vendredi 4 septembre 2015

Gâteau au chocolat et à la ricotta

Gâteau au chocolat et à la ricotta (sans beurre et sans gluten)
Gâteau au chocolat et à la ricotta (sans beurre et sans gluten)
Un gâteau au chocolat simple, rapide à préparer, gourmand mais plus légers que les classiques... qui fera des heureux et est parfait pour le rentrée ! Voici donc le gâteau au chocolat et à la ricotta accompagné de poires et prunes marinés au limoncello qui a suscité un grand enthousiasme cet été lors de nos grandes tablées ;-)
Bon, vous avez remarqué qu'il y a beaucoup de desserts à la ricotta, ma bien-aimée, en ce moment. La vérité c'est que lors de mon séjour en Italie, j'en ai profité (avec la mozzarella toute fraîche par exemple) et mon père achetait souvent toute la pièce de 2 kg.... Il fallait ensuite trouver des idées pour la déguster.

Je souhaitais un gâteau gourmand aux saveurs conciliantes (en même temps nous étions 14 à table) qui puisse plaire à tous mais avec mes petites touches d'été :-)
Je suis donc partie de ce gâteau au chocolat ricotta et noix où en gros vous avez un gâteau au chocolat mais sans beurre (remplacé par la ricotta) ni farine, qui est très simple à préparer et délicieux.
Ensuite j'ai souhaité lui donné une touche fraîche et citronnée avec le zeste de citron et le limoncello mais surtout avec ces poires marinées à la même liqueur, c'est si agréable ! Ces petites poires typiques du Sud de l'Italie, s'appellent aussi coscia (cuisse) et plus exactement coscia di monaca (cuisse de nonne), ah l'imagination ;-) Elles sont délicieuses, juteuses et se marient très bien avec le basilic comme dans ce smoothie pêches, poires et basilic que je vous conseille.
L'air de rien vous donnerez un habit de fête à un simple gâteau.
Gâteau au chocolat et à la ricotta (sans gluten)
Gâteau au chocolat et à la ricotta
Gâteau au chocolat et à la ricotta avec des poires et prunes marinés au limoncello (pour 6 à 8 personnes)

Pour le gâteau chocolat ricotta :
  • 250 g de bonne ricotta fraîche de brebis (ou, à défaut de vache ou bien du brocciu frais ou de la brousse (non salée))
  • 4 oeufs entiers (200 g environ, sans la coque)
  • 170 g de chocolat noir (dans l'idéal de couverture entre 60 et 70% de cacao)
  • 90 g de sucre
  • 80 g de d'amidon de maïs (type Maizena) ou éventuellement d'amidon de blé (frumina en Italie) ou un mélange avec de fécule de pommes de terre
  • le zeste d'un gros citron non traité
  • 6 càs de limoncello (recette maison ICI)
  • beurre et farine pour le moule (ou bien du papier cuisson)

Pour la garniture :
  • 4 petites poires d'été fermes et juteuses
  • 2 à 3 prunes rouges
  • 1 càs de sucre
  • le jus d'un citron jaune
  • 6 càs de limoncello (liqueur italienne à base de zestes de citron)
  • quelques feuilles de basilic

1. Préparer le gâteau (même la veille). Préchauffer le four à 170°C (statique ou 160°C tournante). Beurrer un moule rond de 22 cm de diamètre environ, poser sur le fond un disque de papier cuisson des même dimensions (le beurre permet de bien faire adhérer) puis fariner légèrement les parois du moule.
2. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Dans un saladier fouetter les oeufs avec le sucre à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils deviennent clairs et mousseux. Ajouter la ricotta puis le chocolat et mélanger délicatament. 
3. Ajouter ensuite l'amidon de maïs tamisé et mélanger en soulevant la préparation (par mouvements circulaires du bas vers le haut de manière à garder l'air incorporé) pour avoir un ensemble homogène. La pâte va un peu perdre de volume, c'est normal. Ajouter ensuite le zeste de citron et le limoncello et mélanger à nouveau doucement.
4. Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 20 à 25 min environ. Il doit se former une petite croûte, la pâte va gonfler (puis perdre du volume en refroidissant) et la pointe d'un couteau plongée à coeur doit ressortir presque sèche (pas totalement). Laisser refroidir puis démouler et garder au frais pendant au moins une heure.
5. Peu avant de servir (20 à 30 min avant), éplucher et couper les poire en dés, laver et couper les prunes en morceaux. Les mettre dans un saladier avec le sucre le jus de citron, le limoncello. Mélanger et laisser mariner une dizaine de minutes.
4. Sortir le gâteau du réfrigérateur (il doit être servir à température ambiante). Garnir le centre avec le mélange de fruits et quelques feuilles de basilic.
Servir en tranches.

