dimanche 13 mars 2016

Minestrone aux petits pois, fèves et menthe

Minestrone aux petits pois, fèves et menthe
Minestrone aux petits pois, fèves et menthe
Je vous ai déjà parlé du minestrone au pesto et pâtes typique de la Ligurie que j'aime beaucoup et qui m'a réconciliée avec des mauvais souvenirs. Aujourd'hui c'est le tour du minestrone aux petits pois, fèves et menthe. Léger, essentiel, une promesse toute verte du printemps et avec des saveurs typiques de certains plats de ma Rome natale comme la vignarola (mais en encore plus simple).
Le minestrone qui signifie 'grosse soupe' (des fois au sens péjoratif aussi), est un incontournable de la cuisine italienne. On le retrouve du nord au sud un peu à toutes les sauces, avec tous les légumes (selon la saison), des fois des pâtes ou du riz ou des légumineuses, mais pas toujours.
Je sais que le printemps n'est pas encore là mais j'avais envie de vert, de fraîcheur et d'Italie et en plus cela peut être une bonne idée rapide pour le menu de Pâques non ?

Il y a en gros trois ingrédients et la menthe va apporter un joli parfum qui se marie classiquement aux petits pois (je ne vous apprends rien ;-). Je l'ai préparé à plusieurs reprises un peu comme ce potage aux trois légumes : il est beau, bon et fait du bien. Si vous en trouvez, utilisez de légumes frais, autrement vous pouvez opter pour de bons surgelés et ainsi vous pourrez vous faire plaisir toute l'année.
Vous pouvez le servir pratiquement nature avec juste un filet d'huile d'olive ou bien avec un peu de pecorino râpé (fromage de brebis affiné semblable au parmesan comme texture mais plus salé) pour rester dans l'esprit romain. Ça marche très bien (tous mes invités étaient d'accord) et ça rend le potage un peu plus consistant.

Minestrone aux petits pois, fèves et menthe (pour 4 personnes)
  • 500 g de petits pois écossés (frais, ou, à défaut surgelés)
  • 400 g de fèves pelées (600 g environ non pelées puis plongées dans l'eau bouillante pendant 30 secondes pour retirer ensuite la peau)
  • 4 oignons nouveaux (que la partie blanche)
  • une dizaine de petits feuilles de menthe
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Dans une casserole faire revenir les oignons émincés avec 2 càs d'huile d'olive. Laisser colorer à feu moyen puis ajouter 2 càs d'eau et laisser encore cuire 2 minutes environ. Ajouter les petits pois, mélanger une minutes puis verser environ le même volume d'eau (voire un peu plus) et 6 feuilles de menthe. Saler légèrement et laisser cuire une dizaine de minutes. 
2. Ajouter les fèves et laisser mijoter 5 minutes environ (elles ne doivent pas se défaire).  Éteindre, ajouter le reste de menthe, saler et poivrer.
3. Servir chaud au tiède avec un filet d'huile d'olive et si on aime, du parmesan ou du pecorino râpé.

Conseils :
- Vous pouvez le préparer une à deux heures à l'avance mais pas trop car les légumes continuent de cuire et l'on perd un peu en fraîcheur/texture
-On peut aussi pour un côté raffiné (à servir en verrine par exemple) réaliser un velouté simplement en mixant le tout. Un peu dans le même esprit que ce velouté de petits pois, bresaola et pecorino. Dans ce cas ne mettre que 3 feuilles de menthe et garder le reste pour la touche finale. Je vous suggère aussi d'ajouter 1 càs de pecorino avant de mixer et de garder quelques fèves pas trop cuites de côté et garnir le velouté avec, c'est très joli.

9 commentaires:

  1. J'adore la minestrone, et ta version toute verte a l'air top!

    RépondreSupprimer
  2. Très belle version du minestrone :) à faire des le printemps ,j ai trouvé plein de recettes sans gluten sur votre blog ,c est super !
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  3. Une version très verte de la minestrone qui a l'air délicieuse
    Bonne semaine
    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    la faible quantité d'eau suffit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Isabelle,
      Je pense n'avoir pas bien compris. Pourquoi faible quantité d'eau ? Il y a environ le même volume que les légumes comme indiqué dans la recette, que l'on peut rectifier ensuite selon l'évaporation... Un peu comme toutes les soupes de ce genre.
      Tenez-moi au courant

      Supprimer
    2. C'est moi qui avait mal compris, dans ce cas! J'avais compris 2 càs d'eau et encore cette quantité! Toutes mes excuses!
      Je la déguste ce midi et mettrai un commentaire ce soir.
      Merci pour la rapidité de votre réponse!
      A tout à l'heure, Isabelle

      Supprimer
    3. Ne vous inquiétez pas... en effet maintenant je comprends ;-)

      Supprimer