mardi 10 janvier 2017

Velouté de chou-fleur et crevettes sautées

Velouté de chou-fleur et crevettes sautés
Velouté de chou-fleur et crevettes sautés
Ce velouté de chou-fleur aux crevettes sautées a été une improvisation d'un soir où je souhaitais une bonne soupe mais aussi déguster des crevettes. C'est tout simple et, vous verrez, original grâce à des petits parfums exotique qui donnent une nouvelle dimension au chou-fleur.
Le velouté est tout doux, les crevettes aussi mais elles sont rehaussées par le peps du gingembre, du piment...
Une façon de varier un peu les soupes avec des notes d'ailleurs comme dans cette soupe de carottes au gingembre, ce velouté de topinambour au curry rouge ou bien cette soupe de patate douce, coco et citron vert.

Nous avons adoré et ainsi Adriano a aussi dégusté des crevettes pour la première fois. Son enthousiasme s'est arrêté à deux crevettes puis je crois que la texture l'a un peu perturbé ;-) mais pas grave, nous avons mangé le reste.

Velouté de chou-fleur et crevettes sautées (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min
Cuisson : 30 min
  • 1 kg de fleurs de chou-fleur* (ou bien garder le chou-fleur entier et couper la base coriace en petits dés) coupées en deux
  • 50 cl de lait de coco (facultatif, on peut remplacer par de l'eau, du bouillon de crustacés maison ou du lait)
  • 16 crevettes pas trop grandes décortiquées avec juste avec la queue (ou décortiquées complètement)**
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cm de gingembre coupé en tout petits dés
  • quelques feuilles de coriandre
  • une tige de citronnelle coupée en deux dans le sens de la longueur
  • un ou deux piments oiseaux
  • huile d'olive vierge extra
  • sel
1. Dans une casserole, faire revenir une gousse d'ail coupée en deux avec 2 càs d'huile. Dès qu'il commence à parfumer, ajouter le chou-fleur, mélanger et laisser cuire une minute. Couvrir de lait de coco ou d'eau (en gros il faut que les légumes soient presque recouverts mais pas complètement, après cela dépend aussi des dimensions de la casserole). 
2. Saler, ajouter la citronnelle et porter à frémissement à feu moyen/doux pendant une vingtaine de minutes, le temps que le chou-fleur devienne bien tendre.
3. Préparer le mélange pour les crevettes dans un bol : couper l'autre gousse d'ail en mini dés, la mélanger au gingembre, aux piments (si on ne souhaite pas trop fort mieux vaut ne pas les ouvrir) et à la coriandre ciselée.
4. Quand le chou-fleur est cuit, le prélever à l'aide d'une écumoire et le mettre dans le bol du mixeur avec la moitié du liquide et en ayant retiré la citronnelle. Mixer puis ajouter encore un peu de liquide de cuisson selon la texture souhaitée. Renverser le tout dans la casserole et chauffer à nouveau doucement le temps de préparer les crevettes.
5. Peu avant de servir, faire revenir le mélange pour les crevettes dans une poêle avec 2 càs d'huile d'olive puis y sauter les crevettes pendant 2 à 4 minutes, voire un peu plus (selon qu'ils sont frais ou congelés, et en fonction de dimensions) en les retournant de temps à autre pour les enrober avec la préparation. Saler.
Servir le velouté chaud avec les crevettes justes sautées.

Conseils :
- Conservation : le velouté seul, se conserve un jour au frais, recouvert de film alimentaire. Vu les temps très brefs de cuisson, je vous conseille vivement de cuire les crevettes au dernier moment c'est vraiment meilleur, autrement elles figent un peu.
- Tout congelé ! : si vous souhaitez vous simplifier la vie (ou ne pouvez sortir faire le marché...) et que Picard est votre ami, alors opter pour des fleurs de chou-fleur (d'ailleurs, elles sont garantie de douceur car des chou-fleurs frais mais plus très frais risque d'avoir un arrière-goût amer), pour des crevettes genre cocktail et enfin pour un mélange d'herbes thaïlandais ;-)
- *Choisir le chou-fleur : le chou-fleur doit être bien ferme, très blancs (sans tâches) et assez lourd garantie de fraîcheur. Si vous avez un doute, optez pour des chou-fleurs congelés (voir plus haut).
- **Crevettes décortiquées : pour décortiquer des crevettes entière, pochez-les 30 secondes dans l'eau bouillante, passez-les sous l'eau froide et puis décortiquez-les en commençant par la tête et puis le long du corps dans la partie interne, qui s'ouvre.
- Version non exotique : si vous n'avez pas les ingrédients ou souhaitez des saveurs plus familières (quoique, ici l'exotisme est très subtil ;-), remplacez la citronnelle par une petite feuille de laurier, le lait de coco par de l'eau ou du lait et sautez les crevettes avec l'ail et des zestes d'oranges par exemple.

9 commentaires:

  1. Génial !!!! Je réserve cette recette pour le week end: le velouté de chou-fleur est très gourmand et encore plus accompagné de crevettes.
    Bravo Edda.

    RépondreSupprimer
  2. Edda tu es ma reine des soupes d'hiver, je mange de la soupe tous les soirs en hiver, je congèle aussi pas mal pour en avoir toute prête , et je te remercie vraiment pour toutes ces fantastiques recettes de velouté, soupes et autres potage. J'ai essayé presque toutes tes recettes de velouté, celle aux panais et topinembour est très bonnes, une découverte. Je vais essayer celle ci au plus tôt, avec les crevettes en plus miam. Merci. Ingrid

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci Ingrid, ravie de vous accompagner l'hiver ainsi. Moi aussi j'en consomme beaucoup et j'adore ça.
      Belle journée !

      Supprimer
  3. Bonjour Edda,
    N'y aurait il pas une erreur sur le volume de lait de coco dans la liste des ingrédients ?
    Bonne journée à toi, Florian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Florian,
      Oui tout à fait, il manque un 0 c'est rectifié, merci !
      Belle journée également !

      Supprimer
  4. Questa ricetta a leggerla mi sembra davvero buonissima. Devo assolutamente provarla.

    RépondreSupprimer
  5. Excellente l'idée avec les crevettes. Merci.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir, faite ce soir et c'est un régal, c'est la première fois que je fais un velouté avec du choux fleur, c'est assez Richer, genre crémeux, mais c'est très bon, crevettes avec le mélange thaï de chez Picard. Merci Edda

    RépondreSupprimer