Go Back
+ servings
Imprimer

Risotto au potimarron, chèvre et chips de magret de canard

Recette de risotto au potimarron crémeux avec du chèvre et la touche croustillante des chips de magret

Type de plat Risotto
Cuisine Italienne
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 40 minutes
Temps total 55 minutes
Portions 4 personnes
Auteur Edda Onorato

Ingrédients

  • 300 g riz à risotto : arborio, carnaroli, vialone nano
  • 300 g potimarron coupé en dés avec la peau
  • 80 g fromage de chèvre cendré : Valençay, Selles sur Cher, Sainte-Maure…
  • 50 g parmesan râpé
  • 8 tranches magret de canard séché (ou fumé)
  • 1 petit verre vin blanc sec
  • 1 oignon jaune
  • 1 branche de céleri
  • 1 petite carotte
  • 1 feuille de laurier
  • quelques feuilles de persil plat pour servir
  • quelques feuilles de sauge pour servir
  • quelques graines de courge et de tournesol
  • Beurre
  • sel
  • poivre

Instructions

  1. Préparer le bouillon. Dans la casserole Mutines Amovibles Cristel de 16 cm, verser 1,2 litres d’eau et ajouter le céleri et la carotte coupés en morceaux ainsi qu’un demi oignon. Ajouter le laurier, saler légèrement et porter à frémissement. Laisser cuire une dizaine de minutes puis filtrer et garder le bouillon au chaud.
  2. Mettre le potimarron dans la casserole Mutines Amovibles Cristel de 18 cm, saler légèrement et couvrir d’eau (un peu plus que le volume). Porter à frémissement et laisser cuire à feu moyen/doux 15 à 20 minutes le temps que le potimarron devienne tendre (si besoin, ajouter encore un peu d’eau en cours de cuisson). Mixer ensuite le tout pour obtenir une crème un peu dense (si besoin, selon la consistance, ajouter un peu d’eau). Saler et garder de côté.

  3. Faire chauffer la sauteuse Cristel de 24 cm à mutine amovible, sans matière grasse, puis y poser les tranches de magret séché. Laisser cuire quelques minutes le temps qu’il devienne croustillant. Retirer, tamponner avec du papier cuisine et garder de côté.

  4. Dans la même sauteuse, faire revenir l’autre moitié de l’oignon émincé avec 20 g de beurre. Dès qu’il colore, ajouter le riz et le laisser se torréfier quelques minutes (il doit devenir translucide). Verser le vin et laisser évaporer. Verser ensuite le bouillon bien chaud (réchauffé donc), une louche après l’autre, en ayant soin de ne verser la suivante que lorsque la précédente est bien absorbée. Mélanger régulièrement à l’aide d’une cuillère. Le riz doit devenir fondant mais encore avec sa texture et légèrement ferme à coeur. Il faudra environ 20 minutes. Cinq minutes avec la fin de la cuisson, incorporer la purée de courge tout en mélangeant afin que le riz se colore.
  5. Eteindre, incorporer le chèvre puis le parmesan et laisser reposer une minute. Servir bien chaud avec les chips de magret, quelques feuilles de persil et de sauge, les graines et du poivre.

Notes

Conseils :

Conservation : vous le savez, le risotto comme les pâtes est un plat minute, à servir chaud, encore crémeux et à la texture parfaite (ne soyez pas tentés de le préparer à l’avance, il sera tout raplapla et n’aura plus de charme). Cela étant dit, pour vous organiser, vous pouvez préparer le bouillon, la purée de potimarron et les chips de magret bien à l’avance, même la veille.

Et s’il en reste ? S’il vous reste du risotto (chez moi cela n’arrive presque jamais mais ça peut arriver), je vous suggère d’en faire de croquettes : formez de boulettes avec le riz froid, passez-les dans l’oeuf puis la chapelure et faire frire le tout (éventuellement avec un petit dés de mozzarella à coeur), un régal très italien ! Sinon vous pouvez aussi passez ce croquettes au four mais elles seront moins fondantes.

Variantes : sur cette base (vous avez remarqué qu’il y a une base de risotto classique et séparément la purée de courge ?) vous pouvez préparer un risotto avec une autre courge ou même une purée épaisse d’un autre légume (épinards, brocoli, courgettes…) si vous préférez. Vous pouvez remplacer le chèvre par un brebis pas trop affiné ou même un fromage de vache à pâte cuite bien parfumé, le parmesan par du pecorino romano, les chips de magret par des chips de jambon cru ou de speck par exemple… et les graines par des fruits à coque comme des noix ou des amandes. Le risotto aux mille robes possibles !