dimanche 27 décembre 2015

Houmous de betterave

Houmous de pois chiches et betterave
Houmous de betterave
Bonjour à tous ! J'espère que vous avez passé un heureux Noël ou, en tous cas, de bons jours en belle et joyeuse compagnie et que vous vous êtes régalés ! Pour ma part (pour une fois, depuis des années) je n'ai pas beaucoup cuisiné. Le petit Adriano était content d'avoir sans maman tout à lui presque tout le temps. Et aujourd'hui nous repartons en légèreté... jusqu'à la prochaine hi hi
Cette tartinade ou dip, cousine rose du fameux houmous ou houmous, est née avec des restes du frigo et s'est révélée vraiment très bonne (à condition d'aimer la betterave bien sûr). Cet hummus de betterave, frais, léger, coloré et prêt en quelques minutes, sera sûrement votre allié lors des apéritifs mais on peut aussi l'utilise comme sauce pour de la viande d'agneau par exemple.
J'ai gardé la base du houmous de pois chiches classique (donc avec aussi de l'ail et de la pâte de sésame) mais vous avez aussi une alternative sans pâte et avec de la ciboulette à la place de l'ail qui marche très bien aussi.

J'adore le servir avec des pignons pour la texture mais vous pouvez aussi simplement opter pour des pois chiches nature cuits.
Concernant en particuliers les pois chiches, si vous avez un peu de temps optez pour des bons secs et cuisez-les vous-même. Pour le problème pour certains de la 'digestion', contrairement à ce qu'on dit, cela ne dépend ni du pois chiche (et/ou sa peau) ni de l'ail mais simplement de l'air (ou du gaz ;-) qui se forme en cuisson (en même temps on n'est pas faits pour digérer de l'air n'est-ce pas ? ;-). C'est pourquoi je vous suggère de toujours bien écumer en cuisson.

Voilà de quoi ensoleiller vos tartines ou votre pain pita, en plein hiver.
Houmous ou hummus de betterave
Hummus de betterave
Houmous de betterave (pour 6 personnes)
  • 260 g de pois chiches bien cuits et égouttés (voir cet article sur le houmous et la cuisson des pois chiches) ou en conserve, mieux vaut les bocaux
  • 1 betterave moyenne cuite et pelée (dans l'idéal achetée au marché)
  • 1 gousse d'ail (ou, si on préfère, 1/2 botte de ciboulette)
  • 1 càs de tahin (pâte de sésame)
  • le jus d'un citron jaune moyen, fraîchement pressé
  • une belle pincée de coriandre en poudre
  • pignons de pin et persil plat pour servir
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre
1. Couper la betterave en gros morceaux et la mettre dans le bol du mixeur. Ajouter l'ail coupé en 2 (ou la ciboulette ciselée), les pois chiches, la coriandre, la pâte de sésame et le jus de citron. Mixer par à coups en ajoutant un file d'huile à chaque fois. Vérifier la consistance: elle doit être homogène mais encore un peu dense. On peut aussi, pour aider, ajouter 1 à 2 càs d'eau. Saler et poivrer.
2. Servir de suite avec des pignons, du persil plat et un peu d'huile d'olive. Ou bien conserver (sans la garniture) bien recouvert au contact de film alimentaire, au frais, jusqu'à 3 jours.

7 commentaires:

  1. Voilà qui va colorer ma table un de ces jours, merci!

    RépondreSupprimer
  2. Voilà qui va me pousser à investir dans un mixeur un de ces jours...

    RépondreSupprimer
  3. Merci, Edda, pour cette belle idée qui a l'air succulente, comme toutes les propositions sur votre site. Un grand bravo pour votre goût inspirant et, j'espère, contagieux ! Grâce à vous j'ai redécouvert le risotto et compte bien continuer mon apprentissage...
    Cécile

    RépondreSupprimer
  4. Trop appétissant, la couleur est super jolie.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Edda pour vos recettes et vos commentaires de jeune Maman.
    Le mien va avoir un an demain mais je n'ai toujours pas retrouvé le temps de me remettre à cuisiner, snif.
    J'espère vite suivre vos traces !
    Bonnes fêtes de fin d'année à toute votre famille.

    RépondreSupprimer
  6. Belle recette :) Je tenais juste à vous informer que la recette traditionnelle de ce met s'appelle "Mutabal shawandar", c'est une recette d'origine syrienne et habituellement sans pois chiches :). Je vous informe de ceci pour ne pas oublier d'où nous viennent tant de savoureux plats et pour perpétuer leur origine. Bonne journée :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le grain de sel, j'ai appris quelque chose (je connaissais une version grecques sans pois chiches et avec du yaourt). Dans ce cas, sans pois chiches c'est une quand même une autre recette mais le principe est là en effet.
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer