mercredi 30 novembre 2016

Mini pizza au parmesan et à la coppa

Mini pizza au parmesan et à la coppa
Mini pizza au parmesan et à la coppa
Ces mini pizza au parmesan et à la coppa sont le genre d'apéritif que l'on peut déguster sans fin et sans faim en papotant joyeusement... Quel charme fou que cette pâte à la fois moelleuse et croustillante (plus facile que la pâte à pizza classique et très italienne aussi), qui accueille en son coeur un peu de parmesan et le tout habillé de coppa dont le gras commence à chauffer et à fondre émanant toute sa splendeur.
C'est une recette vraiment très simple, dans l'esprit d'un apéritif à l'italienne, parfaite en toutes occasions. Et aussi une idée pour Noël ou les autres fêtes, non ?

mardi 29 novembre 2016

Biscuits craquelés au citron

Biscuits craquelés au citron
Biscuits craquelés au citron
Ces petits biscuits au citron, craquelés et moelleux (du moins tous frais ;-) ont le charme des biscuits légers, parfumés, délicats, gentils avec ce contraste de texture très bienvenu. Une valeur sûre, à rajouter dans la boîte à biscuits sans aucun doute.
Le craquelage sur le dessus (toujours fascinant) comme dans ces crinkles cookies au chocolat ou ces biscuits craquelés au chocolat et à la fleur d'oranger se fait naturellement pendant la cuisson (vous n'aurez rien à faire et tout le monde sera bluffé).

lundi 28 novembre 2016

Chutney pomme et betterave

Chutney pomme et betterave
Chutney pomme et betterave
Voici une jolie idée de condiment original et plein de peps que vous pouvez offrir comme cadeau gourmand ou garder pour accompagner notamment les volailles de fête ou autre viande blanche, du gibier, du fromage et un curry... : un chutney de pomme et betterave.
Les pommes vont apporter de la douceur tant au niveau du goût que de la texture et les betteraves une saveur plus typée, mais toujours douce (oui la betterave contient du sucre ;-) mais en très petites quantités).
La particularité du chutney, d'où moins la version plus occidentalisée qui se conserve, est celle d'avoir une saveur aigre-douce, grâce au vinaigre et au sucre qui permettent en plus de le conserver, et d'être épicée.
Ici j'ai utilisé du vinaigre de vin aux framboises très bon qui contraste bien avec les autre éléments mais vous pouvez pour moins d'acidité utiliser du vinaigre de cidre comme dans ce chutney de coings ou ce chutney de rhubarbe et de pomme.

samedi 26 novembre 2016

Biscuits sablés aux amandes

Biscuits sablés aux amandes
Biscuits sablés aux amandes
Toujours dans la série c'est la période des biscuits, voici des sablés aux amandes, savoureux, "francs" et un peu rustiques, qui ont accompagné nombre de nos petits déjeuners ou goûters. Et bien sûr ils peuvent faire office de cadeaux gourmands pour les fêtes. D'ailleurs, à ce propos, vous avez un billet avec plus de 60 recettes de cadeaux gourmands sucrés et salés, histoire de ne pas rester à court d'idées.

jeudi 24 novembre 2016

Merveilleux aux marrons

Merveilleux aux marrons
Merveilleux aux marrons
Désormais vous me connaissez, vous savez que j'ai un penchant pour les desserts à la meringue, simples avec une chantilly ou une glace comme le merveilleux, la pavlova ou le vacherin.
Le merveilleux, si essentiel, est une belle invention du Nord ;-) Après vous avoir proposé le classique merveilleux au chocolat puis le merveilleux au chocolat blanc et coeur de citron, voici une version des fêtes de fin d'année : un merveilleux aux marrons... qui nous a énormément plu (même en version glacée voir plus bas).

mardi 22 novembre 2016

Osso buco (et non pas osso bucco ;-)

Osso buco (et non pas osso bucco ;-)
Osso buco (et non pas osso bucco ;-)
L'osso buco est une des icônes de la cuisine italienne et notamment de la cuisine de Lombardie. Le fameux ossobuco alla milanese (clic pour la recette) rigoureusement blanc et parfumé servi avec le risotto alla milanese (clic) sont des incontournables. Et puis après la gremolata il fallait parler de son alter ego n'est-ce pas ?
Aujourd'hui je reviens sur ce plat savoureux, réconfortant et très facile à faire en vous proposant la version moins puriste c'est à dire rouge, avec la sauce tomate (que l'on retrouve d'ailleurs aussi en Émilie-Romagne). Très bon même si mon coeur (et mon palais) reste attaché au vrai et ancien milanais, sans sauce tomate. Mais ainsi vous avez le choix.

lundi 21 novembre 2016

Gremolata : qu'est-ce que c'est et quoi faire avec ?

Gremolata : qu'est-ce que c'est et quoi faire avec ?
Gremolata : qu'est-ce que c'est et quoi faire avec ?
Dans le même esprit que le pesto au basilic ou la salsa verde, aujourd'hui je souhaitais juste vous toucher deux mots sur une préparation (ou plutôt) un condiment, une finition très italiens (bien que les saveurs soient familière dans toute la Méditerrannée) : la gremolata
Très connue du fait de sa présence dans l'osso buco (avec un seul c !), malheureusement, comme souvent dans la cuisine d'ailleurs, elle subit mille et une interprétations qui se vantent être les originales au point que l'on finit par croire qu'elle est composée d'autres ingrédients mystérieux ou pas (même wiki français s'y est emmêlé les pinceaux). Et pourtant c'est vraiment tout simple et tout bête.
Aujourd'hui je vous dit tout : origines, proportions, usages et variantes sur cet humble mais délicieux mélange.

Mais qu'est-ce que c'est ?

dimanche 20 novembre 2016

Comment conserver les gnocchi ?

Comment conserver les gnocchi ? Toutes les astuces
Comment conserver les gnocchi ? Toutes les astuces
Aujourd'hui petit billet très pratique suite à vos nombreuses questions sur les gnocchi et vos succès aussi qui me font si plaisir : comment conserver des gnocchi de pomme de terre.
Vu que cela prend quand même un peu de temps et qu'on pourrait souhaiter de s'y prendre à l'avance je vous livre deux astuces.
Au préalable, souvenez-vous que les gnocchi (comme le risotto, les pâtes et les steaks ;-) sont un plat minute qu'il faut préparer et cuire de suite puis déguster (je sais, c'est comme ça !)
Ne soyez pas tentés de préparer des gnocchi et puis les laisser reposer comme ça des heures (c'est du vécu), ce sera le désastre : ils vont coller, s'oxyder et avoir une texture pas bonne outre le fait qu'il sera presque impossible de les manipuler à moins de mettre des kilos de farine ce qui compromettra la texture.
Alors, comment faire ?

samedi 19 novembre 2016

Biscuits suédois aux épices de Noël (pepparkakor)

Biscuits suédois aux épices de Noël (pepparkakor)
Biscuits suédois aux épices (pepparkakor)
Si vous avez déjà eu l'occasion d'aller dans un pays scandinave (mais en on trouve déjà au Pays-Bas par exemple) en période de Noël, vous avez du sûrement déjà rencontrer ces biscuits croustillants aux épices absolument délicieux qui envahissent tous les rayons des magasins... mais aussi les maisons, les fours et les belles et anciennes boîtes à biscuits, embaumant de leur parfum toutes les maisons. Il s'agit de biscuits scandinaves : suédois ou finlandais ou norvégiens et mêmes estoniens ou danois, lettoniens, typiques des fêtes, souvent très joliment décorés (ce qui n'est pas le cas ici ;-) et qui sont un peu les cousins des speculoos.

vendredi 18 novembre 2016

Bonnes adresses près de Parme

Bonnes adresses près de Parme
Bonnes adresses près de Parme
Comme promis, suite à mon escapade dans la campagne de Parme (oui oui les endroits précieux du parmesan et du jambon de Parme), je vous livre quelques bonnes adresses. Dans le même esprit que mes bonnes adresses en Sicile, en Sardaigne, à Rome ou à Turin par exemple.
Il n'y en a pas beaucoup (je suis restée très peu de jours) mais j'ai eu de la chance de ne pas aller au hasard, au contraire, dans des endroits soigneusement sélectionnés par les locaux et des personnes au très bon goût ;-)
J'en rajouterai par la suite si je retourne sur place.

mercredi 16 novembre 2016

Mille feuilles de crêpes dentelle à la vanille et sauce au caramel

Mille feuilles de crêpes dentelle à la vanille et sauce au caramel
Mille feuilles de crêpes dentelle à la vanille et sauce au caramel
Vous aimez beaucoup le mille feuilles (quelle merveilleuse invention !) mais vous n'osez pas ou l'étape de la pâte feuilletée vous fait un peu peur ? Alors voici la solution : un mille feuilles de crêpes dentelles à la crème pâtissière à la vanille et sauce au caramel. Difficile de faire plus facile et plus gourmand. Et puis quel effet auprès de vos invités (et pas de cassage de tête sur la pâte feuilletée).

mardi 15 novembre 2016

Pain aux pommes de terre et graines de courge

Pain aux pommes de terre et graines de courge
Pain aux pommes de terre et graines de courge
Voici un pain très facile à réaliser, savoureux et un peu dense avec des pommes de terre dedans, très apprécié ! Ainsi que je vous avais raconté à propos de la focaccia des Pouilles (avec aussi des pommes de terre dans la pâte) ces pains qui traversent d'ailleurs plusieurs régions d'Italie, du Nord au Sud, étaient des pains paysans et de plus pauvres. Car en effet, la farine étant une denrée chère et qu'il fallait acheter, on essayait de la remplacer en partie par des pommes de terre (qu'on avait sous la main et qu'on cultivait.

lundi 14 novembre 2016

Ma maison de rêves

Ma maison de rêves (Edda Onorato)
Ma maison de rêves. La salon (Par Estes/Twombly Architects, Inc.)
Aujourd'hui petit hors sujet, une incursion sur la maison (et la cuisine) idéale... enfin, tout est relatif et il y a tellement de choix et d'envies ! Voici un aperçu de la maison que j'aimerais : grande, très lumineuse, essentielle et plongée dans la nature... qui me rappelle un peu ma Méditerranée :-) et qui nous fait oublier le gris d'ici. Bon, pour le moment, je suis encore dans mon petit appartement à Paris avec mini cuisine mais il faut rêver n'est-ce pas ?

Vous pouvez voir tous les détails des pièces et les photos sur ma page sur le site Houzz (et vous pouvez même gagner un bon d'achat, voir plus bas pour les détails).

dimanche 13 novembre 2016

Recettes avec le jambon de Parme

Recettes avec le jambon de Parme (bouchées poulet jambon)
Recettes avec le jambon de Parme (bouchées poulet jambon façon saltimbocca)
Après vous avoir parlé longuement de ce superbe produit qu'est le jambon de parme, le Prosciutto di Parma (et notamment de comment il est fabriqué), place aux recettes à réaliser avec lui pour vous inspirer.
Ainsi que vous pourrez le constater on peut vraiment se faire plaisir avec tous les types de plats, il apportera toujours un plus. Bon après, il est aussi délicieux tous seul, avec un fruit ou une focaccia et un vin pétillant ;-)
Certaines recettes sont très italienne, d'autres plus créatives... à vous de jouer.

Apéritifs, entrées, pizza :

samedi 12 novembre 2016

Jambon de Parme : tout savoir

Jambon de Parme : tout savoir
Jambon de Parme
Aujourd'hui, comme pour le parmesan, suite à mon voyage aux alentours de Parme, je tenais à vous toucher deux mots sur un autre produit d'excellence (autre perle !) italien que j'adorais déjà mais que j'ai redécouvert au coeur de son terroir : le Prosciutto di Parma. Je vous livre donc des informations repères pour pouvoir mieux le connaître et l'apprécier.

Le jambon de Parme est considéré en Italie parmi les meilleurs si pas le meilleur (je vous avais dit qu'en Émilie-Romagne sont concentrés plein de trésors et savoir-faire ;-). Il s'agit d'un jambon cru qui se caractérise par sa forme un peu ronde, sa couleur rosée mais surtout pour son goût très fin, peu salé et doux (dolce). Raffiné et consensuel. 
De plus c'est un des seuls jambons (au monde) produits à l'ancienne avec absolument aucun conservateur mais composé uniquement de viande et de sel.

J'ai eu la chance de pouvoir visiter un site de production (à Langhirano plus exactement) avec, comme souvent, un producteur, enthousiaste, passionné, fier et amoureux de ses jambons, qui nous a tout expliqué.
Et par la suite, j'ai pu déguster nombre de jambons de différents affinages et producteurs. Je vous dit juste que le dernier jour de mon périple, nous avons déjeuné au Consortium avec uniquement du jambon et du pain (chose que je n'aurais jamais imaginée pour un repas chez moi). C'était le meilleur de ma vie, je ne vous raconte pas combien j'en ai mangé, tout juste coupé, tout fin, quelle plaisir et quelle merveille !

vendredi 11 novembre 2016

Panna cotta au parmesan et aux poires

Panna cotta au parmesan et aux poires
Panna cotta au parmesan et aux poires
Et voilà pour conclure mon menu de la semaine au parmesan, après le risotto, les roulés de viande et le gratin de pommes de terre, enfin un dessert : une panna cotta au parmesan garnie de poires sautées à l'huile d'olive. Ultra simple et une merveille de délicatesse. Entre le fromage et le dessert ou la poire et le fromage ;-)
En fait, c'est vraiment un dessert. Certes, léger en bouche délicat, doux, crémeux avec le petit goût de fromage. Parfait d'ailleurs pour les becs salés qui n'aiment pas les desserts trop denses et sucrés ou pour une fin de repas un peu copieux. 
Ici le parmigiano apporte du goût à la panna cotta (il est important d'utiliser de la crème, qui va le véhiculer), une texture légèrement plus dense, un parfum délicat et une note très subtile salée.

jeudi 10 novembre 2016

Gratin de pommes de terre au parmesan

Gratin de pommes de terre au parmesan
Gratin de pommes de terre au parmesan
L'autre jour je vous ai proposé le vrai gratin dauphinois et aujourd'hui je vous présente une version à la robe italienne puisqu'il y a notre cher parmesan ! Voici donc un gratin de pommes de terre au Parmigiano Reggiano. Laiteux comme il se doit, blanc et avec du beurre comme souvent dans la cuisine de l'Émilie-Romagne. Le parmesan va apporter du goût, du parfum, une douceur, une petite croûte sublime... rien que d'y penser j'en ai encore l'eau à la bouche.

mercredi 9 novembre 2016

Roulés de viande au parmesan et au jambon de Parme

Roulés de viande au parmesan et au jambon de Parme
Roulés de viande au parmesan et au jambon de Parme
Pour continuer dans la lancée du menu italien avec du parmesan (et du jambon de Parme, autre superbe produit dont je vous reparlerai), je vous présente aujourd'hui, après le risotto, un plat super facile et gourmand typique de Parme (un des emblèmes) : un roulé de viande au parmesan et au jambon de Parme. Cela promet déjà n'est-ce pas ? Que des bonnes choses dedans.
Le nom local, très poétique je trouve, est Rosa di Parma, rose de Parme, du fait de la couleur douce, rosée et de l'aspect à coeur.

mardi 8 novembre 2016

Risotto au parmesan et chips de jambon de Parme

Risotto au parmesan et chips de jambon de Parme
Risotto au parmesan et chips de jambon de Parme
Après vous avoir parlé longuement de cette perle qu'est le Parmigiano Reggiano et notamment de comment il est fabriqué, me voici avec une recette régionale toute simple, typique de Parme, avec lui bien sûr et un autre très beau produit local : le jambon de Parme.
Il s'agit du risotto au parmesan (risotto alla parmigiana rien à voir avec les aubergines ;-) et des chips de jambon (ma touche et mon dada). Le parmesan apporte à la fois du parfum, de la douceur, du crémeux et du sel. Tout quoi ;-)

lundi 7 novembre 2016

Comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ? Souvenirs d'un beau voyage

Comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ? Tout savoir
Comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ?
Depuis mon enfance et surtout depuis l'âge adulte, comme nombre de personnes du monde entier, je suis profondément fascinée par le Parmigiano Reggiano, ce fromage au goût et à la texture uniques au monde. Un fromage doux et salé en même temps, légèrement granuleux, longuement affiné qui se marie avec tout. J'en suis folle et je ne suis pas la seule. C'est l'éloge de la lenteur et de la saveur.
Je suis aussi séduite par ce petit terroir de petits producteurs qui travaillent de la même façon artisanale depuis des siècles, avec la même rigueur voire autodiscipline, en interprétant la nature, pour produire un fromage vraiment d'excellence au point qu'en Italie il est considéré le roi des fromages.
Depuis longtemps, dans la catégorie produits (comme pour les pâtes, le chocolat, le sel ou le café), je souhaitais vous parler du parmesan (d'ailleurs vous avez un chapitre qui lui est dédié dans mon livre Cuisine du Soleil et j'en parle bien sûr dans mes autre livres aussi). Puis finalement j'ai attendu une expérience directe, un magnifique voyage sur place, pour m'imprégner encore plus de ce produit et vous révéler tout sur lui, des détails à coeur que vous ne trouverez pas ailleurs.

samedi 5 novembre 2016

Quatre quarts au citron

Quatre quart au citron
Quatre quarts au citron
Ce quatre-quarts au citron est divin ! Dévoré par toute la famille y compris mon mari un peu fâché avec les cakes et compagnie (traumatismes d'enfance ;-) et mon petit Adriano qui n'a cessé d'en redemander, même pendant le voyage en avion (gâteau de voyage !) lors de notre dernière escapade au soleil de la Sicile.
Un grand classique parfumé au citron qui est juste parfait (mon coeur balance avec ce cake au citron et à l'huile d'olive). Pas besoin d'aller chercher loin. On oublie parfois comme les points de repères et la simplicité peuvent nous satisfaire.
Le nom, comme vous savez, n'a rien de très romantique mais est juste pratique : il donne une information sur les proportions égales (même poids) de ce gâteau composé de quatre ingrédients. Plus d'excuses pour ne pas s'en rappeler n'est-ce pas ? De la farine, des oeufs, du beurre, du sucre et c'est tout (à part le citron). Et légèrement différent d'un cake, il est plus dense, moins gonflé, plus fondant, plus savoureux.

jeudi 3 novembre 2016

Ribollita, soupe toscane

Ribollita, soupe toscane
Ribollita, soupe toscane
Incroyable comme uns soupe de légumes mélangés qui ne paie pas de mine peut être si bonne et devenir si connue. C'est le cas de la ribollita, une soupe paysanne toscane pour les premiers frimas et composée de chou (notamment du fameux cavolo nero, le chou noir), de haricots, de pommes de terre, carotte, tomate.... et de pain. Points communs dans nombre de soupes paysannes de l'Europe. 
Ici la particularité qui lui donne sa texture plus dense et très agréable est le fait de ne pas être fraîchement cuite mais recuite, ribollita signifie en effet portée à ébullition à nouveau.
La base est la soupe de pain (zuppa di pane) qui le lendemain, est justement réchauffée à nouveau ce qui fait qu'elle a une texture plus structurée au grand charme (si si). Et très réconfortante ainsi que vous pouvez l'imaginer.
Après bien sûr la bonté vient des légumes tout frais du potager, vu que c'est un plat très végétal (même pas de fromage !)

mercredi 2 novembre 2016

Dédicace de mon livre samedi 5 novembre à Lille

Dédicace de mon livre (1001 secrets d'une italienne pour cuisiner les pâtes) samedi 5 novembre à Lille
Dédicace de mon livre samedi 5 novembre à Lille
Pour tous ceux qui me demandaient s'il y aurait des séances dédicaces de mon dernier livre 1001 secrets d'une italienne pour cuisiner les pâtes (clic pour les détails), bonne nouvelle ! Il y en aura une, exceptionnelle, à Lille, dans une librairie internationale que j'aime beaucoup et où j'avais déjà dédicacé mon premier livre Un déjeuner de soleil en Italie. Comme toujours, j'adore ces échanges avec vous, en vrai, sur mes livres, la cuisine, la vie...

Si vous êtes donc dans les parages, voici les détails :
Samedi 5 novembre à 14h
Librairie Internationale V.O.
53, rue du Molinel
59000 Lille

Je serai ravie de vous y rencontrer, même juste pour un coucou...
Dédicace de mon livre 1001 secrets d'une italienne pour cuisiner les pâtes le 5 novembre à Lille
Dédicace de mon livre 1001 secrets d'une italienne pour cuisiner les pâtes le 5 novembre à Lille

mardi 1 novembre 2016

Gratin dauphinois, la vraie recette

Gratin dauphinois, la vraie recette
Gratin dauphinois, la vraie recette
Aujourd'hui je vous propose un incontournable de la cuisine française, un plat presque banal mais qui bien fait peut être une merveille de simplicité. Il s'agit du gratin dauphinois.
Une recette fétiche gorgée de souvenirs d'enfance de la cuisine de ma mère mais surtout de ma grand-mère maternelle. Je ne compte plus le nombre de fois où j'en ai dégusté chez elle, comme la béchamel, les rôtis, les soupes ou les tartes, elles faisait ça de manière si naturelle, instinctive qu'il était fascinant de l'observer cuisiner.
C'était en outre un plat auquel elle était attachée. Alsacienne d'origine, elle a vécu de nombreuses années en Savoie pendant la guerre et l'après-guerre (c'est là d'ailleurs qu'est née ma mère). Le charme avait tellement opéré, qu'avec mon grand-père ils avaient acheté une sorte d'étable à la montagne, qu'ils ont remis en état pour pouvoir y passer les vacances. Et c'est là-bas que j'ai passé de nombreux étés avec eux dans les Alpes, souvenirs inoubliables de paysages magnifiques, de nature, de parfums de fleurs sauvages, de fromages, de beurre et de lait de ferme, de miels de montagne, de myrtilles....