vendredi 28 février 2014

Soufflé de pommes de terre

Soufflé de pommes de terre au fromage et aux herbes
Soufflé pommes de terre
Aujourd'hui je vous propose un grand classique français, un incontournable qui fait l'effet d'antan mais qui a gardé son pouvoir de séduction : le soufflé aux pommes de terre. Très bon en entrée ou comme accompagnement d'un rôti du dimanche. Avec du fromage bien sûr, des herbes et un petit plus : que des blancs d'oeuf pour plus de légèreté !
Le soufflé fait un peu l'effet des années 1970/80 je trouve, mais en même temps il est vraiment indémodable (comme le soufflé au chocolat) doux et gentil. Je me souviens petite oh combien ma mère en a préparés et ils étaient tous parfaits !
Généralement pour un soufflé salé on part d'une béchamel ou en tous cas d'une crème à laquelle on ajoute les oeufs dont les blancs sont toujours montés pour le côté aérien.

jeudi 27 février 2014

Tarte crumble à la crème pâtissière et aux griottes

Tarte crumble (sbriciolata) à la crème pâtissière et aux griottes
Sbriciolata crème pâtissière et griottes
Une tarte italienne inspirée d'un gâteau napolitain : la pizza dolce... qui n'est pas une pizza du tout mais une tarte, généralement garnie de ricotta et de confiture, ou bien, de crème pâtissière et de fruits. 
J'adore le binôme crème pâtissière et fruits (notamment s'ils sont acidulés comme les griottes) dans les tartes en général. Mais quand la crème est cuite au four cela lui donne un air de tarte maison intemporelle (comme dans la pinolata par exemple) qui me fait toujours penser à l'Italie.
Les tartes crumble sont une invitation à la gourmandise en version décontractée et informelle. En Italie, elles portent le nom de sbriciolata (qui signifie effritée) et sont souvent garnies de crème pâtissière et de fruits de saison (les pommes en hiver et les griottes au sirop en été ou toute l'année par exemple).

mercredi 26 février 2014

Verrine à l'orange sanguine : crème brûlée, gelée et mousse au chocolat

Verrine à l'orange : crème brûlée, gelée et mousse chocolat
Verrine à l'orange
Une verrine inspirée du marché et du soleil du sud... après avoir acheté deux kilos de magnifiques oranges sanguines (je pourrais rester là à les regarder un bon moment :-). Après le sorbet à l'orange, je souhaitais un autre dessert léger et fruité qui mette vraiment en avant la saveur superbe des oranges (et qui ne soit pas compliqué surtout).
J'ai donc bien réfléchi, hésité.... avant de réaliser une verrine en trois couches. J'ai adapté ma base de crème brûlée (qui ici n'est pas brûlée ;-) en version à l'orange (avec le zeste et le jus), j'ai opté ensuite pour une gelée pure d'orange (mais en plus moelleux) pour le peps et la fraîcheur. Enfin, pour le contraste et le côté gourmand, j'ai ajouté une mousse au chocolat orange, un peu plus légère car préparée avec du jus d'orange. J'aime tellement les fruits et mariés au chocolat mmm...

mardi 25 février 2014

Piccata de veau (scaloppine al limone)

Piccata de veau (scaloppine al limone) comme en Italie
Piccata veau
Après la Toscane, nous revenons en Lombardie, dans la zone de Milan, avec la fameuse piccata de veau et plus précisément les scaloppine al limone (petites escalopes au citron). Un plat vraiment minute, une valeur sûre qui plait toujours, même aux enfants. Un peu comme les saltimbocca à la romaine
Il existe d'autres recettes de scaloppine tout le long de la botte, souvent plus riches mais celles-ci sont les plus simples, essentielles et celles que vous trouverez la plupart du temps en trattoria comme les pâtes tagliolini au citron (qui peuvent faire office de primo dans ce cas). Un plat finalement fin, léger et réconfortant que nous adorons (comme la majorité des italiens).
Je vous livre ici la recette di casa (de chez moi ;-), celle de Milan. Mais étant donné qu'il existe deux versions, la mienne est hybride, savoureuse mais pas trop "sauceuse". C'est celle que je préfère. 
Le principe est très simple avec juste 4 ingrédients.

lundi 24 février 2014

Soupe toscane à l'épeautre (zuppa di farro della Garfagnana)

Soupe à l'épeautre comme en Toscane (zuppa di farro)
Soupe à l'épeautre
Une soupe frugale à l'épeautre typique de la Toscane et notamment de la zone de Garfagnana (près de Lucques) où l'on produit encore, depuis des temps immémoriaux, de l'épeautre (une céréale proche du blé tendre) de très bonne qualité, le fameux farro toscan. Cette soupe, appelée zuppa ou minestra di farro, est vraiment gentille, humble réconfortante. À l'image de la simplicité et du côté essentiel, mais toujours très juste, de la cuisine toscane.
L'idée de départ est bien sûr le potager (avec toujours le fameux soffritto composé d'oignon, céleri et carotte ;-), les herbes. Et puis bien sûr l'épeautre (je le préfère de loin au riz dans les soupes) avec sa saveur, sa mâche très agréable et puis la touche de la pomme de terre et de la tomate qui lui donnent un bon goût. Elle est rassasiante et savoureuse tout en restant légère, je trouve.

dimanche 23 février 2014

Crème pâtissière à la pistache

Crème pâtissière pistache
Crème pâtissière pistache
Voilà juste une idée de fin de journée pour changer un peu de la crème pâtissière classique et la rendre encore plus séduisante et avec un petit goût de Sicile : la crème pâtissière à la pistache. Délicieuse déjà seule ou sur une tarte, vous pouvez en faire un peu ce que vous voulez ;-)
C'est d'ailleurs un autre de mes coups de coeur, de ceux tout simples pour le dessert de dernière minute. 
J'ai hésité sur la base à utiliser avec des oeufs entiers ou des jaunes ? Puis finalement je souhaitais quelque chose de bien onctueux et riche qui accueille bien la saveur de la pistache (la matière grasse véhicule le goût ;-). J'ai donc opté pour la crème à base de jaunes.
Le grand secret (vous avez dans ce billet deux recettes et toutes les astuces pour réussir la crème pâtissière) réside dans la qualité de la pâte de pistache

samedi 22 février 2014

Gâteau meringue aux noisettes, mousse au chocolat et au café

Gâteau ou entremets meringue noisettes, café et mousse au chocolat
Gâteau meringue mousse chocolat
Il faut bien terminer la semaine avec un dessert gourmand et chocolaté.  Un de mes derniers coups de coeur... pour recycler un reste de blancs d'oeufs et de noisettes ;-). Je vous présente donc l'entremets du week-end : un gâteau composé de meringue aux noisettes et au café garni, tenez-vous, bien de mousse au chocolat blanc et au chocolat noir et café. Plein de promesses n'est-ce pas ?
Nous avons adoré les constrastes de saveurs (sucré, amer), de textures, croustillant et mousseux. Bien sûr on en mange pas des tonnes (juste avant j'avais servi le sorbet à l'orange sanguine et à la pomme :-) mais le plaisir est vraiment là.

vendredi 21 février 2014

Sorbet à l'orange sanguine et à la pomme verte

Sorbet orange sanguine pomme
Sorbet orange
Ce matin le ciel était bleu et plein de promesses (un peu moins maintenant) et j'avais envie de vous proposer un sorbet d'hiver à l'orange sanguine (je l'adore). D'accord c'est froid (même si personnellement, vous le savez, je mange les glaces sous tous les climats) mais c'est léger, rafraîchissant surtout en fin de repas comme pré-dessert. Tout le monde apprécie généralement.
Non seulement l'orange sanguine est délicieuse (si elle est de qualité), un peu sucrée, parfumée mais je la trouve aussi sensuelle... et elle me rappelle tellement mes hivers en Italie où nous en dégustions pendant des mois.
En passant elle peut faire office aussi d'entrée comme dans cette merveilleuse salade d'orange et olives à la sicilienne.

mercredi 19 février 2014

Torta putana (gâteau italien à la polenta, aux pommes et aux fruits secs)

Gâteau italien à la polenta, pommes et fruits secs (torta putana ou pinza)
Gâteau polenta pommes (torta putana)
Torta putana ou pinza. Un gâteau d'antan gourmand typique du Nord de l'Italie et notamment de la zone de Vicenza, en Vénétie, vraiment très bon ! Il a comme base de la polenta (vue la région ;-) même s'il existe aussi des versions avec le pain rassis, et plein d'autres bonnes choses comme les pommes, les pignons, les raisins... Il reste ainsi très agréable (surtout niveau texture grâce à la polenta), fruité, humide.  Un principe semblable aux autres pains sucrés notamment de Noël comme le Zelten par exemple mais le goût et la texture sont très différents.
Ne vous fiez pas à son aspect un peu rustique (genre j'ai tout mélangé et mis dans le poêle... même si c'est un peu ça ;-) ni à son nom folklorique et à l'orthographe du Nord torta putana (putana ou plutôt puttana signifie putain, probablement à cause des ingrédients chaotiques, comme dans les pâtes à la puttanesca ;-), sa saveur est bien plus raffinée que son aspect. Mais c'est ce dernier qui le rend sympathique je trouve. Le genre de dessert très maison de campagne ou de grand-mère :-)

lundi 17 février 2014

Galettes de risotto (riso al salto)

Galettes de risotto (riso al salto) ou comment le recycler
Galettes risotto
L'hiver j'ai inévitablement envie de cuisine cocon et, en particulier, de cuisine du Nord de l'Italie (pas de tomates, d'aubergines ou de basilic ;-). Celle bien chaude, chaleureuse, riche et avec du beurre (comme les cotoletta à la milanaise) et du fromage. Sauf en cas de nostalgie de soleil.
Aujourd'hui nous partons à Milan découvrir un grand classique, le revers de la médaille (très séduisant) et le recyclage du fameux risotto au safran à la milanaise : en version galettes, le riso al salto (riz sauté). Croustillantes à l'extérieur et fondantes à coeur.
Et oui, parce que le risotto peut vivre différentes vies (toutes très belles).
Au Sud c'est le riz (et traditionnellement pas le risotto qui est un mets du Nord, mais on peut aussi faire avec) qui devient ludique et sexy en version croquette frite et panée comme dans les arancini au ragù siciliens ou les supplì romains, par exemple. Et bien au Nord c'est le risotto qui se transforme en galettes (dorées grâce au safran et au beurre) absolument irrésistibles.

dimanche 16 février 2014

La mostarda italienne : origines, recettes et marques (non, ce n'est pas de la moutarde ;-)

Tout savoir sur la mostarda di frutta italienne : origines, recettes, marques
Mostarda italienne
Pour être plus fidèle à la tradition italienne, j'aurais dû vous parler de ce produit particulier, unique, qu'est la mostarda di frutta (rien à voir avec la moutarde française) en période de fêtes de Noël. Mais bon,  le temps passe et j'en consomme tout l'hiver, donc nous sommes encore à temps. Je vous avais d'ailleurs déjà touché deux mots sur la mostarda de Cremona à propos des tortelli di zucca (ravioli de potiron un peu doux, une recette magnifique).
Généralement la mostarda est un peu méconnue hors frontières, mais certains d'entre vous connaissent bien cet ancien condiment à base de fruits. Pour les autres, curieux et gourmands, à la recherche de produits originaux et ancestraux, je me suis dite que cet article tout savoir sur la mostarda (y compris comment la consommer) pouvait vous être utile...
Personnellement, je l'ai découverte à 20 ans et cela a été un coup de coeur surtout pour toutes ses possibilités en cuisine. je n'ai jamais osé me lancer à la maison (ce n'est pas difficile) à cause de la moutarde ;-)
Une trace du mélange sucré-salé et des goûts particuliers de la Renaissance, qui a ensuite presque disparu dans la cuisine française et italienne.

La mostarda : qu'est-ce que c'est ?

samedi 15 février 2014

Brioche moelleuse aux pommes

Brioche moelleuse aux pommes
Brioche pommes
Le cocon du week-end c'est souvent la brioche. Je m'amuse à faire des tests avec plein de recettes depuis des années et je les partage avec vous. Vous avez bien sûr sur le blog la brioche classique (dite aussi parisienne, que vous avez été très nombreux à tester) bien beurrée avec une mie gourmande et filante.
Celle-ci aux pommes est le fruit d'un autre essai très très concluant. Vu notre enthousiasme à la maison, il fallait que je vous en parle. Bon elle se rapproche d'une brioche classique pour la quantité de matière grasse (il n'y a pas de secrets ;-) mais j'ai joué un peu et j'ai mélangé le beurre doux, le beurre salé et le saindoux. Par ailleurs, les phases de levées sont différentes. Et le résultat est : un moelleux impressionnant ! 

jeudi 13 février 2014

Trois menus faciles pour la Saint-Valentin : poisson, viande ou végétarien

Menu de fête poisson
Menu poisson
Vous cherchez encore quelques idées faciles, rapides et raffinées pour la Saint-Valentin (ou autre fête à deux ou à plusieurs ;-) ? Voici donc trois menus (cocktail, entrée, plat et dessert) déclinés autour du poisson, de la viande ou même végétarien... L'avantage c'est quelles sont presque toutes simples, assez légères, à préparer au dernier moment ou bien à l'avance (histoire de ne pas passer 4 heures en cuisine et arriver exténués au dîner).
Bien sûr ce ne sont que des suggestions ou des inspirations (il y a en des centaines). Vous pouvez toujours aller consulter l'index ou, pour un dîner italien, la rubrique cuisine italienne.
Pour accéder aux recettes, faites clic sur le titre de la recette.

mercredi 12 février 2014

Semifreddo (parfait) à la pistache

Semifreddo pistache
Semifreddo pistache
Si vous cherchez un dessert un peu élégant, léger, facile et à préparer à l'avance pour la Saint-Valentin, le voici ! Un semifreddo à la pistache, tout pur et frais. Dans ma phase pistachée, après vous avoir proposé la glace à la pistache, le sorbet à la pistache le bavarois pistache et la bûche citron pistache, il ne manquait plus que le parfait glacé :-)
Comme l'indique son nom et précisé presque à chaque fois (désormais vous le savez) le semifreddo est un demi-froid c'est à dire une crème glacée typique italienne (c'est la soeur du parfait) un peu plus riche qu'une glace et surtout qui se réalise sans sorbetière.
Ce semifreddo est un délice simple et pur qu'on apprécie particulièrement en fin de repas ou même au goûter.
Pour la base, je suis partie de ce semifreddo aux noisettes (un grand miam pour lui aussi ;-).

mardi 11 février 2014

Focaccia sans pétrissage

Focaccia sans pétrissage
La focaccia ou plutôt je devrais dire les focacce puisqu'il en existe différents types en Italie selon les régions, est un peu ma recette fétiche. Celle que je réalise quand je n'ai plus de pain, des invités, même hors de chez moi, presque les yeux fermés.... Tout le monde l'apprécie autant à chaque fois et je me dit qu'on aurait tort de s'en priver. On peut la servir seule ou garnie à l'apéritif, à la place du pain ou même l'utiliser comme base pour un sandwich.
Aujourd'hui je souhaitais vous proposer la version un peu pour les nuls (mais bon les autres aussi sont vraiment très simples à réaliser) que je réalise le plus souvent.. tout simplement car il ne faut pratiquement rien faire et qu'en moins de deux heures c'est prêt ! C'est la célèbre focaccia sans pétrissage (inspirée d'une recette d'un  Chef italien en Angleterre, Giorgio Locatelli). D'ailleurs je vous l'ai déjà proposée il y a quelques années en version plus particulière : focaccia sans pétrissage aux olives et blé arso (à découvrir). Elle se rapproche beaucoup de la focaccia typique de la Ligurie.

lundi 10 février 2014

Soupe crémeuse de carottes et de lentilles corail

Soupe veloutée carottes lentilles et brebis
Soupe carottes lentilles
Une soupe veloutée, réconfortante et ensoleillée... avec des restes : carottes et lentilles corail, deux amies orangées.
Je vous ai déjà proposé des soupes avec des carottes qui peuvent (si si) devenir séduisantes : la soupe de carottes, pomme et orange, la soupe de carottes et coco, un cappuccino de carottes, féta et pesto ...
Mais ici c'est encore différent du fait de la présence des lentilles qui vont apporter du corps et un goût plus 'nourrissant'. Nous avons en effet adoré le texture très crémeuse et la saveur plus proche des lentilles que des carottes (pour la grande joie de mon mari ;-).
Je l'ai servie avec des copeaux de tomme de brebis (un côté lacté très agréable) et, pour les hommes, il y avait aussi des morceaux de saucissons sec.

dimanche 9 février 2014

Shortbreads au gingembre

Biscuits shortbreads au gingembre (ginger)
Shortbreads
Des biscuits pour le thé, extrêmement fondants et gourmands avec une touche pleine de vitalité : voici donc la recette des célèbres biscuits shortbreads... au gingembre confit. Un vrai délice, très difficile de s'arrêter. Ils sont d'ailleurs parfaits pour accompagner la glace au gingembre :-)
La plupart du temps je prépare des shortbreads au citron mais là j'avais vraiment envie de gingembre (tonifiant non ?) qui rehausse le côté friable et doux du biscuit.
Oh combien de fois ma mère nous rapportait de ses voyages en Grande-Bretagne ou au Danemark (il sont répandus là-bas aussi) ces jolies boîtes avec ces biscuits beurrés et la petite pointe de sel qui les rendaient si séduisants. J'adore ce biscuit, au fond très simple, qui a d'ailleurs des origines lointaines (plusieurs siècles) et qui constituait un biscuit de luxe en Angleterre.

samedi 8 février 2014

Blanquette de veau

Blanquette de veau à l'ancienne
Blanquette veau
L'hiver, on a souvent envie de viande mijotée, crémeuse, goûteuse et réconfortante dont la cuisine française est d'ailleurs bien riche. Il suffit de penser au boeuf bourguignon (une magnifique invention) ou au cassoulet. Un autre incontournable et indémodable est bien la blanquette de veau. Rien que de prononcer le mot, on replonge dans des souvenirs d'enfance, d'odeurs dans la cuisine de grand-mère et on se laisse chouchouter par la viande tendre et gentille.
Les viandes mijotées sont vraiment le fruit de savoir-faire des hommes qui devaient rendre nobles des viandes plus très jeunes ou, en tous cas, des morceaux plus difficile à cuire.
Voici donc ma version de blanquette de veau à l'ancienne (à quelques détails près, je vous les indique plus bas).

vendredi 7 février 2014

Le saindoux : infos pratiques et recettes

Tout savoir sur le saindoux
Saindoux
Cela fait plus de deux ans que je souhaitais vous parler d'un produit très ancien (comme le beurre ou l'huile), traditionnel dans plusieurs pays (du cochon ;-) que j'ai redécouvert en cuisine il y a quelques années, notamment dans certains gâteaux typiques italiens. Il s'agit du saindoux (joli nom pour une matière grasse non ? ;-).
Je souhaitais donc partager avec vous quelques infos pratiques sur sa composition, son usage, sa conservation et bien sûr des recettes avec (le plus souvent très traditionnelles). Sachant que bon je ne l'utilise pas tous les jours, loin de là, je suis un grande consommatrice d'huile d'olive (origines obligent) surtout en salé et de beurre en sucré. Mais je trouve que le saindoux dans certaines recettes est irremplaçable. C'est comme dans la vie, tout ingrédient est différent et a ses avantages.

J'en entends parler depuis toute petite, puisqu'il fait partie de la vie de ma grand-mère et de l'enfance de mon père (oui des tartines avec du saindoux c'est à dire lo strutto, ou même badigeonné sur une pizza chaude) mais je n'ai commencé à l'utiliser qu'à l'âge adulte.
Il faut savoir que même en Italie, l'huile d'olive n'a pas toujours été la reine de matières grasses comme aujourd'hui, tout simplement car elle n'était pas disponible facilement (voir pas du tout) dans toutes les régions. Par contre presque tout le monde avait un cochon et fabriquait du saindoux :-)

jeudi 6 février 2014

Meringues au chocolat

Meringues aux pépites de chocolat
Meringues chocolat
Le meringues ont toujours un charme tranquille, gourmand et sans temps. Si en plus elles cachent des pépites de chocolat c'est encore meilleur :-) Une mignardise de fin d'après-midi, pratique à avoir sous la main... et surtout une excellente façon de recycler des blancs d'oeufs qui dorment dans le frigo.
Si les meringues vous font peur je vous invite à lire ce billet ou les cinq astuces pour des meringues parfaites où je vous donne tous les conseils et les secrets, c'est vraiment simple (même dans les proportions), il faut juste être un peu patient.
Ici je n'ai pas utilisé de poche à douille, je souhaitais une forme très maison, un peu désuète, mais à vous de leur donner la silhouette que vous aimez.

mercredi 5 février 2014

Tarte au chocolat et au praliné

Tarte aux deux chocolats et praliné
Tarte chocolat praliné
Après vous avoir proposé la délicieuse pâte sablée au praliné (certes moins fofolle que du praliné pur dégusté à la petite cuillère), voici notre dessert ultra gourmand : une tarte aux deux chocolats et praliné. Pour encore plus de chocolaté et une texture plus craquante, vous pouvez aussi remplacer la pâte sablée par de la pâte sucrée au cacao.
Que voulez-vous c'est l'hiver, il fait gris et quelques fois on a besoin de se consoler ;-)
Sur le blog vous avez une multitude de tartes au chocolat, toutes différentes : tarte tout chocolat, tarte chocolat au lait et mangue, tarte au chocolat blanc, tarte au caramel, chocolat et noixtarte chocolat framboises et maïs, tarte au riz et au chocolat... En voici donc une nouvelle version, toujours délicieuse.

mardi 4 février 2014

Pâte sablée au praliné : deux recettes et astuces

Pâtes sablée au praliné : deux recettes et conseils cuisson, conservation...
Pâte sablée praliné
J'ai un faible pour les tartes et leurs pâtes mais ça vous le savez. Généralement j'utilise comme base la pâte sucrée ou la pâte brisée mais quelques fois je vais plus loin avec la pâte sablée. Cette dernière diffère de la pâte sucrée car souvent beaucoup plus riche en beurre et avec un côté friable qui est idéal surtout avec les biscuits. Mais elle est un peu plus délicate à travailler.
Il y a quelques jours lors d'une attaque de grande gourmandise, je me suis lancée dans la pâte sablée... au praliné (faites clic pour avoir la recette maison du praliné, trop bon :-).
Inspirée par Christine Ferber qui l'utilise souvent et parce que j'avais sous la main la pâte à tartiner au praliné de Cluizel (dont je vous ai parlé ici). Bon ce n'est pas exactement la même chose puisque cette dernière se tartine, elle est donc plus douce mais garde un belle saveur de praliné.
Je vous propose ici deux versions, celle de la pâtissière, plus classique, et ma version plus gourmande avec des saveurs plus articulées... que je préfère (mais il faut plus d'ingrédients). À vous de choisir.

lundi 3 février 2014

Pommes de terre et carottes rôties au tandoori

Pommes de terre et carottes rôties aux épices à tandoori
Pommes de terre et carottes rôties
J'adore les légumes rôtis et je pense que presque tout pourrait y passer : des chou-fleurs rôtis, des fenouils rôtis et bien sûr les pommes de terre, les carottes...
Donc voici un accompagnement ultra simple, avec ce que vous avez sous la main et une touche d'exotisme : des pommes de terre et des carottes rôties aux épices à tandoori. Je trouve que ce mélange, que j'affectionne particulièrement avec la viande et les crustacés, se marie à merveille avec les pommes de terre (en même temps c'est un peu elle qui est l'amie du monde entier non ?)
J'utilise presque toujours une méthode, semblable aux potatoes anglaises cuites au four, qui consiste assaisonner soigneusement les pommes de terre (là elles sont sans la peau) de manière à ce qu'elles soient enrobées et qu'à la sortie elles semblent presque frites (j'ai dit presque hein ;-).
Le tandoori est en réalité un mode de cuisson indien (magnifique) dans un récipient fermé appelé tandoor qui fait office d'une sorte de mini four. Le mets en ressortent rôtis mais moelleux à coeur (miam). Par extension, on parle (enfin, nous les européens ;-) de mélange à tandoori quand on se réfère aux épices utilisées pour l'assaisonnement (un peu le même mécanisme que le curry).

dimanche 2 février 2014

Pâtes à l'arrabbiata

Pâtes penne à l'arrabbiata (sauce tomate aux piment)
Penne à l'arrabiata
Tout d'abord, je tenais à vous remercier de tout coeur pour l'accueil des deux nouveautés 2014, pour cette vague immense de chaleur et d'affection... mille merci, j'en suis encore toute émue :-)
J'aurais pu aujourd'hui vous proposer une recette des crêpes (dans ce billet -clic- vous en avez plusieurs salées, sucrée et même des pancakes). Ma pâte repose au frigo mais je ne sais pas encore ce que je vais combiner. 
Entretemps je vous propose un plat de pâtes minute, très talien, emblême des trattoria à Rome et le plat que nous préparons quand nous sommes à court d'idées ou n'avons pratiquement rien sous la main : les penne all'arrabbiata (à la sauce tomate, persil et piment). Arrabiata en français même si ce n'est plus italien ;-)
Un peu comme la carbonara, les spaghetti cacio e pepe, les spaghetti aglio e olio (recette dans mon livre) ou les rigatoni à l'amatriciana, c'est nos points de repère d'enfance, de cette cuisine romaine gourmande et très décontractée. C'est aussi les premiers plats de pâtes que nous avons préparés quand nous étions étudiants.