Go Back
+ servings
Imprimer

Crostinis de panettone au foie gras d’oie

Des crostinis au panettone garnis de fois gras d'oie et des fruits. Recette minute et chic

Type de plat Apéritif
Cuisine Italienne
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Temps total 20 minutes
Portions 6 personnes
Auteur Edda Onorato

Ingrédients

  • 3 tranches panettone classique coupées horizontalement 1/2 cm d'épaisseur
  • 1 bloc foie gras d’oie mi-cuit Rougié de 180g en barquette ou bien celui en bocal
  • 10 grains raisin frais type Italia encore mieux si sans pépins
  • les graines grenade (un quart)
  • Fleur de sel facultatif

Instructions

  1. À l’aide d’un emporte-pièce, un verre ou même un couteau, couper trois ou quatre disques de 6-7 cm de diamètre dans chaque tranche de panettone. On aura besoin de 10 disques.
  2. Laver les raisins et les couper en deux dans le sens de la longueur. Sortir la terrine du réfrigérateur et la démouler.

  3. Pendant ce temps, faire griller légèrement les tranches de panettone au four à 170°C (ou même à la poêle) pendant 4-5 min. Ne faire pas trop dorer autrement va compromettre l’humidité et le parfum des fruits secs.
  4. Couper des tranches assez fines de foie gras d’oie à l’aide d’une lame de couteau tiède (il y en aura huit ou une dizaine, chacune de 18 g dans ce cas ;-).
  5. Les poser sur les crostinis puis garnir avec le raisin et la grenade. Et si l’on veut, de fleur de sel. Servir de suite.

Notes

Conseils :

Garnissez les tranches au dernier moment afin d’avoir un joli contraste entre le panettone encore un peu chaud et le foie gras

*Fleur de sel : je n’en ai pas mise car je trouve que le foie gras était déjà parfait ainsi mais si vous souhaitez plus de contraste avec le douceur et ce petit croustillant vous pouvez l’ajouter juste avant de servir

Foie gras d’oie : c’est finalement l’originaire, le plus ancestral et celui qui a une saveur très fine, délicate et plus complexe que le foie gras de canard (difficile à décrire, je vous suggère de comparer vous-même

Vous pouvez utilise aussi de Rougié si vous souhaitez simplement étaler le foie gras comme sur une tartine

Panettone : il s’agit du gâteau de Noël italien par excellence, une sorte de brioche riche (mais en beaucoup mieux ;-) avec impérativement du levain (même les industrielle)., ce qui va donner une saveur plus prononcée et une texture moelleuse présentes longtemps. Je vous suggère de prendre le classique (toujours le meilleur à mes yeux) avec des raisins et de l’orange confite et de qualité si possible (même industriel si si). Ce savant binôme est très équilibré.

Si vous êtes courageux et avez du temps, vous pouvez aussi le réaliser vous-même : la recette est ICI. Vous avez aussi une version simplifiée (sans levain) ICI.

Si vraiment vous n’en trouvez pas, remplacez-le par une bonne brioche aux raisins ou aussi à l’orange confite.

Mélange de saveurs : le panettone apporte de la douceur, un super support et les fruits à l’intérieur rencontrent avec bonheur la finesse du foie gras. Le raisin et la grenade (typiques de Noël en Italie) apportent de l’eau, de la fraîcheur et une note légèrement acidulée.

Crostini (en italien c’est déjà au pluriel, je ne mets de s qu’en français ;-) : je vous en ai déjà parlé, il s’agit de tartines souvent petites à l’origine chaudes mais désormais froides aussi avec une crème, une pâte à tartiner. Et celles au foie son très prisées.