Angleterre Desserts Recettes de cuisine Recettes du monde

Sticky toffee pudding aux pruneaux et sauce caramel

Pudding de pruneaux au caramel

Versione italiana più giù

Cette fois-ci pas de bergers, pas de pain ancestral ni de romains, pas de souvenirs mais de la pure gourmandise d’hiver…anglosaxonne. Celle qu’on demande quand il fait froid .
C’est le sticky toffee pudding. Le nom est déjà plein de promesses de caramel et de moelleux. Contrairement à ce qu’on peut penser (ou à des mauvais souvenirs) les puddings anglais sont bons, riches d’accord, mais ils ont quelque chose de très simple, rassurant, un dessert de grand-mère.
Il s’agit d’une sorte de cake (originairement cuit au bain-marie) auquel on ajoute des dates qui apportent une belle douceur. Vous trouverez chez Pascale la version originale et toutes les explications.

J’ai fait avec ce que j’avais sous la main, du coup, le mien est moins anglais. J’ai utilisé des pruneaux (vous savez, les restes de Noël 😉 qui donnent un peu d’acidulé que j’aime bien, du sucre de canne et du miel de romarin pour le caramel.
Le procédé est simple. Ce que j’aime c’est qu’il y a de l’eau (et oui) et surtout la texture du gâteau est très moelleuse, humide (même le lendemain). En soi le gâteau semble assez léger jusqu’à ce qu’il rencontre le caramel… absolument décadent (mais on ne résiste pas). Un excellent goûter d’hiver.

Sticky toffee pudding aux pruneaux (pour 6 personnes)
Pudding

– 200 g de pruneaux dénoyautés
– 200 g d’eau bouillante
– 180 g de farine
– 160 g de sucre de canne
– 60 g de beurre
– 2 oeufs
– 1 càc de bicarbonate de soude
– 2 càc de poudre à lever (baking powder)
– une pincée de sel fin

Caramel

– 80 g de sucre
– 20 g de beurre
– 10 g de miel (de romarin)
– 4 cs de crème fraîche
1. Mettre les pruneaux dans un bol et verser desssus l’eau bouillante. Ajouter le bicarbonate. Faire gonfler une demi-heure environ. Mixer.
2. Préchauffer le four à 180°C. Fouetter le beurre mou avec le sucre puis ajouter un à un les oeufs et enfin la farine mélangée à la levure et au sel. Mélanger délicatement puis ajouter la purée de pruneaux pour obtenir une pâte homogène. Verser dans des moules individuels ou un moule à gâteau de 20 cm de diamètre environ, beurrés et farinés. Cuire pendant une demi-heure environ (la pointe d’un couteau doit ressortir sèche). Faire tiédir puis démouler. Il se garde bien 2-3 jours.
3. Préparer le caramel (même à l’avance, en ayant soin de la tiédir avant de servir). Dans une casserole à fond épais chauffer le sucre, le beurre et miel jusqu’à ce qu’ils forment une crème colorée. Ajouter la crème fraîche puis mélanger. Verser sur le pudding. Ce caramel se garde bien au réfrigérateur un ou deux jours.

Sticky plum toffee pudding

Versione italiana
Questa volta niente pastori, niente pane nè ricette dei romani, niente ricordi. Solo golosità anglosassone 🙂 Quei dolci semplici, coccolosi, di casa di cui si ha bisogno in inverno.
Ed ecco il sticky toffee pudding, tutto un programma pieno di morbidezza e caramello.
E’ un antico dolce inglese, per quanto ne sò le origini sono incerte ma se avete delle informazioni ben vengano. Una specie di cake morbido ai datteri e umido con un salsa al caramello irresistibile per definizione.
Il mio esce un po’ fuori dai binari, è da dispensa visto che ho messo delle prugne (il tocco acidulo è adorabile), zucchero di canna e ho aggiunto del miele di rosmarino nel caramello.
Il bello di questo dolce, in fondo abbastanza rustico è la sua morbidezza, quasi leggerezza (c’è dell’acqua) finchè non arriva la salsina decadente…irrinunciabile però. Una merenda facile d’inverno.
Sticky toffee pudding alle prugne (per 6 persone)

Pudding
– 200 g di prugne secche snocciolate
– 200 g d’acqua bollente
– 180 g di farina
– 160 g di zucchero di canna
– 60 g di burro
– 2 uova
– 1 cucchiaino da caffè di bicarbonato
– 2 cucchiaini da caffè di lievito chimico (o baking powder)
– un pizzico di sale fino
Caramello
– 80 g di zucchero
– 20 g di burro
– 10 g di miele (di rosmarino)
– 4 cucchiai di panna fresca intera
1. Mettere le prugne in una ciotola e coprirle d’acqua bollente. Aggiungere il bicarbonato e lascair gonfiare una mezz’ora. Frullare.
2. Scaldare il forno a 180°C. Montare il burro morbido con lo zucchero poi aggiungere una per volta, le uova e infine la farina setacciata con il lievito e il sale. Mescolare delicatamente poi incorporare le prugne fino ad ottenere un impasto omogeneo. Versare in degli stampini individuali o da torta di 20 cm circa di diametro, imburrato e infarinato (o di silicone).
Cuocere per mezz’ora (verificare la cottura: uno stuzzicandenti deve uscire asciutto). Far intiepidire poi sformare. La torta rimane morbida 2-3 giorni.
3. Preparare il caramello (anche in anticipo avendo cura di tiepidirlo prima dell’uso). In un pentolino con fondo spesso far sciogliere lo zucchero con il miele e il burro fino ad ottenere una cremina ambrata. Aggiungere la panna e mescolare. Versarlo tiepido sulla torta. Si conserva 1-2 giorni in frigorifero.

50 Commentaires

Commenter

Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer