samedi 17 septembre 2016

Tarte aux fruits rouges et à la farine d'épeautre

Tarte aux fruits rouges
Tarte aux fruits rouges et à la farine d'épeautre
J'ai préparé cette tarte aux fruits rouges avec pâte à la farine d'épeautre, très fruitée et frugale à plusieurs reprises et c'est toujours un immense succès à la maison. Ce qui me fait sourire vu le peu de travail qu'elle demande. Un peu dans le même esprit de cette tarte aux fruits des bois mais en encore plus simple.
Un nid croustillant, au goût de campagne qui accueille l'acidulé et la complexité du mélange de fruits rouges (ma passion) légèrement compotés. La petite touche de menthe apporte de la fraîcheur et rehausse le tout.

Cette tarte est un clin d'oeil à plein de souvenirs de cueillette dans les bois et la montagnes avec mes grands-parents et en particulier à la tarte aux myrtilles de ma mamie maternelle dont je vous ai parlé au tout début du blog. Ici, il y a mes touches personnelles, mais l'âme est la même.
Une tarte de fin d'été qui nous plonge dans la nature.
Tarte aux fruits rouges et à la farine d'épeautre
Tarte aux fruits rouges et à la farine d'épeautre
Tarte aux fruits rouges et à la farine d'épeautre (pour 6 personnes, un moule de 22 cm)

Pour la pâte sucrée à l'épeautre :
  • 100 g de farine ordinaire (T55) ou bien T65 + un peu pour le plan de travail
  • 90 g de farine d'épeautre (grand)
  • 30 g de de de fécule de pommes de terre ou d'amidon de maïs type Maïzena ou d'amidon de blé (Frumina)
  • 100 g de beurre mou, coupé en dés
  • 80 g de sucre blanc ou de canne clair ou glace
  • 1 oeufs entier
  • une belle pincée de cannelle
  • le zeste d'un demi citron jaune non traité
  • une pincée de sel
Pour la garniture de fruits :
  • 350 g de fruits rouges mélangés (myrtilles, mûres, framboises, groseilles...) frais ou congelés (dans ce cas les utiliser encore congelés
  • 60 g de sucre (3 càs)
  • 2 càs d'amidon de maïs (type Maïzena), ou, à défaut de poudre d'amandes
  • quelques feuilles de menthe pour servir (important :-)

1. Préparer la pâte plusieurs heures à l'avance, voire la veille. Dans un saladier ou la cuve d'un robot, mélanger le beurre avec la cannelle, le sel, le sucre et le zeste de citron jusqu'à obtenir une crème. Incorporer l'oeuf puis ajouter les deux farines et mélanger rapidement juste le temps d'obtenir une pâte homogène sans traces de beurre (voir mon article pour réussir la pâte sucrée). Attention à ne pas trop travailler. La pâte sera un peu molle c'est normal.
2. Former un disque plat, le recouvrir de film alimentaire et garder au frais au moins deux heures.
3. Préchauffer le four à 170°C (chaleur tournante) ou 180°C (statique). Sortir la pâte du réfrigérateur et la laisser se détendra quelques minutes puis la poser sur du papier cuisson ou un plan de travail légèrement fariné. L'étaler entre deux feuilles de papier cuisson ou avec un rouleau légèrement fariné à 3-4 mm d'épaisseur en la retournant d'un quart de tour à chaque fois afin d'avoir une épaisseur homogène.
4. L'enrouler sur le rouleau et la dérouler sur le moule à tarte. Faire bien adhérer les bords puis repasser dessus le rouleau de manière à couper l'excédent de pâte. Poser dessus du papier cuisson et des billes de cuisson (ou des légumineuses): voir mon article sur la cuisson à blanc d'une pâte à tarte. Enfourner pendant un quart d'heure environ puis retirer le papier et enfourner sans rien pendant 5 à 10 minutes (le fond doit cuire sans rester mou). Sortir du four et baisser la température à 160°C.
5. Pendant ce temps, dans un saladier mélanger les fruits, le sucre et l'amidon de manière à ce qu'ils soient bien enrobés.
6. Garnir le fond de tarte cuit des fruits et enfourner à nouveau pendant un quart d'heure environ, le temps que les fruits cuisent un peu et forment du jus. Il se peut qu'il reste quelques cristaux de sucre sur les fruits (c'est très bon) Servir chaud, tiède ou à température ambiante avec les feuilles de menthe.

Conseils :
- Conservation : la tarte se conserve ainsi à température ambiante jusqu'au lendemain. Si la cuisson à blanc est bien fait, elle sera très peu détrempée par les fruits (et ce n'est pas désagréable). Cela étant dit elle est meilleure le jour même, même à température ambiante
- Pour vous organiser vous pouvez préparer la pâte crue bien à l'avance, la veille ou l'avant-veille et la garder au frais. Vous pouvez aussi la congeler une à deux semaine. Dans ce cas, il suffira de la faire décongeler une nuit au frais. Vous pouvez également cuire à blanc plusieurs heures à l'avance voire la veille et conserver le tout dans un endroit sec. Il suffira donc de garnir de fruits et de cuire au dernier moment
- Si les fruits sont congelés, il suffira de les mélanger encore froids avec le sucre et l'amidon et les laisser à température ambiante pendant la cuisson de la base. Il cuiront un peu moins après mais c'est très bien aussi.
- Vous pouvez l'accompagner d'une glace à la vanille ou une glace aux fruits rouges par exemple ou même une glace à la cannelle
- Il vous restera un peu de pâte, vous pouvez la garder au frais un ou deux jours ou en faire des biscuits ou même la congeler
- La farine d'épeautre (j'ai utilisée celle de farro, donc de grand épeautre italien) donne un petit goût de noisette, plus sauvage et profond qui se marie bien avec ces fruits mais la pâte sera un peu plus dense, c'est normal. Pour avoir une bonne texture il est important qu'elle soit mélangée à de la farine ordinaire de blé.
Tarte aux fruits rouges avec pâte à la farine d'épeautre
Tarte aux fruits rouges avec pâte à la farine d'épeautre

3 commentaires:

  1. Ideal par aprovechar mis moras y arándanos, ha de estar deliciosa
    Blanca de JUEGO DE SABORES

    RépondreSupprimer
  2. Cette pate rustique c'est tout ce j'aime j'en réalise également en ajoutant des graines broyées, ces pâtes font toute la différence.

    RépondreSupprimer