jeudi 28 mai 2015

Lait de coco maison

Lait de coco maison : recette et conseils
Lait de coco maison
Toujours un peu sur la lignée cuisine d'ailleurs (ne vous inquiétez pas je reviens à la cuisine italienne très bientôt ;-) et passion pour le coco, voici la recette du lait de coco maison ! Comme le lait d'amandes, c'est très simple à faire, c'est bon (à condition d'avoir de la bonne matière première) et c'est super rigolo.

Je vous donne une recette que j'utilise, trouvée il y a quelques années dans un vieux livre de cuisine asiatique (en italien ;-) qui est souvent mon point de repère. Le secret est d'utiliser de la très bonne poudre et en quantité.... ainsi elle va transmettre sa belle saveur. Et bien sûr comme tous ces eaux, il faut de la bonne eau (très peu calcaire). J'opte en général pour de l'eau minérale.
Vous pourrez après l'utiliser comme vous voulez, en boisson, en cuisine, dans une crème. Il reste quand même différent de celui qu'on achète (voir mes notes plus bas) mais toujours bon et très satisfaisant à réaliser.
Si vous cherchez des recettes avec le lait de coco vous pouvez aller voir ce billet (clic).
Lait de coco maison : recette
Recette du lait de coco
Lait de coco maison (et la crème aussi) (pour 70 cl environ)
  • 1 l d'eau de source ou minérale (la meilleure possible, très faible en calcaire) ou éventuellement filtrée
  • 350 g de poudre de noix de coco (la meilleure possible)

1. Mettre la poudre de noix de coco dans le bol du mixeur puis ajouter l'eau réchauffée (on peut aussi opter pour de la température ambiante mais l'osmose se fait moins). Mixer puis verser dans un récipient et laisser infuser quelques heures au frais. 
2. Passer dans un chinois ou un tamis recouvert d'une gaze (avec un i en-dessous hein :-). Presser puis fermer la gaze de manière à former une boule et presser bien à nouveau de manière à obtenir le plus d'extrait possible.
3. Conserver dans un récipient ou une bouteille en verre bien propre, au frais, couvert, jusqu'à trois jours. On peut aussi le congeler.
Il se conserve un peu plus longtemps si on utilise un récipient stérilisé.

Conseils :
- Vu qu'il n'y a que deux ingrédients, il est très important qu'ils soient de la meilleure qualité possible, notamment la poudre de noix de coco. Je sais que ce n'est pas facile et c'est plus cher (généralement certaines épiceries fines ou des magasins bio ont de la bonne poudre)
- Le résultat obtenu est différent du lait de coco que l'on achète (voir ce billet sur le lait de coco) : moins dense, oncteux... et la saveur dépendra du temps d'infusion et de la saveur du coco forcément ;-) mais c'est très agréable notamment pour une boisson.
- Pour le boire, on pet l'utiliser à la place du lait dans des céréales, du muesli, ou bien le déguster seul comme le lait d'amandes. Dans ce cas il conviendra de le sucrer (2 càs de sucre de canne blond ou même de sucre de fleurs de coco pour rester dans le thème :-)
- La poudre qui a infusé aura perdu son goût, on ne peut vraiment la réutiliser en ce sens mais vous pouvez l'ajouter dans un cake par exemple, elle donnera une texture.
- Pour accentuer la saveur coco, on peut faire torréfier au four 5 minutes la noix de coco à 160°C environ (elle doit légèrement dorer)
- Pour obtenir une crème de coco il faut diminuer de moitié l'eau (ou doubler la quantité de noix de coco ;-). Dans ce cas le résultat sera plus dense et plus à la saveur de coco

Notes personnelles :
- Préparer le lait de coco soi-même est très amusant et facile. On peut doser, sucrer si on veut et il n'y a pas de conservateurs et/ou de stabilisants (contrairement au lait de coco en conserve, ce qui est nécessaire pour le conserver justement).
- Toutefois il n'est pas évident de trouver de la bonne matière première, cela revient plus cher, il se conserve moins et la saveur, la texture sont différentes. D'autant que le lait de coco acheté est fait sur place dans des pays tropicaux et les bonnes marques utilisent de la très bonne matière première que nous n'avons pas ici.
- Personnellement pour cuisiner j'utilise plutôt du lait de coco et la crème de coco en boîte ou dans le carton (vous avez ICI des bonnes marques). Et ce lait de coco maison sert plutôt pour certains desserts (comme des crèmes ou des glaces) ou en boissons où je souhaite quelque chose de frais et fait maison.

Enfin, vous l'aurez compris rien n'est tout noir ou tout blanc et même si j'adore le fait maison pour mille raisons je dois reconnaître que l'industriel pour certains produits se défend très bien :-)

11 commentaires:

  1. Je suis familière des laits d'amande et de cajou, mais je n'avais jamais entendu parler de lait de coco maison. Je vais essayer ça rapidement! Merci et belle journée,

    Amy

    RépondreSupprimer
  2. Quelle bonne poudre de noix de coco recommanderais-tu ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour! Je vis au Mexique où l'on trouve très facilement de la noix de coco fraîche toute l'année. Ne peut-on pas utiliser la chaire fraîche de la coco pour préparer le lait et la crème? Ca sera plus simple pour moi ;-)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adeline,
      Quelle chance ;-) Je n'ai pas testé avec du coco frais mais d'après ce que j'ai pu comprendre il faut quand même qu'il soit légèrement "affiné" ou plus sec car la saveur est plus concentrée. Avec du coco frais, on prépare de l'eau de coco.
      Tenez-moi au courant si vous testez !

      Supprimer
    2. Merci! Je vais voir si je peux en trouver sinon, on trouve aussi très facilement du lait de coco, alors... Peut être que je ferai ma flemmarde ;-) et merci pour ce très beau blog!!!

      Supprimer
    3. Ia ora. Moi je suis du Pacifique. Et ici on fait du lait de coco a partir de la noix de coco fraiche.
      Il faut juste raper le blanc de la noix, prendre un torchon propre, y mettre environ un bol de pulpe et tordre le torchon comme si on essorait un linge. On récolte du vrai lait de coco 100% pur

      Supprimer
    4. Et juste pour précision : l'eau de coco se trouve dans la noix de coco. Lorsque le coco est jeune, l'eau est peu sucré et un peu acre. Mais en veillissant, elle se sucre légèrement et est très desaltérante. Le lait s'obtient avec la pulpe du coco

      Supprimer
    5. Merci pour le grain de sel. En effet j'ai tout expliqué dans un billet spécial sur le lait de coco (en lien dans cet article) ;-) http://www.undejeunerdesoleil.com/2015/05/lait-coco-infos-recettes-bonnes-adresses.html

      Supprimer
  4. Une bonne idée bien fraîche à déguster cette été !!!

    RépondreSupprimer
  5. Totalement d'accord avec ce billet, j'utilise de la poudre de noix de coco...bio....j'ai vu une nette différence, je la commande sur internet,et maintenant ,je suis très contente.Quand à la crème que l'on peu retirer de la noix de coco fraiche ,je l'utilise indépendamment.....pour des crèmes.
    A part cela ,on ajoute peu d'eau,cela devient du beurre de coco et cela se conserve longtemps au frigo (je ne mais ni sucre,ni sel,ce beurre peut servir à toutes sortes de préparations) Merciiii :)

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ce billet toujours très intéressant et détaillé, je fais tous mes laits végétaux également et complètement d'accord si on peut éviiter les stabilisants, épaississants, conservateurs ou autres!..je trouve chez Biocoop une bonne poudre de coco! Merci pour vos partages toujours aussi jolis et qui me font voyager;-)!
    Très bon dimanche de fête des Mamans!

    RépondreSupprimer