samedi 4 mars 2017

Poulet ou coquelet rôti sauce à la moutarde

Poulet ou coquelet rôti sauce à la moutarde
Poulet ou coquelet rôti sauce à la moutarde
Pour ajouter une touche en plus et des parfums au poulet du dimanche pourquoi ne pas préparer ce poulet rôti sauce à la moutarde et aux herbes que vous pouvez décliner aussi en version coquelet ? Une recette très facile et qui change.
La viande à la moutarde est un classique, il suffit de penser à côtes de porc à la moutarde ou au poulet rôti à la moutarde et à la crème. Ici la particularité réside dans le fait que le poulet (ou le coquelet) est rôti d'abord seul (il ne s'imbibe donc pas de sauce comme dans les autres recettes) et ensuite on ajoute cette sauce au lait, moutarde et au herbes qui sera son accompagnement. Du coup, on garde le charme fou du poulet rôti classique et on y ajoute un plus qui le complète très bien.

La moutarde est pour moi un produit emblématique de la belle cuisine française, profonde et traditionnelle... et c'est un ingrédient qui a toujours été présent chez nous (même en Italie, il y a plus de 30 ans, nous l'importions de la France ;-) depuis toute petite.
C'est un assaisonnement superbe qui peut être bien présent ou même très discret. J'aime le fait qu'il soit léger, piquant et légèrement acidulé, aspects avec lesquels on peut jouer ensuite (diluer, adoucir...).

Voici donc une jolie idée dorée et parfumée pour le week-end.

Poulet rôti sauce à la moutarde et aux herbes
Poulet rôti sauce à la moutarde et aux herbes
Poulet ou coquelet rôtis sauce à la moutarde et aux herbes (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min
Cuisson : 40 min à 1h10 (selon le poids et la volaille)
  • 1 poulet fermier de 1,6 kg environ ou 3 coquelets (voire 4)
  • 50 cl de lait frais entier
  • 20 cl de crème fleurette ou de crème liquide ou bien de bouillon de poulet
  • 2 petites gousses d'ail
  • 2 bonnes càs de moutarde (forte)
  • herbes : 2 branches de romarin,  6 branches thym, 1/2 bouquet de ciboulette....
  • sel et poivre

1. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante ou 190°C chaleur statique). Saler le poulet ou les coquelets à l'intérieur et répartir l'ail coupé en deux. Ajouter un peu de romarin. Saler la surface.
2. Le poser dans un moule un peu plus large que le poulet ou même des moules individuels pour les coquelets. Enfourner pendant 20 min côté dos en haut (et donc côté poitrine/blanc en bas). Le retourner sur le côté et enfourner pendant 10 min, retourner de l'autre côté et cuire de même. Le mettre ensuite côté blanc et enfourner pendant 10 min. Voir mon article sur comment cuire les volailles.
3. Pendant ce temps préparer la sauce : mélanger le lait avec la crème et la moutarde.
4. Remettre le poulet côté dos en haut et ajouter la sauce ainsi que le reste de romarin et le thym. Enfourner 5 minutes puis ajouter la ciboulette et retourner le poulet pour l'enfourner encore 5 à 10 minutes.
Si on procède avec des coquelets, il faudra enfourner d'abord côté dos 20 minutes puis 10 min côté blanc de poulet et enfin 10 minutes avec la sauce.
5. Laisser reposer 5 minutes puis servir en morceaux avec la sauce.

Conseils :
- Conservation : ce poulet se conserve intact un jour au frais (très pratique !). Faites-le réchauffer au four à 200°C une dizaine de minutes côté dos (de manière à ne pas sécher le blanc). Veillez juste à n'ajouter la ciboulette qu'au dernier moment
- Temps de cuisson : les temps de cuisson sont indicatifs car il dépendent du four (tous différents !) mais aussi du poulet plus ou moins maigre... Vérifiez que la peau dore et surtout que le jus qui ressort en piquant à l'intérieur de la cuisse soit doré et non pas rouge.
- Matière grasse : ainsi que vous avez pu le constater, à part la sauce, je n'ai pas mis de matière grasse sur le poulet. Je ne le fais presque jamais (sauf exception avec des recettes particulières), il a déjà sa peau et cuit bien ainsi
- Moutarde : elle va donner du peps, une touche en plus adoucie par le lait et une petite note acidulée. Elle va faire légèrement cailler le lait, ne vous inquiétez pas c'est normal et ça reste esthétique.
- Coquelet : j'aime beaucoup. La viande est savoureuse, fine et il est très facile et rapide à cuire (plus rapide et moins de risques d'avoir un blanc sec). Juste la peau sera légèrement moins croustillante que dans le poulet car plus fine. Pensez-y si vous êtes qu'à deux par exemple ou bien vous souhaitez servir des portions individuelles. Si vous mettez beaucoup de coquelets au four, pensez aussi à augmenter les temps de cuisson (la vapeur va faire diminuer la température et se sera un peu plus long).
- La recette (très française) est inspirée d'un numéro du magazine australien Donna Hay (désormais vous savez qu'il m'inspire beaucoup) dans un dossier spécial moutarde.

6 commentaires:

  1. Cette sauce à la moutarde à la moutarde n'est pas pour me déplaire...

    RépondreSupprimer
  2. Mon prochain repas du dimanche .

    RépondreSupprimer
  3. Crème, moutarde, des herbes, un régal assurément la volaille préparée ainsi, bravo !!!! Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  4. Recette testée ce we et approuvée. Le goût de la sauce est très subtil. J'ai diminué un peu la quantité de lait (j'avais peut d'avoir beaucoup trop de sauce). La texture de la sauce n'était pas terrible au départ ( comme si le gras se détachait du liquide ). Je l'ai mixé et elle a retrouvé une très belle texture (en plus du goût). J'ai ajouté quelques pommes de terre cuites à la vapeur dans le plat. c'était très bon.

    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le retour et les détails ! Oui pour la sauce, il suffit de mélanger à nouveau (émulsion) et c'est parfait.
      Belle journée et à bientôt !

      Supprimer
  5. Je vais teste , je déjà cuisiner lapin à la moutarde et j' ai trouve trop bon.

    RépondreSupprimer