lundi 14 août 2017

Salade de pastèque et feta

Salade de pastèque et feta
Salade de pastèque et feta
Et voilà une nouvelle salade avec des fruits d'été dans le même esprit que la salade de tomates, pêches et feta qui vous a beaucoup plu : une salade de pastèque et feta. Petit air grec avec sa cuisine superbe, ses bleus et ses parfums.
Désormais très en vogue depuis quelques années, la version salade reste très contemporaine. Ici je vous donne ma version avec deux petits plus. Mais les saveurs sont vraiment traditionnelles puisque souvent Grèce en fin de repas on sert de la pastèque (grand fruit méditerranéen du coeur de l'été) avec une tranche de feta. Un peu comme chez nous la poire et le fromage.

Une amie grecque me racontait d'ailleurs que c'était un peu le dessert à l'infini, de ces repas qui durent tout l'après-midi tant la compagnie est agréable, l'air doux... : on sert un morceaux de feta puis de pastèque et puis ça recommence, ça recommence, tout en papotant.
C'est simple, très frais, ça change et étonnement les ingrédients se marient à merveille.

Et sachez que la pastèque sait être un fruit délicieux (et pas fade du tout !). Je me souviens que la mère de ma belle-soeur (lorraine-parisienne), invitée chez nous un été en Italie, avait du mal à comprendre notre immense enthousiasme autour de ce fruit, surtout au mois d'août où il est à son apogée. Et puis en nous voyant tellement souriants, elle a cédé à la tentation et nous a révélé qu'elle venait de découvrir le vrai goût de la pastèque :-).
Salade de pastèque, feta et oignon rouge
Salade de pastèque, feta et oignon rouge
Salade de pastèque, feta et oignon rouge (pour 4 personnes)

Préparation : 10 min (+ repos 10 min)

  • 500 g de chair de pastèque (sans la peau ni les pépins) coupée en dés, bien froide
  • 200 g de feta grecque coupée en dés
  • 1/2 petit oignon rouge ou encore mieux un oignon rouge nouveau (comme sur la photo)
  • quelques feuilles de menthe fraîche (une quinzaine)
  • huile d'olive vierge extra
  • sel et poivre

1. Laver et ciseler l'oignon finement. Le tremper dans un bol d'eau froide (cela permet d'atténuer sa saveur et son effet).
2. Dans un saladier, alterner les morceaux de pastèque et de feta ainsi que la moitié de la menthe ciselée.
3. Assaisonner avec de l'huile d'olive (4 à 6 càs), très peu de sel et du poivre.
4. Répartir la salade dans quatre petites assiettes ou bol et compléter avec le reste de menthe, l'oignon et si besoin, un peu d'huile d'olive. Servir de suite ou garder au frais maximum deux heures.

Conseils :
- Conservation : comme toutes les salades, elle est meilleure tout juste préparée. Mais vous pouvez la conserver au frais (recouverte de film alimentaire) deux heures maximum (autrement les fruits et la menthe s'oxydent, la feta sèche...)
- Saveurs : la pastèque apporte de l'eau, un petit parfum (si elle est bonne) et une note fraîche de douceur. Elle "allège" et égaye le côté laiteux, dense et savoureux de la feta. L'oignon va apporter un plus niveau texture et goût qui complète bien les autres éléments. D'ailleurs se marie bien avec le feta comme dans la salade grecque
- Variantes : si vous souhaitez rester essentiels (et plus près de la tradition grecque), omettez l'oignon et la menthe (même si je préfère avec). Si par contre vous souhaitez enrichir la palette de saveurs, panacher la menthe avec le basilic, remplacez par un peu d'origan, ajoutez des olives noires ou même un concombre (très bon !) ou quelques tomates. Vous pouvez aussi remplacer la feta par du chèvre frais. À vous de jouer avec cette salade d'été originale et rafraîchissante.

14 commentaires:

  1. Bonjour Edda, cette salade je la connais �� d'un livre de recette d'Ottolenghi, c'est cela qui m'a réconcilié avec la pastèque car moi aussi comme cette amie Lorraine ( c'est drôle car je suis aussi Lorraine d'origine) j'ai re découvert le goût de la pastèque que je trouvais insipide et avec trop de pépins. Maintenant on trouve des pastèques sans pépins et comme j'habite dans le Sud peut être que c'est le soleil et la chaleur qui me l'a font apprécier. Et si en plus on y rajoute d'à la fêta alors la c'est le top. Bonne journée, ingrid

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ingrid pour le joli message, vous m'avez fait sourire !
      Très belle journée également

      Supprimer
  2. Très bon aussi sans oignon ni menthe, juste avec des graines de courge !

    RépondreSupprimer
  3. Chère Edda, encore merci pour cette recette fraîche que je vais m'empresser de faire. La salade pêches, tomates et feta a été un grand succès au mois de juillet ! Donc on continue en août. Très belle journée et encore merci. Joce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci à vous pour le message !

      Supprimer
  4. Cette salade je nous la connaissons aussi, nous étions encore à Marseille il y a un dizaine d'année quand je l'ai découverte. Et vous avez raison de la publier elle et excellente.C'est vrai que la pastèque est méconnue comme ça à part pour désaltérer!!. J'avais trouvé dans un magazine il y a fort longtemps aussi une recette salade de rondelles de tomates fines et kiwis, vinaigrette au vinaigre de framboise ou citron vert c'est bon et joli. Merci pour vos belles et bonnes recettes quel plaisir de découvrir celles-ci en ouvrant ma boite de messagerie. Bonne journée de 15 août.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la tranche de vie, les idées et les mots adorables ! Ravie que l'association vous plaise.
      À bientôt

      Supprimer
  5. Bonjour Edda, une question qui n'a rien à voir avec cette recette, qui d'ailleurs paraît très appétissante ;
    je sais que vous êtes italienne, donc très avertie concernant les recettes de l'Italie ; j'ai la chance d'avoir eu beaucoup de basilic dans mon potager ce qui m'a permis de confectionner des pestos mais voilà, le temps de cuisson des pâtes (al dente bien sûr)
    je prépare le pesto mais il change de couleur très rapidement , en fait il n'est plus vert mais de couleur "marronnasse" pourquoi ?
    est-dû au métal du mixer ou à autre chose ?
    merci pour votre réponse.
    bonne journée
    bien à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Annie pour le message !
      Concernant le pesto je suis étonnée comme vous, je fais pareil et il n'a pas le temps de s'oxyder, il reste bien vert
      J'avance des hypothèses : peut-être qu'il n'y a pas assez d'huile, de sel, peut-être est-ce du au mixeur (mais j'utilise aussi un mixeur métallique), au basilic ?
      Éventuellement couvrez-le d'huile ou de film alimentaire quand il est tout juste préparé...
      Bonne soirée !

      Supprimer
  6. vos recettes sont aussi délicieuses que vos photos sont reussies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mille merci pour le beau compliment !

      Supprimer
  7. Ah la pastèque et la feta, voilà un mariage réussi :-)
    Je connaissais une recette un peu similaire, mais sans oignon et avec du basilic à la place de la menthe, j'essaierai avec la menthe (mon mari adore la pastèque...)
    Je comprends votre belle-soeur, il y a hélas pas mal de pastèques qui ont un goût très fade (mais par temps de canicule, comme cela a souvent été le cas à Lyon cet été, elles ont au moins le mérite d'être rafraîchissantes !)

    J'en profite pour vous poser une question hors-sujet: début juillet, nous avons voyagé en Vénétie (révise, Vicence et Padoue, en passant aussi par les Colli Berici et les monts Euganéens- très beaux paysages, temps hélas bien caniculaire). Et parmi nos meilleurs souvenirs culinaires, il y a... la fête (sagra) de la fleur de courgette de Fimon (petit village de 250 habitants au fond d'une vallée des Colli Berici), où nous étions probablement les seuls français et où nous nous sommes bien régalés. En particulier, outre les fleurs de courgette frites vraiment délicieuses, il y avait une excellente salade de haricots blancs. Je me demandais si vous auriez une idée du type de haricots qui pourraient être utilisés dans cette région (plutôt beige clair et petits, ce n'étaient pas des borlotti, peut-être des cannellini ?) Habituellement je ne suis pas très fan des haricots blancs, ni des oignons crus, mais là j'en aurais dévoré des kilos (et il n'y avait me semble-t-il que des haricots, des oignons crus mais pas piquants du tout, de l'huile d'olive, du vinaigre et du persil si je me souviens bien).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Estelle,

      Merci pour le message !
      Ravie que vous vous soyez régalés.
      Ah oui j'adore les fleurs de courgettes frites, magiques ! Vous avez une recette sur le blog (plutôt romaine qui est ma préférée http://www.undejeunerdesoleil.com/2014/05/fleurs-courgette-farcies-mozzarella-beignets-Rome.html), elle varie selon les régions, des fois juste frites comme des beignets nature, des fois farcies avec de la ricotta ou même du riz.
      Pour la salade, je la connais bien, j'aime beaucoup surtout en été. Des fois on ajoute des anchois, du thon ou des tomates. Vraisemblablement c'était des haricots cannellini (pas toujours faciles à trouver ici) ou peut-être une variété locale (il y en a beaucoup mais ils sont rares, de niche). Ils sont très doux.
      Pour l'oignon, vous pouvez soit utiliser de l'oignon rouge (dans l'idéal du sud celui allongé, type Tropea) ou bien un autre type toujours doux : vous pouvez le faire tremper au préalable dans de l'eau et du vinaigre une demie-heure pour qu'il perde un peu de sa puissance.
      Belle soirée et à bientôt !

      Supprimer