lundi 24 février 2014

Soupe toscane à l'épeautre (zuppa di farro della Garfagnana)

Soupe à l'épeautre comme en Toscane (zuppa di farro)
Soupe à l'épeautre
Une soupe frugale à l'épeautre typique de la Toscane et notamment de la zone de Garfagnana (près de Lucques) où l'on produit encore, depuis des temps immémoriaux, de l'épeautre (une céréale proche du blé tendre) de très bonne qualité, le fameux farro toscan. Cette soupe, appelée zuppa ou minestra di farro, est vraiment gentille, humble réconfortante. À l'image de la simplicité et du côté essentiel, mais toujours très juste, de la cuisine toscane.
L'idée de départ est bien sûr le potager (avec toujours le fameux soffritto composé d'oignon, céleri et carotte ;-), les herbes. Et puis bien sûr l'épeautre (je le préfère de loin au riz dans les soupes) avec sa saveur, sa mâche très agréable et puis la touche de la pomme de terre et de la tomate qui lui donnent un bon goût. Elle est rassasiante et savoureuse tout en restant légère, je trouve.

Il existe plusieurs variantes (vous avez des suggestions plus bas) selon les familles. Celle-ci, très végétale, est une de celles que je préfère et est inspirée du livre La cucina toscana, écrit par des amis italiens que j'apprécie beaucoup, dont je vous ai souvent parlé.
Concernant l'épeautre, si vous ne trouvez pas celui toscan ou un autre, vous pouvez très bien opter pour le petit épeautre de Provence (encore une autre variété)
Une soupe parfaite pour un lundi soir n'est-ce pas ?

Soupe toscane à l'épeautre (zuppa o minestra di farro della Garfagnana) (pour 4 à 6 personnes)

  • 200 g d'épeautre, de type italien, farro (ou de petit épeautre), en magasin bio
  • 180 g de pulpe de tomate en boîte, ou en saison, fraîche
  • 1 petite pomme de terre
  • 1 oignon jaune moyen
  • 1 branche de céleri (sans les feuilles)
  • 1 carotte moyenne
  • 1 petite gousse d'ail
  • marjolaine et sauge (pour cuire) et feuilles de persil plat (pour servir)
  • huile d'olive vierge extra
  • sel

1. Laver, éplucher et couper en dés la carotte, la pomme de de terre et le céleri. Émincer l'oignon. Les faire revenir dans une casserole à fond épais avec l'ail épluché et coupé en deux et 4 cs d'huile d'olive. Dès qu'ils commencent à colorer à peine, ajouter la tomate, la pomme de terre et couvrir d'un peu d'eau. 2. Après 5 min ajouter l'épeautre, quelques branches de marjolaine et 3 feuilles de sauge. Couvrir à nouveau d'eau et porter à frémissement une demi-heure. Goûter la texture de l'épeautre et vérifier la cuisson des pommes de terre. Si besoin cuire encore une dizaine de minutes et ajouter encore de l'eau (ou du bouillon végétal). Saler.
3. Servir chaud ou tiède avec quelques feuilles de persil plat, un filet d'huile d'olive et si on aime avec du parmesan ou du pecorino râpé.

Conseils :
- La soupe se garde bien jusqu'au lendemain
- Généralement en Toscane on sert les soupes un peu denses mais à vous d'ajuster la quantité de liquide (sachant que l'épeautre en absorbe pendant la cuisson).
- Cette version de la soupe est une des plus légères et frugale, très végétale. Il existe des versions avec des petits haricots blancs (cannellini) ou rouge (borlotti) ou même des haricots verts, en saison.
- Pour un plat plus complet on peut ajouter des morceaux de viande de cochon (poitrine...), du lard, du jambon cru... au début de cuisson ou à mi-cuisson.

9 commentaires:

  1. Une soupe bien gourmande ! Bises

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Edda, j'ai fait cette soupe hier soir et elle fut très appréciée. J'ai, d'ailleurs, acheté pour la première fois du petit épautre. J'avoue que je referai ce potage rapidement. Mille fois merci pour le partage. Marion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Marion,
      Merci pour le retour, je suis ravie que vous ayez aimé et de vous avoir fait découvrir le petit épeautre !
      Belle soirée

      Supprimer
  3. Elle était parfaite même pour un mercredi soir ;-)!!délicieuse (j'adore toutes les soupes) et j'ai beaucoup aimé cette new découverte toscane, un grand merci!..
    Bonne soirée
    Mamijo

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Merci pour cette jolie recette, la soupe est en train d'embaumer la cuisine, nous allons nous régaler ce soir!
    Avez-vous une recette de ribolatta (orthographe??). J'ai déguster cette soupe dans un restaurant à Florence et j'en garde un souvenir ému!
    Bonne soirée
    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Hélène,
      Merci à vous, ah ravie pour le parfum, vous me direz pour la dégustation..
      Non il n'y a pas de recette de ribollita sur le blog mais j'y pense (le problème est un peu le repérage des ingrédients ici, il faut un chou particulier que je n'ai pas encore trouvé).
      Bonne soirée

      Supprimer
  5. Bonsoir
    Je reviens ici par hasard, je cherchais justement une recette de ribollita, et évidemment je suis allée sur mon blog de cuisine italienne préféré.
    J'ai trouvé ailleurs, et je vais de toute façon faire avec ce que j'ai trouvé au marché. J'ai pris des feuilles de chou kale, qui viennent en fait d'Italie d'après ma marchande bio, et c'est elle qui m'a dit de faire la ribollita avec.

    RépondreSupprimer