vendredi 31 août 2012

Pasta alla Norma (pâtes siciliennes aux aubergines, tomates et ricotta)

Chips d'aubergines
Chips d'aubergine
Versione italiana più giù

Au tout début du blog, grandement inspirée (je plaisante ;-) je vous avais proposé une version revisitée de ce plat fétiche sicilien (typique de Catane) : des gnocchi d'aubergines à la Norma (clic). Des gnocchi moelleux servis avec des tomates presque frites et de la ricotta salée (si vous avez l'occasion je vous les conseille vivement). Une association bénie !
Aujourd'hui enfin, je vous donne la version traditionnelle de la mythique pasta alla Norma di Bellini, parfaite en cette saison où les aubergines sont encore très bonnes. Ce plat figure parmi les meilleures pâtes italiennes classiques (même s'il est difficile de choisir) et vous sera souvent servi en trattoria. Les siciliens (notamment de Catane) y sont profondément attachés, à juste titre.
Mais qu'est-ce que c'est et pourquoi ce nom me direz-vous ?
Il y a toute une légende derrière ce nom. La Norma est une oeuvre musicale du compositeur de catanais Vincenzo Bellini.

jeudi 30 août 2012

Crème pâtissière aux pêches (sans lait) - Crema pasticciera alle pesche

Crème pâtissière aux pêches -Peach pastry cream
Crème pâtissière aux pêches
Versione italiana più giù

"Je vois que les pêches t'inspirent quand tu es ici" m'a dit mon père en souriant lorsque je lui ai présenté le cake aux pêches et mascarpone (d'hier ;-) avec cette crème spéciale aux pêches. "Oui, c'est vrai". En même temps c'est Le fruit qui regorge du panier et dont le parfum embaume le salon au mois d'août chez nous.
Et voici donc l'épisode numéro deux : je vous présente la copine du cake... Un peu originale et alternative elle aussi : une crème pâtissière oui mais à la pêche et sans lait !
Il y a quelques temps, je ne me souviens plus où, j'ai lu que l'on pouvait préparer de la crème pâtissière avec de l'eau. Sans aller jusqu'à l'eau, j'ai pensé qu'avec des fruits et un faux lait, neutre mais doux (je préfère le lait de riz au lait de soja), ça pouvait marcher.
J'ai donc adapté les proportions de ma recette de crème pâtissière, qui me vient de ma grand-mère maternelle, à base d'oeufs entiers, et ça a donné ce petit délice. Une crème douce et légère au goût de pêches. Séduisant n'est-ce pas ?
À déguster presque sans modération et très bon pour accompagner un gâteau aux fruits.

Crème pâtissière à la pêche et lait de riz (pour 4 à 6 personnes)

- 280 g de pulpe de pêches jaunes ou brugnons bien mûrs (2 environs)
- 230 g (23 cl) de lait de riz
- 80/100 g de sucre semoule
- 2 oeufs entiers (100 g)
- 30 g de fécule de maïs (Maïzena, 1 cs environ)
- une pincée de sel, le jus et le zeste d'un demi citron jaune non traité

1. Mixer la pulpe de pêche et ajouter le jus de citron. Porter à ébullition le lait de riz avec le sel et le zeste de citron. Éteindre et laisser infuser 5 minutes. 
2. Fouetter les oeufs avec le sucre puis ajouter la Maïzena pour obtenir un ensemble homogène. Porter à nouveau à ébullition le lait de riz, éteindre puis ajouter la pulpe de pêche. Verser la moitié du mélange sur les oeufs et le sucre. Remettre le tout dans la casserole et porter à ébullition 1 minute, en ayant soin de bien mélanger. Verser la crème dans un récipient peu profond, couvrir de papier film au contact et mettre au réfrigérateur.
3. Servir la crème, fraîche, avec des morceaux de pêche et un cake aux pêches par exemple ou sur du sablé breton, un fond de pâte sucrée...

Conseils :
- La crème se garde bien au frais jusqu'au lendemain
- Je pense que vous pouvez adapter la recette avec d'autres fruits bien juteux (en modifiant la quantité de sucre).
Crema pasticciera alle pesche
Crema pasticciera alle pesche
Versione italiana

Sì è vero l'estate sono ispirata dalla pesche. Dopo il cake alle pesche, mascarpone e rosmarino ecco il tomo 2, la sua compagna. Anche lei un po' alternativa: una crema pasticciera sì ma alla frutta e senza latte.
L'idea (balorda ;-) mi è venuta quando mi sono ricordata che avevo letto da qualche parte che la crema pasticciera si poteva preparare anche con l'acqua. Senza andare fino all'acqua, ho pensato di prepararla con delle pesche e un finto latte che fosse neutro ma con un buon sapore (preferisco in effetti il latte di riso al latte di soia). Ed ecco qui una crema leggerissima e gentile, piena di luce d'estate. Da degustare sola o con una torta alla frutta.

Crema pasticciera alle pesche e senza latte (per 4-6 persone)

- 280 g di polpa di pesche gialle o di noci ben mature (2 circa)
- 230 g (23 cl) di latte di riso
- 80/100 g di zucchero semolato
- 2 uova intere (100 g)
- 30 g di amido di mais (Maizena, 1 cucchiaio circa)
- un pizzico di sale, il succo e la scorza (tritata) di un limone non trattato

1.Frullare la polpa di pesche con il succo di limone. Portare il latte di riso a bollore con il sale e la scorza di limone. Spegnere e lasciare in infusione 5 minuti.
2. Nel frattempo sbattere le uova cpn lo zucchero poi incorporare l'amido fino ad ottenere un composto omogeno. Portare di nuovo a bollore il latte di riso, spegnere e aggiunger ela polpa di pesche poi versare la metà sulla uova. Rimettere tutto nel pentolino e portare la crema a bollare 1 minuto avando cura di mescolare in continuazione.
3. Versare la crema in un recipiente poco profondo e coprire di pellicola a contatto diretto. Conservare in frigo. Servire la crema, fresca, con delle fette di pesca e con un cake alle pesche ad esempio oppure sul fondo di una crostata.  

mercredi 29 août 2012

Cake aux pêches, mascarpone et romarin (sans beurre)

Cake au mascapone, pêches et romarin
Cake pêches, mascarpone et romarin 
Versione italiana più giù

Un cake de fin d'été plein de peps pour le goûter ou le petit déjeuner. Un autre des mes essais dans la maison de vacances... avec les pêches (pour changer : j'espère qu'elles vous plaisent car il y en aura d'autres ;-). Un gâteau né en contemplant le frigo (il n'y avait plus de beurre).

Généralement, surtout dans les gâteaux je suis une inconditionnelle d'ingrédients, voire matières grasses ;-), classiques, ceux qu'on utilisent depuis des siècles comme le beurre, l'huile d'olive, le saindoux. Et puis des fois j'ai envie de m'amuser, substituer... Comme avec la pâte sucrée au mascarpone ou les cinnamon rolls au mascarpone ou le cake léger à la ricotta... à la place du beurre.
Le résultat est bien sûr un peu différent mais le mascarpone donne un super moelleux et de l'humidité aux pêches. Le romarin aussi sort du balcon italien et malgré les drôles d'expressions de mon père quand il l'a vu... il a tout dévoré et trouvé que le parfum se mariait très bien avec. De toute façon, pour ceux qui me connaissent, ma fixation pour les herbes aromatiques, même dans les desserts, vous est désormais familière :-). Vous pouvez d'ailleurs remplacer ce sirop par un sirop maison au romarin et citron
La prochaine fois, je vous révèle avec quoi j'ai servi ce cake (déjà très bon à lui seul).

Cake aux pêches, mascarpone et sirop de romarin (pour 6 personnes)

Pour le cake
- 280 g de mascarpone (recette maison ICI)
- 220 g de farine + 40 g de poudre d'amandes (ou d'amaretti émiettés)
- 200 g d'oeuf (4 environ)
- 180 g de sucre semoule
- 1 càc de levure en poudre (baking powder)
- une pincée de sel, quelque épis de romarin
- 2 pêches ou brugnons mûrs
Pour le sirop
- 200 g (20 cl) d'eau
- 100 g de sucre
- 1 brin de romarin frais

1. Préchauffer le four à 150°C (chaleur tournante, ou 160°C statique). Mélanger la farine avec les amandes, le sel et la levure chimique. Mélanger le mascarpone avec le sucre et le romarin. Incorporer 1 à 1 les oeufs puis ajouter le mélanger farine-amandes.
2. Verser dans un moule à cake (mieux si en métal de 30 cm de long, beurré et fariné (ou couvert de papier cuisson). Poser dessus les tranches de pêches et saupoudrer d'un peu de sucre. Cuire pendant 45 minutes environ (la pointe d'un couteau enfilée dans la pâte, loin des fruits) doit ressortir presque sèche.
3.Pendant ce temps, préparer le sirop : porter à ébullition l'eau avec le sucre jusqu'à ce que ce dernier fonde. Ajouter le romarin, laisser bouillir 2-3 minutes puis éteindre et laisser infuser 10 minutes. Retirer le romarin.
4. Laisser tiédir le cake une fois cuit en le mettant de côté. Le démouler et verser dessus le sirop de romarin. Servir à température ambiante.
Il se garde bien jusqu'au lendemain, bien couvert de papier film.
Peaches and mascarpone cake
Cake alla pesche, mascarpone e rosmarino
Versione italiana

