Imprimer

Rôti de veau au lait

Une recette italienne très facile à réaliser avec du veau fondant et une sauce délicieuse

Type de plat Plat
Cuisine Italienne
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 50 minutes
Portions 6 personnes
Auteur Edda Onorato

Ingrédients

  • 1 kg veau pièce pour rôti (dans l'idéal dans la noix)
  • 1 l lait
  • 2 gousses ail (facultatif)
  • 3 tranches lard ou pancetta
  • 3 branches romarin (facultatif)
  • 2 càs câpres (dans l'idéal sous sel et dessalées)
  • sel
  • poivre

Instructions

  1. Préchauffer le four à 180°C si on utilise un cocotte en fonte qui puisse passer au four, sinon utiliser une grande casserole avec couvercle et cuire tout sur le feu.

  2. Mettre les tranches de pancetta autour du rôti de veau ou bien garder les tranches de lard. Chauffer la cocotte (ou la casserole) sur feu vif, y poser le rôti (sans matière grasse mais du côté du lard ou de la pancetta). Baisser le feu, ajouter l'ail et le romarin et laisser se colorer à peine (le lard doit un peu fondre et la viande créer des sucs).

  3. Verser un verre de lait et laisser chauffer jusqu'à ce qu'il s'évapore un peu et soit en partie absorbé par la viande. Couvrir et laisser cuire 5 minutes puis verser le reste de lait et couvrir à nouveau. Laisser cuire 20 minutes, saler.

  4. Mettre la cocotte couverte dans le four et laisser cuire 30-40 minutes. La sauce doit colorer un peu épaissir et être absorbée par la viande qui doit être bien moelleuse.

  5. Retirer le rôti. Filtrer la sauce. Arroser le rôti de la sauce (on peut la faire un peu épaissir à nouveau à feu doux ou bien ajouter 1 càs de farine et la laisser cuire à nouveau, là elle sera dense).

  6. Laisser reposer puis découper en tranches et servir avec la sauce chaude, des câpres, du sel et du poivre. C'est meilleur le lendemain et beaucoup plus facile à découper quand il est froid ;-)

Notes

Conseils :

Conservation : bonne nouvelle, ce veau se conserve très bien. Plusieurs heures à température ambiante (il suffira de la réchauffer un peu avant de servir, même au micro-ondes) et trois jours au frais bien recouvert. Je n'ai pas testé mais je pense qu'une fois refroidi il peut aussi se congeler avec tout sa sauce. Il suffira de le faire décongeler une nuit au frais et puis de le réchauffer au dernier moment.

Recette traditionnelle : la recette traditionnelle prévoit uniquement du lait, un peu de matière grasse (pancetta, lard ou jambon), du beurre et de la farine à ajouter à la fin (sans le rôti) pour faire épaissir la sauce. Personnellement je la préfère plus liquide ou éventuellement réduite après à feu doux, je trouve qu'on sent mieux son goût de viande et la texture est plus agréable.

Pas de lard, pancetta ou autre ? Il suffira de saisir la viande dans la casserole avec du beurre en faisant attention à ne pas le faire brûler.

Mes plus : j'ai ajouté du romarin (qui s'y marie à merveille et donne vraiment une touche en plus, ça se rapproche plus d'un braisage amis avec plus de liquide) ainsi que de l'ail (inspiration d'une version de la Toscane très semblable mais qui contient aussi du vinaigre) qui va parfumer le lait et enfin des câpres. Ce côté végétal et de caractère est parfait et rafraîchis la sauce laiteuse et douce. Je suis restée dans un registre très italien.

Cuisson : comme je vous avais dit, ce n'est pas un vrai rôti (puisque cuit en cocotte avec plein de liquide ;-) mais c'est la pièce qui l'évoque et le fait que certains le faisaient cuire dans la cocotte et le feu de bois. Sachez qu'une casserole assez grande avec couvercle est souvent utilisée mais si vous avec une cocotte en fonte et un four c'est mieux.

Variantes : vous pouvez remplacer le romarin par du laurier ou de la sauge et une partie du lait par de la crème.