mercredi 26 août 2015

Sirop de nectarines maison (pirsicata) + recette de la liqueur de noyaux de pêches

Sirop de nectarines maison (pirsicata) à diluer pour en faire une boisson
Sirop de nectarines maison (pirsicata)
Envie de garder la belle saveur des pêches ou des nectarines longtemps ou de déguster un boisson fraîche et d'antan aux fruits ? Voici un sirop de nectarines (ou de pêches). Une ancienne recette sicilienne (la pirsicata) pour conserver l'abondance des fruits et surtout se rafraîchir avec une boisson simple à tout moment de la journée, à offrir à des invités improvisés un après-midi d'été ou d'automne, dans l'ombre d'un salon de velours ou d'une cuisine rustique, où l'air est encore calme et chaud :-)

Nous avons dégusté avec joie, à plusieurs reprises, tous les trois (y compris le petit Adriano très enthousiaste) ce superbe sirop très maison composé uniquement des fruits et du sucre puis dilué dans un beau verre d'eau fraîche. C'est doux, avec ce bon goût de nectarine (un peu concentré en soi), et puis il a la saveur de ces boissons essentielles d'antan (comme l'eau de fraises) et de mon enfance, celles des étés insouciants et joueurs.

Le principe est très simple et cela ne vous demandera que 30 minutes de préparation maximum mais également de la patience. Car il faut faire macérer les fruits dans le sucre deux jours.
Comme je vous avais expliqué à propos de l'article réussir les confitures, il s'agit là de faire pénétrer le sucre dans le fruit et faire ressortir son eau (délicieuse) qui sera ensuite un peu réduite. Ceci permet de concentrer la saveur, le sucre aussi et de conserver. Ce sirop est un cousin des confitures mais n'en constitue pas une car il reste fluide (un peu trouble aussi du fait de la pulpe du fruit).
J'ai utilisé des nectarines blanches, mûres, parfumées et délicates, d'où la couleur plus claire. Mais vous pouvez très bien utiliser des jaunes, les tons seront plus prononcés. Il est important de bien garder la peau lors de la marinade, elle va apporter du goût et de la couleur.
La recette est inspirée du magazine italien Sale e pepe, du mois d'aôut (très inspirant ce numéro ;-).

Mais en fait il existe encore une autre pirsicata (le mots vient de pêches en dialecte), encore plus ancien. Il s'agit d'une liqueur à base de... noyaux de pêches ou de nectarines (on ne jète rien ;-). Le principe est les même que celui du limoncello (et des eaux de vie aux fruits d'ailleurs), la saveur sera subtile, on sentira l'arôme délicat des pêche. Et donc en prime je vous donne aussi la recette de la liqueur.

Enfin, la pirsicata ne doit pas être confondues avec la persicata (je sais on s'emmêle un peu) : une pâte de fruit de pêches (toujours dans un souci de mettre à profit l'abondance de fruits et de conserver) qui elle est typique de la Lombardie (région de Brescia). Une petite friandise très ancienne et née dans les campagnes, un peu comme la pâte de coings.
Voilà vous savez tout.

Avec de sirop vous pouvez garder avec vous encore le beau souvenir des pêches et ensuite vous régaler avec une boisson gaie, simple et au goût d'été !
Sirop de nectarines maison (pirsicata), boisson et liqueur
Sirop de nectarines maison (pirsicata), boisson et recette liqueur de noyaux de pêches
Sirop de nectarines maison (pirsicata sicilienne) à servir ensuite en boisson (pour une bouteille de 80-l l environ)
  • 1 kg de nectarines (jaunes ou blanches) ou, à défaut de pêches dont le noyau a été retiré (l'utiliser plus bas pour la liqueur ;-)
  • 750 g de sucre semoule
  • un citron jaune non traité (facultatif)

1. Couper les nectarines en morceaux réguliers et les placer dans un saladier. Recouvrir de sucre, mélanger, couvrir et laisser macérer 24 heures à température ambiante (s'il ne fait pas trop chaud, autrement opter pour le frigo mais les arômes se développeront moins). Secouer le saladier de temps à autre (toutes les 3 heures environ, sauf la nuit ;-) de manière à répartir le sucre et faire en sorte que le sirop qui s'est formé enrober bien les fruits.
2. Verser le tout dans une large casserole à fond épais et laisser cuire à frémissement et à feu doux pendant 10 minutes. Éteindre, remettre tout dans le saladier, couvrir et laisser macérer encore 24 heures.
3. Passer ensuite le tout au moulin à légumes (on obtient une sorte de pulpe un peu dense et sucrée) et verser dans une casserole large à fond épais. Ajouter le jus de citron jaune (si on aime on peut ajouter aussi les zestes). Porter à frémissement et à feu doux pendant 20 minutes de manière à ce que le sirop devienne plus dense et nappe la cuillère (il restera quand même fluide et n'aura pas l'aspect d'une confiture).
4. Mettre dans un bouteille bien propre (dans l'idéal stérilisée au four à 140°C pendant 10 minutes) , fermer et laisser refroidir. Ce sirop se conserve bien au frais 2 à 3 semaine.
5. Pour servir, verser le sirop dans un verre ou une cruche, à hauteur de 1/4 ou 1/3, compléter avec de l'eau (donc 3/4 ou 2/3 selon qu'on le souhaite plus ou moins sucré et plus ou moins au goût de pêche) plate et minérale, quelques glaçons, morceaux de pêche et une tranche de citron. Déguster de suite bien frais ou bien (s'il ne fait pas chaud) à température ambiante (sans les glaçons bien sûr).

Et maintenant la version (très différente) pour adultes, à consommer avec modération bien sûr :-)

Liqueur de noyaux de pêche (pirsicata version liqueur) (pour une bouteille de 1,5 l environ)
  • 50 cl d'alcool pur (à boire bien entendu) dans l'idéal 90°C, si on en trouve pas, opter pour le l'eau de vie neutre à 60°C et diminuer le sucre de 100 g)
  • 50 cl d'eau 
  • 500 g de sucre
  • 20 noyaux de pêches ou de nectarines (intacts et bien séchés)

1. Mettre les noyaux dans un récipient assez haut ou une bouteille en verre, puis remplir avec la liqueur. Bien fermer et laisser macérer pendant deux à trois semaines dans un endroit sec et sans lumière. 
2. Dans une casserole porter à ébullition l'eau avec le sucre jusqu'à ce que ce dernier soit dissous. Filtrer la liqueur afin de retirer les noyaux puis ajouter le sirop un peu refroidi. Verser le tout dans un bouteille propre, bien fermer et laisser reposer quelques jours au frais avant de déguster.

15 commentaires:

  1. La recette de la liqueur de pêche est très tentante mais cependant n'aurais-tu pas commis une erreure? Si on utilise de l'alcool à 60° tu dis qu'il faut diminuer de 100g la quantité de sucre, cependant la recette ne contient que 50g de sucre.... si je suis tes conseils je me retrouve avec une quantité de sucre négative! est ce que ce n'était pas 10 au lieu de 100?
    Merci d'avance pour ta réponse :)

    Et merci pour ton blog qui est mon rayon de soleil quotidien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alice ! Et pardon pour l'erreur de frappe, le sucre est à hauteur de 500 g et pas 50 ;-) D'ailleurs ce serait vraiment trop peu.
      Belle soirée !

      Supprimer
  2. Je ne me souviens pas avoir encore commenté sur ton blog que je regarde pourtant régulièrement et dont je m'inspire pour cuisiner. Sur mon billet qui paraîtra demain, j'ai mis un lien vers ta recette de Moussaka que je viens de réaliser. Elle est excellente. Je te remercie pour tes conseils et tout ce que je découvre sur mon pays d'origine et de prédilection : l'Italie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Tanette pour vos mots et votre fidélité, je suis touchée ! Et ravie que le blog vous inspire autant (ainsi que la moussaka)
      Bonne soirée et à bientôt !

      Supprimer
  3. J'avais perdu ces deux recettes que mon beau-père sicilien faisait.
    Grâce à vous, je les retrouve et je vais me dépêcher de les faire avant la fin de la saison des pêches.
    Comme Tanette, je viens souvent regarder et m'inspirer chez vous.
    L'Italie étant très proche de chez moi, je vais tous les mois m'y ravitailler.
    Merci encore et belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mireille pour le message et votre fidélité ! Et je suis si contente que vous retrouvez une recette ancienne, d'autant qu'elle n'est pas très connue.
      Tenez-moi au courant si vous testez
      Belle soirée à vous !

      Supprimer
  4. Si je veux obtenir un sirop translucide, est-ce que je peux ne pas mixer les fruits mais juste recueillir le jus passé au chinois… Mon sirop est en train de mijoter pour l'heure, il faudra que je me décide demain matin!!!
    J'ai pris des pêches de vigne que j'ai pelées, on verra ce que cela donne! Merci pour la recette dans tous les cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christel,
      Ici le jus n'est pas mixé mais passé au moulin à légumes. En effet vous pouvez aussi passer au chinois, il sera plus transparent mais il aura encore des résidus de pulpe, c'est normal.
      Tenez-moi au courant !
      Bonne journée

      Supprimer
    2. Le sirop est fait, passé au chinois sans avoir passé la pulpe au moulin à légumes. Il n'est pas translucide, bien sûr et est plutôt épais (je l'ai laissé 20 minutes…). Du coup, je n'en ai que 1/2 l, mais j'ai fait deux pots de confiture avec la pulpe qui restait, ce qui est sympa aussi!
      Merci et bel après-midi pour vous

      Supprimer
    3. Le sirop est fait, passé au chinois sans avoir passé la pulpe au moulin à légumes. Il n'est pas translucide, bien sûr et est plutôt épais (je l'ai laissé 20 minutes…). Du coup, je n'en ai que 1/2 l, mais j'ai fait deux pots de confiture avec la pulpe qui restait, ce qui est sympa aussi!
      Merci et bel après-midi pour vous

      Supprimer
  5. Délicieux. Fait et adopté. Rien à voir avec les sirop du commerce.

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, je viens de filtrer ma liqueur de noyaux de pêche de vigne faite à partir de votre recette. Une couleur plus rosé. un vrai régal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Loulou pour le retour ! Vous prolongez l'été aussi pour moi :-)

      Supprimer