dimanche 18 octobre 2015

Petits pains aux figues

Petits pains aux figues
Petits pains aux figues
Des petits pains aux figues pour le petit déjeuner, le goûter ou à servir avec le fromage ça vous dit ? Ils sont très faciles à préparer grâce à mon procédé habituel avec du petit levain (le même que celui du pain aux noisettes ou du pain aux noix, mes pains fétiches). Irratables.
Je leur ai donné un air rustique et un texture un peu dense avec un mélange de farine dont une bise (T80 que l'on trouve couramment en magasin bio) mais surtout en ne laissant pas de morceaux mais en incorporant les figues complètement dans la pâte. Ceci donne des petits pains presque sucrés qui on aussi beaucoup plu au petit Adriano.

En Italie, il existe plusieurs pains avec des figues ou des raisins, notamment au centre (Toscane) et au Nord servis traditionnellement lors des fêtes religieuses. Des pains de campagne avec des farines plus ou moins complètes, presque du pauvre, qui avec le sucre des fruits à disposition devenaient des pains de fête.
Ils sont parfaits au petit déjeuner tout simplement avec du beurre et de la confiture mais je les aime aussi  en apéritif avec des petits crèmes comme cette crème de courge butternut et d'oignons rôtis ou bien cette compote de figues et échalotes par exemple. Et bien sûr c'est très bon avec des fromages notamment de chèvre ou de brebis...
Pains aux figues
Pain aux figues
Petits pains aux figues séchées (pour une dizaine de petits pains, ou une grosse miche de 800/900 g environ)

Pour le petit levain (biga) :
  • 200 g de farine forte, riche en gluten (gruau, manitoba, T45... voir cet article sur les farines pour le pain)
  • 5 g de levure sèche de boulanger ou 15 g de fraîche
  • 13 cl d'eau à température ambiante

Pour la pâte :
petit levain ci-dessus +
  • 100 g de farine bise (T80) + 20 g de farine T110 ou, à défaut 120 g de T45
  • 100 g de farine T65 + un peu pour le plan de travail
  • 120 g de figues séchées coupées en gros morceaux
  • 30 g de raisins secs
  • 40 g de miel (j'ai utilisé celui fleurs sauvages de montagne mais on peut opter pour une saveur plus particulière comme celui de bruyère, de châtaigne...)
  • 14 cl environ d'eau
  • 10 g de sel fin

1. Préparer le petit levain : dans un grand saladier mélanger l'eau avec la levure puis ajouter la farine. Travailler 5 min environ de manière à obtenir une pâte souple, homogène et se détache des parois (on peut utiliser le crochet d'un robot, c'est plus rapide). Former une boule et couvrir le saladier de film alimentaire. Laisser lever dans un endroit tiède environ une heure : la pâte doit doubler de volume.
2. Dans un autre saladier, mettre le reste de l'eau, les figues, les raisins, le miel et le sel d'un côté puis verser la farine de l'autre (sans mélanger). Ceci permettra aux figues de s'imbiber aussi d'eau et de s'amalgamer à la pâte comme une pâte justement (il n'y aura pratiquement pas de morceaux).
3. Quand le petit levain est prêt y verser l'autre préparation et malaxer la pâte 5 minutes environ jusqu'à ce qu'elle devienne presque homogène et se détache des parois. Former à nouveau une boule, couvrir le saladier de film alimentaire et laisser lever une heure environ dans un endroit tiède : la pâte doit doubler de volume.
4. Reprendre la pâte et la renverser sur un plan de travail fariné. La peser et diviser en 10 pâtons (on peut aussi garder la grande pâte ou bien diviser par 6 mais par 10 c'est plus simple : les miens faisaient autour de 90 g l'un). Former des boules régulières en repliant bien la pâte en dessous puis la faire rouler (sans appuyer) sous la paume de la main. 
5. Poser chaque boule sur une plaque recouverte de papier cuisson. Faire des incisions avec un couteau bien affûté et saupoudrer d'un peu de farine. Mettre la plaque dans le four éteint et laisser lever 30 minutes environ (un peu plus, selon la température externe et si l'on souhaite une mie légèrement plus aérée).
6. Sortir les pains du four puis l'allumer à 220°C. Poser en-dessous une plaque un peu creuse remplie d'eau (cela va permettre de faire de la vapeur). Quand le four est chaud retirer cette plaque et enfourner les petits pains. Laisser cuire une vingtaine de minutes, le temps qu'ils gonflent un peu, brunissent et que ça sonne vide en tapotant dedans. Laisser tiédir sur une grille et déguster.
Ils se conservent bien 1 à 2 jours dans du papier. Ils sècheront un peu mais restent savoureux.

4 commentaires:

  1. Ils sont bien jolis ces petits pains...

    RépondreSupprimer
  2. Le pain aux figues et moi..... Une grande histoire d'amour ! Et cette crème de courge aux oignons me tente bien également!!

    Amy

    RépondreSupprimer
  3. Voilà de beaux petits pains qui doivent parfaitement s'accorder avec le foie gras. J'en salive.

    RépondreSupprimer