almeno un po' per non vergognarsi di aver postato un'insalata di pomodori) L'uso di pomodori di antiche varietà che ricominciano ad apparire. Sono colorati, buonissimi, tutti diversi (aciduli, dolci...) e con nomi a volte comici. Immagino non si trovino facilmente in Italia, la patria dei pomodori rossi deliziosi. Non v'impiccate, dei buoni pomodori classici vanno bene.
E poi ho aggiunto due ingredienti molto italiani che adoro: il pecorino e l'aceto balsamico (meglio se tradizionale). Per il pecorino, a Parigi, comincio a trovare oltre a quello romano anche altri tipi (tutti gli indirizzi sono qui). Qui si puo' usare quello crotonese (Milena approverà ;-) o anche di Fossa. Un tocco speciale per un'insalata per dummies.

Insalata di pomodori "antichi", pecorino e aceto balsamico (per 4-6 persone)

- 2 pomodori verdi (green zebra)
- 2 pomodori arancioni lunghi (banana legs)
- 2 pomodori gialli (yellow ananas)
- 2 pomodori rossi zebrati (red zebra)
- 2 pomodori neri (black ananas)
- pecorino romano o di Crotone o di Fossa (almeno 2 mesi di stagionatura)
- olio d'oliva, fior di sale, aceto balsamico (idealmente tradizionale o di 10 anni), basilico

Poco prima d servire, lavare, asciugare poi tagliare i pomodori a fettine sottili (più delle mie ;-). Posizionarli sui piatti facendo accavallare le fette e condire con un filo d'olio d'oliva, fior di sale e qualche goccia d'aceto balsamico. Servire con fettine di pecorino e foglie di basilico.

20 commentaires:

  1. Semplice ma fresca e veloce, perfetta per l'estate. E quanti bei colori hanno quei pomodori!! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ma no, io voglio farla con questi pomodori tutti colorati!!! Anche Jamie Oliver suggerisce di utilizzarne di vari colori, ma com'è che io li trovo soltanto rossi?

    RépondreSupprimer
  3. Ce sont des tomates que j'adore. Ton carpaccio me plaît beaucoup. Magnifique.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. riesci a rendere meravigliosi anche dei semplici pomodori! complimenti! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Une mise en valeur si simple du produit... Parfait!

    RépondreSupprimer
  6. sì, ma non sono semplici pomodori... troppo belli!

    RépondreSupprimer
  7. La foto dei pomodori è magnifica!

    RépondreSupprimer
  8. Ma che belli tutti quei pomodori colorati!!! Sanno proprio di estate e di allegria! :))

    RépondreSupprimer
  9. Che splendido effetto cromatico questi pomodori. Non ne ho mai visti di gialli, di arancio e soprattutto...di neri! Penso che se riuscissi a trovarli sarebbe come aver vinto alla lotteria! Un bacio

    RépondreSupprimer
  10. Elles sont vraiment superbes ces tomates et c'est une belle façon de les mettre en valeur que tu nous présentes!

    RépondreSupprimer
  11. un tripudio di colori, altrochè!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Je ne peux rester insensible devant ce carpaccio. Pour les tomates, je trouve que la mandoline n'est pas utile, au contraire il faut garder un peu de mâche. Ta version est donc impeccable. Concernant le balsamique, le blanc est pas mal avec ce type de variétés anciennes.

    RépondreSupprimer
  13. Per un'amante di pomodori come me... Ils sont la fin du monde!

    É adorabile leggerti; non crucciarti per piccoli particolari di un piatto che resta, comunque, una squisitezza naturale ( e che è giusto ricordare! )
    Grazie di cuore per aver sempre un pensiero rivolto all'Italia, sia in fatto di gusto che di tavolozza coloristica.


    Un sorriso.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai une une mandoline, mais je préférais avoir les tomates…
    Mag à l'eau

    RépondreSupprimer
  15. préféRErais avoir les tomates, et le pecorino, ainsi que le vrai balsamique…
    Mag à l'eau

    RépondreSupprimer
  16. Oh che carpaccio....fresco e molto italiano!!! Si si, mi piace proprio tanto!!! ;D
    Dolce giornata dalla cuocarina "pasticciona"... :D

    RépondreSupprimer
  17. Tout ce que j'aime en cette saison. Ce blog est un plaisir à lire

    RépondreSupprimer
  18. Ces tomates la sont si jolies, on dirait un bouquet!

    RépondreSupprimer
  19. C'est vraiment un déjeuner de soleil !!!
    J'avais aussi fait un carpaccio, mais tout vert ;) rien qu'avec de la green zébra
    Baci Edda

    RépondreSupprimer