mardi 2 février 2016

Gâteau de crêpes au chocolat

Gâteau de crêpes au chocolat
Gâteau de crêpes au chocolat
Je ne pouvais, le jour de la Chandeleur, ne pas vous proposer une recette de crêpes ! La voici donc, un peu régressive mais irrésistible : un gâteau de crêpes au chocolat ou à la pâte à tartiner maison et minute. Les crêpes et le chocolat font bon ménage n'est-ce pas ? Et en version gâteau, c'est joli et on a l'impression d'en avoir plus. J'aime ces couches moelleuses et crémeuses qui s'alternent. Et même si c'est un pseudo gâteau, il reste humble, informel et peu se déguster avec les mains  :-)

Je vous donne deux alternatives de garniture : de la pâte à tartiner au chocolat minute (que vous pouvez remplacer par de la Nutella maison ou autre) et très gourmande ou bien une ganache au chocolat (plus bas en note vous avez tous les détails). À vous de choisir sachant bien sûr que le goût sera différent et la texture aussi. 

Je trouve cette tradition du 2 février, simple et gourmande, vraiment superbe. On retourne en enfance, j'imagine les enfants dans la cuisine puis autour de la table les yeux pétillants devant les montagnes de crêpes... Du moins c'est mes souvenirs petite, les crêpes de ma mère étaient un petit trésor que nous réclamions souvent et qui donnait un air spécial à un repas ordinaire.
C'est aussi des amis qui se rencontrent au bistrot, à la maison et qui choisissent leur crêpe préférée (voire deux, la salée et la sucrée) en se régalant d'avance.
Les crêpes sont synonyme de gaieté, sans aucun doute !

Et si vous cherchez d'autres recettes de crêpes et de crèmes, pâtes à tartiner, confitures... à mettre dessus vous avez tout dans ce billet (clic)
Gâteau de crêpes au chocolat ou à la pâte à tartiner
Gâteau de crêpes au chocolat ou à la pâte à tartiner
Gâteau de crêpes au chocolat ou pâte à tartiner maison et minute (pour 6 personnes)

Pour la pâte à crêpes (pour 15 grandes crêpes ou 20 plus petites, environ) 
recette de base et conseils ICI ou bien ces proportions :
  • 35 cl de lait frais entier
  • 15 cl d'eau froide (ou si on souhaite encore plus de moelleux, de bière blonde)
  • 220 g de farine ordinaire bien tamisée (ou 190 g de de farine et 30 g de farine de châtaignes ou d'épeautre)
  • 40 g de sucre (semoule ou de canne ou complet comme le Panela)
  • 3 oeufs entiers
  • 2 càs de cacao en poudre
  • 2 càs de beurre fondu ou d'huile d'olive
  • 1 càs de rhum ou d'extrait de vanille maison
  • 1 pincée de sel
Pour la pâte à tartiner au chocolat minute
  • 200 g de lait concentré sucré
  • 60 g de chocolat au lait de qualité (dans l'idéal de couverture à 37-40% de cacao)
  • 40 g de chocolat noir de qualité (dans l'idéal de couverture à 60-70% de cacao)
  • 40 g de beurre
  • 2 càs d'huile d'olive vierge extra (ou d'huile de noisettes)
ou bien 

Pour la ganache au chocolat :
  • 23 cl de crème fleurette
  • 120 g de chocolat au lait (dans l'idéal de couverture à 37-40% de cacao)
  • 80 g de chocolat noir (dans l'idéal de couverture à 60-70% de cacao)
  • 20 g de beurre
  • 1 càs d'huile d'olive vierge extra (ou d'huile de noisettes)
1. Préparer la pâte à crêpes (au moins une heure à l'avance voire plusieurs heures). Dans un saladier, verser la farine mélangée avec le sel, le cacao et le sucre. Former un puits, y ajouter les oeufs puis incorporer peu à peu la farine. Ajouter ensuite les liquides tout en fouettant pour éviter la formation des grumeaux. On peut aussi tout mettre dans le bol du mixeur et mixer jusqu'à ce que la préparation soit lisse (c'est la méthode la plus rapide et sûre). Couvrir la pâte et la laisser reposer à température ambiante au moins une heure (si c'est beaucoup plus long, la mettre au réfrigérateur).
2. Pendant ce temps préparer la pâte à tartiner : dans une casserole, au bain-marie, faire fondre les chocolat avec le beurre puis ajouter le lait concentré sucré et l'huile, éteindre et bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Verser dans un pot propre et laisser reposer, recouvert de film alimentaire, au moins une heure.
3. Ou bien, préparer la ganache (avant ou après avoir cuit les crêpes) : faire fondre les chocolats au bain-marie et parallèlement chauffer la crème. Éteindre et la verser en trois fois tout en mélangeant sur le chocolat (on peut aussi utiliser un mixeur plongeant de manière à bien émulsionner). Incorporer le beurre mou et l'huile et mélanger à nouveau. Verser dans un récipient, couvrir de film alimentaire et laisser reposer 1/2 heure environ (le temps qu'elle fige un peu mais reste quand même crémeuse, tartinable). Si on la prépare bien avant, la garder au frais puis la chauffer légèrement avant de l'utiliser sur les crêpes.
4. Préparer les crêpes. Faire bien chauffer une poêle plate (ou à crêpes) et la graisser avec une noisette de beurre bien répartie (s'aider d'un pinceau). Y verser une louche (voire un peu moins s'il s'agit d'une petite poêle à crêpes) de pâte, la faire bien couler sur toute la surface de manière à avoir une couche fine et homogène. Laisser cuire 2 minutes environ (cela dépend des feux) à feu moyen/fort : il doit se former des bulles et la pâte doit colorer et se détacher facilement. Détacher délicatement la crêpe et la retourner. La cuire encore une minute, le temps qu'elle colore un peu et ne colle plus à la poêle. Poser la crêpe sur une assiette (mieux si chaude ou placée sur une casserole d'eau chaude). 
5. Procéder de même avec le reste de pâte sans graisser à nouveau la poêle (peut-être qu'il y aura besoin encore d'un tout petit peu de beurre vers la fin, mais en principe celui initial suffit).
Couvrir les crêpes et les laisser un peu tiédir.
6. Procéder au montage : poser une crêpe sur une assiette et tartiner d'une fine couche crème au chocolat (un peu plus épaisse que la crêpe), recouvrir d'une autre crêpe et procéder ainsi jusqu'à la dernière (on peut la recouvrir ou pas selon les goûts et l'esthétique souhaitée).
Laisser refroidir au frais (ou à température ambiante si on va le déguster sous peu), puis sortir 15 minutes avant de servir... avec de chantilly par exemple

Conseils :
- Vous pouvez préparer la pâte à crêpes et la crème au chocolat la veille et conserver la ganache au frais et la pâte à tartiner à température ambiante.
- Je vous suggère de lire ce billet sur la pâte à crêpes avec tous les conseils sur les ingrédients, variantes, cuisson, conservation...
- Le gâteau se conserve deux jours (mieux vaut un jour car il a tendance à sécher) au frais bien recouvert de film alimentaire. Le déguster à température ambiante
- Quand le gâteau est froid et a reposé, les couches sont plus visibles et il se découpe mieux. Sur la photo les crêpes étaient encore tièdes et la crème tout juste posée, d'où le côté moins net (et plus souple, plus difficile à découper... j'ai goûté juste après la séance photo hi hi). En effet la crème sera un peu absorbée par les crêpes
- Vous pouvez utiliser aussi de la pâte à tartiner chocolat noisette (la Nutella maison) (clic) ou bien pour un côté plus chocolaté raffiné de la crème au chocolat (clic).
- Si vous avez envie plutôt de caramel, vous pouvez utiliser cette délicieuse pâte à tartiner au sirop d'érable.
- Si vous souhaitez quelque chose de plus original au chocolat (et très séduisant) garnissez le gâteau avec cette pâte à tartiner au chocolat et au fruit de la passion (mmm)
- La pâte à tartiner donne un côté doux, très gourmand et presque un retour en enfance et un gâteau plus souple. Alors que la ganache donne un côté plus fort en chocolat, plus adulte, moins crémeux. Enfin deux mondes très différents... et vous pouvez tester les deux ;-)

8 commentaires:

  1. crêpes et chocolat .. une mélange que j'adore
    bon aprés midi
    rosa

    RépondreSupprimer
  2. che meraviglia !!!la mia grand- mère odette me le preparava sempre...complimenti e un abbraccio...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, j'ai testé avec la ganache (délicieuse) et c'était très bon, mais chez moi ça ressemblait un peu à un château branlant: les crêpes avaient une forte tendance à glisser... Chouette expérience quand même merci !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, j'ai testé avec la ganache (délicieuse) et c'était très bon, mais chez moi ça ressemblait un peu à un château branlant: les crêpes avaient une forte tendance à glisser... Chouette expérience quand même merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Irène, merci, ravie que ça vous ait plu !
      Pour ce qui est de la glisse il se peut que la ganache a été introduite encore chaude, en principe quand elle tiède elle a plus de tenue et une fois dans le gâteau, elle va refroidir et figer. Comme indiqué pour une bonne découpe, je vous suggère un passage au frais.
      Bonne journée !

      Supprimer
  5. Bonjour Edda,

    Quel délice ces crêpes! Sans la ganache maison, mais définitivement la meilleure pâte que j'ai goûté.
    Nous avons également fait votre gâteaux aux pommes, un délice également.

    Merci!

    Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci Elsa pour l'enthousiasme !!! Ravie que vous vous soyez régalés :-)
      Bonne nuit

      Supprimer