mercredi 14 janvier 2015

Chocolats fourrés à la pâte d'amandes et griottes

Chocolat fourrés à la pâte d'amande aux griottes. Tout maison et très facile
Chocolats à la pâte d'amande aux griottes
Des chocolats maison à porté d'enfant qui cachent en leur coeur une pâte d'amande moelleuse et parfumée... aux Griottines (griottes à l'alcool, les mêmes utilisées dans le Tiramisu Forêt Noire) ! Ils ont eu un immense succès à Noël, au-delà de mes attentes, d'autant que je les avais improvisés ;-)
Il y a toujours à Noël sur la table en fin de repas, une petite collection de mignardises (comme le nougat tendre au chocolat et aux noisettes ou les truffes aux marrons glacés, orange et chocolat) à grignoter nonchalamment pendant l'ouverture des cadeaux et les papotages. On adore ça, ces bouchées précieuses et informelles  en même temps.

Chaque année, notamment pour faire plaisir à mes frères, je prépare des calissons d'Aix maison.
Cette année, exceptionnellement, vu que j'avais fini mon melon confit (vous vous souvenez ma crème de calissons ? ;-) et, qu'avec un bébé, il est plus difficile de courir au dernier moment à l'autre bout de Paris à la recherche d'ingrédients, j'ai fait avec ce que le placard m'offrait : des amandes (j'en ai toujours), des restes de griottines et du chocolat (lui aussi toujours là).

Je suis partie du même principe d'une pâte d'amande aromatisée comme dans  les calissons aux cerises confites mais j'ai changé les proportions de fruits vu qu'ici ils sont humides et imbibés de sirop d'alcool (ne vous inquiétez pas, ce n'est pas fort mais sucré).
Le résultat est une pâte d'amande très séduisante qui fond en bouche avec cette petit couche amère, fondante et craquante qu'est le chocolat. Mmm, c'est presque des chocolats à offrir à nos amoureux/amoureuses pour la Saint-Valentin (ou pas).
Si vous aimez les chocolat fourrés à la pâte d'amande, lancez-vous. Il faut 10 minutes de préparation, du repos, et juste le temps de les enrober de chocolat... 
Chocolats à la pâte d'amandes aux griottines
Pâte d'amande aux griottes enrobée de chocolat
Chocolats fourrés de pâte d'amandes aux griottes à l'alcool (Griottines) (pour une trentaine de pièces)
  • 220 g de poudre d'amandes fine et de qualité
  • 190 g de sucre glace
  • 120 g environ de griottes à l'alcool (kirsh), j'ai utilisé des Griottines + un peu de liquide 
  • 200 g environ (voir plus) de chocolat noir (dans l'idéal de couverture à 60-70% de cacao ou, à défaut du chocolat pâtissier à 70%)
1. Mixer dans un bol les griottines afin d'obtenir une purée grossière (avec quelques morceaux). Mélanger la poudre d'amande avec le sucre glace dans un saladier puis ajouter la purée de griottines. 
2. Travailler la pâte du bouts des doigts afin qu'elle devienne homogène. Si elle est trop sèche, ajouter un peu d'alcool des griottes ou d'autres griottines, si elle est un peu trop humide, ajouter un peu de sucre glace et de la poudre d'amande. On doit obtenir une sorte de pâte d'amande mais plus souple (et humide :-) mais sans qu'elle se défasse ou colle trop).
3. Étaler la pâte entre deux feuilles de papier cuisson recouvertes d'un peu de sucre glace à 1-2 cm d'épaisseur et en rectangle. Laisser sécher à l'air libre toute la nuit.
4. Le lendemain, couper la pâte d'amande en carrés (ou autre forme) à l'aide d'un couteau légèrement huilé. Chauffer le chocolat au bain-marie. Y plonger un à un les carrés de pâte d'amande afin de les enrober (en passant une fois). Retirer à l'aide d'une fourchette et poser sur du papier cuisson. Laisser durcir puis garder au frais jusqu'au moment de déguster.

Conseils :
- Ces chocolats se conservent au frais pendant 4 jours (même si l'enrobage a un peu tendance à prendre l'humidité)
- Pour un résultat plus pro, plus brillant et une conservation plus longue (dans un endroit frais, autour de 12-14°C et pas le frigo ;-), vous pouvez tempérer le chocolat (clic) comme expliqué, en respectant donc les températures pour le rendre stable et craquant. Dans ce cas il faut un thermomètre
- J'ai indiqué la quantité de griottines plus approximative car la texture de la pâte d'amande va aussi dépendre de la poudre d'amandes : si cette dernière est trop sèche il en faudra un peu plus (20 g). Je vous conseille, comme indiqué dans la recette, de rectifier la texture. Ceci dit cela reste une pâte d'amande plus moelleuse et humide qu'une classique, c'est pourquoi on la fait sécher avant de l'enrober.
- si vous pouvez, utilisez du chocolat de couverture c'est beaucoup plus facile à faire fondre (et à tempérer si besoin) et meilleur en goût.
- si c'est destiné aux enfants, vous pouvez utiliser des griottes au sirop (de qualité) ou des cerises confites selon la recette des calissons aux cerises mais dans ce cas ce sera moins moelleux.

6 commentaires:

  1. Alors la chapeau, ils sont supers beaux et donnent trop envie !

    RépondreSupprimer
  2. Irrésistibles! Un vrai délice.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. Alors là! 3 ingrédients que j'adore!! Le mélange doit être à tomber!!! Faut que j'essaye, même si on est plutôt en mode détox actuellement ;-)...

    RépondreSupprimer
  4. ces petites bouchées chocolatées doivent être divines ... reste à trouver les griottes au kirsch pour se lancer dans la recette ... à suivre, donc, avec gourmandise !
    Merci, Edda

    RépondreSupprimer
  5. Vraiment à croquer, bravo !!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. J'adhère tout à fait à la tradition des petites mignardises en fin de repas de Noël tout en discutant et/ou en ouvrant les cadeaux, et celles-ci sont particulièrement alléchantes... !

    RépondreSupprimer