Una torta di fine vacanze d'estate italiche, nato dopo una lunga contemplazione del frigo e con le pesche! Spero vi piacciano perché ce ne saranno altre prossimamente.
Un cake ok ma con il mascarpone al posto del burro (che amo, intendiamoci, ma a volte mi diverte giocare e sostituirlo). Come nella pasta frolla al mascarpone, i cinnamon rolls sempre al mascarpone o anche il cake alla ricotta, sono sempre delle belle sorprese. Il dolce rimane un p'o più umido e morbido. E poi arriva il rosmarino (ormai mi conoscete, sono un'amante delle erbe aromatiche un po' ovunque) che si sposa benissimo, dà un mini profumino e rende originale il dolce. Se volete un sapore rosmarinoso più pronunciato aggiungetene altro nell'impasto (ma non troppo a costo di sentirvi dire che non deve essere un arrosto d'agnello ;-)
E la prossima volta vi racconto con che cosa ho servito questo cake (già buono di per sé).

Cake alle pesche, mascarpone e sciroppo di rosmarino (per 6 persone)

Per il cake
- 280 g di mascarpone (ricetta homemade QUI)
- 220 g di farine + 40 g di farina di mandorle (o anche d'amaretti sbriciolati)
- 200 g d'uova intere (4 circa)
- 180 g di zucchero
- 1 cucchiaino da caffè di lievito chimico per dolci (baking powder)
- un pizzico di sale, qualche foglia di rosmarino
- 2 pesche gialle o bianche o noci
Per lo sciroppo
- 200 g (20 cl) d'acqua
- 100 g di zucchero
- 1 rametto di rosmarino fresco

1. Scaldare il forno a 160°C. Mescolare la farina con le mandorle il lievito, il rosmarino e il sale. Mescolare il mascarpone con lo zucchero fino ad ottenere una crema. Incorporare, uno alla volta le uova ed infine il miscuglio di farina. Mescolare rapidamente (non troppo) perché l'impasto sia omogeneo. 
2. Versarlo in uno stampo da cake (meglio se di mettalo) imburrato e infarinato (o coperto con carta forno). Poggiare sulla superficie le fette di pesche, premendo un po'. Cospargere con un po' di zucchero. Cuocere per 45 minuti circa (infilando uno stuzzicadenti nel cake, lontano dalla frutta) deve uscire asciutto o quasi).
3. Nel frattempo preparare lo sciroppo. Portare a bollore l'acqua con lo zucchero finché quest'ultimo non si sia sciolto. Aggiungere il rosmarino, far bollire 2-3 minuti poi spegnere e lasciar in infusione una decina di minuti. Togliere il rosmarino.
4. Far intiepidire il cake nello stampo messo sul lato. Poi sformarlo e versarci lo sciroppo. Servire a temperatura ambiente.
Si conserva molto bene fino al giorno seguente, ben coperto da pellicola.

mardi 28 août 2012

Vitello Tonnato (2 recettes) - Vitel tonnè

Vitello tonnato
Vitello tonnato
Versione italiana più giù

Il y a comme ça, des plats cultes, des symboles, qui ont accompagné la vie, les dimanches et les jours de fête de beaucoup d'autres nous. Il suffit de penser au boeuf bourguignon (clic), à la blanquette de veau ou au lapin à la moutarde (clic) ou bien, de l'autre côté des Alpes à l'osso buco (clic) ou le minestrone par exemple. Ces plats finissent souvent par voyager au-delà des frontières et continuent de profiter de leur succès. 
Le vitello tonnato (appelé au Piémont Vitel tonnè, influence de la langue français même si le plat ne l'est pas ;-) est un des ces mets culte et chouchous. Une viande froide avec une sauce spéciale et très gourmande aux oeufs, thon et câpres... parfaite pour le buffets (été comme hiver) puisqu'elle se prépare tranquillement à l'avance.
Le vitello tonnato est en réalité un mets assez ancien (il a au moins 2 siècles) et même si la plus connue est la version du Piémont, plusieurs régions italiennes en réclament la paternité, notamment la Lombardie et l'Émilie-Romagne.
À l'origine, malgré le nom (un peu comme le thon de lapin ;-), et bien il n'y avait pas de thon !

lundi 27 août 2012

Le meilleur de l'Italie avec Régal: mon mini livre

Mon livret spécial Italie avec Régal
Le meilleur de l'Italie avec Régal
Versione italiana più giù

Je commence la semaine avec une petite annonce gourmande. Si vous allez en kiosque acheter le magazine Régal (que j'aime beaucoup depuis des années) vous y trouverez une petite surprise : un livret spécial Italie, Le meilleur de l'Italie, dont j'ai réalisé toutes les recettes et photos !
J'ai attendu de l'avoir entre les mains et je suis ravie de partager la nouvelle avec vous.
Vous le trouverez donc en kiosque avec le magazine de septembre-octobre (n.48). C'est celui avec le tiramisù en couverture :-)
Qu'est-ce qu'il contient ? 32 recettes italiennes, salées et sucrées, de l'antipasto au dessert, classiques connues ou méconnues, certaines revisitées, enfin toujours avec ma petite touche personnelle. Il y a aussi des boissons typiques.
Sa caractéristique ? Toutes les recettes ont été réalisées avec des produits de saison (fin d'été- début d'automne). Vous y trouverez donc des beaux légumes comme la tomate, les aubergines, les poivrons ou des fruits comme le raisin, les figues, les prunes... Mais également du poisson, de la viande et des plats végétariens. Et puis bien sûr des recettes avec des produits italiens incontournables comme le Parmigiano, la scamorza, le jambon de Parme, la ricotta, la mozzarella, la burrata... En dessous, vous avez quelques photos de recettes issues du livre.
Les recettes sont toutes simples et presque toutes très rapides (en moyenne il faut une demi-heure de temps sauf pour certains desserts). De quoi vous lancer sans hésiter.

dimanche 26 août 2012

Levure fraîche ou sèche de boulanger: équivalences, conseils d'utilisation... - Il lievito di birra

Levure - Yeast
Levure de boulanger
Versione italiana più giù

Petit rendez-vous du dimanche avec les recettes ou astuces de base de cuisine. C'est souvent vous d'ailleurs qui m'inspirez ces billets avec vos questions, donc merci :-)
Beaucoup d'entre vous m'ont souvent demandé des conseils sur l'utilisation de la levure de boulanger. Que choisir, la sèche, la fraîche ? Quelle est la différence, comment les utiliser ? Voici donc une note sur la levure de boulanger. Après celle sur les farines idéales pour pain et pizza (clic), c'était logique non ?
Comme vous, je suis toujours à la recherche d'histoires mais aussi de curiosités, informations sur les ingrédients. Ce qui est magnifique avec la cuisine c'est l'univers infini, sur le plan du goût, des voyages, de la culture mais aussi sur le plan plus technique, pratique. Et le monde du pain et des levures, si vivant, est fascinant.

Tout d'abord, la levure de boulanger, appelée aussi levure biologique (pas de label mais parce qu'elle est vivante ;-), qu'elle soit sèche ou fraîche, est issue du même champignon de la famille des saccharomyces cerevisiae. Bon jusque là, cela ne nous avance pas :-). Allons dans le détail.

Différence entre la levure sèche et levure fraîche. Conservation


vendredi 24 août 2012

Sherbet ou sharbat au citron et cannelle: la limonade de l'Orient :-)

Sherbet or sharbat 
Versione italiana più giù

Il fait encore chaud, l'envie d'ailleurs est là... Je vous propose une petite pause orientale avec le sherbet. Cette boisson froide, très désaltérante, typique du Moyen-Orient, date de plusieurs siècles et m'a toujours fascinée. J'imagine une veranda, une table en mosaiques, une petite fontaine et le chant des oiseaux :-) Un liquide parfumé pour faire face à l'été torride bien avant l'invention de la glace.
J'aime les boissons maison, c'est très simple et rapide à préparer, on peut utiliser des ingrédients frais et sains et il y a toujours la satisfaction de l'avoir fait soi-même :-).
Le sherbet ou sharbat (selon la langue, turque ou persane, shariba en arabe signifie boire ) est une boisson sucrée, à base en général de sirop de sucre ou de miel, avec des épices (cannelle, cardamome, safran...), des jus de fruits ou des fleurs (fleur d'oranger ou rose). D'ailleurs le nom et la boisson sont un ancêtre du sorbet.

jeudi 23 août 2012

Le magazine Yummy n.10, encore plein de couleurs d'été, est en ligne !

Vous attendiez ce rendez-vous de fin d'été n'est-ce pas ? Le voilà le nouveau Yummy (magazine en ligne gratuit et collaboratif) toujours colorés et gourmand ! Vous y trouverez des recettes de saison avec l'aubergine, les prunes.... Des interviews, des salades (dans le sens gustatif du terme ;-)...
Et pour ma part je vous ai proposé une brioche mais avec des fruits :-)

Vous pouvez le feuilleter ICI et le telécharger ICI 
Si vous souhaitez participez au prochain numéro avec vos recettes, selon les thèmes, vous avez toutes les infos ICI (jusqu'au 30 septembre).
Je vous souhaite une belle lecture avec l'eau à la bouche et une bonne journée !

