mardi 17 avril 2012

Budino de pastiera napolitaine

Budino di pastiera

Versione italiana più giù

Après vous avoir emmené dans le monde de la pastiera napoletana, avec ses légendes, ses symboles, mes souvenirs et une belle recette de famille (que vous avez testés, nombreux), voici l'acte II : le budino di pastiera. Pour qui n'a pas beaucoup de temps, souhaite quelque chose de plus léger (quoique ;-) et surtout a besoin de recycler du blé cuit. Oui je comprend que le blé cuit, que l'on trouve facilement en grande surface en Italie, n'est pas vraiment le produit du placard en France. Mais on ne sait jamais et si vous aimez la pastiera vous pouvez aussi le cuire vous-même (c'est indiqué dans la recette de pastiera).

Le même goût, parfum et magie de la pastiera mais en version flan, sans pâte. Je souris toujours quand je vous parle de budino (flan, pudding en italien) le dessert de l'enfance comme la crème caramel, car en français ça sonne un peu genre charcuterie. Je vous rassure c'est un dessert, généralement assez léger. Tout peut devenir un budino comme ce budino de colomba aux fraises, ce budino de pommes de terre ou le budino au citron
Voilà donc ce presque gâteau délicieux au goût de pastiera napoletana, un peu de grand-mère et très réconfortant.

Flan de pastiera napoletana (pour 4 à 6 personnes)

- 250 g de blé cuit (grano cotto) (à défaut voir comment le faire soi-même ICI)
- 250 ml (g) de lait frais entier
- 20 g de beurre + un peu
- 300 g de ricotta fraîche de brebis (ou à défaut un mélange ricotta-brousse)
- 100 g de sucre (plus si on aime)
- 50 g de cédrat confit en dés (de bonne qualité)
- 2 gros oeufs (120g environ)
- 3-4 cs de d'eau de fleurs d'oranger

1. Porter à peine à ébullition le lait puis y plonger le blé cuit et ajouter le beurrer. Cuire 20 minutes environ le temps que le lait soit absorbé et le tout devienne crémeux. Laisser tiédir.
2. Préchauffer le four à 160°C; Mélanger la ricotta avec le sucre, le cédrat et le blé. Incorporer les oeufs et l'eau de fleurs d'oranger. Verser le tout dans des ramequins beurrés et cuire 30 minutes environ (voire plus). La crème doit prendre, dorer mais rester encore souple, humide à coeur. Laisser refroidir et servir.
Ce flan se garde bien deux jours au réfrigérateur.

Flan de pastiera

Versione italiana

Come potete immaginare beh questo budino (buonisssimooo) è nato come riciclo di un resto di grano cotto che piangeva in frigo. Bisognava consolarlo presentandogli i suoi migliori amici... gli stessi della mitica pastiera napoletana che vi ho proposto prima di Pasqua. E così pasticciando un po', con poco tempo sono nati i fratellini della pastiera o l'atto II.
Umido e profumato questo budino ha mantenuto tutto il fascino partenopeo :-)

Budino di pastiera (per 4-6 persone)

- 250 g di grano cotto) (istruzione per farlo a casa QUI)
- 250 ml (g) di latte fresco intero
- 20 g di burro + un po'
- 300 g di ricotta fresca di pecora
- 100 g di zucchero (di più se piace)
- 50 g di cedro candito a dadi (di buona qualità)
- 2 grosse uova (120g circa)
- 3-4 cucchiai d'acqua di fiori d'arancio

Portare appena a bollore il latte e tuffarci il grano cotto. Aggiungere il burro e cuocere a fuoco medio mescolando per una ventina di minuti, il tempo che il latte venga assorbito. Si deve ottenere un composto morbido. Far raffreddare.
Scaldare il forno a 160°C. Imburrare degli stampini. Mescolare la ricotta con lo zucchero, i canditi poi aggiungere il grano, le uova, una alla volta e infine l'acqua di fior d'arancio. Cuocere in forno per una mezz'ora (anche di più). Il budino deve rapprendersi, dorare ma rimanere ancora morbido e umido al centro. Far raffreddare. Si conserva bene in frigo un paio di giorni.


Almost a pastiera (budino)

49 commentaires:

  1. Ce dessert me donne bien envie car j'adore la ricotta!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Edda,
    J'ai acheté ton livre hier à la librairie gourmande et je sens que je vais me régaler. Merci pour toutes ces recettes pleines de soleil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah un grand merci à toi, tu me fais très plaisir ! Tu me diras alors si tu testes quelque chose...
      Bonne soirée !

      Supprimer
  3. cara Edda, così è molto simile alla Cuccìa un dolce tipico di Siracusa che si prepara per Santa Lucia e che presenta molte versioni!!
    un caro saluto!
    elisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elisa grazie mille per l'indicazione anche perché le versioni di cuccìa che conosco non prevedono la cottura in forno ma solo nel tegame e con poi l'aggiunta del cioccolato :-) Un caro saluto anche a te

      Supprimer
  4. Encore une spécialité que je ne connais pas du tout. Je suis curieuse, encore une fois, de goûter. La texture a l'air bien intéressante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te faire découvrir des choses. Oui la texture est à mi-chemin entre un flan, une crème dense à la ricotta. Nous avons beaucoup aimé (il faut dire qu'on a un faible pour la pastiera ;-)

      Supprimer
  5. Quelle jolie découverte! C'est fou tout ce que l'on ne connait pas en cuisine!!!
    cette gourmandise nous interpelle particulièrement car nous adorons l'eau de fleurs d'oranger.
    Merci pour le partage et bisous sucrés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait plaisir ! Ou c'est fou, moi aussi j'apprends quelque chose tous les jours et c'est ça aussi le charme de la cuisine ;-) Pour le parfum d'eau de fleur d'oranger (moi aussi j'en raffole) sa force dépend des marques, à toi de régler les quantités, sachant qu'ici il se perd un peu en cuisson.
      Bonne soirée !

      Supprimer
  6. Una specie di risolatte strutturato, che meraviglia!!!E ti dirò, a me pare anocra più coccoloso..ahhhh!
    Bacione

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hai capito perfettamente. Anch'io avevo pensato al risolatte versione con il grano. Bacioni anche a te!

      Supprimer
  7. porti sempre un po' di te in queste originali ricetta
    sempre brava Edda!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Che bello quello che hai detto, grazie!

      Supprimer
  8. Che eleganza!Mi piace proprio questa versione della pastiera!!!

    RépondreSupprimer
  9. Réponses
    1. Un riciclaggio che fa la sua figura ;-)

      Supprimer
  10. Ottima idea ! La pastiera fatta seguendo la tua ricetta è stata apprezzatissima (era solo la seconda volta che la facevo ma è venuta bellissima e buonissima).
    Il budino, ne sono sicura, sarà un altro successo !
    Provo e ti dico ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Che bello Ester, sono contentissima vi sia piaciuta (trasmetto i complimenti anche a mio fratello ;-)
      Fammi sapere allora per il budino. Buon fine settimana!

      Supprimer
  11. hello

    merci pour ces excellentes recettes italiennes, j adore l Italie et j y vais des que je peux. Merci encore pour ce partage
    biz
    tara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, merci pour le passage et bienvenue ici !

      Supprimer
  12. eccellente una sola parola per definire questa prelibatezza

    RépondreSupprimer
  13. E' un'idea bellissima Edda, me la tengo per la prossima pastiera!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grazie mille Francesca! Un'idea meno impegnativa ;-)

      Supprimer
  14. Un petit ramequin plein de goût :) ça me parle bien

    RépondreSupprimer
  15. Non poteva trovare degna "sepoltura" questo delizioso riciclo!
    Edda hai mai provato il Neroli al posto dei fiori d'arancio?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vero? ;-) Sì il Neroli è meraviglioso (molto intenso) ma non sempre facile da trovare e dosare. Me ne ricordo uno che avevo comprato ad una fiera, dovrei ricercarlo. Buon fine settimana!

