Desserts Italie Recettes de cuisine Sans gluten

Zabaione au Passito di Pantelleria

Zabaione blog Versione italiana più giùOn ne peut plus classique et pourtant cela faisait des années que je ne préparais pas de zabaione sucré, apparemment originaire du Piémont et importé en France par Catherine de Médicis. Ainsi, grâce à des oeufs de ferme, très frais, offerts à mon père, j’ai pu retrouver ce goût d’enfance, un régal simple. Et si l’on parle de cuisine italienne l’on ne peut faire l’impasse sur le zabaione n’est-ce pas? Par ailleurs, ce dernier est une excellente base pour d’autres crèmes (en ajoutant par exemple de la crème fouettée), des parfaits et peut être personalisé avec la liqueur de votre choix. Ici j’ai utilisé une liqueur très fine, arômatique de la Sicile (histoire de voyager du nord au sud), le passito de Pantelleria. Cette liqueur a la particularité d’être préparée avec des grains de muscat d’Alexandrie, le Zibibbo, qui ont séché au soleil, gardant ainsi toute l’essence et la douceur du fruit. Un autre avantage est son temps de préparation, express je vous l’accorde, mais cela prend seulement dix minutes :-). Cette recette est peu alcoolisée, juste ce qu’il faut pour accompagner la saveur de l’oeuf sucré. Le charme de déguster un dessert traditionnel à peine concocté …

Zabaione au Passito de Pantelleria (pour 4 personnes)

– 4 jaunes d’oeuf
– 6 cs de Passito di Pantelleria (ou Marsala ou autre vin liquoreux)
– 60 g de sucre
Monter les jaunes avec le sucre. Verser la préparation dans une petite casserole (idéalement en cuivre), puis ajouter peu à peu (comme pour une mayonnaise) la liqueur, toujours en fouettant la crème. Mettre sur le feu au bain marie (ou directement sur le feu très doux si on est rapide) et continuer de fouetter afin d’obtenir une mousse qui devient ensuite une crème légère,claire et bien aérée. Cela prendra 10 minutes environ. Servir immédiatement avec des biscuits. Ou, pour le refroidir, plonger la casserole avec le sabayon dans un récipient d’eau glacée tout en remuant jusqu’au complet refroidissement.

Versione italiana

Niente di più classico, dolce, spumoso, confortante, dello zabaione. Eppure faceva anni che non lo preparavo cosi’, in purezza. A volte è bello ritrovare dei sapori d’infanzia o semplicemente gentili al palato. Complici delle uova freschissime regalate a mio padre e dell’ottimo Moscato Passito di Pantelleria (o Zibibbo), ho fatto viaggiare questa crema dal Piemonte alla Sicilia, cosi’ giusto per gustare ancora quei raggi dorati. Questa ricetta è poco alcolica, solo un tocco che accompagna il sapore delle uova dolci. Il procedimento immagino lo conosciate tutti ma ve lo rimando lo stesso. C’è almeno il vantaggio di poter preparare questo dessert all’ultimo minuto e il lusso di affondare il cucchiaio nella crema tiepida… (ci vorrà pure qualcosa di semplice un po’ ogni tanto no? 😉

Zabaione al Passito di Pantelleria (pour 4 persone):

– 4 tuorli d’uova (fresche)
– 6 cucchiai di Passito di Pantelleria (ou Marsala o altro vino liquoroso)
– 60 g di zucchero
Montare i tuorli con lo zucchero. Poi versare la preparazione in un pentolino (idealmente di rame) e aggiungere a poco a poco, sempre montando, il liquore (come per la maionese). Cuocere a bagno maria (o anche direttamente o fuoco lento se si è rapidi) e continuare a montare la crema con le fruste, deve diventare prima una spuma poi una crema leggera ma omogenea. Ci vorranno circa dieci minuti perché si stabilizzi e incorpori aria. Servire tiepido con dei biscotti. Oppure, per raffreddarlo, poggiare la pentola in un recipiente pieno d’acqua fredda e continuare a montare finché diventa freddo.

35 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer