samedi 15 février 2014

Brioche moelleuse aux pommes

Brioche moelleuse aux pommes
Brioche pommes
Le cocon du week-end c'est souvent la brioche. Je m'amuse à faire des tests avec plein de recettes depuis des années et je les partage avec vous. Vous avez bien sûr sur le blog la brioche classique (dite aussi parisienne, que vous avez été très nombreux à tester) bien beurrée avec une mie gourmande et filante.
Celle-ci aux pommes est le fruit d'un autre essai très très concluant. Vu notre enthousiasme à la maison, il fallait que je vous en parle. Bon elle se rapproche d'une brioche classique pour la quantité de matière grasse (il n'y a pas de secrets ;-) mais j'ai joué un peu et j'ai mélangé le beurre doux, le beurre salé et le saindoux. Par ailleurs, les phases de levées sont différentes. Et le résultat est : un moelleux impressionnant ! 

Peut-être la plus moelleuse que j'ai jamais réalisée (fruit d'un coup de chance ? ;-). Et ces pommes apportent un peu d'humidité très agréable, surtout quand la brioche est tiède (comme toujours).
La mie est donc plus aérienne que d'habitude mais la croûte moins épaisse. Je vous conseille d'essayer, elle sera parfaite pour le petit déjeuner ou bien au goûter avec une crème anglaise :-)
Bonne soirée et bon dimanche !

Brioche moelleuse aux pommes (pour 6 personnes)
  • 360 g de farine riche en gluten (gruau, manitoba, T45...) + un peu pour le plan de travail
  • 50 g de beurre doux + 30 g de beurre semi-sel + un peu
  • 50 g de saindoux (ou bien 130 g de beurre en tout)
  • 60 g de sucre semoule
  • 3 g de levure sèche de boulanger (ou 8 g de fraîche)
  • 2 gros oeufs entiers (120 g) + 1 jaune pour badigeonner la surface
  • la pulpe d'une gousse de vanille
  • 2 pommes moyennes (reinettes, chantecler...)
  • une pincée de sel

1. Dans un saladier ou la cuve d'un robot, mélanger la levure avec 5 cl (50 g) d'eau tiède et 50 g de farine et une pincée de sucre. Couvrir le récipient de film alimentaire et laisser lever dans un endroit tiède à l'abri de courants d'air 1h30. 
2. Ajouter à cette pâte, le reste de la farine et du sucre, la vanille et les oeufs, un à un (en attendant que le précédent soit absorbé). Mélanger en ajoutant un peu d'eau (5 cl environ) jusqu'à ce que le pâton se détache des parois. Incorporer ensuite, peu à peu (en 5 fois) des morceaux de beurre et de saindoux mous. Pétrir encore jusqu'à ce que la pâte devienne homogène et se détache des parois. Couvrir le récipient de film alimentaire et laisser lever une à deux heures, jusqu'à ce que la pâte double de volume.
Après cette levée on peut aussi aplatir la pâte, la couvrir de film alimentaire et la mettre au frais une nuit.
3. Éplucher les pommes, les couper en dés et les poêler avec une noix de beurre et un peu de sucre jusqu'à ce qu'elles colorent à peine. Laisser tiédir.
4. Reprendre la pâte à brioche sur un plan de travail légèrement fariné. L'écraser délicatement avec les mains afin de former un rectangle de 2 cm d'épaisseur. Parsemer de pommes et le rouler.
5. Insérer le boudin dans un moule à cake de 30 cm environ, beurré et fariné la pâte doit couvrir 2/3 de la hauteur environ). Laisser encore lever dans un endroit tiède à l'abri des courants d'air 30 minutes environ, le temps qu'elle lève et arrive pratiquement au bord.
6. Préchauffer le four à 190°C (statique). Badigeonner la surface de la pâte avec le jaune d'oeuf battu puis enfourner 30 à 40 minutes environ (15 minutes dans le bas du four et le reste du temps au milieu). Vérifier bien la couleur.
Sortir du four, poser le moule de côté 5 à 10 minutes puis démouler et poser sur une grille. 
Servir tiède ou à température ambiante. Elle se conserve bien, couverte de film alimentaire, jusqu'au lendemain.

Conseils :
- Comme indiqué dans la recette, vous pouvez procéder en deux temps, la veille avec la première levée, puis repos au frigo et le lendemain la deuxième levée.
- La brioche n'est pas particulièrement sucrée, à vous de la déguster telle quelle, ou avec des crèmes ou même ajouter des éléments plus sucrés : remplacez les pommes par des poires, ajoutez des amaretti émiettés ou même de l'orange confite (50 g environ).
- La brioche est extrêmement moelleuse même le lendemain, par contre, par rapport à la brioche classique sa croûte est moins épaisse et sa mie moins souple.

7 commentaires:

  1. Elle est superbe cette brioche, je fonds... :)

    RépondreSupprimer
  2. Une magnifique brioche !
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  3. elle doit être excellente cette brioche =P

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que le week-end, la brioche est un vrai plaisir. Bonne soirée Edda ! Bises

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne idée d'avoir pensé au saindoux et je ne vous apprendrai rien si je vous dis que j'ai du stock en permanence donc votre recette m'a tendu les bras et j'ai juste remplacé la levure par mon gentil levain en super forme!!! Bien bonne aussi celle-ci avec les pommes à refaire tant que j'ai du saindoux miam miam!....merci et bravo encore!
    Mamijo

    RépondreSupprimer
  6. Très bonne recette ! Je l'ai testée cette semaine et je trouve la pâte bien moelleuse. Merci Edda ! http://www.odelices.com/recette/brioche-roulee-aux-pommes-r3847/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour le retour et le clin d'oeil ! Très contente qu'elle t'ait plu :-)

      Supprimer