dimanche 22 février 2015

Gâteau moelleux au miel

Gâteau ou cake moelleux au miel
Gâteau au miel
Ce gâteau ou cake au miel, qui change, à la saveur un peu ancestrale et rustique, au goût subtil de miel tout en étant différent du pain d'épices, est un de mes derniers coups de coeur. Un de ces gâteaux nourrissants et moelleux à avoir toujours à la maison pour le petit déjeuner, le goûter...
D'ailleurs, il est parfait pour un voyage (un gâteau de voyage ? ;-) ou si vous allez à la montagne et se conserve très bien.
Ce qui est avantageux en plus, c'est qu'il s'améliore avec le temps (ne le consommez pas le jour même, le lendemain il est vraiment meilleur). Il est discret mais donne beaucoup de plaisir.

La recette vient du livre italien Fragole a merenda (oui encore lui) dont je vous ai parlé et plus exactement d'une amie anglaise de l'auteur. J'ai apporté quelques modifications selon mes goûts et mes placards : de l'huile d'olive, plus d'amandes, plus de yaourt, des épices et un miel non liquide (fleurs sauvages, ou fleurs de montagne). Mais après à vous d'adapter.
Je vous le conseille vivement, à faire et à refaire.
Gâteau ou cake au miel
Cake au miel
Gâteau ou cake moelleux au miel (pour 6 personnes)
  • 200 g de farine ordinaire (T55) ou 150 g de T55 et 50 g de farine d'épeautre
  • 140 g de miel (liquide type acacia, ou de fleurs sauvages (comme moi), agrumes...)
  • 100 g de poudre d'amandes
  • 80 g de sucre de canne + un peu pour le moule
  • 70 g de yaourt nature
  • 8 cl d'huile délicate (d'olive pour moi, ou tournesol, ou pépin de raisins...)
  • 3 oeufs entiers (170 g environ, sans la coque)
  • 1 càc bombée (4-5 g environ) de bicarbonate de sodium alimentaire (en grande surface ou magasin bio) ou de levure chimique
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 1 càc de mélange d'épices (anis étoilé, cannelle...) j'ai utilisé la poudre équinoxiale de Roellinger
  • beurre
  • une pincée de sel

1. Préchauffer le four à 170°C. Beurrer un moule (à cake de 30 cm par ex ou à gâteau pour 6 personnes) puis le saupoudrer de sucre de manière homogène (cela va former une couche qui permettra de le démoule et de faire caraméliser les bords.
2. Fouetter les oeufs avec le sucre quelques minutes jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs et gonflés.Tamiser la farine avec le bicarbonate puis ajouter les épices, les amandes et le sel.
Mélanger dans un bol l'huile, le yaourt et le miel puis le verser dans le mélange d'oeuf. Mélanger puis incorporer le mélange de farine-amandes jusqu'à obtenir un mélange homogène (ne pas trop travailler). 3. Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 30 à 40 minutes environ : les bords doivent colorer, il doit se former une croûte et la pointe d'un couteau doit ressortir presque sèche (si elle est à pein humide ça va aussi). Attention à ne pas trop le cuire sinon il sèchera.
4. Poser le moule sur le côté (cela permet d'éviter que le gâteau ne se déforme) et laisser à peine tiédir. Démouler sur une grille et laisser refroidir.
5. Ce gâteau est bien meilleur le lendemain (cela vaut la peine d'attendre, tous les parfums auront diffusé) et le surlendemain. Il se conserve ainsi, recouvert de film alimentaire pendant 5 jours environ, fermé dans une boîte et à température ambiante. Il reste moelleux et parfumé.

22 commentaires:

  1. Edda, anche io sto provando, riprovando e sperimentando tante ricette di quel delizioso libro, per me gradita strenna natalizia. E con grande soddisfazione visto che la riuscita è sempre ottima. Questa ancora non l'avevo realizzata, sarà sicuramente la prossima.
    Buona domenica,
    V.

    RépondreSupprimer
  2. deveessere davvero buona le tue parole mi hanno convinta,brava,felice domenica

    RépondreSupprimer
  3. Recette à bien garder de côté (je n'ai malheureusement pas ce qu'il faut aujourd'hui pour la faire...), parce que la petite (ou grosse) part de gâteau en montagne est toujours bien méritée au sommet !

    RépondreSupprimer
  4. Un gâteau à tester d'urgence pour les grands amateurs de miel que nous sommes dans la famille. Je note.........et je me mets au boulot.
    Merci
    Bonne journée
    Michèle

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Ca donne envie!
    Cela me rappelle une spécialité juive (Europe de l'est) qu'on mange traditionnellement à la nouvelle année, mais il y a souvent du café dans la recette.

    Une excellente recette sur ce site http://smittenkitchen.com/blog/2008/09/majestic-and-moist-honey-cake/

    En tous cas j'essaierai ta recette!

    Anne

    RépondreSupprimer
  6. 8:47 PM. Ça y est, c'est dans le four! Je suis quasiment assise devant à admirer comment le cake monte et dorre. Superbe, j'en serai toujours émue... FYI: j'ai mis 6 cl d'huile de macadamisa et comme je n'avais pas assez, j'ai ajouté 2 cl d'huile d'avocat. A voir demain ce que ça donne. ÇA Y EST: LE FOUR A BIPPÉ. L'arôme remplit la cuisine. Je vais le sortir. A demain les cake-copines! OT

    RépondreSupprimer
  7. Gâteau ... gâteau? Quel gâteau?? Bien que je sois seule, y en a déjà plus. Une visite en a même mangé QUATRE tranches d'affilé. Et puis à force d'en parler, il faut bien que je le fasse gouter. Donc: toutèpati...Succès garanti. OT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi vous m'avez fait trop rire !! Je vous comprends et surtout je suis très contente du succès :-)
      Bonne nuit !

      Supprimer
  8. bjr
    qui sais qui va etre bien moelleux après hi hi

    j'ai deja les odeurs .....mais on va arrêter la MERCI

    TINACHARLOTTE

    RépondreSupprimer
  9. Un mot : délicieux !
    Mais j'ai dû le cuire plus longtemps, environ 45 à 50 mn , et c'était parfait !
    Le cake préféré de toute la famille:)
    Merci

    RépondreSupprimer
  10. Ce gateau a eu un succes fou dans mon association à tel point que j'ai donné le nom de ce blog qui diffuse de si bonnes recettes et de surcroit des recettes Italiennes, entre autre à un de nos bénévoles masculin qui adore cuisiner!!! Merci Edda!

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Edda,
    J'ai essayé ce gâteau. Il a eu un franc succès auprès de ma famille.
    Son coté diététique a encouragé mon père hypertendu et diabétique à en manger à volonté
    Merci

    RépondreSupprimer
  12. Voici le gâteau parfait. J'ai pris l'habitude des cakes au petit déj (je congèle) mais je cherche depuis un moment la recette parfaite. La voilà ! Je remplace le yaourt par de la banane un peu mûre. Le gâteau reste bien moelleux et léger. J'ajoute un peu de rhum (pas pu m'empêcher). Le coup du sucre au fond du moule, c'est génial ! Et l'idée de poser le moule sorti du four sur le côté pour ne pas que le cake retombe, carrément bonne.. bon le mieux est sûrement de le poser d'un côté, puis de l'autre (le mien était un peu penché du coup, mais Pise c'est bien en Italie, non ?). Bref, merci Edda !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Delphine pour l'enthousiasme !

      Supprimer
  13. Une petite question un peu bête : peut-on faire fondre du miel solide pour faire cette recette ou bien le résultat serait-il complètement raté ? Merci d'avance pour votre réponse, j'ai hâte de faire ce gâteau vu les commentaires élogieux qu'il a reçu ci-dessus ! : )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour BG,
      Je pense que oui (c'est toujours du miel ;-) Très contente qu'il vous donne envie et tenez-moi au courant !
      Bon we

      Supprimer
    2. Je confirme donc : cela fonctionne !
      Un bon gâteau pour affronter les prémisses de l'automne. Ce que j'ai particulièrement aimé : les bords craquants et caramélisés, la discrète présence de la farine d'épeautre et le gingembre. Bon par contre, inutile de me demander d'attendre le lendemain pour déguster un gâteau : c'est déjà un supplice d'attendre qu'il refroidisse... !!

      Supprimer
    3. Merci, je suis ravie ! Et vous m'avez fait rire (donc double merci ;-)
      Belle journée

      Supprimer
  14. Très bon gâteau pour prendre le petit déjeuner ou le thé !! Mon four est un peu capricieux, j'ai du le laisser cuire une bonne 1h car l'intérieur du cake n'était pas cuit...
    Ma mère qui mange souvent du miel a adoooré !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie pour le retour enthousiaste ! Oui, pour la cuisson, comme toujours, cela dépend des fours (c'est pourquoi j'indique toujours l'aspect texture que l'on doit avoir) http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/01/comment-cuire-gateaux-temperatures-moules-temps.html
      Ayant eu différents fours dans ma vie, c'est toujours ainsi, ils ont leur personnalité ;-)
      Bonne soirée

      Supprimer