mardi 27 septembre 2011

Concours International de la photo culinaire : souvenirs d'un beau voyage

Roses aux Sources de Caudalie

Versione italiana in corsivo

Il y a quelques temps, je suis partie dans le Sud-Ouest (rien de transcendant jusque là ;-). Trois jours très intenses (avec peu de sommeil), de belles rencontres, des aventures, des découvertes et de lieux qu'on n'oublie pas. Voilà ce qu'ont été mes 3 jours en Aquitaine lors du Concours International de la Photographie Culinaire organisé par l'office de tourisme d'Oloron Sainte-Marie.

En effet, dans la course et aussi par étonnement, je ne vous ai pas dit qu'en juillet j'avais été sélectionnée à ce concours, catégorie amateurs, parmis les premiers dix (vous pouvez voir tous les autres bloggueurs talenteux sur le site du concours). J'ai donc été invitée à un voyage sur place pour assister au coucours catégorie professionnel. 
Nous avons été chouchoutés : un acceuil chaleureux et la possibilité unqiue de rencontrer des gens du monde de la haute cuisine (Chefs, pâtissiers) et des grands photographes (pas que culinaires). Et puis aussi des cadeaux, les livres choisisis par Déborah de ma librairie chouchou, la Librairie Gourmande, des objets en tissus basque de Lartigue, du foie gras Montfort (Rougié)... 
Sans vouloir m'étaler dans tous les sens, je vous donne quelques bribes des moments les plus forts de ce séjour. 
******

Mi perdonerete se oggi la chiacchera italiana è limitata (come il mio tempo ;-). Vi lascio con qualche foto ricordo di un viaggio nel Sud-Ovest della Francia (da Bordeaux ai Pirenei, a saltelli) Se vi capita, andateci: le persone sono adorabili, è bello e si mangia bene e ...pesante ;-) è la Francia profonda e vera. Ero stata invitata in quanto selezionata per un concorso di fotografia (non ho vinto eh ;-) 
Ho incontrato gente simpatcissima (tra cui Oxana ;-) grandi professionisti e ho vissuto un'esprienza di foto vera in diretta di ritratto alimentare con il melone. Non solo è divertente ma si riscopre che la foto è soprattutto una forma mentale. E' l'idea che conta. Potete vedere tutti i ritratti e i vincitori in tutte le categorie su questo link.

  Sources de Caudalie

Croissants et pains au chocolat 

Le premier soir, dîner (délicieux et très varié) à la brasserie Ze Rock chez Nicola Magie et rencontre des autres participants (Florence, Delphine, Virginie, Oxana, Frédérique, Parigote, Aki, Thierry mais aussi Chantal). Tous absolument adorables avec qui nous avons bien ri pendant 3 jours.
Le lendemain, la journée la plus enrichissante. Petits déjeuner dans un cadre idyllique, les Sources de Caudalie (photos plus haut), rien que d'y être donne une sensation d'apaisement (j'imagine y séjouner). Beau même sous un ciel gris.
  Nerac- FranceNerac

Ensuite départ pour Road Food Movie. Nous avons suivi un duo photographe chef puis un producteur local à Nerac. Le but était de faire un portrait « culinaire » décalé pour mettre en avant le produit. 
J'ai eu la chance de tomber sur le grand photographe Philippe Barret (je vous avais parlé de lui dans ce billet) une personne très accessibile, sympathique et passionante ainsi que le chef chaleureux Vivien Durand (chef au Lieu Dit Vin à Hendaye) 
Enfin le melon de Lectoure était à l'honneur comme vous pouvez voir ci-dessous (c'est une photo coulisse ;-). Un superbe expérience où l'on a la confirmation du fait que la photo est surtout dans la tête, c'est l'idée qui compte. La mise en place est souvent du bricolage (combien de melons avons-nous installés? ;-) Ensemble, on prend beaucoup de plaisir à donner une forme réelle à une idée. C'est ce que j'aime dans la photo et, là, encore plus.

  Road Food Movie... with melons 

Le résultat de ce Road Food Movie sont de magnifiques portraits (plus près de la mode que de la cuisine, que vous pouvez voir sur le site)

Le dernier jour, beaucoup plus nature puisque nous sommes allés visiter un estive et avons assisté à la frabrication du fromage dans la Vallée de Barétous. Je suis toujours fascinée par ces gestes ancestraux mais surtout par la passion infinie des éléveurs, producteurs. C'est une vie dure, qui, avec des gens comme eux acquiert tout son sens. Ça fait réfléchir de voir des personnes si près vivant différemment. Ils nous ont acceuilli avec un repas typique basque d'une générosité incroyable.

  Estive dans les PyrénéesMaking cheese

Enfin la soirée de gala (on va dire comme ça) avec un magnifique défilé de photo de cuisine pro, sophistiquées et artistiques et enfin l'annonce des gagnants dont les amateurs. Encore un grand bravo à Olivier Nasti (Chef au Chambard à Kaysersberg) et Laurent Séminel (photographe), à Michel Portos (Chef du Saint James à Bouliac) et Hervé Lefbvre (photographe) bien sûr aux bloggueurs : Frédérique, Thierry et Aki. Prix très mérités. Les photos des gagnants sont ICI.

J'ai tout aimé là-bas : les personnes simples et chaleureuses, la nourriture très goûteuse (et pas légère du tout ;-) et les paysages colorés. J'aime redécouvrir cette belle France profonde. 

Encore un grand merci à l'Office de tourisme d'Oloron en particulier à Marie Cazaban, les partenaires mais aussi à tous les bénévoles qui ont aidé avec générosité et beaucoup de bonne humeur.  

Pyrenées

18 commentaires:

  1. en effet, que de belles rencontres ce week end la
    encore ravie d'avoir pu te rencontrer et j'espère à tres vite
    gros bisous
    Delphine

    RépondreSupprimer
  2. Sono anni che vado in vacanza in Francia, sempre in posti diversi e non mi stanca mai.
    Le foto sono veramente belle.....mi sto appassionando anche io alla fotografia.

    RépondreSupprimer
  3. Non hai vinto? Scandaloso! Con delle foto cosi belle che io darei subito un "mozzico" (eh si,so' de Roma) ad un (?)pain au chocolat che piu' vero non si puo' e che sembra uscire dallo schermo del PC....per favore dettagliami la foto del tipo che sbuca dalla piramide di meloni perché é uno scatto che si presta a varie interpretazioni!!!

    RépondreSupprimer
  4. Voilà un reportage complet sur des moments exceptionnels que j'ai été ravie de partager avec toi :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai été très contente de faire ta connaissance, Edda, ainsi que des autres blogueurs :-) Que la montagne était bèèèèèlle !

    RépondreSupprimer
  6. Vive le mélange, chefs, photographes, bloggeurs(ses), producteurs! A Oloron on était tous des Amateurs au sens fort du terme

    RépondreSupprimer
  7. che meraviglia di post! e che posto speciale! complimenti davvero, un bacione :)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce moment de partage !
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. bellissime foto ma che figo l'uomo-melone! :-D

    RépondreSupprimer
  10. De belles rencontres pour des échanges uniques. Merci de les partager avec nous. Bises, Françoise

    RépondreSupprimer
  11. Super sympa! Que faisait le gars sur ce tas de melons? Très créatif! Les photos me donnent envie de découvrir un patelin que je ne connais pas du tout.

    RépondreSupprimer
  12. Depuis que je suis ton blog et que je vois tes jolies photos, je ne suis guère étonnée que tu ais été sélectionnée. Bravo.

    RépondreSupprimer
  13. Immagino che sia stata proprio una bella esperienza.
    e il paesaggio è meraviglioso!

    RépondreSupprimer
  14. Que fotos tan bonitas.
    Un abrazo.

    www.cocinandoencasa.net
    www.dulcisimosplaceres.net
    www.todasmisrecetasdecocina.net

    RépondreSupprimer
  15. Un grand merci à tous pour vos messages !
    Grazie a tutti per i vostri messaggi!

    @ Philippe Barret : j'ai adoré l'expérience, encore merci pour ta compagnie ! Oui Amateurs pour de vrai ;-)

    @ Cristina: grazie sei sempre troppo buona con me. La mia foto era media, non avrei meritato di vincere. Tra l'altro non volevo neanche partecipare per mancanza di tempo, poi mi hanno convinto a farlo ;-)
    Per quanto riguarda l'uomo melone, lo scopo era fare un ritratto alimentare che valorizzasse un prodotto locale, il suo produttore ma anche uno Chef. L'idea (che trovo geniale) è del fotografo: il produttore è un prolungamento del suo prodotto. Poi c'è un po' un'aria inquieta tra il shakespiriano e Edouard Mani di Forbice. Lo Chef (simpaticissimo) invece delle forbici, indossava coltelli, forchette, microplane... Questi tipi di ritratti escono un po' dalla cucina e fanno appello a cultura, immaginario, c'è una grande libertà... Ci siamo molto divertiti. Diciamo che ho soprattutto guardato, fatto foto e aiutato a montare la montagna di meloni su una struttura di legno. Ecco, così sai tutto :-).

    @ tasteofbeirut : l'homme (le producteur de melon) était installé dans ses melons comme s'il était une prolongation de son produit. Une façon très décalée de présenter le produit, son producteur et le Chef qui cuisine. J'ai beaucoup aimé l'idée.

    @ Acquolina: era anche un bel uomo ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Seul regret: nous ne nous sommes apparemment pas croisés durant tout ce week-end magnifique... Next time!

    RépondreSupprimer