mercredi 19 octobre 2016

Mini cakes au potimarron et à la Fourme d'Ambert

Mini cakes au potimarron et à la Fourme d'Ambert
Mini cakes au potimarron et à la Fourme d'Ambert 
Ces mini cakes apéritifs au potimarron et à la aFourme d'Ambert (ou autre fromage bleu que vous préférez) ne paient pas de mine mais sont délicieux, avec plein de petits contrastes de saveurs. Et ce genre de mets, super simples à préparer : il faut tout mélanger et enfourner.
La douceur du potimarron (que vous pouvez remplacer par de la courge butternut si vous souhaitez une saveur plus délicate et ronde) se marie parfaitement à un ingrédient de caractère (et salé) comme le fromage bleu. Ensuite, on rencontre un peu de pomme (un peu comme dans ces muffins au saumon fumé et à la pomme verte), une petit pointe douce de miel... Toute une combinaison de saveurs qui les rendent à la fois originaux mais avec un goût très consensuel.

En plus comme dans ces gâteaux moelleux au potimarron, la courge ici donne une texture et permet d'utiliser moins de matière grasse ;-).
L'envie de les préparer suite à mes belles emplettes chez Biocoop dont je vous ai parlé hier.
Vous pouvez les servir en apéritif mais aussi avec du fromage par exemple ou en faire un repas léger (pour moins de personnes bien sûr) avec une salade à côté.

Mini cakes au potimarron et Fourme d'Ambert (pour une dizaine de mini cakes, 5 personnes)
  • 200 g de purée de potimarron ou de courge butternut* (compter 350 de chair crues avec la peau)
  • 100 g de farine ordinaire T55 ou T65
  • 80 g de farine d'épeautre T70 ou T80 (en magasins bio), ou à défaut 180 g en tout de farine ordinaire
  • 20 g d'amidon de maïs type Maïzena ou de fécule de pommes de terre
  • 6 cl d'huile vierge d'avocat (certaines épiceries et grandes surfaces ou magasins bio), ou, à défaut de l'huile d'olive vierge extra et délicate ou de l'huile de pépins de raisins
  • 40 g de fromage Fourme d'Ambert ou autre fromage bleu (Gorgonzola, Roquefort, Bleu Auvergne, Stilton...) coupé en petits dés
  • 3 feuilles de sauge ciselées
  • 1 oeuf entier
  • 1 càs de parmesan ou de grana padano
  • 1 càc de miel délicat (facultatif) ou même de sirop d'érable
  • 1 càc (3 g) de bicarbonate alimentaire (en grande surface, magasin bio) ou de levure chimique (baking powder)
  • 1/2 petite pomme coupées en petits dés
  • sel et poivre

1. Préchauffer le four à 180°C (tournante ou 190°C statique). Tamiser les farines avec le bicarbonate et l'amidon. Ajouter la sauge, une pincée de sel et de poivre.
2. Dans un saladier, mélanger la purée de courge avec l'oeuf, l'huile, le parmesan et le miel. 
3. Incorporer le mélange de farine puis ajouter la pomme. on doit obtenir une pâte homogène et un peu collante, c'est normal. Mettre la pâte dans des moules (dans l'idéal en silicone ou bien des caissettes en papier) ou même un moule à cake recouvert de papier cuisson.
4. Enfoncer dessus le fromage et enfourner pendant 10 à 15 minutes maximum : il doit se former une légère croûte, le cake doit être cuit à coeur (faire le test avec un cure-dent qui doit ressortir) sec mais trop cuire non plus. Faire légèrement tiédir puis démouler et servir.

Conseils :
- Conservation : ces petits cakes se conservent deux jours au frais bien enveloppés de film alimentaire. Les reporter à température ambiante (si pas légèrement réchauffés) une heure avant de servir.  Cela étant dit, ils sont parfaits juste tièdes, ou quelques heures après, légèrement réchauffés.
- *Purée de courge : pour réaliser la purée de potimarron ou de courge butternut, deux options s'offrent à vous : une cuisson à la vapeur en dés (ma préférée et cela est assez rapide autour de 15 min) ou bien en papillote au four (il faudra autour de 30-40 min). Dans le premier cas, la courge est légèrement plus humide et dans l'autre plus sèche. Rappelez que si vous utilisez du potimarron,  pas besoin de l'éplucher. Une fois que c'est cuit vous pouvez passer le tout au presse purée ou même au mixer. Cette purée se conserve bien 2 à 3 jours au frais bien recouverte de film alimentaire au contact.
- Le potimarron ou la courge butternut vont la fois donner une tenue (n'utilisez pas la courge ordinaire, elles est trop acqueuse !) et du moelleux. Ils remplacent en partie la matière grasse
- L'utilisation de l'huile va contribuer au moelleux (avec du beurre c'est plus dense et ferme et vu qu'il y a déjà la courge...)
- sans gluten : pour une version sans gluten vous pouvez remplacer les farines par un mélange de farine de riz (120 g), farine de millet (60 g)
- La recette est assez simple à retenir du moins sur la base : il y a la même quantité de courge que de farine, 1/5 oeuf et un peu plus 1/5 d'huile. Ainsi vous pouvez après adapter avec les autre ingrédients pour en faire des quantités plus importantes.
- Vous pouvez donner la forme de muffins, verser la moitié de la pâte puis y poser le fromage et remettre la moitié de la pâte. Ainsi le fromage sera caché.
- La recette est inspirée avec quelques modifications d'un très joli livre dont je vous ai souvent parlé Small plates and sweet treats de Aran Goyoaga

18 commentaires:

  1. Ces petits cakes ne sont pas pour me déplaire...

    RépondreSupprimer
  2. JE ne suis pas une adepte de fourme d'ambert mais à remplacer par un autre fromage plus à mon goût pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'avec un chèvre par exemple ça devrait bien marcher ou même un fromage à pâte cuite, type Beaufort, Comté...

      Supprimer
  3. Je suis étonnée par la faible quantité d'œufs. Il faut dire que j'ai toujours eu tendance à raisonner en proportions avec 1 œuf pour 50-70g de farine. Qu'en penses tu?
    La recette est imprimée. Il ne me reste plus qu'à faire cuire le potimarron. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'oeuf sert ici uniquement de liant car la texture et même le côté plus ferme va être donné par le potimarron (magique ;-)
      Tu me diras ?
      Bisous !

      Supprimer
    2. Bien sûr que je te dirai :-)
      Allez, promis, j'essaye de trouver du temps pour ce cake et pour t'inviter virtuellement, comme souvent, à notre table. Bisous

      Supprimer
  4. merci pour cette recette je me laisserais tout de suite tenter par une petite part bien gourmande.

    RépondreSupprimer
  5. Voilà une recette bien gourmande qui fleure bon Halloween!

    RépondreSupprimer
  6. tout d'abord, merci pour toutes vos recettes, qui sont une source d'inspiration sans fin pour moi. A l'occasion des Fêtes de la Châtaignes, qui se déroule en ce moment j'avais envie de réaliser entre autre cette recettes de mini cake pour les proposer à ma table d'Hôtes, et je voulais savoir si vous pensiez possible de remplacer la farine d’épeautre par de la farine de châtaigne ?
    merci .
    Bien cordialement.
    Sylvie
    Leï Bancaou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie pour le message !
      Pour la farine de châtaigne je ne saurais vous dire, je n'ai pas testé mais il faut tenir compte que ses effets sont très différents des autres farines de blé ou d'épeautre (plus dense, pâteux, pas d'élasticité...) Peut-être que vous vous essayer d'une mettre un peu à la place de la farine d'épeautre (autour de 60 g) et puis renforcer la saveur avec des morceaux de châtaignes cuites dans la pâte par exemple.
      Tenez-moi au courant et bonne cuisine !

      Supprimer
    2. merci pour vos conseils je vous tiens au courant.

      Supprimer
  7. Bonjour ! Meilleur le lendemain réchauffé selon moi ! Il a mis beaucoup plus de temps à cuire. J'avais doublé la recette et mis la préparation dans un grand moule à cake. Contente de lire qu'il y a la version sans gluten !! à voir comment cela cuit avec d'autres farines... belle recette d'automne ! Merci !

    RépondreSupprimer
  8. Pour ma part, je suis très déçue... POurtant j'aime toujours tant vos recettes... Mais l'huile d'avocat, ce n'est vraiment pas une réussite... Je l'avais achetée pour l'occasion en biocoop. Elle donne un goût "de crevette pas fraîche" selon un convive", "c'est vraiment bizarre ce goût" me dit une autre. Je suis restée avec mes mini-cakes sur les bras... qui étaient si beaux et comme sur la photo! Je retenterai avec de l'huile d'olive pour goûter la différence. Et je continuerai à m'inspirer de vos magnifiques recettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le message et la fidélité !
      Désolée pour la déception, je ne saurais vous dire peut-être qu'il devait y avoir un problème avec l'huile (une fois ouverte elle se conserve peu si pas au frais) car chez moi elle ne sentait presque pas et la goût était très agréable (d'autant que c'est cuit et mélangé avec plein d'autres ingrédients).
      Crue en salade elle a un goût un peu noisetté et des fois presque fumé je trouve mais je n'ai jamais remarqué cette saveur de crevettes non fraîches. Après c'est toujours subjectif.
      Bonne soirée et à bientôt

      Supprimer
  9. Halloween est passé, mais ta recette me tente bien ! Je note... Merci !

    RépondreSupprimer