mardi 8 mars 2016

Galettes bretonnes (nouvelle recette)

Galettes bretonnes
Galettes bretonnes (fines)
Qui ne succombe pas aux biscuits bretons, au goût d'enfance et de bon beurre ? Nous en tous cas oui ! À part les fameux sablés bretons, nous avons un faible pour les galettes bretonnes dont je vous ai déjà proposé une recette succulente. Mais comme toujours il y a beaucoup de recettes (familles, artisans...) et cette fois-ci j'ai voulu en tester une autre d'une ancienne biscuiterie (vous avez tous les détails dans mes notes).
Il s'agit de galettes fines donc un peu différentes de la recette précédente de par les proportions, cuisson etc...

Entre les deux mon coeur balance. Disons que dans les premières c'est plus gourmand (on sent plus l'oeuf, le beurre) et que celles-ci sont plus fines dans le sens de l'épaisseur et de la texture plus croustillante (due aussi à la quantité de sucre et à la température de cuisson).  Elles se rapprochent plus d'un petit-beurre. D'ailleurs Adriano les aime bien (plus que les biscuits du fameux du paquet ouf !)
À vous de choisir ou bien de préparer les deux... ça disparaît très vite !
Galettes fines bretonnes (recette)
Galettes fines
Galettes fines bretonnes (pour une cinquantaine de pièces)
  • 290 g de farine ordinaire T55 (ou 200 g de farine T65 et 90 g de T80)
  • 100 g de bon beurre (ou 70 g de beurre doux et 30 g de beurre demi-sel) mou
  • 140 g de sucre semoule (ou de canne blond)
  • 1 oeuf
  • 1 g de bicarbonate alimentaire (ou de levure chimique) : environ 1/3 de càc
  • une pincée de sel ou de fleur de sel (si on utilise que du beurre doux)
  • la pulpe d'une gousse de vanille (facultatif mais c'est meilleur !)

1. Faire fondre la moitié du beurre (uniquement le doux). Dans un saladier ou la cuve d'un robot (avec crochet plat), mélanger le reste de beurre mou avec la vanille, le sucre et le sel jusqu'à ce qu'il se forme une crème. 
2. Incorporer le beurre fondu en deux fois puis incorporer l'oeuf et mélanger à nouveau : on doit obtenir une crème homogène bien émulsionnée.
3. Tamiser la farine avec le bicarbonate et l'incorporer au mélange précédant. Travailler très rapidement juste le temps d'obtenir une pâte homogène et molle (c'est normal). Former une boule aplatie, la recouvrir de film alimentaire et faire reposer au frais une à deux heures.
4. Préchauffer le four à 230°C (dans la recette originale c'est 250°C mais avec un vieux four). Sortir la moitié de la pâte, la laisser se détendre deux minutes puis l'étaler sur un plan de travail légèrement fariné ou du papier cuisson à 3-4 mm d'épaisseur. À l'aide d'un emporte pièce former des disques et les poser sur une plaque recouverte de papier cuisson.
5. Enfourner pendant 8 à 12 minutes : les biscuits doivent dorer. Surveiller la cuisson et si besoin tourner la plaque à mi-cuisson, les temps dépendent beaucoup des fours.
Sortir les biscuits les transvaser délicatement sur une grille. Procéder de même avec le reste de pâte.

Conseils :
- Ces biscuits se conservent bien une semaine dans une boîte hermétique ou en fer.
- Ils sont croustillants et très faciles à réaliser. Le seul point délicat est la cuisson : je vous conseille de bien regarder et adapter selon votre four car les bords peuvent devenir trop bruns très vite (à cause de la haute température et du sucre). Une fois trouvé l'équilibre tout se passe bien. Dans mon four je les ai cuits 11 minutes et ils étaient impeccables
- La recette est inspirée avec quelques mini modifications d'une recette d'une biscuiterie traditionnelle du sud de la Bretagne Avel Vor à Batz-sur-Mer. Je l'avais trouvé sur un ancien du numéro du magasine Saveurs et je dois dire que c'est elle la galette fine ! Même si comme toujours leurs secrets sont dans la très bonne matière première et surtout la cuisson qui chez eux se fait dans un vieux four.
Galettes bretonnes (recette)
Galettes bretonnes

13 commentaires:

  1. Ouaou !!! Les photos si belles rendent ces p'tits biscuits si gourmands que je bave d'envie ! et je note la recette pour une dégustation au plus vite...

    RépondreSupprimer
  2. Très belles et tellement tentantes!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  3. Miam miam... Ici on adore la recette des palets... Qui va souvent (tout le temps?!?) de pair avec des meringues (recyclage de jaunes, de blancs..;-)
    Reste plus qu'à tester celle-ci...
    Mais, parole de bretonne, qu'avec du beurre salé... C'est quoi le beurre doux ?!?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi vous m'avez fait rire et vous avez raison. J'ai juste suivi la recette et je vous avoue que cela m'a fait tiquer aussi mais je me suis dite que peut-être on n'utilise plus que le beurre salé mais aussi du beurre doux.. Ou bien c'est simplement une omission/erreur du journaliste du magazine. D'ailleurs, je l'ai fait comme indiqué dans la recette, avec un peu de beurre demi-sel.
      Ainsi que vous avez pu remarquer, différemment de l'autre recette publiée que j'adore aussi (avec que des jaunes) ici il y a un oeuf entier, du coup la texture est un peu différente.

      Supprimer
  4. Je suis fan, j'adore ! ! !
    Merci pour la recette
    Rosa

    RépondreSupprimer
  5. alors là quelle coincidence, j'en ai fait ce matin même mais avec une recette que j'avais déjà ; en fait c'est vrai qu'il faut surveiller car elles peuvent brûler très vite ; j'ai un petit truc : en fait je mets deux grilles dans mon four (vieux aussi) sur la grille du milieu je dépose mes galettes (sur une plaque bien sûr) et sur celle située juste un cran plus bas, je mets une autre plaque ;
    une cuisson environ de 12 -13 mn ah oui j'oubliais, je suis bretonne (en fait celà n'intéresse personne.....) mais je badigeonne du jaune d'oeuf les petites galettes
    parole de bretonne : pas de beurre doux , uniquement du beurre demi-sel
    encore merci pour toutes ces recettes....
    à bientôt....
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Annie pour l'astuce de cuisson ! Oui oui le beurre demi-sel vous avez raison mais comme indiqué plus haut j'ai suivi la recette et je pense qu'il s'agissait d'une erreur/distraction de la part du rédacteur (ou bien il n'était pas breton ;-)
      Bonne soirée !

      Supprimer