******
L'appuntamento di fine estate con Yummy (la rivista on line francese alla quale partecipo) è arrivato. Ricette di stagione, interviste, insalate, cocktail... Tutti i colori e sapori per non far finire mai questa bella stagione.
Potete sfogliarlo QUI e scaricarlo QUI

Buona lettura e buona giornata!!

mardi 21 août 2012

Tarte aux pêches, prunes et pignons - Crostata di pesche e prugne

Tarte aux pêches, prunes et pignons
Tarte pêches prunes
Versione italiana più giù

La tarte de l'été est forcément une tarte aux pêches n'est-ce pas ? ;-) Voici donc un dessert de la maison des vacances, improvisé avec le placard et l'immense corbeille de fruits.
Après la tarte pêches coco (que je vous conseille de goûter) voici une autre version, toujours aussi relax et avec des touches italiennes : les pignons et les biscuits à la cuillère. Ces derniers, mis sur le fond, permettent d'absorber le jus des fruits, ils jouent un peu le rôle d'une crème d'amandes mais en version plus légère. Comme les amaretti, les biscuits à la cuillère (i savoiardi) sont souvent utilisés dans les desserts italien comme ingrédients d'un gâteau (le gâteau dans le gâteau ;-)

lundi 20 août 2012

Soupe froide de tomates confites et romarin - Zuppa di pomodori confits

Roasted tomatoes soup
Soupe tomates confites
Versione italiana più giù

Assis sur une table en bois dans le jardin, le vent dans les feuillages et cet air chaud, lent d'août, nous dégustons cette soupe fraîche qui nous offre le vrai goût des tomates. Et nous restons là, émerveillés par cette saveur pure, presque concentrée et la texture très légère. À côté, une focaccia aux câpres (clic) ou une focaccia aux olives, qui se marie très bien avec.
Les tomates de fin d'août et septembre sont à leur apogée. Gorgées de soleil, mûres, pleines de goût, elles nous offrent l'essence de l'été. Je ne peux m'empêcher de penser à tous ces amis en Italie qui nous apportent des tomates à peine cueillies dans leur jardin, encore tièdes, douces, acidulées aussi et juteuses. Elles se suffisent à elles-mêmes.
Quand je prépare une soupe de tomates (comme la pappa al pomodoro par exemple) ou je les cuit ou bien je les utilise crues. Depuis un bout de temps, après l'avoir vu sur plusieurs livres, blogs, j'ai voulu essayer avec les tomates confites, enfin presque (cuites au four). Le résultat est magique (à condition bien sûr d'avoir de bonnes tomates ;-).

dimanche 19 août 2012

Agricampeggio Cardito: un bon restaurant en face du Gran Sasso dans les Abruzzes

Campotosto - Abbruzzo
Vue du lac de Campotosto et du Gran Sasso
Versione italiana più giù

Bonjour à tous, me voici de retour ! Bien reposée, pleine d'énergie et d'idées et surtout les yeux plein du bleu de la mer et de la lumière de Rome en particulier. J'aime toujours revenir ici avec vous...
Avant de repartir avec de nouvelles recettes (et de nouveaux projets professionnels) je voulais partager avec vous une adresse chouchou depuis des années dans la région des Abruzzes, près de l'Aquila, en face du Gran Sasso (dans le parc national) et en pleine montagne (il n'y a pas que la mer en Italie ;-) : l'Agricampeggio Cardito.
L'année dernière je vous ai parlé du Relais Blu, un endroit splendide, d'une beauté à couper le souffle sur la côte Amalfitaine (cette année le Chef a changé, je n'y suis pas retournée, je ne saurais donc vous dire mais bon dans ces endroits on mange toujours bien). 
Cette fois nous allons en montagne dans un endroit pas touristique ;-) En réalité j'ai hésité à vous en faire part car cet endroit très simple, rustique mais un peu magique est un peu au milieu de nulle part. Du coup, je me suis dites que vous ne pouviez tomber dessus par hasard. Mais bon, on ne sait jamais, si vous passez à côté, vous aimez faire des randonnées....

vendredi 10 août 2012

Gaspacho de laitue et tomates - Gazpacho di lattuga e pomodori

Lettuce gazpacho
Gazpacho laitue et tomates
Versione italiana più giù

C'est rigolo comme le gaspacho (andalou ou pas, il existe plus de 60 versions ;-) s'est diffusé dans le monde entier. Il s'agit d'une soupe froide généralement à base de tomates puis de poivrons, concombre, oignon, ail et pain rassis, qui est absolument délicieuse et rafraîchissante. ! Une grande amie des journées chaudes d'été.
Comme je vous l'avais indiqué je suis en Italie dans la maison de famille, près d'un bois et au milieu des oliviers.... et quelques journées à la mer. Mon père, un grand grand fan de fruits et légumes en achète des tonnes au marché et du coup pour cuisiner je me laisse inspirer par ce qu'il y a la maison. 
Il ne restait plus grand chose : j'ai péché un peu de laitue, les tomates qui restaient et du pain rassis (au levain et cuit au feu de bois). L'art de s'arranger quoi. Par ailleurs, il y avait sur le balcon de la magnifique marjolaine avec ses fleurs (vous pouvez la remplacer par de l'origan ou une autre herbe qui vous aimez)

Une soupe de laitue me direz-vous ? Et oui, on en prépare en Italie, même chaude (pensez par exemple à ma soupe de scarole ;-). C'est délicat, très vert et végétal. Bien agréable.
Puisqu'il fait ici une grosse chaleur, il faut penser à quelque chose de rafraîchissant comme un gazpacho. Pour atténuer le côté très végétal de la laitue (un goût presque d'herbe : je ne suis pas une vache dirait mon frère ;-), les tomates apportent une douceur et de l'eau. Le vinaigre donne une note acidulée et fraîche indispensable à mon avis. Et voilà comment est né ce gazpacho, tout simple, léger et sans prétentions.
Vous cherches d'autres soupes froides et légères ? Voici une soupe aux aubergines et poire ou une soupe de concombre, yaourt et raisin ou bien aux poivrons jaunes.
Très bon weekend à tous !

P.S. Je fais une petite pause de quelques jours pendant laquelle je vous ferai probablement des petits coucous sur ma page Facebook et sur Twitter
Il devrait y avoir bientôt aussi une petite surprise ;-)
Encore merci pour votre présence chaleureuse quotidienne, elle me touche beaucoup et rend cet espace encore plus vivant.

Gaspacho de laitue, tomates et marjolaine (Pour 2 à 4 personnes)

- 6 feuilles de laitue
- 3 tomates longues à salade (à défaut, des tomates en grappe)
- 200 g environ de pain rassi (dans l'idéal de campagne au levain)
- ½ oignon rouge
- huile d'olive vierge extra, vinaigre de vin, marjolaine fraîche, sel et poivron

1. Couper les feuilles de laitue en lanières. Les sauter quelques minutes dans une poêle avec 2 cs d'huile jusqu'à ce qu'elles deviennent plus moules. Eteindre, saler et laisser refroidir.
2. Tremper la pain dans de l'eau froide pendant 5 minutes. L'égoutter, l'émietter et verser 3 cs de vinaigre.
3. Mixer la laitue avec 2 tomates, de l'eau, un peu d'huile et 1 cs de vinaigre jusqu'à obtenir une texture de soupe. Ajouter des feuilles de marjolaine puis le pain émietté. Goûter et corriger de sel ou de vinaigre. Poivrer et garder au réfrigérateur au moins une heure avant de servir. Servir avec la tomates restante coupées en dés et assaisonnée avec un peu d'huile d'olive et du sel.

Notes :
- Selon la texture souhaitée on peut rajouter du pain ou au contraire de l'eau.
- Vous pouvez aussi tout mixer cru.

Gazpacho de laitue

Versione italiana

Quando si pensa all'estate, beh si pensa ai gelati, alle insalate e alle zuppe fredde come il gazpacho. Questa zuppa spagnola a base di verdure (in genere peperoni, pomodoro e cetriolo) ha raggiunto un successo mondiale (meritato): fresca, semplice e sana cosa chiedere di più?
Come vi avevo detto, sono su suolo italico in mezzo agli ulivi, gite al mare e scorpacciate di frutta e verdura. Mio padre, ancora più appassionato di me, ne compra a tonnellate al mercato. E così per cucinare mi lascio ispirare da loro. In questo caso non rimaneva un granché: un po' d'insalata appassita, del pane duro e dei pomodori... oltre a della maggiorana fresca sul balcone. L'arte d'arrangiarsi mi direte. Così è nato questo gaspacho di lattuga e pomodoro, molto vegetale. Il pomodoro smorza un po' il sapore quasi erbaceo della lattuga, per evitare i commenti di mio fratello tipo non sono una mucca ;-). Piacevolissimo una sera d'estate.
Buon fine settimana!

