mardi 7 mars 2017

Soupe de courge butternut et pancetta croustillante

Soupe butternut et pancetta croustillante
Soupe butternut et pancetta croustillante
Il y a encore de belles courges sur les étals et j'ai encore bien envie de soupes colorées et pleines de peps. Je vous propose donc une soupe ou velouté de butternut garnie de pancetta croustillante et de noisettes. Vous savez ces petits plus (comme dans mon article sur cinq astuces pour améliorer vos soupes) tout simples, qui prennent 2 minutes sont mon dada et transforme tout de suite une soupe pleine de légumes.

J'aime beaucoup la butternut à la fois douce et fondante qui donne un côté velouté par nature sans aucun ajout. Mais bien sûr cette base marche aussi avec du potiron, de la patate douce et même des carottes.
J'ai utilisé de la pancetta roulée, qu'on appelle aussi coppata (car roulée comme la coppa qui elle vient du cou alors que la pancetta du ventre). Personnelle, j'ai un penchant pour la pancetta simple, celle dite tesa (comme la poitrine fumée) mais c'est plus difficile à trouver ici. En tous cas, elle a l"avantage d'être à la fois douce et goûteuse.

Si vous cherchez d'autres recettes avec les courges c'est ICI voici deux autres belles recettes de soupes avec la butternut, qui changent :
Soupe de courge butternut et pancetta croustillante
Soupe de courge butternut et pancetta croustillante
Soupe veloutée de courge butternut, pancetta croustillante et noisettes (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min
Cuisson : 20 min
  • Une courge butternut un peu grosse (ou deux moyennes) 1 kg environ net (sans les pépins et la peau)
  • 8 tranches fines de pancetta (ou de jambon de Parme, Speck, chorizo, coppa, bacon...)
  • 8 noisettes coupées en deux
  • 2 càs de graines de courges
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1 échalote
  • 1 càs de parmesan ou de pecorino romano
  • 1 branche de romarin
  • sel et poivre
  • quelques dés de pain complet (dans ce cas, ce n'est pas sans gluten)

1. Couper la peau des courges, retirer les pépins et couper la pulpe en dés de un cm. Dans une casserole à fond épais, faire revenir l'huile avec l'échalote émincée finement. Dès qu'elle commence à colorer, ajouter la courge, mélanger et laisser cuire une minute. Ajouter le romarin, couvrir la courge d'eau (un peu plus que le volume).
2. Laisser frémir à feu moyen pendant 20 minutes puis saler et ajouter si besoin encore un peu d'eau. Éteindre, poivrer et retirer le romarin. Mixer la courge dans un bol du mixeur en ajoutant la moitié d'eau de cuisson puis le reste peu à peu jusqu'à obtenir la consistance souhaitée. Incorporer le fromage.
3. Chauffer une poêle (sans matière grasse). Baisser le feu (moyen) et y poser les tranches de pancetta et la faire sécher doucement pendant 5 minutes (voire plus), le temps qu'elle sèche, devienne légèrement croustillante et le gras fonde. La retirer (sans garder le gras fondu). Faire sauter les dés de pan dans la même poêle (avec la graisse de la pancetta).
4. Servir la soupe chaude garnie de pancetta, les graines de courge et les noisettes. Ajouter les dés de pain. Vous pouvez aussi la servir avec la brioche salée aux herbes.

Conseils :
- Conservation : la soupe seule (sans la garniture), se conserve un à deux jours au frais, bien recouverte de film alimentaire. On peut aussi la congeler. La garnir au dernier moment. Vous pouvez préparer les chips de pancetta plusieurs heures à l'avance et puis les réchauffer au four à 180°C pendant 5 minutes.
- Texture : la courge donne une texture veloutée par nature et assez légère mais à vous de panacher avec un peu de pommes de terre ou ajouter un peu de crème à la fin.
- Garniture : elles est varié et donne vraiment un plus. La pancetta apporte du croustillant, du salé, du savoureux et un côté plus consistant comme dans cette soupe de carottes violettes et speck croustillant. Les noisettes donne un petit goût doux et les graines de courge encore une autre texture, de la mâche. Avec deux gestes vous avez changé votre soupe comme suggéré dans mon article sur cinq astuces pour améliorer vos soupes.

5 commentaires:

  1. Elle est bien sympathique cette soupe...

    RépondreSupprimer
  2. Cette soupe est effectivement un régal ! J'utilise parfois des châtaignes achetées sous vides que je fais délicatement revenir avant de les ajouter ou qq dés de foie gras pour la période des fêtes !

    RépondreSupprimer
  3. Une soupe de butternut, miam, un délice. En plus, j'ai fait tout un stock de butternut provenant de notre jardin et aussi du marché bio entreposé sur le haut du placard de la cuisine car les courges craignent l'humidité !

    RépondreSupprimer
  4. Carissima! Sempre grazie per le tue ricette. Ma come fai? Praticamente, più di una al giorno e tutte dettagliate e ben spiegate, complimenti! Vorrei una precisazione sull'utilizzo dei semi di zucca: come vanno utilizzati? Crudi mi sembrano immangiabili, ho provato a tostarli, ma non sono il massimo. La zuppa, invece, deliziosa, con quegli accostamenti croccanti: perfetta!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grazie mille Ileana per i complimenti, mi fa piaceressimo ed è in effetti un lavorone.
      Per i semi ho provato anch'io con scarsi risultati, quindi non li uso. Teoricamente bisognerebbe farli seccare lentamente in forno e eventualmente tostarli dopo.
      Buona serata e a presto!

      Supprimer