lundi 30 septembre 2013

Risotto à l'Ossau-Iraty, fraises et piment d'Espelette (et le Festival International de l'Image Culinaire à Oloron-Sainte-Marie)

Risotto crémeux Ossau_iraty, fraises et piment d'Espelette
Risotto Ossau-Iraty
Aujourd'hui un plat simple, bien réconfortant aux accents du Sud-Ouest : un risotto crémeux au fromage de brebis, l'Ossau-Iraty avec des petits plus, frais et piquants. J'adore le fromage dans le risotto, je trouve que c'est des amants passionnés...
Mais avant de vous livrer de la recette (elle est en bleu plus bas ;-), je souhaitais vous raconter les coulisses de cette photo, comme vous avez pu deviner. Je l'ai réalisée pour participer à un concours de photographie culinaire, le Festival International de l'Image Culinaire organisé par l'Office de Tourisme d'Oloron-Sainte-Marie, dans la catégorie blog de cuisine. Je vous en ai touché deux mots dans ce billet
En général je participe très rarement à des concours mais là je l'ai fait par défi et parce que je trouve que c'est important aussi d'être jugé par des professionnels (pas que photographes mais également des Chefs, des pro du monde de la cuisine comme des libraires, journalistes...) qui ont l'habitude de voir des magnifiques photos et qui savent cerner le côté technique. J'avais envie d'un autre regard sur mon travail. Connaissant en plus un peu l'esprit et l'ambiance de ce festival j'avais totalement confiance.
Je ne pouvais publier la recette et la photo avant l'annonce des résultats... qui ont eu lieu hier. Je ne vous ferai pas patienter plus longtemps : je n'ai pas gagné le premier prix c'est mon amie Florence qui l'a eu, amplement mérité. Je suis arrivée deuxième hi hi (et j'ai gagné un four BEKO, j'en avais d'ailleurs besoin ;-)
Le thème était la mise en valeur d'un ou plusieurs produit d'Aquitaine... et vu qu'il y a vraiment l'embarras du choix, j'ai hésité un peu. Puis tout à coup l'Ossau-Iraty (que j'aime beaucoup, j'avais même assisté à sa fabrication) s'est imposé à moi. Pour  le cuisiner tout en lui laissant l'espace nécessaire j'ai tout de suite pensé à un risotto.

Gratin de pâtes ziti aux champignons et mozzarella (pasta al forno)

Gratin de pâtes aux champignons et mozzarella
Gratin de pâtes
La pasta al forno (les pâtes au four ou gratinées) est un des plats italiens du dimanche par excellence (avec les lasagnes ;-) et de nos dimanches. J'aime son côté simple, familial, convivial, le parfum qui sort du four et ces assiettes désordonnées avec une petite croûte le fromage qui file. Ce plat est un vrai calin. En plus beaucoup plus rapide à faire que les lasagnes :-)
C'est aussi les pâtes que ma grand-mère nous prépare souvent quand on va la voir (avec du ragù qu'elle cuit depuis le matin à 7h).
Il existe comme vous pouvez imaginer de multiples recettes. Avec du ragù, que des légumes, des boulettes de viande, des champignons, que du fromage, du salami ou du jambon... Voici une des miennes avec les pâtes ziti dont je vous ai parlé (format que je trouve extra dans ce cas), des champignons sautés, de la sauce tomate gourmande au salami de Napoli (mais vous pouvez l'omettre pour une version végétarienne) et enfin un mélange de mozzarella et scamorza fumée. On sourit dès la première bouchée...

dimanche 29 septembre 2013

Ziti, le format de pâtes lisses du Sud de l'Italie

Ziti format de pâtes italien
Ziti
Je crois que je commence à prendre goût à ces articles parenthèse dédiés à un format de pâtes typique, son histoire, ses origines et les modes de l'assaisonner... un peu comme je l'ai fait avec les gnocchi sardes (malloreddus) ou les trofie. L'univers des pâtes est infini et chaque forme, morceau, rayure, trou ou roulage a son sens. Bon prochain billet promis, je les cuis hein, on ne va quand même pas manger des pâtes crues non ?
Aujourd'hui j'avais envie de vous parler de ce format rigolo et très bon, du Sud : les ziti (quel nom ! masculin pluriel en passant). Vous les avez déjà croisés ?
Les ziti (des fois appelés aussi candele, chandelles mais ces dernières sont généralement beaucoup plus grandes et larges) est un format typique et très répandu notamment en Campanie mais également en Sicile ou dans les Pouilles. Ils représentent pour moi presque un format d'antan, de ceux qui ont des racines, qui sont toujours là, vraiment symbole d'un endroit et des plats de pâtes au four de ma grand-mère napolitaine.

ORIGINES

Ainsi que vous le savez, les pâtes sèches sont nées en Campanie notamment dans la petite ville de Gragnano (je vous en ai parlé ici lors du jeu-concours avec les pâtes Garofalo :-). Au début de la fabrication, pratiquement manuelle, le choix des formats était très limité. Toutes les pâtes étaient  longues et lisses... et coupées par la suite à la main si besoin.

samedi 28 septembre 2013

Mousse au citron toute simple

Mousse au citron à base de lemon curd
Mousse citron
Vous n'avez pas le temps, pas grand-chose à la maison et avez besoin quand même d'un dessert tout simple ? Cette mousse classique et indémodable au citron à base de lemon curd est venue à ma rescousse et a plu à tout le monde par sa simplicité... comme quoi.
Vous avez dû le remarquer, dernièrement je me suis retrouvée d'humeur citronnière ;-) (bon je me rend compte que cette expression n'est pas le summum de l'élégance). Entourée de citrons de Sorrento magnifiques, leur parfums dès que je les ouvrais, mes allez-retours dans le salon pour inviter toute le monde à humer cette merveille (ils sont patients chez moi). J'avais l'impression d'être dans un petit univers bleu, jaune et ensoleillé et, quelque part, de voyager dans ma chère Méditerranée... Donc voilà, attendez-vous à d'autres desserts au citron prochainement.
À court de temps et un peu d'idées aussi, j'ai repensé à cette mousse que je ne faisais pas depuis peut-être dix ans. Très légère, parfumée, peu sucrée c'est un petit nuage bienvenu en fin de repas. 

vendredi 27 septembre 2013

Tarte à la crème d'amandes chocolat et framboises

Tarte crème d'amandes chocolat et framboises
Tarte chocolat framboises
Vous cherchez une idée de tarte pour le week-end, de celles élégantes, faciles, de fin septembre avec un touche de l'éclat de l'été ? (bon ce n'est plus l'été et le chocolat se déguste en toute l'année ;-) En voici une coup de coeur que j'ai réalisé plusieurs fois de suite : une tarte à la crème d'amandes chocolat et framboises. Avec la pâte sucrée au chocolat maison bien sûr.
Une tarte totalement dans mes cordes avec cette crème moelleuse, gourmande au goût profond chocolaté, le peps de l'acidulé des framboises, la pâte avec du goût, pas très sucrée.
Que le chocolat et les framboises se marient bien n'est pas un mystère (il suffit de voir cette superbe tarte au chocolat framboises et maïs de Pierre Hermé en passant ;-). Mais ici ce que j'aime c'est la crème, à mi-chemin entre une ganache (mais en moins dense et puissant) et une crème d'amandes classique, presque un gâteau à lui seul.

jeudi 26 septembre 2013

Pâte sucrée au chocolat (cacao) : deux recettes et quelques astuces

Recette et astuces pour réussir la pâte sucrée au chocolat
Pâte sucrée chocolat
Retour aux bases... avec une pâte à tarte très gourmande, la pâte sucrée au chocolat (ou pour être plus précis, au cacao ;-). Après vous avoir parlé de la pâte sucrée classique en deux recettes et vous avoir livré tous les conseils essentiels, voilà que nous passons du côté obscur de la force... avec le chocolat !
En gros le principe est le même sauf que les proportions, la texture (et le goût bien sûr) changent un peu à cause de la présence du cacao.
C'est une base que j'aime bien pour créer du contraste avec des fruits par exemple, du caramel ou bien sût du chocolat blanc. En plus comme toutes les bases de pâtes, c'est très pratique à faire à l'avance et cela ne prend que 10 minutes.
Je vous livre deux recettes, l'une classique et l'autre plus fine, fruits croisement de recettes et différents tests pour arriver au résultat qui me plait le plus. Elle est un peu plus délicate à travailler mais meilleure à mes yeux. Ceci dit les différences sont subtiles.
Vous trouverez dans le billet également tous les conseils pour la travailler, la cuire et la conserver... histoire de vous donner envie d'une tarte ;-)

mercredi 25 septembre 2013

Salade mélangée aux olives, céleri et carottes comme en Italie

Salade italienne mélangée aux olives céleri et carottes
Salade mélangée aux olives
...je devrais plutôt dire comme en Italie chez ma famille et notamment chez mon père (même si je l'ai rencontrée dans de nombreuses trattoria). Cette salade mélangée est une de mes préférée et c'est un hommage à mes étés en Italie. Elle pourrait d'ailleurs accompagner le rôti de porc aux figues d'hier par exemple, Avec les différentes variétés de salades achetées au marché, les olives vertes magnifiques (siciliennes ou des Pouilles) des restes de carotte et de céleri branche (très utilisé dans la botte), mon père improvise cette salade savoureuse, joyeuse, qui est toujours appréciée. Quelques fois il y ajoute également du fenouil cru.
Le salé et la texture des olives, le croquant des carottes et du céleri, l'assaisonnement frais, tout va donner une sensation très agréable, légère mais rassasiante. 

mardi 24 septembre 2013

Rôti de porc aux figues (et conseils de cuisson)

Rôti de porc aux figues et romarin
Rôti porc
Ah un plat de viande, facile, savoureux, un peu doux et surtout qui se fait tout seul : un rôti de porc au four avec des figues fraîches. Le sucré-fruité et le porc c'est toujours un mariage réussi n'est-ce pas ? (comme dans ce filet mignon de porc au vin rouge et raisins).
Le four a toujours été mon ami. Quand j'ai des invités à l'improviste, n'ai pas le temps de mettre les mains à la pâte, je suis fatiguée... il travaille un peu à ma place. Et puis j'aime les parfums qui s'en dégagent, ils me rappelleront toujours les dimanches d'enfance et d'adolescence avec les rôtis de ma mère (ou ses gâteaux d'ailleurs).
À la maison on adore les figues, ce fruit rustique, un peu sauvage et si lié à la Méditerranée. Et je dois dire qu'avec ce rôti elles ont fait des merveilles. C'est bon d'ailleurs aussi avec le jambon, un grand classique italien comme dans cette pizza au jambon et aux figues). Les figues apportent ce côté sucré presque caramélisé mais qui reste un fruit avec sa texture, son eau. Elles se marient parfaitement avec la saveur linéaire du porc.

lundi 23 septembre 2013

Semifreddo al limone (parfait au citron et limoncello)

Semifreddo au citron et limoncello
Parfait citron
Le semifreddo al limone ou parfait glacé au citron est un incontournable en Italie, un peu comme le semifreddo au café ou le parfait au chocolat. Des desserts frais, faciles, légers et élégants à servir toute l'année. Après vous avoir présenté les superbes citrons de Sorrento et d'Amalfi et m'être retrouvée avec la cuisine envahie de citrons ultra parfumés, je ne pouvais pas ne pas vous présenter cette recette que j'adore (et dont je suis fière hi hi ;-). Dédiée aux amoureux du citron.
Je ne vous cache pas que c'est le genre de dessert que je dégusterais sans fin en pensant à un coin sur le pointe de Sorrento qui embrasse la mer et est béni par la soleil. Délicieux, pratique, simple mais subtil parfait en toute saison surtout à la fin d'un repas copieux. 
Comme je disais le semifreddo au citron (un mi-froid au citron) est un grand classique italien. Il y a plusieurs recettes et façons de procéder. Je vous livre la mienne, fruit de nombreux essais pour arriver au goût et à la texture que j'aime.

dimanche 22 septembre 2013

Citron de Sorrento et d'Amalfi : infos et recettes

Les magnifiques limone di Sorrento et Costa d'Amalfi
Limone di Sorrento
Le citron est un fruit absolument magique, on  pourrait écrire un hymne à ce cadeau de la nature aux milles vertus et grand complice en cuisine. Symbole de la Méditerranée, de son climat, sa douceur et sa lumière, le citron a été pendant des siècles l'ami des hommes.
Aujourd'hui, je souhaitais vous parler de deux citrons magnifiques : le limone di Sorrento (femminello) e le  limone (sfusato) Costa d'Amalfi parce que je les adore mais surtout parce que par un concours de circonstances je me suis retrouvée dans ma petite cuisine parisienne avec ces beaux citrons donnés par une amie de Naples. Heureusement il ne sont pas seuls, il y en a plein d'autres variétés superbes comme ceux de Menton, Nice ou Sicile... ou même grecs ou marocains.
Je ne sais pas si pour vous c'est pareil mais quand j'ai un produit ou ingrédient particulier en cuisine, souvent éphémère, je deviens toute excitée et ai envie de le cuisiner de mille façons. Avant de le transformer, je souhaitais vous toucher donc deux mots sur l'origine, le mode de cultivation et les caractéristiques de ces deux citrons qui les rendent spéciaux. Et si vous cherchez des idées, je vous donne aussi quelques suggestions de recettes au citron. D'autres sont à venir comme vous pouvez imaginer :-)

Limone di Sorrento et limone Costa d'Amalfi : caractéristiques et  différences 

Ces citrons sont vraiment sublimes. Reconnus du monde entier, labélisés (IGP) et protégés par Slow Food, ils sont un trésor précieux fruit de culture et savoir-faire millénaire. 

Nouveau titre et logo du blog

Nouveau style pour le titre Un déjeuner de soleil
Un déjeuner de soleil blog
Coucou et très bon dimanche à tous ! Juste un petit mot avant de revenir à la cuisine pour vous dire que je me suis enfin décidée (après 4 ans no comments ;-) à changer le style du titre du blog et à ajouter un petit logo.
J'y ai songé longtemps puis finalement j'ai décidé de faire confiance à la talentueuse illustratrice Francesca Ballarini que j'ai d'ailleurs rencontrée à travers le blog (le sien Io & Nina est très poétique). Elle connaissait bien mon univers et a une sensibilité rare.

Je n'avais pas d'idée figée mais je souhaitais garder la couleur bleue (de la Méditerranée, du ciel, de la mer... ;-), un style sobre, original, léger mais un peu gai aussi (d'où le clin d'oeil du soleil).
Voici donc le résultat qui me ravit !
Voilà pour le mini changement, j'espère qu'il vous plait aussi.

À tout à l'heure ;-)

vendredi 20 septembre 2013

Aubergines au chocolat ou la parmigiana dolce typique d'Amalfi et de Sorrento

Aubergines au chocolat comme à Amalfi
Aubergines au chocolat
Les melanzane al cioccolato ou la parmigiana dolce. Aubergines au chocolat ou parmigiana sucrée ?!? Rassurez-vous je ne suis pas tombée sur la tête (peut-être celui qui a eu l'idée un peu oui ;-), il s'agit d'un dessert classique italien étonnant et très bon. Et ce n'est pas non plus un dessert de Noël malgré la décoration aux fruits confits (en même temps des aubergines en hiver c'est un peu difficile).
Typique de la côte d'Amalfi et de la péninsule de Sorrento en Campanie (en gros on ne le voit que là-bas), il se sert traditionnellement... à ferragosto (le 15 août). Un dessert de fête, ancien, considéré par Slow Food, à protéger. Localement elles s'appellent mulegnane c'a' ciucculata ou parmiggiana doce.
Avouez que quand on lit le titre la curiosité est grande, on se demande d'abord quel goût ça a que ce binôme aubergines chocolat (ceci dit on associe déjà le chocolat au légumes comme les courgettes ou le potimarron n'est-ce pas ?). Puis on se dit que quand même quelle idée que de transformer les aubergines à la parmigiana classique en version sucrée (sans mozzarella ni fromage hein) et en plus avec une sauce au chocolat.

jeudi 19 septembre 2013

Scarole sautée aux olives, raisins et pignons comme à Naples

Scarole sautée aux olives, raisins et pignons
Scarole sautée aux olives
Ceux qui me suivent depuis un bout de temps connaissent sûrement mon faible pour la scarole, cette drôle de salade de la famille des chicorées, aux feuilles géantes et coriaces, que l'on mange crue mais surtout cuite (du moins en Campanie et notamment à Naples). Je vous avais en effet déjà proposé la pizza di scarola (tourte pizza de scarole, un symbole) que je déguste chaque fois que je m'approche de la Campanie et notamment au Sud du Latium, près de Gaeta, dans un petit kiosque avec terrasse qui donne sur la mer (un de nos endroits préférés depuis des années). Je m'était également lancée dans la version soupe de scarole aux des fruits secs et du citron confit ou dans la scarole sautée aux pruneaux et guanciale.
Ces plats à base de scarole sont un must à Naples, notamment en hiver et en période de Noël (il y en a toujours chez ma grand-mère). Une façon de rendre séduisante une simple salade. Comme pour la caponata sicilienne, il existe différentes versions plus ou moins riches et avec ou pas l'élément sucré des raisin qui va équilibrer parfaitement la subtile amertume de la scarole.

mercredi 18 septembre 2013

Zuppa inglese, le trifle italien à la crème et au chocolat

Zuppa inglese
Zuppa inglese
Zuppa inglese... soupe anglaise ? Mais en version italienne ? ;-) Probablement beaucoup d'entre vous connaissent ce dessert traditionnel italien, un grand grand classique, un peu comme la pinolata toscane
Oui oui les inspirations sont anglaises et c'est un petit neveu du fameux trifle. Il remonte paraît-il à la Renaissance et on le retrouve encore aujourd'hui principalement en Émilie-Romagne, à Ferrara, mais il existe dans bien d'autres régions comme la Toscane, les Marches ou le Latium avec des variantes. 
J'ai commencé à apprécier la zuppa inglese quand je l'ai dégusté à 20 ans chez les tantes de mon mari. C'est leur dessert fétiche, celui dont elles sont fières et qu'elles préparent depuis 40 ans tous les jours de fête. Fait maison ainsi avec tant d'amour c'est très bon. Des saveurs familières comme la génoise (le fameux Pan di Spagna), la crème pâtissière et la crème au chocolat qui plairont toujours. Et avec la touche ancienne (on pourrait presque dire has been ;-) de la liqueur qui rend le gâteau plus parfumé et intéressant. 
La version que je vous propose aujourd'hui est celle de l'Émilie-Romagne, plus un vrai trifle servi en verrine (afin d'en apprécier les différentes couches) et très crémeux. Les tantes de mon mari en font un gâteau (très bon aussi et que l'on retrouve plutôt à Rome ou dans les Marches) avec un glaçage au chocolat.
De quoi s'agit-il et pourquoi ce nom me direz-vous ?

mardi 17 septembre 2013

Frittata à la scamorza fumée

Frittata au four à la scamorza fumée
Frittata à la scamorza
Hier je vous ai fait la tête comme une pastèque avec un de mes fromages chouchous, la scamorza fumée. À part les idées recettes de l'autre billet, voici une nouvelle façon de l'accomoder (elles sont infinies ;-) : une omelette au four ! De celles vite faites, sans se casser la tête, un soir en semaine.
Petite parenthèse : la frittata italienne est tout simplement une omelette cuite à la poêle avec de la matière grasse, comme la française. Le plat minute que l'on peut préparer à la maison en presque toutes circonstances. Elle est est caractérisée par le fait qu'il y a un tout petit peu moins d'oeufs (souvent dilués avec du lait), du fromage et surtout par son côté plus cuit que l'omelette française baveuse (miam !).
Donc la frittata en soi n'est pas cuite au four (contrairement à ce que j'ai pu lire dans de nombreux livres et magazines anglo-saxons puis français). Si elle est cuite au four (option que je préfère tout simplement car elle est zéro stress) on dit frittata al forno ;-)

lundi 16 septembre 2013

La scamorza fumée : infos, recettes et bonnes adresses

Scamorza fumée, qu'est-ce que c'est, quoi faire avec et où la trouver ?
Scamorza
Un peu comme la mozzarella ou le parmesan, la scamorza fumée (il existe aussi une version qui ne l'est pas) fait vraiment partie de ma vie et de mon quotidien en cuisine depuis toujours... Origines napolitaines, affinités de famille, gourmandise... je ne sais. Et, pour ma plus grande joie on en trouve assez facilement en France depuis quelques années. Un fromage doux, gentil avec ce petit côté fumé qui le rend encore plus charmant.
Depuis le début du blog, vous avez plusieurs recettes avec ce fromage mais aujourd'hui je me suis dite qu'il méritait un billet produit tout pour lui histoire de comprendre un peu sa composition, ses origines mais surtout pour vous donner des idées de recettes et des bonnes adresses.

Qu'est-ce que la scamorza ?

La scamorza (des fois appelée aussi caciocavallo, cousine de la provola même s'il y des différences subtiles et en général la provola est plus grande et plus affinée) est un fromage peu affiné typique du Sud de l'Italie. La plus connue et, apparemment, la meilleure est celle de la Campanie.

dimanche 15 septembre 2013

Blondies aux groseilles

Carrés au chocolat blanc et groseilles
Carrés chocolat blanc
Vous cherchez une idée pour le goûter bien gourmande avec des restes de placard (bon le mien sentait l'escale au magasin bio ;-) ? La voici ! Des carrés ou des blondies (la femme blonde des brownies avec du chocolat blanc ou encore plus de sucre) aux groseilles pour le côté fruité et bien acidulé.
Quand j'ai vu de belles groseilles françaises sur les étals (peut-être les dernières) je n'ai pu m'empêcher d'en acheter. Ensuite je me suis retrouvée à la maison avec une grande envie de dessert et pas grand-chose sous la main (pour dire j'avais juste un oeuf et un blanc).

samedi 14 septembre 2013

Aubergines grillées puis marinées aux herbes

Aubergines au four marinées aux herbes
Aubergines marinées
Bon bon officiellement l'été n'est pas encore fini... et nous avons encore jusqu'en octobre de bons légumes du soleil comme les aubergines. Pour changer un peu des aubergines a scapece ou même des aubergines panées, voici une version plus légère et sans prise de tête : des aubergines cuites au four puis marinées aux herbes... comme en Italie (ou ailleurs d'ailleurs ;-). En réalité je n'ose même pas dire qu'il s'agit vraiment d'une recette mais c'est un truc que nous aimons beaucoup à la maison et qui me dépanne quand je n'ai pas trop le temps de faire de la vraie cuisine. Je me suis donc dite que c'est une idée qui pourrait vous plaire aussi.

vendredi 13 septembre 2013

Glace miel et cannelle (sans oeufs)

Glace au miel et cannelle (sans oeufs)
Glace cannelle
Et nous voilà à la fin de menu marocain : une glace au miel et cannelle sur la même base que le gelato stracciatella ( fiordilatte)... un peu improvisée. Pas vraiment une recette traditionnelle mais en accord avec les parfums de là-bas n'est-ce pas ?
Je venais de préparer la pastilla au lait, j'avais encore un peu de temps et vu que chez moi on raffole de glaces je me suis lancée dans celle-ci sans oeufs à base uniquement de lait et de crème. Une base classique en Italie qui m'est bien pratique quand je n'ai plus d'oeufs à la maison.
Le miel va apporter du sucré, de la chaleur mais aussi un peu une texture plus dense et va éviter une cristallisation excessive de la glace. Sans parler de la cannelle l'amoureuse du miel. Deux ingrédients si gentils et si doux que rien que les évoquer nous fait du bien.

jeudi 12 septembre 2013

Pastilla au lait

Pastilla au lait et à la fleur d'oranger
Pastilla au lait
La pastilla au lait est l'un de mes desserts marocains préférés. Simple, frais et raffiné avec ses couches croustillantes si séduisantes. Déjà le nom est joli et si l'on pense que cette crème de lait soyeuse est parfumée à la fleur d'oranger (ou à la rose), il fait rêver.
Vous vous souvenez peut-être du mouhallabieh, une petite crème toute blanche libanaise parfumée à la fleur d'oranger. Il  a de grandes affinités avec la crème de la pastilla et d'autres crèmes siciliennes. Un fil rouge (plutôt blanc) qui voyage le long de la Méditerranée...
La pastilla ou bastilla la plus connue est celle au pigeon (un délice festif !), ici nous sommes plutôt au dessert :-). Point de gâteau mais une sorte de mille feuilles avec cette crème nacrée (sans oeufs et liée avec de la fécule de maïs ) délicate et parfumée. 

mercredi 11 septembre 2013

Tajine de poulet au citron et aux olives

Tajine ou tagine de poulet au citron
Tajine de poulet
Toujours dans le mood marocain. Comment faire l'impasse sur le tajine (ou tagine) ? J'adore ce type de plat, variable à l'infini, qui mijote doucement, s'imprègne de tous les parfums et nous rend des saveurs superbes et réconfortantes. Un met familial et gai qui fait voyager.
Aujourd'hui je vous propose le célèbre et classique tajine de poulet au citron (confit au sel, grand symbole de cette cuisine) et aux olives. Un tagine doré, parfumé et finalement assez léger je trouve. Il a le goût du soleil et d'un repas généreux. En plus c'est vraiment très facile à faire même bien à l'avance. 
Les épices chaudes mais subtiles accompagnent cette viande blanche gentille, rehaussée par le goût particulier des citrons confits et le goût salé des olives. Un trinôme qui s'entend très bien.
Le tajine est un plat qui prend le nom du récipient, typique du Maroc et de l'Algérie notamment. Son origine est berbère.

mardi 10 septembre 2013

Briouates ou bricks de viande hachée

Briouates de viande
Briouates de viande
Voici la deuxième entrée servie à mon dîner marocain (même si'l s'agit d'un met qui se déguste dans tout le Magreb) après la salade de lentilles, oignons et tomates. 
Une gourmandise incroyable que ces briouates... elles se mangent sans fin et sans faim à n'importe quelle heure. Forcément c'est frit, crousti-moelleux me direz-vous :-). Des petits paquets triangulaires qui cachent une farce, ici de viande de boeuf, bien parfumée, à la coriandre. 
Un met très facile à faire, nourrissant, sympathique et informel qui ravira vos invités.
La feuille de brick m'a toujours fascinée (comme la phyllo d'ailleurs) surtout qu'avant elle ne se réalisait qu'artisanalement. Une pâte d'une finesse incroyable à base de farine et de semoule et d'eau cuite comme une crêpe. C'est ça que j'aime dans la cuisine : quelques ingrédients, du savoir-faire, de l'imagination, de la patience.... et une petite merveille qui voit le jour.
Les briouates sont un de ces en-cas qu'on peut très bien manger avec les doigts dans la rue et que l'on ne peut refuser. 

lundi 9 septembre 2013

Salade marocaine de lentilles, oignons et tomates

Salade marocaine de lentilles
Salade marocaine de lentilles
Pour changer un peu et partir plus loin, cette semaine sera marocaine. Non qu'il s'agisse de ma cuisine quotidienne (je la déguste plus que je ne la cuisine, je suis hors terrain de jeu) mais c'est une gastronomie que j'apprécie beaucoup depuis l'adolescence, de beaux souvenirs. 
Variée, très parfumée, goûteuse, généreuse, colorée avec sa touche d'évasion grâce aux épices tout en gardant des points de repères très familiers pour moi. C'est toujours la Méditerranée n'est-ce pas ?
Vous aurez donc droit à tout un menu salé et sucré. En fait j'aurais voulu préparez 100 recettes (c'est l'effet que ça me fait quand je me plonge dans une cuisine d'ailleurs), mais il faisait chaud et j'ai commencé avec des classiques faciles ;-)
Voici donc le premier épisode, très simple, frais et sain : une salade de lentilles pleine de peps. Avec des épices (coriandre, cumin...), des oignons qui vont donner du goût, la fraîcheur des tomates et enfin l'incontournable coriandre (que j'ai d'ailleurs appris à apprécier avec la cuisine marocaine et la cuisine indienne). Il existe énormément de recettes de salades de lentilles, celle-ci en est une très très agréable.
Les légumineuses sont des sujets aux mille vertus et beaucoup de peuples du monde ont su leur donner des robes de gala gourmandes.
En passant si vos cherchez une autre salade intrigante voici la salade de lentilles, raisins et grenade :-)
Pour revenir à la cuisine marocaine, j'en ai goûté de l'authentique quand je devais avoir 15 ans chez une amie.

dimanche 8 septembre 2013

La table du Comté à Lyon du 2 au 6 octobre 2013 : lieu éphémère pour se régaler autour de ce beau fromage

Petite actu du soir avant de revenir aux recettes : un évènement autour du fromage comté... Un fromage délicieux, riche en histoire et en savoir-faire, qui n'a plus besoin de présentations. 
Vous savez que je l'aime beaucoup et j'ai même eu la chance d'aller sur place, dans le Jura, découvrir le terroir et les secrets de fabrication (vous avez des images du voyage au pays du Comté)
Là, je souhaitais juste vous toucher deux mots sur une belle initiative qui se déroulera à Lyon (la capitale de Gastronomie ;-) et aura comme sujet le Comté : La table du Comté.
Quand j'ai lu à propos de ces jours dédiés au comté à travers des dégustations, des échanges, des ateliers, je me suite c'est la fête du Comté! Et peut-être que certains d'entre vous qui sont dans la région pourraient être intéressés.  
L'événèment aura lieu du 2 au 6 octobre 2013. L'entrée est libre pour les échanges, par contre il faut s'inscrire pour pouvoir profiter des déjeuner des dîners. Vous pouvez le faire jusqu'au 16 septembre sur ce lien. Il y aura ensuite un tirage au sort et l'annonce des gagnants à compter du 20 septembre.
Une fête qui durera 5 jours dans un lieu spécial et éphémère...

Mais de quoi s'agit-il ?

samedi 7 septembre 2013

Pavlova aux myrtilles, mûres et Limoncello

Pavlova myrtilles et mûres avec crème au Limoncello
Pavlova myrtilles limoncello
Après le granité aux myrtilles et limoncello voilà que j'ai recyclé ce binôme dans une pavlova... à tomber ! J'aime énormément les pavlova, vous savez ce gâteau meringué, coiffé de crème chantilly et de fruits. Simple comme bonjour, frais, beau, léger, craquant, aérien... et déclinable à l'infini. Il a tout pour lui et il nait souvent chez moi pour recycler des blancs d'oeuf (un peu comme les financiers ou l'angel food cake ;-). Je vous avais déjà proposé une pavlova fraises des bois et coco mais aujourd'hui elle est plus violette avec des myrtilles, des mûres et une chantilly au limoncello (ma grande découverte du moment).
Dessert australien ou de la Nouvelle Zélande (la paternité est discutée) au fond très anglosaxon ami de l'Eton Mess (oh combien j'en ai mangé en Angleterre), très maison. Le concept est simple : on compose avec 3 bonnes choses classique, indémodables comme la meringue, la chantilly et les fruits.
Je suis sûre que la fameuse danseuse russe Anna Pavlova à qui a été dédié ce gâteau n'aurait jamais imaginé son immense succès ni que son nom devienne aussi connu ;-)

vendredi 6 septembre 2013

Granité myrtilles et limoncello

Granita aux myrtilles et Limoncello
Granité myrtilles
J'adore ces journées ensoleillées à Paris, un vrai cadeau que ce ciel bleu et cette chaleur... l'été n'est pas encore fini ? Bon aujourd'hui on dirait une autre saison avec toute cette pluie. Ce granité aux myrtilles et limoncello, léger et parfumé, a été servi récemment comme pré-dessert (désormais vous le savez : il y a presque toujours des glaces maison quand j'ai des invités). 
Les myrtilles sont liées à la fin de l'été et à mes souvenirs en montagne, dans les Alpes ou dans les Dolomites. Et pour tout vous dire elles me rappellent tellement ma grand-mère maternelle... la championne de la tarte et des charlottes aux myrtilles. 
Et puis j'avais du très bon Limoncello de Sorrento dans le frigo. Voilà, le Limoncello quant à lui est lié à cette lumière magnifique et ce climat rieur que l'on trouve en Campanie, patrie de ma grand-mère paternelle, aussi gaie et spéciale que les citrons de là-bas. La montagne et la mer dans une granita en gros.
Citron et myrtilles sont de bons amis, je les avais déjà associés dans cette superbe panna cotta à l'ancienne (aux blancs d'oeuf). Et ici aussi, ils se sont bien amusés. 

jeudi 5 septembre 2013

Pâtes trofie au ragù de tomates cerise et poisson comme à Carloforte

Trofie aux tomates cerise et poisson
Trofie sauce au poisson
Comme promis, voici la suite de l'histoire trofie (c'est un peu les feux de l'amour culinaire ici ;-) ces pâtes à base farine et eau typiques de la Ligurie. Je vous présente donc une sauce au poisson et tomates cerise succulente, avec encore un goût d'été. Une sorte de ragù, version de la mer et beaucoup plus léger. Très bon aussi avec d'autres pâtes fraîches ou sèches.
Le trofie ont la caractéristique d'être glissantes tout en ayant de la texture. Je trouve qu'elles font merveille avec le poisson notamment avec la fraîcheur et la douceur des tomates cerise. Un plat raffiné qui reste très simple et rapide à préparer.
Au bord de mer et notamment en Sardaigne du Sud, la cuisine du poisson est très présente (même si finalement c'est un phénomène assez récent qui date de l'après-guerre). J'ai goûté avec grand plaisir à ce plat dans un restaurant, Da Nicolo', situé dans la commune de Carloforte sur une île en Sardaigne (l'île dans l'île), très belle, San Pietro. Il fait partie de la carte depuis de nombreuses années.
Mais les trofie n'étaient pas une spécialité de la Ligurie me direz-vous ? Oui c'est vrai mais il y a un lien particulier : Carloforte tout en faisant partie de la Sardaigne a été pendant longtemps génoise. On y parle encore génois, la ville a aussi une allure de Ligurie avec ses maisonnettes colorées et la cuisine a pris ses plats traditionnels comme les trofie et le pesto. Rigolo n'est-ce pas ?

mercredi 4 septembre 2013

Trofie, les pâtes typiques de la Ligurie : origine, recette et conseils + vidéo

Recette et conseils pour préparer les trofie fraîches
Trofie
Le monde infini autour de la pasta continue de me fasciner depuis toujours. Et les pâtes fraîches maison avec. Que ce soit des pâtes fraîches aux oeufs ou sans oeufs, c'est toujours aussi ludique et gratifiant fait maison. Après vous avoir présenté les gnocchi sardes (pâtes fraîches au blé dur) aujourd'hui c'est le tour de la Ligurie (plus exactement de Sori et de Recco) avec un format très connu, ancien et surtout absolument délicieux quand il est frais (rien à voir avec la version sèche contrairement à d'autres formats que je trouve souvent meilleurs secs) : les trofie ou trofiette.
Vous connaissez sûrement ce format, beaucoup de marques le produisent. Il plait et est parfait avec le pesto. Symboles de Ligurie , le trofie sont devenues nationales. Il existe même une expression locale : "tu ne vaux pas ou tu ne comprend pas une trofia"... tu ne vaux ou ne comprend rien ;-)
Vu que j'avais envie de m'amuser et que je les préfèrent fraîches (elles cuisent mieux), j'ai pensé à vous en parler et vous donner tous les trucs pour les préparer maison.
Vous n'aurez besoin d'aucun ustensile (pas de machine à pâte) mais juste de vos mains :-). Et pour vous aider, en bonus vous avez aussi une mini vidéo sur le mouvement (merci à mon mari un champion des trofie :-) La prochaine fois je vous proposerai un super assaisonnement...
Comme beaucoup de pâtes du Nord de l'Italie, les trofie sont composées à l'origine de blé tendre (on en fait aujourd'hui aussi avec du blé dur mais je préfère la version traditionnelle) et d'eau.

mardi 3 septembre 2013

Focaccia moelleuse aux tomates et olives typique de Bari dans les Pouilles

Focaccia tomates et olives typique de Bari en Italie
Focaccia di Bari
Cette focaccia, presque un pain gourmand, typique des Pouilles, est vraiment très séduisante : huile d'olive, tomates, olives, origan...
Je vous ai souvent parlé de focaccia et notamment du grand feeling que les Pouilles ont avec ce genre de pain, que j'ai d'ailleurs dégusté récemment sur place avec grand plaisir ;-). Je vous avais proposé la focaccia pugliese qui est caractérisée par le présence des pommes de terre dans la pâte (un délice !) et les tomates au-dessus.
Comme toujours il existe différentes versions, dont celle d'aujourd'hui. Ici, il s'agit de la focaccia soffice (moelleuse) di Bari (capitale des Pouilles) qui est, en réalité, plus un pain bien assaisonné qu'une pizza (vu son volume et sa texture). On le déguste comme en-cas à mi-mattinée (et qu'à l'époque on emportait aussi à la campagne lorsqu'on travaillait dans les champs). Vous pourrez le servir également comme pain (nous avons dîné avec : un peu de charcuterie ou de fromage, un salade et un fruit... frugal)
Mais pourquoi cette focaccia de Bari est-elle spéciale ?

lundi 2 septembre 2013

Recettes pour le petit déjeuner : brioches, céréales, cakes, pâtes à tartiner...


Hi hi la rentrée est déjà là... Je ne sais pas vous, mais elle me donne de l'énergie. De nouveaux projets, des envies, du travail aussi et le retour définitif en cuisine. Comme pour un peu tous, le rythme s'accélère et j'aime bien commencer la journée avec des bons petits trucs faits maison.
Voici donc, pour bien commencer la semaine, 24 idées recettes sucrées pour le petit-déjeuner (breakfast ;-) 100% maison, qui feront plaisirs aux enfants et aux grands. Vous pourrez presque toutes les préparer à l'avance... ou les cacher dans le cartable pour le goûter.
Vous avez des pains, des brioches, des biscuits, des barres de céréales, des pancakes, des confitures... l'embarras du choix qui, j'espère, vous inspirera (faites clic sur l'image ou le titre de la recette).

Bon début de semaine et bonne rentrée à tous !

Pains et brioches
Brioche à la
crème et chocolat Croissants? Pain au
lait
Chocolate
babka with olive oil and tonka bean Kanelbullar -
brioche suédoise à la cannelle Panini
all'olio

dimanche 1 septembre 2013

Melanzane a scapece : aubergines marinées au vinaigre et à la menthe comme en Campanie

Melanzane a scapece : aubergines marinées au vinaigre
Scapece d'aubergines
Décidément on sent la rentrée qui s'approche... si j'ai si envie de garder la saveurs de légumes du soleil dans un pot ;-) Je vous présente aujourd'hui une grande spécialité napolitaine qui a des cousins dans d'autres régions d'Italie mais également dans d'autres pays Méditerranéens et de l'Amérique du Sud : le melanzane a 'scapece (aubergines à l'escabèche, oui oui le nom vient de là ;-).
C'est une lectrice qui m'a donné envie, il y a quelques jours, de préparer ces aubergines marinées au vinaigre que je déguste régulièrement quand je suis en Italie.
Il s'agit d'aubergines mais il y a aussi une version, beaucoup plus répandue et connue, avec les courgettes frites puis mises en pot dans une marinade avec du vinaigre, d'huile d'olive et de la menthe fraîche. Une méthode de conservation ancienne et bien gourmande. J'adore ouvrir ce petit pot pour l'apéritif ou quand je sers des viandes, ça apporte un goût végétal et de la fraîcheur incomparable.
La scapece est vraiment symbole de la Campanie depuis de siècles. Tout d'abord (un peu comme la caponata ou le saor) ce procédé était destiné au poisson, notamment les anchois ou les sardines, si abondantes en Méditérranée. Ainsi les pêcheurs pouvaient conserver et donner du peps à leurs restes de pêche. Ensuite cela s'est appliqué aussi aux légumes, en particulier aux aubergines et au courgettes mais vous pouvez très bien faire la même chose avec des oignons par exemple. 
À Noël à Naples on sert traditionnellement du capitone a scapece (une sorte d'anguille). Mon père adore, moi un peu moins ;-)