      Supprimer
  16. Bientôt deux ans que je parcours votre blog et je me régale à chaque à fois. Je viens de faire l'acquisition de votre livre "Un Déjeuner de Soleil en Italie", il est tout simplement sublime... Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment pour votre message qui me touche. Je suis très contente que le livre et son univers vous plaisent ! Très bon weekend

      Supprimer
  17. Quelle merveille ce dessert ! Mais où peut on trouver ce blé cuit en France ?
    Merci Edda !

    Eva de Ça croustille !

    RépondreSupprimer
  18. Cara Edda,sono Lavinià e sono nata e cresciuta a Roma,ma per molte circostanze della vita ho sempre amato molto la Francia,ho vissuto qualche mese a Parigi e ora vivo a Bordeaux con il mio fidanzato (italiano) che lavora li. Studio diritto e a tre esami dalla laurea mi rendo conto che vorrei che la mia passione per la cucina,i viaggi e la fotografia si trasformi in un mestiere,così è nata la Foodothèque,il mio blog,che presto sarà tradotto anche in francese.
    Ho scoperto stasera il tuo blog e sono rimasta colpita dalla tante cose che abbiamo in comune. :)
    Ti faccio i complimenti per il blog!
    Ciao,
    Lavinià

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour, avez-vous essayé la version au chocolat ? Et si oui, quelle quantité de chocolat ajouter, quand et faut-il, du coup, diminuer la quantité de sucre ?
    J'avais fait votre Pastiera de Pâques et la "morbidezza" de cet étonnant gâteau avait bcp plu. Il me reste du blé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Dominique, je suis contente que vous ayez testé la pastiera et vous ayez aimé !
      Je n'ai jamais essayé avec du chocolat, d'habitude je fais plutôt cette crostata ricotta et chocolat http://www.undejeunerdesoleil.com/2010/04/crostata-di-ricotta-e-cioccolato.html. Intuitivemnte je vous dirais d'ajouter autour des 80 g de chocolat pas plus, pour ne pas couvrir le reste des parfums. Mais bon comme toujours il faudrait goûter.
      Très bon weekend !

      Supprimer
    2. J'oubliais, oui je diminuerai un peu la quantité de sucre, type 10-20% en moins...

      Supprimer
  20. Non si finisce mai di imparare ... bellissima idea!

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour, j'avais ramené d'une de mes excursions italiennes des bocaux de grano cotto ( que je n'ai jamais vu en France) pour faire votre tarte napolitaine. Et je me suis laissée tentée par cette version réalisable plus rapidement. J'ai juste remplacé le sucre par du miel d'oranger ( en diminuant la dose globale compte tenu du pouvoir sucrant de ce dernier) . Le résultat a été apprécié de tout le monde. C'est un assemblage et une texture qui ne ressemble à aucun des "flans" dont nous avons l'habitude en France. En portion individuelle, il s'est même invité au petit déjeuner ( complet donc) de certains . A refaire, et à ramener de mes promenades italiennes en plus des pâtes, de la farine etc....D'après vous existe t il diverses qualités de grano cotto ou bien se valent ils? Avez vous une qualité ou une marque à conseiller dans ce produit ? Merci Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Véronique,
      Merci pour le retour, je suis ravie que vous ayez testé et aimé ! Une version sans stress de la pastiera ;-)
      Oui, comme tout, même avec le grano cotto il y a différente qualité (même si les différences sont subtiles). En général je privilégie ceux en bocaux et si possible artisanaux. Mais vu que c'est déjà un ingrédient difficile à repérer (même en Italie, selon les régions on a souvent pas le choix) on se contente.
      Bon ceci dit ça reste du blé cuit, pas trop risqué donc.

      Supprimer