P.S. Faccio una pausetta di qualche giorno e probabilmente mi farò viva sulla pagina Facebook.
Ancora un grande grazie per la vostra presenza affettuosa, rende ancora più vivo e bello questo spazio

Gazpacho di lattuga, pomodoro e maggiorana (da 2 a 4 persone)

- 6 foglie di lattuga
- 3 pomodori lunghi da insalata
- 200 g circa di pane vecchio (meglio se rustico e al lievito madre)
- ½ cipolla rossa
- olio d'oliva extra vergine, aceto di vino, maggiorana fresca, sale e pepe

1. Tagliare le foglie di lattuga a strisce. Saltare in una padella qualche minuto con la cipolla a fettine e 2 cucchiai d'olio. Spegnere e lasciar intiepidire.
2.Immergere il pane in acqua fredda per 5 minuti. Scolarlo, sbriciolarlo e condirlo con un po' d'aceto. 
3. Frullare la lattuga con 2 pomodori, la maggiorana, un po' d'olio, un po' d'acqua e 1 cucchiaio d'aceto fino ad ottenere una zuppa. Aggiungere il pane ammollato e sbriciolato. Correggere di sale o di aceto. Pepare. Conservare in frigo almeno un'ora prima di servire. Servire fresco con il pomodoro rimasto a dadini condito con olio e sale.
A seconda della consistenza desiderata, aggiungere del pane oppure dell'acqua.

jeudi 9 août 2012

Pesto rouge de poivrons - Pesto rosso di peperoni

Red peppers pesto
Pesto de poivrons
Versione italiana più giù

Parmi les sauces (pour les pâtes mais pas que) les pesti (pluriel de pesto) sont mes préférées. Des sauces crues, fraîches, parfumées et surtout prêtes en quelques minutes. Vous avez sur le blog le pesto genovese, le pesto de persil et noisettes, le pesto aux tomates et amandes, le pesto aux olives...
Le pesto (qui signifie écrasé en italien... normalement dans un mortier) est un des symboles de la cuisine italienne. D'ailleurs, dans mon livre, il y a tout un chapitre dédié au pesto avec deux recettes très connues, une du nord et l'autre du sud.
Aujourd'hui, nous sommes dans le créatif ;-). Certes c'est un pesto rouge (pour la couleur) mais ce n'est pas le pesto rosso classique (à base de tomates). Après vous avoir indiqué comment rôtir et mariner des poivrons, voici une recette qui fait la part belle aux poivrons. Ils deviennent ainsi encore plus gourmands et parfumés. Nous nous sommes régalés avec, sur des pâtes et sur une pizza :-)

mercredi 8 août 2012

Poivrons rôtis et marinés comme en Italie - Peperoni arrosto marinati

Poivrons marinés
Poivrons rôtis
Versione italiana più giù

Les poivrons rôtis et marinés (i peperoni arrosto marinati) sont des grands amis en famille et un classique incontournable en Italie. Très souvent présents sur nos tables d'été, ils font partie de nos antipasti ou accompagnement préférés ! Une façon très italienne de déguster les poivrons, mais en réalité devrais-je dire très Méditerranéenne. On retrouve des poivrons rôtis assaisonnés différemment selon les lieux tout le long des côtes, de la Turquie à l'Espagne. Dans la version italienne, il y a généralement de l'ail, du piment et de l'origan ou du basilic.
Je les utilise aussi souvent autrement : dans cette salade de blé à l'italienne ou cette salade de poulet mariné ou bien dans une crème poivrons ricotta ou un 'houmous'.

mardi 7 août 2012

Soufflé glacé à la pastèque - Semifreddo all'anguria

Soufflé glacé à la pastèque
Soufflé glacé pastèque
Versione italiana più giù

D'accord, ce n'est pas un vrai soufflé. Il est glacé et, au fond, c'est un parfait ou un semifreddo.
L'été je ne résiste pas à la pastèque, c'est mon compagnon tout rose et tout beau, juteux et gai. J'en déguste depuis ma plus tendre enfance en Italie et je ne pourrai y renoncer surtout quand il fait très chaud (comme maintenant). Après les trucs et astuces sur la meringue italienne (clic) voici une façon de l'utiliser :  un soufflé glacé (mais sans sorbetière) et raffiné qui accompagne les soirées en plein air (ou pas).
Un dessert très français qui s'est répandu et a été adapté en Italie avec un fruit très méditerranéen. Il donne toujours une touche chic (mais qui reste très simple à faire).
Les desserts glacés et notamment le fameux semifreddo (à demi-froid) peuvent se préparer sur une base de pâte à bombe (comme dans ce parfait glacé à l'huile d'olive) ou un sabayon (comme dans le semifreddo au Vin Santo) ou bien avec de la meringue italienne ou même avec des oeufs crus : entiers, que des jaunes ou que des blancs (à l'ancienne italienne ;-). Tout dépend du parfum.