Conseils :
- Le gâteau (sans la garniture) se conserve bien 24 heures au frais. C'est d'ailleurs meilleur le lendemain.
- Il a une texture un peu dense (de vrai gâteau au chocolat), très gourmande mais qui reste légère au palais et même en termes de calories grâce à la ricotta ;-) (plus qu'une Sachertorte ou un brownie par exemple ;-).
- Le gâteau de base n'est pas particulièrement sucré du fait de la présence de la garniture mais vous pouvez aussi le servir seul ou avec des fruits plus acidulés (comme les fruits rouges). Dans ce cas ajouter 20 g de sucre à la base.
- Vous pouvez remplacer une partie de l'amidon par de la poudre d'amandes
- Vous pouvez remplacer la moitié de la ricotta par du mascarpone pour un résultat plus onctueux
- On peut aussi servir le gâteau avec de la crème fouettée au limoncello (comme dans cette pavlova aux myrtilles et limoncello) et faire caraméliser les fruits à la poêle 5 minutes avec 2 càs de sucre. Dans ce dernier cas il vont rendre un peu d'eau, on aura donc un peu de sirop fruité très agréable et l'avantage par rapport à la recette que je vous donne plus haut, c'est que la garniture peut être préparée 2 heures à l'avance et transportée séparément (c'est ce que j'ai fait quand je devais l'apporter chez des amis). Même si personnellement je préfère les fruits crus et marinés avec la touche de basilic, c'est plus frais :-)
- Ce gâteau est bon aussi accompagné de lemon curd (pour ceux qui aiment ce contraste) ou bien une crème pâtissière au citron et limoncello.

13 commentaires:

  1. Bonjour! Merci d'ensoleiller toutes mes matinées de travail qui commencent par l'ouverture de votre blog! Je vais enfin me lancer dans une recette de gâteau au chocolat avec de la ricotta...depuis le temps...mais à quel moment la met-on? Avec toute cette chaleur voilà un bon moment que je n'ai rien préparé avec du chocolat je m'y mets demain matin à la première heure bon week-end

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour les mots ensoleillés, je suis touchée ! Et ravie de vous donner envie de vous lancer :-)
      Pour la ricotta c'est après les oeufs (oups) c'est rajouté.
      Bonne journée !

      Supprimer
  2. J'en avais déjà testé une autre version, celle ci doit être encore plus légère je pense.....j'ai hâte d'essayer!....

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Edda,

    De Rome où j'habite je salive devant mes recettes, que je montre à mon Romanaccio d'habitude peu enclin aux recettes qui sortent des règles culinaires transmises depuis moins de 4 générations. Je me demandais, qu'est-ce qu'on fait si on n'aime pas trop le limoncello? Est-ce que l'on remplace par du sucre? Je viens de ramener du Canada du sirop d'érable délicieux, j'ai aussi du sucre un peu aromatisé, est-ce que ça pourrait se faire?

    Grazie mille,
    Noémie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grazie di cuore Noémie !
      Alors pour le limoncello dans la pâte on peut l'omettre, remplacer par un peu de jus de citron et plus de zestes ou bien par de l'eau de fleur d'oranger (un très beau mariage et subtil puisqu'il y a la cuisson). Sinon oui on peut faire avec du sirop d'érable (dans ce cas diminuer un peu le sucre dans la pâte) ou même y faire sauter les poires. Très bon gourmand mais différent moins frais.
      Pour la marinade je pense qu'on peut la faire non alcoolisée ou bien mettre un peu de grappa aux poires par exemple.
      Enfin, ce n'est pas un élément indispensable (ouf ;-) mais un plus.
      Bonne soirée et tiens-moi au courant !

      Supprimer
  4. Grazie Edda,
    A presto, e buona sera live del casino di San Lorenzo!

    RépondreSupprimer
  5. oulahhhh! encore un truc à tomber en pamoison!!

    RépondreSupprimer
  6. super cette recette, j'aime beaucoup les gâteaux au chocolat, bonne idée aussi avec la ricotta
    bon week end
    rosa

    RépondreSupprimer
  7. une super idée ce gateau, je sens que je vais tester pour mes petits neveux !

    RépondreSupprimer
  8. Recette testée vendredi dernier (avec quelques petits changements: ni prunes ni basilic car je n'en avais pas sous la main, et du chocolat un peu moins corsé). Le résultat m'a bien plu, la texture est agréable et ça se garde bien. La prochaine fois j'envisage d'essayer une version à l'orange...

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Edda. Super gâteau que j'ai fait aujourd'hui. Mes 4 oeufs m'ont donné 230 gr ... que j'ai gardé. (au fond, que faire? Mieux vaut les battre, peser et enlever le surplus? Ou faut-il mieux garder les 230 gr?) Pendant la cuisson, toute la maison sentait le chocolat. Mmmmmm!!! Et il avait un super bel aspect en sortant: lisse dessus, légèrement bombé, un peu collant à la pointe du couteau, mais moins craquelé que le tien. Facile à démouler. Bref, tout tes conseils ont aidé. Étant donné le limonchello et mon épisode précédente avec cha-chatte ... je l'ai laissé refroidir dans un autre chambre, portes et fenêtres bien fermés, tu parles! Ma voisine - testeuse officielle de tous mes essais culinaires - était agréablement surprise du mariage chocolat-limonchello-zestes-citron. Du coup elle est partie avec la moitié du gâteau. Ah, j'ai eu un problème avec le maizena: grumeaux! (bien que je l'avais tamisé) J'ai tout mis d'un coup. Aurais-je du soupoudrer délicatement et y aller en 2 fois?
    Merci pour ton blog Edda, je ne pourais plus vivre sans.
    Bises, OT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci à toi pour la confiance, l'enthousiasme adorable et surtout pour tous les sourires et tranches de vie ! Tu donnes encore plus de sens à mes recettes ;-)
      Pour la Maïzena tu peux éventuellement l'incorporer en deux ou trois fois (je sais elle a tendance à coller).
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer