mercredi 7 mai 2014

Huile d'olive au basilic

Huile d'olive aromatisée au basilic - Basil olive oil
Huile au basilic
Histoire de rester dans l'atmosphère de Méditerranée et de mon nouveau livre (clic), voici une recette rapide et très parfumée.
Les huiles d'olive aromatisées ont quelque chose de magique... la touche en plus sur vos plats (c'est par ailleurs très pratique car avec un seul geste on assaisonne en parfumant). Aujourd'hui vu que la belle saison arrive avec ses magnifiques bouquets ou plantes de basilic, je vous propose une huile aromatisée au basilic, maison bien sûr et prête en quelques minutes.
Elle est idéale avec les pâtes bien sûr, des légumes rôtis ou mijotés, dans une salade de poulet par exemple... Vous pouvez en faire ce que vous voulez.
Je vous avait déjà proposé l'huile au piment minute (ah que de souvenirs de Calabre) qui elle se garde plus longtemps. Ici nous sommes plutôt en mode herbes fraîches :-)

Bon si vous vivez au soleil vous avez plus de chance ;-) Chez moi en Italie on cultive le basilic sur la balcon dès le mois d'avril ou mai, selon la météo, plus ou moins clémente à Rome.
Lancez-vous, c'est délicieux, en plus cela vous permettra de garder plus longtemps le parfum du basilic près de vous.

En passant encore merci pour l'accueil de mon nouveau livre et vos nombreuses participations au jeu pour gagner un exemplaire (vous avez jusqu'au 10 mai)  Presque tous les produits que vous avez cités sont dans le livre ;-)

Huile d'olive au basilic (pour 30 cl)
  • 30 cl d'huile d’olive vierge extra de qualité (fruitée et délicate)
  • 40 feuilles de basilic lavées et séchées (dans l'idéal fraîchement cueillies)
  • 1 càc de sel
Mettre les feuilles de basilic dans un bol à mixeur avec le sel et l'huile d'olive. Mixer par à coups (en deux ou trois fois) jusqu'à ce que l'huile devienne presque homogène. Verser dans un récipient et laisser reposer 20 min.
Filtrer la préparation à l'aide d'une gaze posée sur une passoire à thé. Verser l'huile dans une bouteille.

Conseils :
Vous pouvez l'utiliser de suite ou bien la garder, au maximum une semaine, à l'abri de la lumière. Dans ce dernier cas, pensez à secouer un peu la bouteille avant utilisation.

20 commentaires:

  1. C'est une bonne idée!!

    Quand j'ai fait huiles aromatisées, je mets les herbes dans l'huile. Mais je n'avait jamais bien mélangé comme ça, comme un pesto liquide, pour appeler en quelque sorte.

    Bien s'il garde moins de temps, une semaine est assez, nous devons essayer!!

    Il sera aussi délicieux pour pizza!!!
    Comme toujours, excuse moi mon fraçais!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Paula,
      Oui il y a plusieurs méthodes, moi aussi je fais comme vous surtout avec d'autres herbes plus résistantes et sèches (comme le romarin, la sauge ou même le piment)
      Il y aussi une méthode à chaud pour le piment par exemple qui est extra http://www.undejeunerdesoleil.com/2010/11/huile-dolive-au-piment-sans-attente.html
      Dans ce cas, le basilic en 'éclatant' va libérer tous ces arômes et donner une belle saveur. Le revers de la médaille c'est qu'il se garde moins mais bon c'est si rapide à préparer.
      Merci comme toujours pour vos messages et bonne journée !

      Supprimer
  2. Une semaine c'est court !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui le basilic est frais, plus fragile que d'autres herbes par exemple, du fait aussi qu'il est mixé. Il se conserve donc moins. J'ai donné un temps indicatif où l'huile, à mon sens, donne le meilleur d'elle même (reste parfumée...). Après vous faites ce que vous voulez...

      Supprimer
  3. Juste sur les petits pains ails - herbes que j'ai testés et qui sont vraiment a mon goût, ça sera parfait!! J'aromatisais mes huiles dans les bocaux pour tomates séchées et je n'ai jamais pensé à mixer le basilic: je ne mettais que des herbes sèches: romarin,thym..merci encore Edda!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai sur les petits pains à l'ail c'est parfait !
      De rien :-) Belle journée

      Supprimer
  4. Hum alors là que du bonheur à venir sur mes petites ciabattas !!!je reviens justement avec un pot de basilic tout frais qui tombe bien pour tester ce nouveau partage, excellente idée de le mixer! Encore un immense merci à vous pour votre colossal travail!....
    Bon fin de journée
    Mamijo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmm vous me donnez faim...
      Un immense merci comme toujours
      Bon 8 mai !

      Supprimer
    2. Merci le 8mai à Orléans on honore Jeanne D'Arc!!!petite parenthèse historique;-)
      Alors comme prévu délicieux simple et efficace un vrai nectar!..
      Bonne soirée,
      Mamijo

      Supprimer
  5. Bonjour Edda,
    Je me souviens de ta délicieuse huile pimentée. J'avais tellement aimé que j'en avais préparé pour des cadeaux gourmands.
    Cette version est plus classique mais je l'utilise aussi souvent avec du basilic ou de la coriandre.
    J'ai découvert, il y a 4 ou 5 ans, grâce à Robuchon (mon maître toujours!) les huiles parfumées (très subtiles : ail/citronnelle; menthe/harissa ; curry/orange ; lard/ail, ..) cuites à basse température au four dans un bocal fermé pendant 3 h. Le résultat est magnifique et peut se conserver plus longtemps. Tu connais?
    Là aussi c'est un domaine infini....tu ne voudrais pas nous en faire un livre? Quoi?!!
    Merci encore et bon week end prolongé
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Danielle,
      Je suis très intéressée par les huiles dont tu parles et je souhaiterai avoir de plus amples renseignements. C'est dans un des ouvrages de Robuchon que tu as trouvé ça? Lequel? Tu parles de les cuire à basse température... mais à quelle température exactement? Merci pour d'avance pourtes renseignements

      Supprimer
    2. Bonjour Danielle,
      Ah je suis ravie, moi aussi j'avais été bluffée par cette huile au piment et suis restée donc sur les 40°C. J'avais entendu parlé de cette cuisson au four mais je n'ai jamais essayé, je suis curieuse d'avoir les détails (tu vois que moi aussi j'apprends plein de choses avec toi ? ;-)
      Beau week-end à toi aussi !

      Supprimer
    3. Bonsoir Edda,
      C'est dans le "Robuchon facile" aux édition Ducasse, recueil de 24 recettes publiées à l'occasion du 150ème anniversaire des relations franco-japonaises. On y retrouve l'univers gastronomique de JR avec un parti pris très pédagogique (encore plus que d'habitude) : chaque recette est détaillée en sous recettes qui peuvent être utilisées seules ou s'assembler avec d'autres, façon légo, quoi!
      Pour en revenir aux huiles parfumées, il mélange huile olive et arachide, avec par exemple du curry, de l'ail, du romarin, du zeste d'orange qu'il met dans un bocal fermé hermétiquement puis au bain marie dans un four chauffé à environ 80° pendant 3h (ou 2h pour certains mélanges). Conserver à température ambiante et à l'abri de la lumière (une huile, quoi!)
      Quelques gouttes de cette huile sur sa crème glacée au choux fleur en font un plat magnifique (j'ai testé pour vous!!).
      Je suis sûre que très bientôt tu nous proposeras des petits bijoux d'associations sur cette base (si tu aimes le résultat).
      J'espère que ces informations répondent à la question de Cubillas.
      Bonne soirée

      Supprimer
    4. Je suis à la recherche d'informations pour faire mes huiles aromatisées.
      Alors merci pour ces détails. Faut il passer l'huile en fin de cuisson ?

      J'ai lu par exemple que l'ail était quasiment prohibé sauf si on consommait l'huile durant la semaine tout en la conservant au frigo. Y a t'il des remarques à ce sujet dans le livre de mr Robuchon ?

      Merci d'avance

      Supprimer
  6. Bonjour Edda,
    Tu m'intrigues! (excuse de tutoiement mais depuis le temps que je te lis tous les matins tu m'es devenue très familière, et j'obéis, par ce tutoiement, à un impératif culturel- Espagne-) Tu dis:"Presque tous les produits que vous avez cités sont dans le livre " alors je suis curieuse de savoir lesquels on a cité qui ne sont pas dans ton livre. De mémoire, je ne sais plus si tu as mis le poulpe, que j'ai cité hier, mais j'ai comme l'impression que tu penses à plus d'un produit ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cubillas,
      Tu peux tu peux... ;-) Non il n'y a pas le poulpe , il aurait pu en effet avec plein d'autres produits mais j'ai du faire un choix entre toutes les catégories et il y en a déjà une quarantaine (sinon il aura fallut un livre de plus 500 pages ;-)). Certains autres produits typiques ne sont pas traités séparément mais de manière transversale comme la semoule de blé dur, les moules, le miel, les fromages de brebis, certaines herbes ou épices, le yaourt...
      Belle journée et merci !

      Supprimer
  7. Très belle idée ,que je vais essayer rapidement....encore Merci Edda
    Bonne soirée
    Martine

    RépondreSupprimer
  8. le fond de la verrine (1/8e), sans MIXAGE avec soit du basilic vert, soit du poupre, soit du "burns" donne d'excellents résultats et surtout se garde.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça se garde toujours peu (le basilic est frais et délicat pas comme le romarin par exemple) mais surtout ça n'a pas du tout l'intensité de parfum qu'on retrouve ici avec cette méthode.
      Bon dimanche

      Supprimer