lundi 6 août 2012

Comment réussir la meringue italienne ? Trucs et astuces

Meringue italienne - Italian meringue
Meringue italienne
Versione italiana più giù

Bonjour à tous ! Aujourd'hui petit rendez-vous mensuel (ou presque) avec une base de la cuisine. Après le salé (pâtes fraîches, farines pour pain, gnocchi...) un peu de douceur.
L'été (bon j'avoue, en toute saison) j'utilise beaucoup la meringue italienne (qui n'est pas italienne ;-), sur des tartes, des fruits gratinés ou des soupes de fruits... Elle est légère, aérienne et gourmande.
Elle est plus délicate à réaliser que que les meringues (clic) classiques, les françaises. Mais ce n'est pas la mer à boire, ne vous inquiétez pas. Quand on acquiert un peu d'expérience avec le sucre cuit, on peut la réaliser sans thermomètre et en maison de vacances (si si :-) Ceci dit elle est plus rapide à préparer.
Voici donc quelques astuces pour ne plus la rater :

Température

En fonction des recettes la température du sirop de sucre peut aller de 115°C à 125°C, en général on le cuit à entre 116°C et 121°C. Plus il sera cuit plus la meringue sera ferme (mais plus délicat à incorporer). Pour les macarons, une température plus basse du sirop (112°C) va très bien aussi. Personnellement je garde une température autour de 115°C.
Si vous n'avez pas de thermomètre : le sirop doit former de grosses bulles blanches. Plongez une goutte de sirop dans un verre d'eau froide et il se formera une sorte de boule molle.


Proportions

Contrairement aux meringues françaises, où en général tout le monde est d'accord sur les proportions (c'est une question chimique ;-), les proportions de la meringue varient souvent de pâtissier à pâtissier.

samedi 4 août 2012

Visite de Eataly à Rome. À voir absolument !

Eataly
Eataly, Roma
Versione italiana più giù

On parlait depuis un bout de temps d'ouvrir un Eataly à Rome. Après celui de Turin, ouvert en 2007, ont suivi plusieurs autres centres en Italie, au Japon (il y en a 9) ainsi qu'aux États Unis, à New York où il y a toujours la foule. Déjà l'idée me ravissait : un concept innovant, un temple de la gastronomie italienne, dans l'ancien Air Terminal abandonné depuis des années (que je connais depuis mon adolescence) dans la capitale et ma ville de coeur. C'est devenu un endroit superbe, lumineux spacieux et très agréable à parcourir. Le plus grand du monde d'ailleurs.
Ouvert depuis juillet, je n'ai pas manqué d'y faire un tour plusieurs fois, d'y manger.
Avant de vous emmener faire une petite visite virtuelle, pour ceux qui ne connaissent pas, deux mots d'introduction.

Où se trouve Eataly à Rome ?

Air Terminal Ostiense, Piazzale XII Ottobre 1492, Roma
Bonne nouvelle : ils vendent aussi en ligne :-)

Eataly, qu'est-ce que c'est ? 

mercredi 1 août 2012

Tomates gratinées au pecorino et origan - Pomodori arreganati o arrecanati

Tomates gratinées - Pomodori arreganati
Tomates gratinées
Versione italiana più giù

L'été appelle la simplicité et des plats minutes. La table est bruyante, joyeuse et regorge de magnifiques légumes colorés... qui n'ont ce goût qu'en cette période de l'année ;-)
Et l'été sans tomates est impensable. Voici donc un plat végétal très italien avec elles : les tomates arraganati, arriganati ou arracanati. Drôle de nom me direz-vous... c'est simplement une forme dialectale pour dire origanati (avec de l'origan). Cette technique d'assaisonnement pauvre (mais délicieux) avec du pain, des fois du fromage ou de l'ail et des herbes (origan, persil, menthe...) est très ancien et s'appliquait à l'origine au poisson (notamment les sardines).
Très parfumées, ces tomates gratinées au pecorino et à l'origan sont typiques du Sud de l'Italie, notamment des Pouilles (le talon ;-) et de la Campanie avec quelques variantes. En effet, une des herbes les plus utilisées surtout dans les Pouilles est l'origan. Je me souviens encore, près de Gallipoli ou sur le Gargano, des personnes qui en vendaient dans la rue par bouquets (avec des tomates séchées) et ce parfum d'origan des montagnes que l'on sentait à plus d'un mètre. J'adore cette herbe ! Et les tomates farcies à la scamorza fumée ou  à la robiola (fromage frais) par exemple.