Apéritif & antipasti Cake Recettes de cuisine Végétarien

Mini cakes aux olives et au vin blanc

Versione italiana più giù

Une petite recette facile et gourmande pour l’apéritif. Juste une excuse pour vous souhaiter de très joyeuses Pâques.
Voilà un grand classique de la ‘pâtisserie salée‘ avec une touche méditerranéenne: l’huile d’olive et le vin blanc qui viennent substituer le beurre et le lait. En particulier, je trouve que le vin blanc dans les cakes salés leur donne un goût et une légèreté imparables.

Recette (pour 6-8 personnes)

– 300 g de farine
– 8 g de levure chimique
– 3 oeufs
– 130 g d’huile d’olive
– 200 g de vin blanc
– 160 g de parmesan râpé
– 200 g d’olives vertes dénoyautées coupées en deux
– origan, sel et poivre
1. Préchauffer le four à 180°C
2. Mélanger le vin blanc et l’huile d’olive. Mettre de côté
3. Dans une cuve, mélanger la farine avec la levure chimique, une pincée d’origan, de sel et de poivre puis ajouter les olives
4. Incorporer les oeufs préalablement battus puis le fromage. Bien mélanger
5. Ajouter peu à peu le vin blanc et l’huile d’olive jusqu’à obtenir un mélange homogène
6. Verser la pâte dans des petits moules à cakes (les beurrer s’ils ne sont pas en silicone). faire reposer une dizaine de minutes
7. Cuire au four pendant 15-20 minutes environ (vérifier la cuisson avec un cure-dent, il doit ressortir sec)
Versione italiana

Une ricettina sfiziosa al volo come scusa per auguravi buona Pasqua a tutti. Si tratta di un classico ‘finger food’ (anni di galateo andati in fumo 😀 ) nella categoria pasticceria salata: dei mini cakes alle olive. Ideali per il picnic di pasquetta!
Il tocco mediterraneo è dato dall’olio d’oliva e dal vino bianco che sostituiscono il burro e il latte. Tra l’altro, trovo che il vino nei cake salati dia loro un sapore ed una leggerezza unici.

Mini cakes alle olive e vino bianco (per 6-8 persone)

– 300 g di farina
– 8 g di lievito chimico
– 3 uova
– 130 g d’olio d’oliva
– 200 g di vino bianco
– 160 g di parmigiano o grana grattugiato
– 200 g d’olive verdi snocciolate tagliate in due
– origano, sale e pepe
1. Preriscaldare il forno a 180°C
2. Mescolare il vino con l’olio d’oliva. Mettere da parte
3. In un recipiente, mescolare la farina, il lievito, un pizzico di sale, di origano e di pepe. Poi aggiungere le olive
4. Incorporare le uova precedentement sbattute poi il formaggio. Mescolare accuratamente
5. Aggiungere a poco a poco il vino bianco e l’olio fino ad ottenere una pasta omogenea
6. Versare il tutto nei stampini da cake (se non sono di silicone, imburrateli). Far riposare una decina di minuti)
7. Cuocere in forno per 15-20 minuti (verificare la cottura con uno stuzzicadenti: deve uscire asciutto)

14 Commentaires

  • Bonsoir,
    Je constate que vous prenez trois oeufs pour 300gr de farine . Dans votre "cake aux courgettes" il n'y a que 160gr de farine et trois oeufs également. Ne faut-il pas adapter le nombre d'oeufs en fonction de la quantité de farine?
    Merci pour votre réponse

    • Bonjour Csan,
      Tous les cakes ne sont pas pareils et la quantité d'oeufs (ou de farine) dépend aussi beaucoup des autres ingrédients et du résultat souhaité. Ce cake est différent du cake aux courgettes, toujours moelleux mais différent : ici le vin va apporter du liquide à la place des oeufs. Essayez, vous me direz (je le prépare depuis 12 ans avec toujours le même plaisir 🙂

  • Je fais souvent une très ancienne recette de Tupperware avec de l'huile et du vin blanc et je trouve effectivement très bien pour des cakes salés j'ai des moules à financier je vais en faire pour le week-end prochain. J'ai fait le bœuf bourguignon au four avec de la joue de bœuf et on s'est régalé ! Merci pour ces partagés.
    Mireille

  • Bonjour,

    Les Italiens utilisent beaucoup l'origan – et moi aussi ! Je viens toutefois d'apprendre qu'il ne supporterait pas les hautes températures. En fait, il n'y aurait que le thym supportant la cuisson… (Cf. Julie Andrieu, entre autres.) Puis-je remplacer l'origan par du thym dans la recette, et dans les mêmes proportions, ou vaut-il mieux ne rien mettre ? Merci pour la réponse et pour toutes vos belles recettes et articles de fond.

    • Bonjour Catherine,
      Un grand merci pour le message et la fidélité ! Cela me fait si plaisir.
      Concernant l'origan, je suis très étonnée par cette affirmation et c'est bien la première fois que j'entends ça. Il fait partie des herbes dites robustes comme le romarin par exemple et s'adapte très bien en cuisson (et je ne comprendrais pas quelle est la différence avec le thym…). D'ailleurs même les herbes plus fraîches et fragiles peuvent se cuire (comme le persil, le basilic) après il faut prendre des précautions, le rôle et le goût sont différents.
      Bien sûr l'origan demande à être un peu protégé (une sauce, de l'huile, une pâte comme ici…) comme toutes les herbes d'ailleurs. Même le thym peut brûler non protégé 😉
      En tout cas, le thym s'adapte très bien à la recette, vous pouvez le remplacer tranquillement.

  • Votre réponse me rassure, et j'ai trouvé cette information plutôt bizarre moi aussi. Je vais quand même faire des recherches pour comprendre les arguments (j'aime bien comprendre…). A bientôt !

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer