vendredi 16 janvier 2015

Gâteau fondant tout pomme (light)

Gâteau fondant tout pomme : light avec juste deux ingrédients
Gâteau fondant tout pomme
Voici un gâteau très fruité et tout simple et léger avec pratiquement deux ingrédients : du sucre et des pommes ;-) : un gâteau fondant tout pomme ! Sans farine, sans beurre, sans oeufs... même vegan ;-)
C'est délicieux, surtout si vous êtes des inconditionnels des fruits comme moi : ça fond en bouche, c'est parfumé...

L'idée de départ était de préparer une charlotte typique de Milan, qui a toujours la même forme mais est beaucoup moins riche que celle que nous connaissons : à base uniquement de pommes et de sucre et quelques fois d'un peu de pain pour lui donner une structure de gâteau. 
Je me souvenue ensuite que le même principe de pommes empilées juste cuites et confites au four est utilisé par de nombreux chefs pâtissiers (dont Hermé, Conticini et Michalak...) pour réaliser la tarte tatin comme cette sublime tarte tatin de Christine Ferber :-). Enfin, le déclic est né avec Donnay Hay et un ancien numéro qui proposait donc une gâteau tout pomme (sans beurre, sans oeufs, sans farine... très pratique si vous n'avez plus rien à la maison ;-)
J'ai utilisé des pommes Granny, parce que je les adore, elles ne sont pas très sucrées et tiennent bien la cuisson. À vous ensuite d'adapter selon vos goûts et la qualité des pommes qui doivent supporter une longue cuisson, sachant que le sucre va se concentrer car il caramélisera légèrement.

Finalement je crois que j'aime vraiment ces recettes avec trois fois rien.
Gâteau fondant tout pomme : sans gluten, sans beurre et sans oeufs
Gâteau fondant tout pomme (2 ingrédients)
Gâteau fondant tout pomme (pour 4 personnes)
  • 1 kg de pommes vertes Granny Smith (ou autre variété ferme, qui tient la cuisson et acidulée)
  • 100 à 140 g de sucre (voir plus ou moins, selon les goûts et le type de pomme, sachant qu'il va caraméliser et donc se concentrer en cuisson, mieux vaut ne pas trop en mettre)
  • la pulpe d'une gousse de vanille
  • le jus d'un citron jaune

1. Préchauffer le four à 170°C. Beurre un moule à manqué de 16-18 cm et le recouvrir de papier cuisson ou bien beurrer des moules à muffins individuels (6). Mélanger le sucre à la vanille.
2. Éplucher les pommes, les couper en fines tranches (en retirant les pépins) et verser dessus du jus de citron pour éviter qu'elles ne s'oxydent.
3. Former des couches de tranches de pommes dans le moules en ayant soin de les décaler à chaque couche et de saupoudrer d'un peu de sucre à chaque fois jusqu'à la dernière couche. Tasser un peu les pommes (ils faut qu'elles soient abondantes car elles vont perdre du volume en cuisson).
4. Enfourner pendant 40 minutes environ (25 min environ si les moules sont individuels) et vérifier la cuisson. Les les pommes au-dessus sèchent trop couvrir de papier cuisson. Prolonger la cuisson encore un quart d'heure environ (voir plus) afin que les pommes deviennent bien fondantes en formant une sorte de gâteau.
5. Laisser tiédir à peine (ça ne doit pas refroidir) et démouler délicatement. Déguster tiède seul ou avec de la chantilly au caramel ou une glace à la vanille.

Conseils :
- Ce gâteau se conserve bien jusqu'au lendemain, c'est très bon frais (et plus ferme) même si j'aime beaucoup tiède.
- Pour qu'il soit encore plus réussi et volumineux je vous conseille de doubler les quantités et d'utiliser un moule un peu haut de 20 cm... ou même un moule à charlotte. Il faudra aussi pratiquement doubler les temps de cuisson.
- Ainsi que vous pouvez le constater sur la photo, le haut du gâteau (qui en fait serait le bas ;-) devient une sorte de compote confite et caramélisée alors que le reste garde son identité de pomme.

21 commentaires:

  1. Bien gourmandes tes photos et cette presque tatin est bien tentante… Moi, je la laisse 12 heures au frais quand je la fais avec une larme de Muscat…

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Edda,

    comme toujours une bien jolie recette
    Au plaisir
    Sabine

    RépondreSupprimer
  3. Mmmmh et avec une boule de glace à la vanille je n'ose même pas imaginer!

    RépondreSupprimer
  4. humm ca a l'air très bon ! Ce soir je fais ma deuxième recette de votre blog, Ca sent bon dans la cuisine :) J'ai crée un blog récemment et je vous ai ajouté dans la liste de mes blogs préférés. Bonne soirée! Ch

    http://mielthecouture.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  5. Encore une très belle idée, raffinée et succulente!...un petit tour dans votre univers et hop le moral remonte -;)merci pour ces moments de douceur réconfortants!!...
    Très bonne soirée à vous...

    RépondreSupprimer
  6. Trop bon, j aime tous les desserts à base de pommes... merci pour le partage.
    operacionpastelitos@blogspot.com.es

    RépondreSupprimer
  7. moi qui avait déjà adoré le gâteau invisible aux pommes qui laisse la part belle à ce fruit avec peu de pâte, tu fais encore plus fort! ... et j'adore d'autant plus. j'opte alors pour la boule de glace sur ce dessert tiède ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Bravo ! C'est le genre de gâteau très tendre que je referais encore et encore. J'ai un souvenir (ancien) d'une terrine de pommes que j'avais beaucoup aimé. Ton gâteau y ressemble et je salive rien qu'en le regardant. Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Comme quoi on peut faire de bonnes choses avec trois fois rien ! =D

    RépondreSupprimer
  10. Ça c'est une bonne idée que je garde pour plus tard....

    RépondreSupprimer
  11. En Normandie, on appelle ce dessert, une terrinée. Mais on la laisse cuire bien plus longtemps. Pour 2 kg de pommes, il faut compter 1h30 sur feu doux au bain-marie puis encore 1h30, toujours au bain-marie, mais au four. On la sert bien froide avec une crème anglaise à la vanille et au Calvados.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mag pour le grain de sel, je ne connaissais pas... et ça doit être divin !

      Supprimer
  12. Résultat étonnant avec très peu d'ingrédients, mais beaucoup trop sucré. Je n'ai pas pris des granny donc j'ai bien réduit la quantité de sucre, mais c'est toujours trop. Je réessaierai sans sucre, ou très peu, ou avec du miel (en espérant que les pommes caramélisent).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Sonioux,
      Ravie que vous ayez testé. Concernant le sucre, en effet cela dépend énormément du sucre contenu déjà dans les fruits donc très difficile de fixer une quantité précise (sauf un ordre de grandeur autour de 10%). Pour ma part, les pommes n'étaient pratiquement pas sucrées donc l'équilibre était là, après c'est sûr il faut adapter. Vous pouvez en effet essayer presque sans sucre surtout si les pommes s'y prêtent, comme une compote. Pour le miel, c'est très bon mais il faut faire attention car il sucre beaucoup plus que le sucre et ne caramélise pas de la même façon.
      Tenez-moi au courant.

      Supprimer
  13. Testé avec grand plaisir!....mon résultat était un peu différent mais très sympathique, merci!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour ! Cette recette est très tentante ! Donc si j'ai bien compris si on fait la version moules individuels il faut cuire 25 minutes, ensuite couvrir de papier cuisson et recuire 15 min, c'est bien ça ? Ou alors je n'ai rien compris ... ? :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui vous avez tout compris ! Ceci dit, comme toujours (en fonction des pommes plus ou moins aqueuses et de la personnalité du four) je vous conseille de de vérifier et prolonger ou pas si besoin.
      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
  15. Essai concluant malgré le mauvais moule; une tatin sans la pâte. Merci pour cette recette simplissime Edda.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Très contente que ça vous ait plu :-)

      Supprimer