samedi 12 août 2017

Tarte aux tomates et au chèvre frais

Tarte aux tomates et au chèvre frais
Tarte aux tomates et au chèvre frais
Aujourd'hui je vous propose une entrée ou même un plat estival très frais, joli et savoureux : une tarte aux tomates et chèvre frais toute croustillante grâce à la base en pâte brick ! J'aime beaucoup cette dernière qui se prête à mille utilisations (traditionnelles ou pas) et ces feuilles croustillantes, quel charme ! Un peu comme la pâte filo (même si elles sont différentes) ces pâtes donne une texture unique et sont si facile à utiliser.

Nous avons donc un grand nid croustillant (comme ces nids croustillants aux pommes et beurre de sirop d'érable dont je me suis inspirée pour le principe), une garniture crémeuse, goûteuse et parfumée et enfin la fraîcheur des tomates comme une salade.
Nous l'avons grandement appréciée !
Très pratique un soir d'été, quand vous avez des invités, pour un buffet. Et pourquoi pas la préparer le 15 août ?
Tarte croustillante aux tomates et au chèvre frais
Tarte croustillante aux tomates et au chèvre frais
Tarte croustillante aux tomates et chèvre frais (pour 6 personnes) ( un moule d 20-22 cm de diamètre)

Préparation : 15 min
Cuisson : 10 à 15 min
  • 6 feuilles de brick
  • 400 g de tomates cerises ou tomates cerises anciennes ou tomates anciennes
  • 300 g de chèvre frais (type Chavroux)
  • 200 g de ricotta ou un mélange ricotta et yaourt grec
  • 70 g de beurre
  • 10 feuilles de basilic
  • 1 càs de pignons de pin ou de cacahouètes
  • 1 petit morceau d'ail (1 cm environ)
  • huile d'olive vierge extra
  • quelques feuille de basilic, de persil plat et de menthe pour la garniture
  • sel et poivre
1. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante ou 190°C statique).
2. Faire fondre le beurre dans un ramequin dans le four qui chauffe ou au micro-ondes.
3. À l'aide d'un pinceau, badigeonner chaque feuille de brick, une à la fois, des deux côtés, et la poser sur le fond du moule. Superposer ensuite au fur et à mesure les autres feuilles.
4. Piquer le fond avec une fourchette et enfourner pendant une dizaine de minutes (au milieu du four) jusqu'à ce que la pâte dore et devienne croustillante, surveiller la cuisson et si besoin, prolonger de quelques minutes. Si la pâte gonfle un peu, pas de soucis, la piquer un peu et elle va retomber en refroidissant. Sortir du four et laisser refroidir.
5. Pendant ce temps, mettre le basilic, l'ail et les pignons dans un petit mixeur. Ajouter 4 à 5 càs d'huile et mixer finement jusqu'à obtenir une sorte de pâte grossière (type pesto). Si on n'a pas de mixeur on peu essayer de tout écraser dans un mortier ou plus simplement couper finement l'ail et ciseler le basilic.
6. Dans un grand bol, mélanger les deux chèvre, la crème de basilic (ou le tout en petits morceaux) ainsi que la ricotta. Poivrer.
7. Laver et couper en deux ou en quartiers les tomates.
8. Peu avant de servir, garnir le fond avec la crème de chèvre. Ajouter les tomates, les herbes, un peu de sel et un filet d'huile d'olive.
9. Servir de suite ou garder au frais une heure. Se munir d'un bon couteau pour couper les parts (la pâte brick le demande) !

Conseils :
- Conservation : l'idéal, pour garder la pâte croustillante, serait de procéder à l'assemblage peu avant de servir. Cela étant dit vous pouvez aussi la garnir à l'avance (2 à 3h) et la garder au frais. Sortez-la peu avant de servir. Je vous avoue même que nous l'avons dégustée le lendemain et qu'elle n'a trop bougé, juste le fond avait un peu ramolli.
- Saveurs : j'aime beaucoup le chèvre frais seul mais avec des herbes et de l'ail c'est encore meilleur, surtout avec cette sorte de pesto. Mais après à vous de choisir. Ici le côté laiteux et dense du chèvre est rafraîchi par les tomate et on aussi le contraste de la pâte croustillante.
- Variantes : vous pouvez utiliser d'autres herbes, des épices, faire un mélange de tomates et concombre ou les remplacer par des poivrons rôti par exemple. Vous pouvez remplacer la pâte brick par de la pâte phyllo (filo) dans ce cas il vous en faudra plus (une dizaine de feuilles) et un peu plus de beurre. La tarte sera encore plus fine
- L'idée de cette tarte est le fruit de différentes inspirations méditerranéennes. Les tourtes grecques avec la pâte phyllo, légumes et feta, la pastilla marocaine mais aussi des versions plus modernes et notamment une recette que j'avais vu sur le magazine Donna Hay réalisées avec de la pâte phyllo et une crème de ricotta (avec de l'oeuf) cuite au four. Ici tout est plus simple et cru (sauf la pâte).

9 commentaires:

  1. Elle est jolie comme tout ta tarte !

    RépondreSupprimer
  2. Super recette pour les beaux jours :DD Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  3. hum miam miam, je fais souvent ce genre de tarte salée mais avec la feuille de brick ce doit être plus croustillant. bonne idée pour le 15 aout !

    RépondreSupprimer
  4. comment s’appelle la feuille de brick en Italien ?? Je vis en Italie (Cesenatico, F.C.)et je n'ai jamais vu quelque chose qui y ressemble. Merci pour tous tes délices que j'ai aussi dans tes deux livres !!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christiane pour le message et pour les livres !
      Ça s'appelle brick mais pas facile à dénicher en Italie, sauf dans certaines grandes villes dans les épiceries du monde.
      Autrement, il y a le net ;-)
      Belle journée et à bientôt !

      Supprimer
  5. J'imagine combien cela doit être délicieux ! Je n'ai encore jamais utilisé de feuilles de brick pour faire des tartes.... Il va falloir que j'y songe.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer