samedi 31 août 2013

Poivrons verts friggitelli ou friarielli : qu'est-ce que c'est et comment les cuisiner ?

Poivrons verts friggitelli
Poivrons verts friggitelli
Avant que l'air des vacances ne me quitte et que Paris, cette ville si pétillante et gourmande, me reprenne, je tenais à vous parler, dans la série produits d'été, d'un légume italien (enfin, l'origine est plus lointaine, de l'autre côté de l'Océan). 
Il s'agit d'un poivron vert (peperone verde) appelé friggitelli (toujours au pluriel au centre de l'Italie) ou peperoni ou puparuoli friarielli  ou friarelli (en Campanie). Les friarielli seul sont plutôt des feuilles de chou (cime di rapa) dont j'ai parlé ici.
Typique du centre et du Sud, il est très intéressant au niveau du goût. Pour la part sentimentale, il est lié à ma grand-mère paternelle et aux étés avec mon père en Italie. J'en mange toujours chez eux et je les ai fait découvrir à plein d'amis français qui sont tombés sous le charme (mais je n'en ai pas encore vu à Paris).
Friggitelli signifie frits de manière plus gentille. On les appelle aussi des fois friggi friggi (frit frit). En gros ce qui compte c'est sa cuisson apparemment :-).

vendredi 30 août 2013

Tarte aux framboises et aux groseilles

Tarte framboises groseilles
Tarte framboises
S'il vous reste de la confiture de framboises à la rose d'hier voici un autre beau destin : une tarte aux framboises et groseilles, toute rouge et gaie !
L'année dernière j'ai eu un grand coup de coeur pour cette tarte aux myrtilles et spéculoos, du coup j'avais envie, sur le même principe, de varier les plaisirs avec des framboises.
Pour une version plus délicate, j'ai opté pour une pâte sucrée à la vanille (à la place de la pâte à spéculoos) mais j'ai gardé l'idée du coeur de crème (presque un mini flan avec des fruits) et surtout cette garniture de confiture mélangée avec des fruits frais. J'ai ajouté également des groseilles pour le peps, la fraîcheur et l'acidulé qui contraste bien avec la douceur de la confiture.
Des saveurs familières, qui plaisent toujours... Vous ne risquez rien avec cette tarte, non seulement c'est un régal mais vous avez de grandes chances qu'elle plaise à tout le monde :-)

jeudi 29 août 2013

Confiture de framboises à la rose

Confiture framboises rose
Confiture framboises
Dernièrement, alors que ce n'est pas toujours dans mes habitudes, je suis en période conserves ! Après les pêches au sirop, le coulis de tomates voici une confiture féminine : aux framboises et à l'eau de rose. Pour vous rassurer, cette confiture à part dans le yaourt ou sur du pain aura une belle destinée ;-).
La framboise est un de mes fruits préférés. Je suis séduite par son goût subtil doux et acidulé à la fois et quelque part, sa saveur sauvage aussi. Avec les myrtilles sauvages elles font partie de mes souvenirs dans les Alpes ou les Vosges avec mes grand-parents maternels. Des petites surprises, des cadeaux de la nature...
Je dois dire qu'en France je me régale car j'en trouve des  délicieuses et pendant un bonne période de l'année. En Italie, à part les zones de montagnes (comme le Trentino notamment), il y en a peu... fait trop chaud ;-) Bon au moins il y a des pastèques magiques, on ne peut tout avoir dans la vie n'est-ce pas ?

mercredi 28 août 2013

Tarte briochée aux prunes

Tarte brioche aux prunes et noisettes
Tarte briochée aux prunes
L'année dernière je vous ai proposé cette tarte briochée aux pêches et groseilles. Cette année voici de nouveau une tarte briochée des vacances mais avec des prunes. Un dessert tout simple presque rustique et rassurant.
Un dimanche après-midi d'été en Italie, mes frères qui se prélassent sur la terrasse en papotant, les chiens qui jouent dans le jardin, le chant des cigales, le mari qui lit dans le salon... et une fixation : préparer un dessert simple pour le dîner. Vous savez, celui des vacances où en gros on n'a besoin que des ses mains (et d'un four ;-).
De jolis prunes rouges me souriaient dans le panier, plus exactement il s'agissait d'une variété italienne que j'adore (et qui est éphémère) : sangue del drago (sang du dragon, ça promet non ?), juteuse avec un goût profond de fruits rouges. De mon côté, je souhaitais préparer une tarte mais il restait très peu de beurre. Des restes de farine (dont celle d'épeautre utilisée pour le crumble pêche et prunes), quelques noisettes dans le tiroir... et voilà que la tarte briochée aux prunes est née.

mardi 27 août 2013

Gnocchi sardes au ragù de saucisse (Malloreddus alla Campidanese)

Pâtes sardes au ragù de saucisse, fenouil et pecorino
Pâtes au ragù de saucisse
Je ne pouvais pas vous laisser sur votre faim avec des gnocchetti sardes (Malloreddus) tous crus et tous nus n'est-ce pas ? Voici donc, après la base de ces pâtes maison, le ragù (et oui encore un) qui les accompagne. Une sauce très classique qui ne lasse pas, généreuse et gourmande. Vous n'aurez plus faim après ;-)
Il s'agit de la sauce à la Campidanese, typique du côté Sud Ouest de la Sardaigne (entre Cagliari et Oristano) le Campidano : un ragù de tomate (vous pouvez utilisez la passata maison), saucisse (sarde ;-) qui est servi avec du pecorino (sarde lui aussi, c'est un des meilleur).
Une sauce un peu rustique, sans chichi assez essentielle. Elle vous rappellera sûrement les lasagnes à la ricotta, saucisse et pecorino :-).

lundi 26 août 2013

Malloreddus, les gnocchetti sardes à la semoule de blé dur

Malloreddus ou gnocchi sardes : pâtes à la semoule de blé dur
Malloreddus
Depuis que je suis rentrée de Sardaigne, alors que je n'en faisais plus depuis un bout de temps, l'envie m'a repris de préparer les Malloreddus ou les gnocchetti sardi (petits gnocchi sardes). Emblème de l'île, il s'agit de pasta à base de semoule de blé dur (version semoule ou même farine) et d'eau, tout simplement. C'est une des pâtes artisanales, ancêtres des pâtes alimentaires d'aujourd'hui (mon quotidien ;-). 
Rien à voir donc avec la texture des gnocchi de pomme de terre si ce n'est pour la silhouette. Ici c'est plutôt des pâtes donc plus fermes avec un bon goût de blé. Ils ressemblent un peu (même genre) à ces gnocchi de pois chiches et peperonata.
Gnocchetti sardi est plutôt le nom italien général et celui utilisé également pour des pâtes industrielles qui reprennent un peu la forme mais en plus petit et allongé.
En Sardaigne cette forme est appelée Malloreddus qui signifie, tenez-vous bien : veau (ou petit taureau).... oui oui il faut penser à la société agricole et pastorale d'autrefois, où le veau était un animal chéri (d'ailleurs même en France il existe plusieurs expressions à base  de veau ;-). Ces pâtes rappellent paraît-il le ventre dodu du veau. Elles sont à l'origine plutôt typiques du Sud de la Sardaigne où justement y pousse du blé dur précieux (que les différents pays se sont disputés pendant des siècles).

dimanche 25 août 2013

Passata, le coulis de tomates maison (deux méthodes) + Actu Fête de la mozzarella chez Primo

Passata di pomodoro maison (deux méthodes)
Coulis de tomates
Ah la passata di pomodoro et la conserva di pomodoro, ces journées de fin d'été de mon enfance... J'ai plein de souvenirs lié au rite de la préparation maison du coulis avec la récolte très abondante des tomates. Ces camions pleins à ras-bord que l'on voit sur le route, les familles qui se réunissent des journées entières pour préparer la conserva.
De mon côté, l'image la plus forte que j'ai, est une soirée sur la plage, près de Naples, avec ma grand-mère paternelle. Ces caisses immenses de tomates San Marzano, les bouteilles en verre marron ou vert, la machine pour séparer la pulpe de la peau, celle pour poser hermétiquement les nouveaux bouchons mais surtout ce feu sur le plage avec au-dessus une sorte de marmite gigantesque en ébullition pour stériliser les bouteilles. Je me souviens de la lumière rose, des bavardages et surtout de cette excitation, ces femmes en sueur qui lavent, trient et rient. Encore aujourd'hui la meilleure passata est pour moi celle d'une amie de ma grand-mère, Concetta. Une saveur intense, inoubliable.
Les conserves de tomates comme vous pouvez imaginer sont typiques plutôt du Sud de l'Italie qui regorge de ce légume-fruit symbole de l'Italie. C'est une façon de conserver et déguster l'été en hiver.
J'ai essayé de retrouver un peu ce rite version très simplifiée et en solitude dans ma mini cuisine à Paris... et malheureusement pas de tomates aussi délicieuses que là-bas.

samedi 24 août 2013

Au coeur du goût de Pierre Hermé : un livre unique et passionnant

Livre de pâtisserie Au coeur du goût de Pierre Hermé
Au coeur du goût
Pour continuer dans le thème pâtisserie... et revenir aux livres de cuisine, voici un coup de coeur.
Parmi les très nombreux livres de pâtisserie que j'ai, de grands Chefs pâtissiers ou d'auteurs chouchous, il y en a un dont je souhaitais vous parler depuis un bout de temps et que je trouve unique en son genre. Il s'agit de Au coeur du goût de Pierre Hermé, co-écrit avec le parfumeur Jean-Michel Duriez.
Je suis absolument sous le charme car il sort des sentiers battus et nous invite à une autre approche avec bien sûr des superbes recettes à l'appui (dont la plupart très très abordables et simples). Un livre intelligent plein de réflexions, d'inspirations et de découvertes pas seulement dans le domaine de la cuisine. C'est une sorte d'invitation à la création à travers les saveurs.
Je vous en ai d'ailleurs déjà touché deux mots à propose du jus de clémentine et concombre et de la verrine de crème au chocolat blanc huile d'olive et vanille.

Au coeur du goût ne ressemble à aucun autre livre. Je dois dire que sur le thème de la pâtisserie il apporte un air frais, libre, léger et parfumé (forcément ;-). Mais surtout la valeur ajoutée est cette collaboration avec le grand parfumeur Duriez. Pâtisserie et parfumerie, en lisant et en feuilletant ce livre, à part l'envie de tester au moins 20 recettes, il vous restera ce côté poétique presque d'évasion.

vendredi 23 août 2013

Entremets Melba aux pêches et aux framboises

Entremets Melba pêches framboises et vanille
Entremets Melba
Et voilà la fin de l'énigme ;-) Après la recette des pêches au sirop mais surtout du biscuit joconde vous vous doutiez sûrement de l'arrivée d'un gâteau. Voici donc l'entremets que j'ai nommé Melba (honneur à Auguste Escoffier ;-) puisqu'on y retrouve des pêches, de la vanille et des framboises. Des saveurs familières qui se marient à merveille. Très frais, fruité avec la surprise des framboises à coeur et la crème douce vanillée... un gâteau de fin d'été avec la touche croustillante des brisures de meringues qui font encore plus festif.
C'est le gâteau que j'ai préparé pour l'anniversaire d'un de mes petits frères (enfin, il fait 1m 95 ;-) qui est né le 15 août et oui !
Chaque année je lui propose (comme à chaque membre de la famille d'ailleurs) de préparer son repas d'anniversaire. S'il y a un exercice culinaire que j'adore depuis que je cuisine, c'est bien celui-ci : imaginer un menu personnalisé pour l'anniversaire des proches. Je connais bien leurs goûts, leurs préférences (souvent simples et classiques). Selon la saison j'essaie de préparer un repas sur mesure avec leurs ingrédients fétiches. Et quand vient le moment de penser au dessert, je suis capable d'y réfléchir pendant des jours, même à la plage, feuilleter des magazines, des livres et finalement je l'imagine dans ma tête.
L'idée d'origine était donc les saveurs de la pêches Melba : nous sommes en août, les pêches sont parfaites (après j'arrête avec ce fruit sinon j'ai peur que vous ne pourrez plus les voir en peinture ;-), on a envie de quelques chose de frais mais gourmand.

jeudi 22 août 2013

Biscuit joconde : base pour entremets ou bûche

Biscuit joconde base pour entremets
Biscuit joconde
Quel joli nom pour un biscuit moelleux de base, cousin de la génoise : biscuit joconde. Et je vous rassure, il garde toutes ses promesses.... D'ailleurs c'est de mes biscuits (appelés de pâte battue ;-) préféré pour les entremets, les bûches. C'est aussi le biscuit utilisé pour l'Opéra et également pour l'entremets Vandickaux fruits rouges et chocolat au lait ,que je vous ai proposé il y a 4 ans déjà...
Très simple et rapide à faire avec une texture souple, parfaite et surtout un bon goût... d'amandes ! J'adore ces bases de pâtisserie française, les variations sur thème, qui permettent d'imaginer à l'infini de nouveaux gâteaux.
Comme je disais plus haut, le biscuit joconde (peut-être dédié à une belle femme ? ;-) fait partie de la famille de la génoise. Une base d'oeufs, de farine et de sucre. Mais il a une particularité qui le rend plus raffiné : les blancs d'oeufs en neige et la poudre d'amande.

mercredi 21 août 2013

Pêches au sirop maison (minute ou en conserve)

Pêches au sirop
Pêches au sirop
Les pêches au sirop font partie de notre paysage et probablement de notre enfance aussi n'est-ce pas ? Pour moi, elles sont liées à ma grand-mère ou aux repas de famille ou même aux belles épiceries fines qui nous font rêver de soleil en hiver. 
L'été, je les prépare très souvent maison (c'est un jeu d'enfant) comme accompagnement de glaces ou décorer des gâteaux. D'ailleurs elles ont même servi de base à ce semifreddo de pêches meringué (que je vous recommande). Le sirop les rend encore plus séduisantes, douces, parfumées et lisses...
Si on trouve de bonnes pêches (ou on en a trop issues du verger ;-) pourquoi ne pas les siroter et les rendre encore plus gourmandes ? Ou même en profiter hors saison, quand les jours ont perdu leur lumière d'été ?
En Italie, c'est un grand classique. Généralement on utilise une variété particulière de pêches, typiques de la Campanie ; les percoche (entre la pêche et l'abricot). Elles sont caractérisées par une chair ferme, jaune, un peu moins juteuse que d'autres variétés de pêches ou des brugnons mais très savoureuse. L'avantage dans ce cas c'est qu'elles tiennent très bien la cuisson, ne se défont pas.

mardi 20 août 2013

Aubergines panées à l'italienne en deux versions

Aubergines panées en deux versions italiennes
Aubergines panées
Avec la parmigiana d'aubergines et la caponata sicilienne, les aubergines panées sont la grande gourmandise de l'été italien (et pas que)... Croustillantes, dorées et moelleuses à coeur, quelle séduction !
Plus précisément je devrais parler de cotolette di melanzane (côtolettes d'aubergines ?!?). Et oui, elles sont appelées ainsi car elles donnaient l'illusion de la viande mais en version très économique et végétarienne. J'adore ces recettes nées par nécessité et qui sont le fruit de l'imagination des cuisinières, notamment du Sud de l'Italie, qui n'avaient pas grand-chose sous la main à part les beaux produits du potager. Même esprit que les boulettes d'aubergines (végétariennes elles aussi ;-).
Ces aubergines panées et frites sont donc typiques du Meridione, chaque région et famille a son petit truc pour les rendre encore plus goûteuses et croustillantes. Pour ma part, je les préparais souvent en mode classique (oeuf entier + chapelure aux herbes) mais c'est en revenant de mes voyages en Sicile et en Sardaigne que j'ai percé quelques secrets.

lundi 19 août 2013

Glace au sabayon (gelato allo zabaione)

Glace au sabayon italienne
Gelato zabaione
Parmi les grands parfums classiques que vous trouverez dans les gelaterie italiennes et que je vous ai proposé sur le blog ou dans mon livre, il y a la glace stracciatella, la glace à la noisette, le sorbet au citron, la glace à la pistache et bien sûr le gelato allo zabaione (glace au sabayon) ! 
Ce mélange de jaunes d'oeufs et de liqueur (généralement du Marsala mais vous pouvez utiliser ce que vous aimez pourvu qu'il s'agisse d'un vin doux bien parfumé) cuit au bain-marie est typique du Piémont mais se prépare désormais un peu partout. Simple et irrésistible !
Ici il est devenu glacé (comme dans ce semifreddo au sabayon de Vin Santo ;-) et c'est un vrai régal. 
L'idée de base est bien sûr de partir du sabayon classique et ensuite d'ajouter de la crème (c'est ainsi que l'on prépare le gelato allo zabaione traditionnel après il y a des versions à base de crème anglaise et liqueur mais c'est un raccourci ;-).
Et la bonne nouvelle est qu'on peut très bien la préparez sans sorbetière hi hi. 

dimanche 18 août 2013

Marché de Vieste sur le Gargano dans les Pouilles

Superbe marché de Vieste (Pouilles) : produits et bonnes adresses
Marché Vieste (Pouilles)
Petite promenade au coeur d'un très beau marché italien dans les Pouilles, à Vieste précisément (une autre bonne adresse :-). Oui c'est la région de la burrata, des taralli et de la focaccia pugliese ! 
Je revois encore toutes ces couleurs magnifiques, ses saveurs incroyables et l'envie d'y retourner est forte. Voici donc un petit tour en images et quelques mots sur les produits typiques à acheter et une bonne adresse d'une pâtisserie à l'ancienne tout près.
Les Pouilles (allez savoir pourquoi en italien c'est au singulier féminin Puglia et en français au pluriel ;-) sont une belle région, le talon de la botte tout en longueur. Les produits embrassés par le soleil sont un nectar, la cuisine y est simple, frugale, avec des ingrédients phares délicieux à commencer par l'huile d'olive (c'est la plus grande production italienne avec toutes les qualités), les fromages et les pains, foccaccia de tous genres...
Pendant mes vacances en Italie, je suis bien sûr allée à Rome et ses alentours (ma ville de coeur), j'ai profité de ma famille, de la mer, travaillé, j'ai fais également un saut dans les Abruzzes à l'Agricampeggio Cardito et puis j'ai passé quelques jours en famille dans les Pouilles, plus exactement sur le Gargano (la péninsule au Nord). Cela faisait quelques années que je n'y étais plus allée. L'esprit était : lecture (non culinaire), mer et repos total. 

samedi 17 août 2013

Houmous de haricots tarbais en trois variantes : harissa, pesto de pistaches et sésame

Houmous de haricots tarbais en trilogie : harissa, pesto de pistaches et sésame
Hummus de haricots
Voici une idée pour utiliser les haricots tarbais dont je vous ai parlé hier. Décidément les trios d'apéritifs sont vraiment rigolos et ludiques. Après le trio de focaccia farcie je vous propose une trilogie d'houmous (ou hummus) à base de haricots tarbais (à la place des pois chiches). Finalement avec quelques ingrédients du placard et peu d'efforts on obtient un dip savoureux, varié et avec un petit goût d'ailleurs. Vous avez donc la version au sésame, la version au harissa (purée de piments rouges typique du Maghreb, un régal) et enfin la version délicate et raffinée aux pistaches. Sans le faire exprès il y a les trois couleurs... de l'Italie ;-).
Ces petites crèmes, à tartiner sur des crackers, une focaccia au blé dur et câpres ou du pain, mettent tout de suite de bonne humeur.

vendredi 16 août 2013

Haricots Tarbais : infos pratiques et conseils de cuisson

Haricots Tarbais
Voilà je suis rentrée à Paris après un beau séjour sous le soleil d'Italie... la mer, la montagne, la campagne et surtout ma famille. Des moments joyeux d'été que j'adore. Je vous en reparlerai.
Rentrée en France, voilà que je souhaitais vous toucher deux mots sur un produit typique, des haricots du Sud-Ouest vraiment bons et que j'ai découvert ici : les haricots tarbais (que vous connaissez sûrement).
Ce qui m'a frappé, à part le goût c'est aussi un peu leur histoire. Produit du terroir local qui a connu une grande apogée et qui a failli disparaître car la culture du maïs est devenue intensive et cet haricot demande beaucoup de travail manuel. Puis finalement il a connu un nouveau succès... et vous me connaissez, je suis sensible à ces histoires d'hommes, de terroir et de goût.
Donc voilà, avant de vous proposer une recette avec cet ingrédient lié à la belle cuisine généreuse du Sud-Ouest de la France, voici quelques petites infos.

Qu'est ce que c'est, ses caractéristiques ?

Le haricot tarbais est un haricot blanc, nacré de taille moyenne, à la peau fine, chair fondante et au goût délicat.

mercredi 14 août 2013

Crumble de pêches et prunes à la farine d'épeautre

Crumble peches prune et epeautre
Crumble prunes pêches
Le crumble avec les fruits d'été est un des desserts de vacances par excellence. On a besoin de presque rien, les fruits sont magnifiques et juteux et tout le monde est content. Je vous avais déjà proposé un crumble au maïs et fruits des bois ou un crumble  d'abricots et à la sauge et enfin un crumble aux myrtilles et coco. Vu que c'est déclinable à l'infini, j'en ai improvisé un, un soir à dîner, dans la maison de famille avec ce que le panier m'offrait : des prunes et des pêches plates délicieuses !
J'ai juste rajouté un peu de marjolaine (une des herbes que mon père soigne précieusement) et hop le tour est joué. J'ai également mélangé la farine avec de la farine d'épeautre pour un petit arrière goût intéressant. 
Vous allez vous régalez avec un effort minime ;-) C'est même presque léger...

lundi 12 août 2013

Granité pêches et vin rouge

Granité pêches et vin rouge
Granité pêches
Pesche al vino rosso... le pêches au vin rouge : un binôme séculaire (un peu comme les pêches et amaretti) qui pour moi est aussi un morceau d'Italie. L'idée de les associer dans un granité, ou peut-être plutôt dans un cremolato vu sa consistance un peu crémeuse, me turlipinait depuis un bout de temps. 
Vous savez sûrement qu'en Italie, on sert souvent en fin de repas les pêches marinées dans du vin rouge. Dessert de campagne frugal, qui plait toujours (étonnant n'est-ce pas ?). Je ne sais si c'est plutôt une excuse pour manger des pêches ou boire du vin :-). En tous cas, j'ai eu le déclic lors de mon voyage en Sardaigne quand j'ai goûté un sorbet (appelé là-bas sa carapigna qui à l'origine se référait plutôt au sorbet au citron préparé avec la neige mais maintenant le mot est plus générique), avec des pêches et leur vin rouge par excellence le Cannonau. Délicieux ! De là à passer au granité, il n'y avait qu'un pas.

vendredi 9 août 2013

Pain au blé dur, olives et anchois (du pêcheur) typique de la Campanie

Pain du pêcheur (aux anchois et aux olives)
Pain pêcheur
Un pain de l'été et du sud, ancien, un peu rustique... des pêcheurs (de la Campanie). Avec de la semoule de blé dur (comme le pain sicilien au blé dur) des restes d'anchois, quelques fois des olives, ils donnaient un goût gourmand au pain quotidien. Pauvre mais savoureux.
L'univers des pains dans le monde entier est fascinant, j'en redécouvre tout le temps comme il est arrivé à ce pain de semoule appelé pane del pescatore (du pêcheur). Il est croustillant, plein de peps et est parfait avec des soupes de poisson (comme ces seiches à la sauce tomate, in zimino) ou pour saucer ;-).
En passant qu'est-ce que j'aime cette saison, la lumière, le linge qui sèche en une heure au soleil, les cigales, le soir tiède et tous ce délicieux légumes, fruits, poissons grillés...

mercredi 7 août 2013

Trio de mini focaccia-sandwichs garnis à l'italienne pour l'apéritif

Aperitif italien avec un trio de focaccia sandwichs garnis
Focaccia sandwichs garnis
Une trilogie de mini sandwichs-focaccia farcis ça vous dit ? L'apéritif des belles tables joyeuses d'été (et d'hiver aussi). Bien italien.
La focaccia est un de mes incontournables depuis des années surtout quand je reçois et suis à court d'idées pour commencer le repas. C'est simple à faire, tout le monde est enthousiaste et, de mon côté, je m'amuse souvent à imaginer des garnitures. En gros (un peu comme dans mon livre Un déjeuner de soleil en Italie) je crée des mini-sandwich gourmands tous différents... Concept qu'on utilise beaucoup lors de l'apéritif en Italie ou les buffets de fête.
La focaccia est cette sorte de pain-pizza un peu moelleux et au bon goût d'huile d'olive. Le principe remonte très loin dans le temps et le mot vient du feu car c'était à l'époque le morceau de pain un peu écrasé que l'on mettait dans le four à bois pour tester la température avant d'y enfourner les grosses miches. Ensuite, elle a été enrichie avec l'huile et le sel. Il en existe différent types selon les régions et les villes. Celle-ci se rapproche plus de la focaccia genovese (qu'on appelle encore fugassa). On pourrait en manger sans s'arrêter. Un street food italien par excellence.
Voici donc avec la base de focaccia quelques idées gourmandes avec de beaux produits italiens comme le lardo di Colonnata, du pesto de courgettes au safran, des légumes à l'huile, de la mozzarella... Nous nous sommes régalés !