dimanche 15 octobre 2017

Fondant au chocolat, huile d'olive et piment (sans gluten)

Fondant au chocolat, huile d'olive et piment (sans gluten)
Fondant au chocolat, huile d'olive et piment (sans gluten)
Ce fondant au chocolat, huile d'olive, amandes et piment est à tomber et parfait pour dimanche et tous les jours à venir. La texture est juste superbe, très fondante justement et chocolatée... tout le monde en redemande.
De plus le piment va apporter un plus (comme chez les Atzèques ;-) comme une épice que l'on rencontre de temps à autre par surprise.
Avec trois fois rien, un procédé super rapide, vous verrez, vous avez un gâteau magnifique.

Et puis on a jamais assez de recettes de fondant au chocolat n'est-ce pas ? Celle-ci est mon ultime (jusqu'à la prochaine) avec le petit parfum de l'huile d'olive et les amandes qui contribuent au côté fondant en bouche.
J'ai imaginé cette recette pour Tramier avec qui je collabore régulièrement et sur leur blog vous pouvez trouver certaines de mes recettes outre que plein d'autres très gourmandes avec des olives, de l'huile d'olive...

Très bon dimanche à tous !
Fondant au chocolat et piment (sans gluten)
Fondant au chocolat et piment (sans gluten)
Fondant au chocolat, amandes, huile d'olive et piment (pour 6 à 8 personnes)

Préparation : 10 min
Cuisson : 30 min environ
  • 170 g de chocolat noir à 70% de cacao (dans l'idéal de couverture, voir mon article sur le chocolat de couverture)
  • 120 g de poudre d'amandes (ou d'amandes mondées fraîchement mixées par à-coups)
  • 100 g de sucre semoule + un peu pour le moule
  • 4 oeufs entiers moyens à température ambiante (200 g environ sans la coquille)
  • 8 cl huile d'olive vierge extra (j'ai utilisé l'huile d'olive Bio de TRAMIER)
  • 2 petits piments oiseau (voire plus)
  • 1 càs de d'amidon de maïs (type Maïzena) ou de fécule de pommes de terre (15 g-
  • un peu de beurre pour le moule
  • un peu de cacao en poudre tamisé pour la finition
1. Préchauffer le four à 160-170°C (chaleur tournante). Beurrer le fond et les parois d'un moule rond de 20 cm de diamètre, dans l'idéal en métal (voir mon article sur comment cuire les gâteaux). Poser sur le fond un disque de papier cuisson (le beurre va permettre de le fixer). Cela permet un émoulage facile et net
2. Saupoudrer de sucre semoule de manière à ce qu'il se forme une fine couche sur les parois (cela va donner une petite croûte gourmande)
3. Mélanger la poudre d'amandes avec l'amidon ou la fécule. Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes. Ajouter les piments émiettés (c'est les graines qui contiennent le côté piquant)
4. Verser le chocolat dans un saladier puis ajoutez le sucre et mélangez jusqu'à ce qu'il fonde. Incorporez l'huile (il doit se former une crème homogène). Puis, un à la fois les oeufs. Mélangez à nouveau afin d'obtenir une crème mais faire attention à ne pas trop mélanger pour ne pas incorporer d'air. Ajouter la poudre d'amandes et l'amidon. Mélanger à nouveau doucement.
5. Verser la préparation dans le moule et enfourner pendant une demi-heure environ (voire un peu plus selon les fours). Le gâteau va légèrement gonfler (et se dégonfler en refroidissant c'est normal), former une légère croûte mais il doit rester encore un peu moelleux à coeur. Faire le test avec la pointe d'un couteau ou un cure-dent qui doivent ressortir encore légèrement humides avec des traces de chocolat (c'est un fondant non ?)
6. Laisser refroidir et démouler délicatement sur une assiette. Retirer le papier du fond puis retournez sur à une autre assiette. Saupoudrer de cacao et servir.

Conseils :
- Conservation : ce gâteau se conserver trois jours à température ambiante, recouvert et cinq jours au frais. Attendez 24h il est encore meilleur. Vous pouvez aussi le congeler enveloppé de film alimentaire un fois refroidi.
- Texture et méthode : comme dans ce fondant au chocolat et huile d'avocat et ce brownie fudgy ici le fait de ne rien fouetter mais juste de mélanger (dans le bon ordre !) permet d'avoir justement une texture dense, fondante, très chocolatée. En plus c'est pratique, vous n'aurez pratiquement qu'un saladier à laver ;-) De plus ici les amandes contribuent à la texture et apportent de l'humidité. L'oeuf est plus par rapport à d'autre recette donne une texture encore meilleure et l'amidon va aérer très très légèrement. Vous avez plein de petits secrets fruits de mes tests et expérience gourmande.
- Vous pouvez remplacer les amandes par des noisettes très bon aussi mais vous sentirez moins le piment
- J'ai utilisé du piment oiseau car plus fort (vu qu'en plus il y a du chocolat et tout est cuit) mais sachez que ça reste très subtil comme une petite surprise (pas à toutes les bouchées) à la dégustation. Cela rend le fondant encore plus sexy je trouve. Cela étant dit vous pouvez y mettre 2 à 3 càc ou à soupe de piment d'Espelette par exemple (à vous de doser selon les goûts, sachant que le pouvoir se perd en partie en cuisson) et saupoudrer un peu le gâteau avec (il est plus doux). Après vous pouvez aussi omettre le piment hein

14 commentaires:

  1. Recette très alléchante pour régaler l’Étudiant chocovore à son retour ;-)

    RépondreSupprimer
  2. alors ce gâteau!!! waouw!!! à tester absolument!!!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle super idée! Il a l’air super bon!!! J’en ai l’eau à la bouche!

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de le faire. Pour tester, les ingrédients divisés par deux. J'ai mis très peu de sucre, 45-50 g en tout. Super texture, super goût. Cuit 20 min à 160 degrés mais j'aurais dû le laisser que 16-17 min au four.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Je n’ai jamais goûté un fondant au chocolat au piment !!! Je ne savais même pas que ça existait. Je ne suis pas amateur d’épices, je me contenterai du chocolat. :)

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour
    merci pour toutes ces belles recettes. LLe côté original du piment + chocolat l'attire.....et m'inquiète. Une question : il est indiqué d'émietter le piment : faut il garder les graines ou pas dans le gateau?
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Frédéric,
      De rien, avec plaisir !
      Oui il faut garder les graines (autrement je l'aurais précisé ;-) c'est elles qui vont donner le côté piquant. Sachant que comme toujours cela peut varier d'un piment à l'autre.
      Tenez-moi au courant et à bientôt !

      Supprimer
  8. Il m'intriguait alors je l'ai testé, et il est sublime, fondant à souhait
    J'ai remplacé le piment par une pincée de piment d'Espelette et l'ai laissé cuire 18 mn à 160 °.
    Le goût d'huile d'olive est assez prononcé le jour même, mais beaucoup plus subtil le lendemain.
    Huile d'olive et chocolat forment un très beau mariage que je réitèrerai plus souvent
    Merci du partage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous pour le retour enthousiaste, ravie !

      Supprimer
  9. Coucou Edda, je l'ai mangé Samedi soir car Maman l'a fait. Je pense qu'elle l'a un peu trop cuit mais il était quand même bien bon. Par contre je n'ai pas du tout senti le piment oiseau. Elle a hésité à en mettre 2, elle l'a tout de même fait mais personne ne l'a détecté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Ophélie,
      Ravie d'avoir été un peu avec vous et merci à ta maman ! Très contente que ça vous ait plus. Pour le piment c'est d'une part variable (j'ai donné mes quantités mais des fois ils sont plus ou moins forts même dans la même boîte) c'est surtout les graines qui piquent et chez nous cela se sentait selon les parts (je suis tombée dessus deux fois). Il se peut aussi que la cuisson ait joué, si trop prolongée, on perd aussi son arôme.
      Bonne journée et bises !

      Supprimer
  10. J'ai fait ce gateau hier, malheureusement je crois que mon four est trop fort car après seulement 22 minutes à 325F. le couteau ressortait propre. Même aujourd'hui, 24 heures plus tard, le gateau demeure un peu sec, mais il a bon gout quand même.La prochaine fois je mettrais également un piment de plus!

    RépondreSupprimer