jeudi 12 mai 2016

Semifreddo aux griottes (sans sorbetière)

Semifreddo aux griottes (sans sorbetière)
Semifreddo aux griottes (sans sorbetière)
Voici un délicieuse glace légère, du placard et sans sorbetière parfaite en fin de repas : un semifreddo (ou parfait glacé) aux griottes. Facile, léger, fruité avec une petit goût spécial, un dessert qui vous prendra 20 minutes, que vous pouvez conserver et qui fera son effet à table.
Je vous propose souvent des semifreddo (à demi-froid car moins qu'une glace classique) ou des parfaits glacés. J'y suis attachée non seulement car il font partie de mes souvenirs italiens mais surtout car je les prépare souvent, ils sont très simples à réaliser et font l'effet d'un véritable dessert avec très peu d'effort.

Ainsi que je vous ai indiqué souvent, le principe est celui de mélanger un parfum (fruits, chocolat ou autre...) à de la crème fouettée. Selon les recettes on utilise des jaunes d'oeufs cuits avec un sirop (zabaione ou pâte à bombe) ou bien des blancs d'oeuf cuits avec un sirop (meringue italienne), car il vont aider à lier et structurer la glace. Ne vous inquiétez pas dans les deux cas, c'est très simple à réalise, même sans thermomètre et avec tous mes conseils.

Ici, contrairement au parfait glacé au fraises par exemple, pour un côté aérien et léger j'ai opté pour de la meringue italienne (clic pour la recette et les astuces) dans le même esprit que ce soufflé glacé à la pastèque. Cela met en évidence le fruit.
Le semifreddo reste par définition crémeux et pas de cristaux de glace (ce qui est pratique) et comme ici, vous pouvez aussi le servir comme une glace.
Semifreddo ou parfait glacé aux griottes (sans sorbetière)
Parfait glacé aux griottes (sans sorbetière)
Semifreddo ou parfait glacé aux griottes (sans sorbetière) (pour 6 personnes)
  • 350 de griottes surgelées, décongelées
  • 140 g de sucre de canne complet (muscovado, panela, rapadura....) ou semoule blanc si l'on souhaite une saveur plus neutre
  • 23 cl de crème fleurette bien froide
  • 2 gros blancs d'oeuf (60 à 70 g, les peser)
  • quelques meringues et un peu de griottes cuites et mixées avec du sucre pour servir (facultatif)

1. Préparer le semifreddo plusieurs heures à l'avance.  Chauffer les griottes avec la moitié du sucre à petite ébullition puis mixer dans le bol du mixeur (on doit obtenir une sorte de jus). Laisser refroidir (il faut qu'elles soient à température ambiante au moment de l'utilisation)
2. Fouetter le crème bien froide d'abord à petite vitesse puis à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'elle devienne mousseuse presque ferme (voir mes conseils pour réussir la crème fouettée). Couvrir de papier film et garder au réfrigérateur
3. Préparer la meringue italienne (pour toutes les astuces voir ce billet). Dans une petite casserole à fond épais, verser l'autre moitié du sucre et le mouiller avec 5 cl (50 g) du jus de griottes préparé plus haut . Chauffer en portant à ébullition jusqu'à ce que le sirop atteigne 115°C (environ) (sans thermomètre : il faut que le sucre soit complètement fondu et qu'il se forme de grosses bulles). Cela prend quelques minutes.
4. Pendant que le sucre devient sirop, commencer à monter les blancs en neige pas trop ferme. Quand le sirop est prêt, le verser peu à peu sur les blancs (en évitant les parois) tout en continuant de fouetter à vitesse moyenne jusqu'à refroidissement. Il doit se former une mousse ferme, brillante, qui tient sur le fouet. Incorporer 2/3 de la meringue italienne (garder le reste pour gratiner des fruits par exemple) à la pulpe/jus de griottes restant. Incorporer enfin délicatement la crème par mouvements circulaires du bas vers le haut (de manière à garder l'air incorporé), en soulevant la préparation. On doit obtenir une mousse rose très aérienne et bien homogène.
5. Verser la préparation dans un moule en métal (à cake, ou rectangulaire) et garder au congélateur au moins 6 heures voire une nuit.
6. Servir le semifreddo comme une glace (avec une cuillère à glace par exemple) en boule avec un peu de coulis de griottes et des meringues

