jeudi 13 août 2015

Focaccia aux courgettes

Focaccia aux courgettes
Focaccia aux courgettes
Une belle focaccia aux courgettes et aux pignons pour se sentir en été en Italie ça vous dit ? Un retour du marché, de belles courgettes claires et rugueuses (type romaines ;-), les herbes du balcon de mon père, l'huile d'olive délicieuse d'une amie de famille et le tour est joué. Ici le petit truc en plus est le mélange de deux farines (de blé tendre et la semoule de blé dur) comme dans cette focaccia aux câpres. Cela lui donne une texture et un goût mmm
Je sais les focacce (au pluriel ;-), ce pain plus gourmand, c'est mon dada. Je peux les préparer les yeux fermés, vers 17h en vue du dîner (ou un peu avant en vue de l'apéro) avec trois fois rien ou en tous cas ce que j'ai sous la main. Un peu comme les pâtes, c'est si simple et cela plait tellement qu'il serait dommage de s'en priver.

Je vous en ai d'ailleurs proposées beaucoup sur le blog et j'en prépare encore plus souvent à la maison. Vous avez par exemple la focaccia sans pétrissage, la focaccia des Pouilles (avec des pommes de terre et des tomates), la focaccia aux olives
Ici vous avez une version végétarienne où la douceur et le belle texture des courgettes se marie à merveille avec le crousti-moelleux de la pâte. Les herbes et le gros sel sont la petite surprise à la dégustation.
J'ai fais très simple mais rien de vous empêche d'ajouter un peu de pesto au basilic, un peu de fromage type pecorino ou du chèvre ou même du salami après cuisson pour un plat pratiquement complet.
Vous pouvez aussi la préparer avec uniquement de la semoule de blé dur très fine, elle lèvera moins et sera plus croustillante (déjà testé et approuvé).
Bonne dégustation !
Focaccia aux courgettes et aux pignons
Focaccia aux courgettes (aux deux farines)
Focaccia aux courgettes (pour 6 personnes)
  • 300 g de semoule très fine de blé dur (dans l'idéal la semola rimacinata) en magasin bio ou épiceries fines orientales ou italiennes
  • 200 g de farine de qualité riche en gluten (T45, manitoba, gruau... voir cet article sur les farines)
  • 30 cl d'eau
  • 3 belles courgettes claires, longues et fermes
  • 4 g de levure sèche de boulanger (ou 12 g de fraîche)
  • 1 belle càs de pignons de pin
  • 1 càc de sel fin + un peu de sel gros
  • quelques feuilles de romarin, thym, marjolaines... frais
  • huile d'olive vierge extra

1. Verser les deux farines dans un saladier, former un puits, ajouter au centre la levure puis l'eau. Mélanger avec une cuillère en bois puis ajouter le sel fin. Travailler la pâte (avec le crochet d'un robot, une cuillère ou même à la main) 5 minutes en la repliant sur elle-même de manière à ce qu'elle devienne souple et plus ou moins homogène.
2. Former une boule, la poser dans le saladier et couvrir ce dernier avec du film alimentaire. Laisser lever à température ambiante (dans l'idéal autour de 25°C) pendant une heure environ. La pâte doit doubler de volume.
3. Huiler une plaque (ou même un grand moule rectangulaire). Écraser légèrement la boule de pâte dans le saladier puis la poser sur la plaque et délicatement l'étaler avec les mains jusqu'à ce qu'elle fasse 2 à 3 cm d'épaisseur maximum. Poser dessus les tranches de courgettes, parsemer de pignons et des herbes puis verser dessus un mélange de 2 càs d'huile avec 2 càs d'eau. Parsemer d'un peu de gros sel et laisser lever à température ambiante une demi-heure environ (elle doit juste un peu gonfler).
4. Pendant ce temps, préchauffer le four à 230°C (statique). Enfourner ensuite la focaccia pendant 20 minutes environ, le temps qu'elle gonfle un peu et surtout devienne dorée. 
Laisser à peine tiédir et déguster. C'est bien meilleur à peine sorti du four mais elle se conserve 2 à 3 heures à température ambiante.

15 commentaires:

  1. Bonjour Edda!

    Merci beaucoup pour le partage :) J'aime beaucoup préparer des focaccia (genovese, rosmarino, pomodorini..), je n'ai jamais essayé avec courgette, ça changera!

    Par contre semblerait que vous avez commis une petite erreur de frappe au moment de la quantité de la levure (pas 12g de sèche mais de la fraiche!)

    Merci à vous !

    Romain.B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Romain (aussi pour le signalisation, c'est rectifié ;-) ! Vous me direz....
      Bonne journée

      Supprimer
  2. Belle idée, merci ! Je me suis toujours demandée est-ce qu'il faut précuire les courgettes pour cette recette ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :-) Non, elles sont fines et cuisent vite (ainsi elles se déshydratent un peu en plus ce qui est très bien). Si vous les faites précuire, elles resteront molles, trop cuites et tremperont un peu la pâte.
      Tenez-moi au courant si vous testez !

      Supprimer
  3. MMMMMMMHHHHH, une recette de focaccia, j'en rêvais! Merci!
    Amy
    www.foodetcaetera.com

    RépondreSupprimer
  4. J'ai essayé ce soir: Excellent! Je n'avais pas de romarin frais, mais de la menthe qui se marie très bien avec la courgette!
    Bravo pur la recette

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Delicieux! Comme je n'avais pas assez de T45 j'ai mélangé 100 gr T45 + 85 gr T80 + 15 gr pur gluten (et bien sûr la farine extra fine de semoule de blé!) Le pain est sorti moelleux et léger en même temps. Un vrai régal. OT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sophie, ravie du succès ! Et bravo pour les substitutions ;-)
      Bonne soirée

      Supprimer
  7. Je viens de découvrir votre blog, les photos sont magnifiques et à couper le souffle!!
    Il me tarde d'essayer toutes vos délicieuses recettes ;)

    http://Sugarsheet.com

    RépondreSupprimer
  8. Je vous remercie pour cette Delicieuse reçette faite hier et que tous le monde a apprecie accompagner de tartinades maison !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien merci à vous Céline pour le retour ! Ravie que vous vous soyez régalés :-)

      Supprimer
  9. je viens de faire cette délicieuse focaccia , un régal .... et pourtant j'étais un peu inquiète avec les courgettes crues mais comme je les ai coupées tres fines c'était parfait !
    il existe aussi une focaccia au strachino ou crescenza que j'ai faite au piémont où je passe tous les étés mais quel fromage français pourrait remplacer la crescenza ? merci et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le retour enthousiaste ! Oui pour les courgettes pas de soucis, sachant qu'en principe si elles sont très fraîches elles peuvent aussi se manger crue (et en général elles n'aiment pas une longue cuisson).
      Concernant la focaccia, vous pouvez remplacer le stracchino (que l'on trouve dans certains épiceries italiennes), comme dans la focaccia di Recco http://www.undejeunerdesoleil.com/2012/10/focaccia-di-recco-tourte-croustillante.html ,par éventuellement du reblochon pas trop affiné ou en tous cas un fromage de vache à pâte bien molle. Certes ce sera différent.
      Belle journée également !

      Supprimer