Conseils :
- Conservation : ce semifreddo se conserve jusqu'à une semaine au congélateur
- Ce semifreddo est très léger, aérien, presque une mousse glacée (cela est dû à la grande présence d'eau et d'air : des blancs d'oeufs et des fruits comme dans cette mousse légère aux framboises mais en plus crémeux et plus stable). Je vous avais dit que c'est léger ! C'est délicat et moins crémeux que si on utilise des jaunes d'oeufs, donc la consistance est un peu différente d'une glace classique tout est restant très agréable
- Pour que la préparation soit homogène, il est important que tous les éléments ne soient pas chauds ni tièdes au moment où on les incorpore : la meringue a refroidi, la pulpe de griottes aussi et la crème fouettée doit être bien froide, tout juste sortie du frigo. En effet si la pulpe de griottes par exemple est tiède elle va faire liquéfier la crème.
- Le sucre de canne complet apporte un petit goût de réglisse qui se marie très bien avec les griottes mais si vous n'y tenez pas, utilisez du sucre semoule ou du sucre de canne blond
- Vous pouvez remplacer les griottes par des framboises congelées par exemple. Même procéder mais je vous conseille d'en utiliser plus (450 g) car mieux vaut retirer les pépins une fois chauffées et mixées. C'est plus agréable après
-Vous pouvez aussi, comme tous les semifreddo les servir en version individuelle : dans ce cas mettez-les dans des ramequins recouverts de film alimentaire ou bien des moules à muffins en silicone par exemple, que vous démoulerez à la sortie du congélateur. Dans ce dernier cas, je vous conseille de garder le semifreddo au moins 24h au congélateur (il faut qu'il soit bien ferme pour être démoulé).

12 commentaires:

  1. Bjr

    si je fais mon samifredo aujourd'hui ,es ce que je pourrai le déguster que dimanche .

    MERCI pour cette recette facile est surement délicieuse

    Cannelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cannelles,
      De rien ! Oui, comme indiqué, il se conserve.
      Tenez-moi au courant !

      Supprimer
  2. Cette recette est pour nous, je n'ai pas encore r-acheté de sorbetière !!! Est-ce que ça peut marcher avec des fraises, fruits du moment ?
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui ça marche aussi avec les fraises (les griottes étaient ce que j'avais sous la main, j'en avais envie et c'était moins cher que des bonnes fraises, du moins ici ;-)
      Autrement, toujours sans sorbetière vous avez ce parfait glacé aux fraises, très bon avec une texture un peu différente, plus crémeuse : http://www.undejeunerdesoleil.com/2016/05/parfait-glace-fraises-sans-sorbetiere.html
      Tenez-moi au courant et belle journée également !

      Supprimer
  3. Toujours pas de sorbetière chez moi, donc cette recette tombe au poil ! A tester donc avec des fraises gorgées de soleil, ou de futurs abricots ?! En tout cas belle découverte car je n'imaginais pas que les semifreddos étaient à base de meringue italienne. COmme quoi, on en apprend tous les jours !

    RépondreSupprimer
  4. Je retiens ta recette, sans sorbetière et aux griottes, on ne peut pas faire mieux!

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Edda,
    Merci pour vos recettes, toujours jolies et pleines de soleil! J'ai testé le semi-freddo, avec un assortiment de fruits rouges, on a fait la recette avec ma petite fille de 3 ans, qui adore les glaces, et on était toutes les deux très fières du résultat, merci! (et le papa a beaucoup aimé aussi!). Camille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Camille,
      Merci beaucoup pour le retour et les instants de vie ! Ravie que ça vous ait plu, que vous vous êtes amusées.... je suis toujours touchée quand mes recettes plaisent aussi aux enfants.
      Très bonne journée et à bientôt

      Supprimer
  6. bonjour
    Il me restait un bocal de cerises sauvages au kirsch de l'année derniere qui me paraissaient adaptées pour cette recette .Alors soyons fou et tentons .J'ai ajouté 10g miel et 10g de glucose en diminuant la quantité de sucre du sirop . C'est délicieux . Je mettrai un peu moins de chantilly la prochaine fois.merci pour ce partage reproductible avec beaucoup d'autres fruits.saludo de Sevilla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Charles pour le retour enthousiaste, ravie que ça vous ait plu et ça devait être délicieux avec les cerises sauvages... miam ! Et merci pour le coucou de Sevilla :-)
      Pour la crème je vous déconseille de diminuer (sauf 10 ou 20 g) j'ai déjà essayé et la texture s'en ressent énormément. Ici il y a vraiment un équilibre. Autrement le semifreddo ne sera plus si homogène et onctueux (ce n'est pas aussi light qu'un sorbet par définition) mais plus 'granuleux' et la crème aura tendance à se séparer.
      Belle journée et à bientôt !

      Supprimer
  7. Bonjour Edda
    J'avais adoré cette recette (comme toutes celles que tu fais d'ailleurs...)
    Penses-tu que je puisse utiliser cette base avec de l'ananas, plutôt que la version avec jaune d'oeufs (comme le semifreddo à l'orange)?
    Si tu as 2 secondes, merci de me répondre
    Très bonne journée
    Danielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Danielle pour ta fidélité et enthousiasme habituels !
      Je n'ai pas testé avec l'ananas mais en principe ça devrait aller.
      Tiens-moi au courant et belle journée !

      Supprimer